Quel est le prix d'un mur au m² ?

Pictograme d'une horlogeMis à jour le

Pose comprise, le prix d’un mur va de 160€ à 300€ par m² pour du béton, de 80€ à 180€ pour du parpaing et de 100€ à 200€ pour de la brique. Le coût de construction d’un mur varie de 110€ à 1 100€ par m², fournitures et pose, pour de la pierre et de 260€ à 900€ pour du bois.

Type de murPrix moyen au m² (avec construction)
Mur en parpaing55€ à 130€
Mur en béton150€ à 210€
Mur en pierre90€ à 670€
Mur en brique100€ à 200€
Mur en bois260€ à 900€

Note : Ces prix publics TTC, issus de différentes sources spécialisées, tiennent compte des standards actuels (hauteur 1m50, semelle hors fouilles).

Les matériaux et la surface sont les principaux paramètres qui influencent le coût de votre projet de mur. Toutefois, il est nécessaire de déterminer d’autres éléments afin d’affiner votre budget :

  • Le type de mur
  • Le niveau de solidité exigé
  • La nature des fondations
  • Les finitions

Estimez le prix de construction de votre mur à l’aide de notre guide détaillé et faites chiffrer précisément ces travaux par un professionnel.

Il existe de très nombreuses raisons qui justifient la construction d’un mur. Du projet technique de soutènement, à la réalisation d’une séparation esthétique, en passant par le réaménagement des volumes d’une maison, un mur est un ouvrage fréquent et utile qui doit néanmoins répondre à nombreuses contraintes techniques. Estimer le coût d’un mur n’est pas toujours évident, aussi voici une mise en perspective des principaux éléments de ce projet.

Prix d'un mur selon les matériaux

À utilisation égale, le prix de votre mur dépend principalement de son épaisseur ainsi que des matériaux qui le composent. Si les murs en béton ou en parpaings sont les plus fréquents, vous pouvez également avoir recours à de la pierre, de la brique ou du bois. Les raisons qui motivent ce choix sont économiques, techniques et esthétiques, aussi, il est impératif de dialoguer avec le professionnel en charge de vos travaux, afin de trouver le meilleur compromis.

Prix d'un mur en parpaing

En France, le matériau le plus fréquemment utilisé pour construire un mur est le parpaing. Cette brique de béton creuse présente en effet de très nombreux avantages :

  • Sa légèreté.
  • Sa solidité.
  • Sa polyvalence.
  • Son tarif abordable.
  • Sa facilité de mise en œuvre.
  • Sa disponibilité.

Les rangs de parpaings sont assemblés à joints contrariés à l’aide d’un mortier classique. Leur format permet de réaliser des chaînages d’angles (indispensables), de recevoir des linteaux ou encore de réaliser des murs courbes.

Prix d'un mur en parpaing

Il existe de nombreux types de parpaings, qui peuvent être généralistes ou spécialisés, comme les parpaings à bancher. Cette variété, associée à différentes largeurs et hauteurs, permet d’utiliser le parpaing pour divers types d’ouvrages (entre autres):

  • Murs d’habitation.
  • Murs de clôture.
  • Murs de soutènement.
  • Murs d’ornement.

Pour bien mettre en perspective l’importance du parpaing, on estime qu’environ 170 000 logements neufs ont été construits en 2020, dont la moitié a été réalisée en parpaing. Un chiffre une fois et demie plus élevé que celui de la construction en brique et huit fois plus important que la construction bois.

Enfin, sachez que le prix d’un mur en parpaing est très abordable, car ce matériau très courant et populaire bénéficie des économies d’échelle.

Vous pouvez considérer que le prix d’un mur en parpaing va de 55€ à 130€/m² TTC, main-d’œuvre comprise.

Prix d'un mur en béton

Le béton est sans doute le matériau de construction le plus populaire en France et même en Europe, voire dans le monde entier. Le béton moderne est réalisé à partir de ciment Portland (désormais appelé CEM), de sable, de gravier, d’eau et de certains adjuvants chimiques, mais on peut parfois avoir recours à un béton différent, comme du béton de chaux.

La popularité de ce matériau s’explique par :

  • Sa solidité.
  • Sa facilité de mise en œuvre.
  • Sa transportabilité.
  • Sa technicité.
  • Sa polyvalence.

En outre, on peut signaler que si le prix du béton au m3 peut sembler élevé, il n’en est rien en comparaison avec d’autres matériaux de qualité similaire, il s’agit donc d’un matériau très bon marché à la durée de vie pouvant aller au-delà de 100 ans.

Pour calculer le prix de votre mur en béton, vous pouvez envisager plusieurs types de béton.

  • Le béton banché : Très fréquent, il est très résistant et permet de réaliser n’importe quel type de construction.
  • Le béton avec parpaings à bancher : Version simplifiée et moins résistante que la précédente, mais très populaire pour de nombreux projets, même très techniques.
  • Le préfabriqué : Rapide à mettre en œuvre, il n’est cependant pas spécialement polyvalent et ne permet pas de satisfaire à toutes les exigences techniques.

Notez que le béton ne sèche pas, il durcit ou “tire” dans le jargon des maçons, en se stabilisant à une certaine densité et une certaine dureté (valeurs normatives exprimées sous la forme, par exemple, de C25/30).

Le béton liquide, idéal pour réaliser des murs banchés, est également le matériau le plus utilisé pour réaliser toutes sortes de dalles.

Le prix d’un mur en béton varie de 150€ à 210€/m², tout compris.

Prix d'un mur en pierre

Les murs en pierre ont un cachet traditionnel et bourgeois que les autres matériaux peinent à imiter. Il s’agit en effet d’un matériau noble dont les ouvrages sont synonymes de savoir-faire, de tradition et de haute qualité. S’il est tout à fait possible de réaliser les murs d’une maison à l’aide de pierres, il s’agit d’un projet relativement exceptionnel, les particuliers privilégient ainsi d’autres matériaux plus faciles à mettre en œuvre et surtout moins onéreux.

Les murs en pierre sont généralement des murets décoratifs, des murs de séparation, des clôtures ou des soubassements de structures extérieures.

Pour votre structure en pierre vous disposez de 3 méthodes :

  1. Les pierres sèches : Le mur le plus traditionnel, réalisé à partir de pierres taillées ou non, sans aucune sorte de liant.
  2. Les pierres maçonnées : L’assemblage de pierres non taillées (ou à peine équarries) à l’aide de béton. Ce procédé peut également être réalisé en tant que placage massif contre un mur en béton ou parpaing.
  3. Les pierres taillées : Assemblées ou non à l’aide d’un mortier, ces pierres sont taillées à la main pour affecter une forme polygonale qui renforce leur esthétique et la solidité de l’ouvrage.

Dans tous les cas, sachez que le prix d’un mur en pierre est généralement élevé, tant pour l’achat du matériau (selon le type de roche et la région de réalisation) que pour la main-d’œuvre, surtout si un tailleur de pierre doit intervenir.

Le prix d’un mur en pierre peut aller de 90€ à 670€/m² selon le type de pierre et la méthode d’assemblage.

Prix d'un mur en brique

Le grand public ne le réalise pas nécessairement, mais on estime qu’environ 35% des bâtiments résidentiels construits chaque année ont une structure en brique. Les briques ne sont en effet pas un matériau de construction appartenant au passé.

Les fabricants développent aujourd’hui des briques très techniques, comme les modèles monomurs, qui plaisent particulièrement aux particuliers à recherche de matériaux plus respectueux de la nature tout en offrant des performances élevées.

Ces briques creuses en terre cuite recèlent un isolant de type laine minérale dans leurs alvéoles. On les installe grâce à une technique particulière qui nécessite une formation pour le maçon en charge du projet.

Si votre projet de mur regarde la construction d’un bâtiment basse ou très basse consommation, la brique monomur vous permettra de bénéficier d’une isolation pour partie intégrée directement dans le matériau structurel.

Les murs en brique classique ne constituent désormais plus des éléments structurels, mais plutôt des parements ou des cloisons.

Le prix d’un mur en brique monomur est compris entre 100€ et 200€/m² tout compris.

Prix d'un mur en brique

Prix d'un mur en bois

Les constructions en ossature bois sont de plus en plus fréquentes en France, notamment grâce à leurs performances élevées et à leur grand respect de l’environnement.

Pourtant, on peut aussi évoquer un type de mur en bois qui n’est pas exactement de ce type. Il s’agit de la brique de bois.

Ces briques ont différents formats selon les fabricants, car ce sont des produits qui cherchent encore à définir leurs standards.

Ces briques sont de plus en plus populaires auprès des particuliers qui désirent construire une maison passive. Il s’agit en effet d’un matériau très technique dont la fabrication même permet l’ajout de larges couches d’isolant.

Si les nouveaux produits 100% naturels vous intéressent, sachez que le prix d’un mur en brique de bois va de 260€ à 900€/m² pose comprise.

Tarif d'un mur au m² selon son type

Outre le matériau utilisé, un autre élément d’importance peut faire varier le coût de construction de votre mur : la fonction de l’ouvrage. En effet, le cahier des charges d’un mur peut vous obliger à prendre certaines précautions ou au contraire, vous autoriser à effectuer une construction légère et donc moins onéreuse.

Type de murPrix moyen au m² (avec construction)Caractéristiques
Mur de soutènement150€ à 450€Structurel
Mur porteur ou de refend80€ à 900€Soutien
Résistant
Mur de clôture80€ à 300€Simple
Économique
Mur de séparation80€ à 260€Peu coûteux
Courant
Mur rideau260€ à 3 000€Décoratif
Isolant

Note : Ces prix publics TTC, issus de différentes sources spécialisées, tiennent compte des standards actuels (hauteur 1m50, semelle hors fouilles).

Mur de soutènement

Le mur de soutènement est un ouvrage technique qui est construit afin de soutenir le poids d’un terrain situé en amont. Il peut s’agir d’un mur de petite taille (1m50 ou 2m) ou au contraire d’un ouvrage élevé de plusieurs mètres.

On réalise les murs de soutènement à l’aide de différents matériaux :

  • Le béton armé banché (avec ou sans parpaings à bancher).
  • Les buses en béton préfabriqué.
  • Le gabion.
  • Le béton préfabriqué.
  • L’enrochement.

Dans tous les cas, la préparation des fondations d’un mur de soutènement est capitale et engage la stabilité structurelle de l’édifice. Vérifiez ainsi que le devis de votre mur prend en compte la création de fondations adaptées à l’ouvrage désiré.

Pour dimensionner votre mur de soutènement faites confiance à votre maçon ou à votre architecte, des professionnels qui savent dresser un cahier des charges adapté au terrain à soutenir.

Le prix d’un mur de soutènement est compris entre 80€ et 260€/m².

Mur de soutènement

Mur porteur ou de refend

Lors de la construction d’une maison, ou d’un bâtiment destiné à être occupé, on doit prendre soin des murs périphériques et de certains murs intérieurs, car ils portent le poids de l’édifice tout entier. Ces murs sont qualifiés de porteurs ou de refends lorsqu’ils traversent le bâtiment de part en part, par exemple dans son milieu.

Ces murs très spécifiques doivent être solides, stables et s’ils bénéficient d’ouvertures, elles doivent être réalisées de la bonne manière.

Pour ces murs, on doit respecter une épaisseur minimale calculée par un architecte, ou un BET (Bureau d’Études Techniques) et on doit employer un matériau très résistant. Le plus souvent les murs porteurs sont réalisés en béton banché ou en parpaings, le tout avec des armatures métalliques.

Plus le mur porteur est long, plus sa conception est délicate car les charges s’accumulent rapidement. Ainsi, le prix d’un mur porteur est largement déterminé par ses dimensions et par les charges qu’il doit supporter.

Gardez à l’esprit que les fondations jouent également un rôle très important dans ce genre de projet, mais il est très délicat d’estimer leur coût sans visite de terrain. Cet ouvrage de maçonnerie permet en effet d’ancrer un mur au sol. Les fondations doivent être dimensionnées en amont du projet et doivent généralement être coulées avant la construction du mur.

Le tarif d’un mur porteur peut aller de 80€ à 900€/m² tout compris.

Mur de clôture

Un mur de clôture est également un mur pouvant faire appel à de nombreux matériaux et pouvant être de dimensions très variables.

Simple muret de délimitation pour certains, véritable palissade sécurisée pour d’autres, le mur de clôture est un ouvrage qui doit savoir répondre à toutes les envies.

Si le mur de clôture le plus fréquent est un muret béton surmonté d’un grillage ou d’une palissade, il est également fréquent de rencontrer des murs en parpaings pouvant aller jusqu’à 2m de hauteur.

Gardez à l’esprit que si le prix d’un mur de clôture est peu onéreux au m², il faut souvent ceinturer un espace conséquent, ce qui fait rapidement grimper l’addition, surtout s’il faut faire intervenir un engin de chantier pour préparer le sol.

Le prix d’un mur de clôture oscille de 80€ à 300€/m² main-d’œuvre incluse.

Mur de séparation

Le mur de séparation est un mur réalisé à cheval sur la limite de 2 parcelles mitoyennes. Construction à charge de 2 propriétaires, il s’agit souvent d’un ouvrage de clôture de faible hauteur.

Le coût de construction de ces murs est généralement très abordable car les contraintes techniques sont particulièrement faibles. Le plus souvent il s’agit de marquer une délimitation et de constituer une assise stable pour un grillage ou une palissade.

On réalise habituellement les murs mitoyens avec des parpaings en raison de leur rapidité de mise en place et de leur tarif très bas, mais vous pouvez envisager de la pierre ou un mur banché.

Le prix d’un mur de séparation va de 80€ à 260€/m².

Mur rideau

Récemment de plus en plus visibles sur des bâtiments de caractère ou sur des rénovations menées par des architectes aux idées novatrices, les murs rideau sont des solutions de façade, plaqués sur les murs porteurs d’un bâtiment.

Il s’agit en quelque sorte d’un bardage très moderne dont le but est de renforcer l’enveloppe thermique du bâtiment et dans certains cas, de laisser entrer beaucoup de lumière dans le logement.

On fait généralement appel à une structure en aluminium recouverte de verre ou à des panneaux du même type, mais déjà prémontés en usine.

Toujours restreint aux plus fortunés, le mur rideau, dont l’importance structurelle est inexistante reste un élément de luxe qui donne néanmoins un cachet incroyable à une façade.

Le coût de construction d’un mur rideau varie de 260€ à 3 000€/m², selon les matériaux utilisés.

Construction d'un mur : L'intervention d'un professionnel

Techniques de construction selon les matériaux

Les méthodes de construction employées pour réaliser un mur varient également en fonction du matériau qui constitue l’ouvrage, logiquement, on ne pose pas des briques comme on coule un mur banché.

  • Mur en béton coulé : Le mur en béton coulé est très solide, mais il demande une préparation méticuleuse afin de durcir de la bonne manière. Après réalisation des fondations on installe les banches, des panneaux de coffrage qui permettent de retenir le béton. On installe ensuite les armatures métalliques. Le béton peut alors être coulé, de préférence d’une seule traite.
  • Mur en parpaing à bancher : Les parpaings à bancher reprennent le même principe, mais évitent l’utilisation de banches de coffrage. Ces parpaings entièrement creux jouent le rôle de coffrage et comprennent des encoches pour intégrer les armatures métalliques. Une fois installés à sec et mis d’aplomb et de niveaux, ils peuvent recevoir le béton.
  • Mur préfabriqué en béton : Le béton préfabriqué est une solution rapide à installer car les pans de murs sont réalisés en usine et doivent simplement être positionnés et scellés. Il faut en revanche accorder une attention particulière à la réalisation des fondations, car ces murs sont scellés dans ces dernières à l’aide d’armatures métalliques qui dépassent de leur structure.
  • Pose de parpaing : Les parpaings sont très simples à mettre en place. Il suffit de les poser à joints contrariés sur un lit de mortier. Il faut tout de même vérifier l’aplomb et le niveau des rangs de parpaings régulièrement.
  • Pose de briques : Les briques sont posées de manière similaire aux parpaings. Il s’agit d’une pose à joints contrariés qui, selon le type de brique, peut recevoir des armatures métalliques verticales et horizontales. Les briques monomur doivent, en revanche, être posées à l’aide d’une méthode très spécifique qui fait appel à un liant colle déposé grâce à un rouleau adapté cet usage.
  • Taille de pierre : La taille de pierre est une technique nécessaire à la réalisation d’un mur en pierre de taille. Le principe consiste à donner une forme parallélépipédique à une pierre brute en lui ôtant de préférence ses parties les moins solides. Le but de la taille est d’offrir un mur aux éléments réguliers qui s’emboitent parfaitement les uns avec les autres.

Construction d'un mur : L'intervention d'un professionnel

Prix de construction d'un mur : Coût de la main-d'œuvre

Outre l’achat des matériaux, le prix de votre mur comprend également les frais de main-d’œuvre. Ce coût peut être très élevé en fonction du cahier des charges de votre projet et des conditions de réalisation. Il faut donc impérativement qu’il figure sur le devis de votre mur.

  • Entreprise de maçonnerie : Une entreprise de maçonnerie peut réaliser presque tous les types de murs. Selon la spécialisation de leurs intervenants ces entreprises peuvent proposer des prestations plus ou moins ciblées. En outre, une entreprise de maçonnerie peut joindre à votre projet de mur d’autres prestations plus globales, ou des finitions avancées. Le prix de construction d’un mur par une entreprise de maçonnerie va de 40€ à 60€/m².
  • Entreprise de VRD : Les professionnels de la Voirie et des Réseaux Divers réalisent généralement des murs de soutènement. En effet, ces professionnels sont souvent amenés à réaliser des terrassements et des voies d’accès, qui nécessitent des ouvrages de soutien. Les murs construits par ces spécialistes sont relativement techniques, et mettent le plus souvent en œuvre d’importants travaux de terrassement. Le prix de construction d’un mur par une entreprise de VRD va de 70€ à 90€/m².
  • Tailleur de pierre : L’intervention de ce spécialiste est relativement onéreuse. Il s’agit en effet d’effectuer un travail qui nécessite un savoir-faire très important et beaucoup d’efforts physiques. Le prix de construction d’un mur par un tailleur de pierre varie de 200€ à 500€/m² selon les prestations souhaitées.

Obtenir des devis : Précisez le coût de vos travaux

Pour déterminer précisément le coût de votre mur, il est nécessaire de le faire chiffrer par un professionnel proche de chez vous. Nous vous conseillons d’obtenir plusieurs devis afin de comparer les tarifs et choisir l’artisan qui correspond à vos attentes.

La construction d’un mur est une entreprise délicate et très souvent structurelle, aussi, il est conseillé de faire appel à un professionnel afin de bénéficier à la fois de la qualité de réalisation et d’une assurance décennale.

Exemples de devis pour la construction d'un mur : Chiffrage standard

Voici quelques exemples de devis de murs, qui vous aideront à mieux mettre en perspective les estimations de votre projet.

Devis mur : Mur de clôture

Le premier exemple regarde la construction d’un mur de clôture en parpaings, avec semelle et finition enduit. Les dimensions étaient de 0,75m de hauteur pour 10m de longueur.

Le prix de ce mur a été de 1 850€ tout compris.

Devis mur : Mur de refend

Le second cas est celui de la construction d’un mur de refend en parpaings, pour une surface de 15m², le tout ferraillé sur un radier.

Le coût de construction de ce mur a été de 2 250€.

Devis mur : Mur de soutènement

Enfin regardons l’exemple d’un devis de mur de soutènement. Il s’agissait de construire un mur de soutènement d’une surface de 17m². Le constructeur a privilégié une réalisation en béton banché, avec finition en RPE (Revêtement de Parement Épais), le tout sur une semelle dont le volume avait été estimé par un BET. Le tarif de ce mur a été de 4 620€.

Les coûts annexes à la construction d'un mur

Il est possible de compléter votre projet à l’aide de travaux supplémentaires. Selon la configuration de votre chantier, certains de ces travaux seront par ailleurs nécessaires.

  • Fondations : Semelle ou longrine, les fondations permettent la bonne stabilité de l’ouvrage. Elles sont impératives pour ouvrage de maçonnerie et doivent le plus souvent être réalisées à une profondeur hors gel.
  • Terrassement : Le prix d’un terrassement est presque toujours associé à celui d’un mur, car le creusement des fouilles destinées à recevoir les fondations est généralement réalisé par des engins lourds, de manière à économiser du temps et des efforts.
  • Finitions : Un mur requiert la plupart du temps une couche de finition. Cette dernière est généralement un enduit ou une couche de peinture. En intérieur, un mur en béton bénéficie en revanche d’un parement déporté avec vide technique, souvent en placo.
  • Isolation par l’extérieur : Pour finaliser la construction de murs périphériques , on recommande le recours à l’isolation par l’extérieur. Cette technique très performante permet en outre de ne pas perdre de place à l’intérieur du logement.
  • Ferraillage : Le ferraillage est nécessaire à la plupart des ouvrages de maçonnerie. Les armatures métalliques prises dans le béton permettent d’assurer la bonne stabilité et la solidité de l’ouvrage sur un temps très long. D’autre part, le béton armé, qui résiste mieux aux séismes, et obligatoire en zone sismique.

Réalisation des finitions d'un mur de clôture

En résumé : 4 conseils pour un mur au bon prix

  1. Définir le projet : Avant d’estimer le prix de votre mur, il est impératif de déterminer de quel type d’ouvrage il s’agit. Un ouvrage de décoration ou séparatif n’aura en effet pas les mêmes implications qu’un ouvrage structurel. Clarifier ce point vous permettra de vous orienter vers la bonne entreprise, de gagner du temps et d’effectuer les éventuelles démarches administratives.
  2. Choisir le matériau : Certains matériaux sont très spécialisés et ne sont pas manipulés par toutes les entreprises, par exemple les briques monomur ou les pierres de taille. Si vous avez des exigences pour les matériaux entrant en jeu dans votre projet, il est recommandé de le préciser à votre interlocuteur travaux afin de vérifier les possibilités.
  3. Engager un BET : Pour un ouvrage structurel, comme un mur porteur ou un mur de soutènement, il est recommandé (et même parfois obligatoire) de vous adresser à un BET afin de calculer les éléments techniques de l’ouvrage. Les grosses entreprises de maçonnerie et les cabinets d’architectes disposent généralement d’un BET dans leurs rangs.
  4. Penser aux finitions : Enfin, prévoyez les finitions à l’avance car un grand nombre d’entre elles peuvent également être réalisées par le maçon en charge de votre projet. De surcroît, inclure les finitions dès le départ vous permet de les prendre en compte dans votre budget et ainsi débiter les mauvaises surprises.

Commentaire(s)

+ Poster un commentaire
    Oukhriss

    Bonjour, nous souhaitons construire 2 murs de clôture :
    1er: 14 m / 1.8 m fondation + parpaing + finition.
    2ème : 12 m/ 1.8 m parpaing et finition fondation existante
    Ds le 95
    Combien cela nous coûterait il ?
    Merci pr votre réponse

    Répondre
    Sylvain | Prix-Pose.com

    Bonjour,

    Pour tarifer vos murs avec précision, nous vous invitons à remplir notre formulaire de demande de devis. Nos partenaires locaux vous feront parvenir leurs estimations.

    Bonne continuation !

    Répondre

Laisser un commentaire

Vos questions et remarques sont les bienvenues. Laissez nous un message !

Important : Nous ne traitons pas les estimations de prix en commentaire.

Combien votre mur va-t-il coûter ?