Le chauffage : Comment ça fonctionne ?

Le chauffage : Comment ça fonctionne ?
Noter cet article ?

Le chauffage : Comment ça fonctionne

Nous avons tous des amis, de la famille ou même des clients qui nous parlent de leur nouveau chauffage, des nouveaux radiateurs super économiques d’un lointain beau-frère ou du système ultra, moderne d’un cousin éloigné. Bien souvent on acquiesce gentiment, sans vraiment savoir quels sont les chauffages communément utilisés en France à l’heure actuelle, ou encore moins comment ils fonctionnent. Notre descriptif du fonctionnement des chauffages disponibles actuellement vous aidera à mieux comprendre la situation.

Le chauffage à combustible : Le plus fréquent

Depuis la nuit des temps, les hommes brûlent des choses diverses et variées pour se chauffer. Aucun mystère là-dedans, le dégagement d’énergie associé à une combustion se traduit par de la chaleur.

On a donc pris l’habitude d’utiliser du combustible pour se chauffer : bois, charbon, pétrole, gaz et quelques autres plus rares.

Si ce mode de chauffage est toujours le plus fréquent en France et dans le monde, c’est qu’il est bien maîtrisé, facile à maintenir et surtout peu onéreux.

Les chaudières à gaz

Le mode chauffage le plus populaire dans les zones urbaines et semi-urbaines françaises est le chauffage au gaz. Le fonctionnement du chauffage au gaz est très simple.

On a recours à l’introduction d’un jet de gaz naturel dans une chambre de combustion. Une étincelle allume le gaz et la combustion est ensuite contrôlée en toute sécurité.

Cette combustion a lieu dans une chaudière à gaz domestique en toute sécurité. On fait ensuite circuler un circuit d’eau dans la chaudière de manière à faire monter cette eau en température. Elle circule ensuite dans le réseau de radiateurs (ou de chauffage au sol) où elle se refroidit progressivement et revient au bout du compte à son point de départ : la chaudière.

On nomme ce type de fonctionnement un circuit fermé, car l’eau du circuit circule en boucle sous pression légère.

Le fonctionnement du chauffage au gaz est facile d’entretien, confortable et pour l’instant moyennement onéreux, mais les prix augmentent.

Le chauffage à combustible : Le plus fréquent

Les chaudières à bois ou à pellets

Dans les temps anciens on se contentait de brûler du bois. Ce combustible est de retour en version beaucoup plus moderne. On s’est en effet rendu compte que la filière industrielle du bois rejette beaucoup de déchets qui peuvent servir de combustible.

Le chauffage au bois est donc plus écologique et moins onéreux que le chauffage au gaz.

Le fonctionnement du chauffage au bois est le même que celui d’une chaudière à gaz et repose sur le système du circuit fermé d’eau.

Les inconvénients sont principalement le rechargement du bois ou des pellets, qui, contrairement au gaz, ne peuvent pas circuler librement dans des tuyaux.

Les poêles

Les poêles à bois et à granulés sont le plus souvent des systèmes de chauffage d’appoint. Le fonctionnement de ce chauffage ne repose pas sur un circuit d’eau, mais tout simplement sur la convection et l’accumulation.

La combustion à l’intérieur du poêle chauffe le poêle qui chauffe à son tour l’air ambiant. Les poêles les plus performants disposent d’un enrobage de pierre qui accumule chaleur et la redistribue à l’air, même des heures après que la combustion s’est arrêtée.

Si besoin, nous pouvons vous mettre en relation avec plusieurs professionnels proche de chez vous. Ils prendront contact avec vous pour établir des devis personnalisés :
Obtenir jusqu'à 5 devis
pour comparer sans engagement

Le chauffage du futur : Cap sur les économies

Actuellement le chauffage est en pleine mutation. Les défis écologiques du monde moderne impliquent en effet des changements drastiques dans notre manière d’utiliser les différents combustibles.

D’autre part, les fabricants s’efforcent de produire des systèmes de chauffage très économiques, afin de faire baisser les coûts de consommation tout au long de l’année.

Si vous faites construire une maison actuellement, ces systèmes de chauffage sont chaudement recommandés, de manière à faire des économies sur le long terme.

Les pompes à chaleur, le moins onéreux

Les pompes à chaleur (géothermie et aérothermie) sont actuellement les systèmes de chauffage les plus économiques et les moins polluants qui soient.

Le fonctionnement d’un chauffage opéré par une pompe à chaleur repose sur des principes physiques issus des lois de la thermodynamique.

La chaleur est capturée dans l’air ou le sol, à très faible quantité, et se voit multipliée grâce à des systèmes de compression et de décompression.

L’essentiel pour le particulier est de savoir que les PAC fonctionnent idéalement avec un système d’eau circulant dans des radiateurs. On pourra donc éventuellement récupérer son vieux système de radiateurs ou de chauffage par le sol lors d’une rénovation.

Le chauffage du futur : Cap sur les économies

Le chauffage électrique : De gros progrès

Le fonctionnement du chauffage électrique a longtemps été décrit comme énergivore, très coûteux et peu confortable.

C’était vrai il y a une trentaine d’années. De nos jours, les fabricants ont développé de nouveaux systèmes de radiateurs qui gomment ces inconvénients.

Le chauffage électrique repose presque toujours sur un courant électrique chauffant une résistance ou une plaque électrique. Les différences reposent plus sur la façon dont la chaleur est distribuée à la pièce concernée. Les radiateurs à inertie distribuent lentement la chaleur, tandis que les radiateurs rayonnants (les plus performants) utilisent le rayonnement infrarouge.

Dans tous les cas, avec la hausse du prix des combustibles, les radiateurs électriques deviendront de plus en plus rentables dans un futur très proche.

Système de chauffage : Classique ou mixte ?

On parle très souvent de fonctionnement de chauffage ou mixte (aussi nommé ECS). Il est important de bien comprendre ce point, car il conditionne l’achat d’autres équipements.

Les chaudières classiques produisent uniquement du chauffage. Elles ne peuvent pas servir à chauffer d’autres éléments. On doit donc leur associer un ballon d’eau chaude ou autre pour l’eau chaude sanitaire.

Système de chauffage : Classique ou mixte

Les chaudières mixtes ou ECS peuvent produire de l’eau chaude pour la douche et tous les robinets de la maison. Ces chaudières sont plus onéreuses, mais offrent un système plus simple d’installation.

Vous devriez toujours vous renseigner sur le besoin d’eau chaude sanitaire ou non, car tous les systèmes de chauffage ne peuvent pas être mixtes. Par exemple les pompes à chaleur aérothermie ne peuvent pas produire d’eau chaude sanitaire.

Laisser un commentaire