Quel est le prix d’un radiateur à inertie ?

Pictograme d'une horlogeMis à jour le

Le prix d’un radiateur à inertie sèche est compris entre 200€ et 700€ hors pose et entre 250€ et 800€ en comptant les frais de main-d’œuvre. Le tarif d’une radiateur à inertie fluide peut aller de 150€ à 400€ sans installation et de 200€ à 500€ en comptant la pose.

Type de radiateurPrix moyen (hors installation)Prix moyen (avec installation)
Inertie fluide150€ à 400€200€ à 500€
Inertie sèche200€ à 700€250€ à 800€

Note : Ces prix publics TTC, issus de différentes sources spécialisées, tiennent compte des standards actuels (puissance de 1 000W, modèle horizontal, isolation moyenne, région tempérée).

Le type et la puissance sont les principaux paramètres qui influencent le coût de votre radiateur électrique. Toutefois, il est nécessaire de déterminer d’autres éléments afin d’affiner votre budget :

  • L’isolation du bâtiment
  • La surface de la pièce
  • Le climat de la région
  • La gamme du produit

Estimez le prix d’installation de vos radiateurs à inertie à l’aide de notre guide détaillé et faites chiffrer précisément ces travaux par un professionnel.

Les radiateurs à inertie sont désormais les radiateurs électriques recommandés, en raison de leurs performances et des économies qu’ils permettent de réaliser. Si vous souhaitez suivre la route d’un système tout électrique dépourvu de chauffage hydraulique, vous devriez ainsi considérer ces radiateurs qui associent chaleur douce et faible consommation électrique.

Prix d'un radiateur à inertie selon le type

Les radiateurs à inertie fonctionnent tous en chauffant un matériau caloporteur, qui permet de maximiser la diffusion de la chaleur sur un temps long. Le choix de ce matériau est très important car il affecte significativement les performances de votre installation, mais également le prix de vos radiateurs électriques. Selon les cas, l’investissement dans un radiateur très performant génère une dépense initiale importante, mais permet de réduire la facture d’électricité sur de longues années. Voici nos recommandations afin de choisir le radiateur à inertie adapté à vos besoins.

Prix d'un radiateur à inertie fluide

Tous les radiateurs à inertie fonctionnent grâce au même principe, celui d’un cycle de production de calories, de stockage de ces dernières et de leur libération douce, voire lente.

La production de calories, qui se traduit dans le cas présent par de la chaleur, est assurée par une résistance électrique. Ce dispositif produit de la chaleur en consommant de l’électricité, ainsi plus on désire obtenir de chaleur, plus il faut dépenser d’électricité. C’est ce qui explique la mauvaise réputation des anciens convecteurs électriques, et qui donne aux radiateurs électriques à inertie un net avantage.

En effet, ces radiateurs disposent d’un élément intermédiaire intercalé entre le volume à chauffer et la résistance. Cet élément est constitué d’un matériau caloporteur, qui emmagasine les calories et les diffuse très lentement. Il s’agit donc d’un processus de chauffage à chaleur douce qui peut diffuser de la chaleur de longues heures après extinction de la résistance. Cet excellent confort de chauffe est de surcroît complété par des économies substantielles.

Prix d'un radiateur à inertie fluide
Radiateur à inertie @ Airelec

Gardez à l’esprit qu’un radiateur à inertie consomme tout autant qu’un convecteur de puissance équivalente, une puissance de 1000W reste identique pour les deux appareils. Ce qui change est ce que l’on retire de ces 1000W utilisés, une chauffe courte et abrupte pour le convecteur et une chauffe longue, douce et uniforme pour les radiateurs à inertie.

Le prix d’un radiateur à inertie étant affecté par le matériau caloporteur, on considère que l’inertie fluide est la plus abordable.

Ces appareils de chauffage utilisent un fluide qui circule au sein du radiateur, dans le secteur résidentiel il s’agit principalement d’eau, d’eau glycolée ou d’huile.

L’installation de radiateurs à inertie fluide offre un confort de chauffe équivalent à celui d’un chauffage central, le principe du fluide chauffé est d’ailleurs exactement le même. En revanche, si le prix de ces radiateurs à inertie est le plus bas, les performances sont moins élevées qu’avec l’autre type d’inertie, que nous allons aborder.

Le prix d’un radiateur à inertie va de 150€ à 400€ TTC, hors pose.

Prix d'un radiateur à inertie sèche

Le chauffage à inertie n’a pas été inventé avec les radiateurs électriques à inertie, ni même pour les radiateurs hydrauliques classiques, car on utilisait déjà ce principe avec les poêles à bois de masse. Il s’agissait alors d’inertie sèche, un processus faisant appel à des matériaux caloporteurs solides au lieu d’un fluide.

Pour les radiateurs électriques, ce matériau peut tout simplement être le corps du radiateur en lui-même. Dans ce cas-là, on utilise de la fonte de fer ou d’aluminium, un métal qui emmagasine très bien les calories et qui a fait la célébrité des anciens radiateurs hydrauliques. Si ces derniers offraient un confort de chauffe aussi élevé, c’était en grande partie grâce à leur corps en fonte.

Cependant, cette disposition n’est pas la seule disponible, on peut en effet avoir recours à des plaques intégrées à un radiateur en tôle ou avec grille de façade :

  • Des plaques métalliques : Encore une fois, de la fonte de fer ou d’aluminium. Le système le plus fréquent, notamment avec alternance de plusieurs plaques métalliques et de plusieurs résistances.
  • De la brique réfractaire : Un matériau qui est également utilisé dans les poêles de masse.
  • De la pierre : Pierre ollaire ou stéatite, ce matériau accumule très bien les calories.
  • Du granite : Plus rare, principalement avec des granites très denses, donc très lourds.
  • Du béton réfractaire : Peu courant, mais présentant des performances similaires à celles de la brique.

Les radiateurs à inertie sèche sont plus performants que ceux à fluide caloporteur, car ils chauffent par convection et par rayonnement, grâce à la diffusion des calories par les plaques caloporteuses. En revanche, le tarif de ces radiateurs à inertie est plus élevé, de même que leur poids, qui nécessite un support suffisamment solide.

Le prix d’un radiateur à inertie sèche varie de 250€ à 800€.

Tarif d'un radiateur à inertie selon la puissance

La puissance est également un élément qui affecte le tarif de vos radiateurs à inertie. Plus un radiateur est puissant, mieux il chauffe et plus il est onéreux. Toutefois, nous allons voir que choisir la puissance la plus élevée n’est pas nécessairement la solution parfaite.

Puissance du radiateurPrix moyen (hors installation)Prix moyen (avec installation)Surface moyenne de la pièce
500W à 750W100€ à 500€150€ à 600€6 à 9m²
750W à 1 000W120€ à 700€170€ à 800€9 à 12m²
1 000W à 1 500W150€ à 800€200€ à 900€12 à 18m²
1 500W à 1 750W200€ à 1 000€250€ à 1 100€18 à 21m²
1 750W à 2 000W250€ à 1 200€300€ à 1 300€21 à 25m²

Note : Ces prix publics TTC, issus de différentes sources spécialisées, tiennent compte des standards actuels (plafond 2,5m, isolation RT 2005, région tempérée, altitude faible).

La puissance de vos radiateurs est déterminée par plusieurs facteurs :

  1. Le type de bâtiment : On tolère par exemple des performances moins élevées dans une maison de vacances que dans une résidence principale.
  2. Le niveau d’isolation : Une isolation de mauvaise qualité ou l’absence d’isolation conduisent à une puissance plus élevée pour les radiateurs. C’est pour cette raison que l’on conseille vivement une mise aux normes de l’isolation.
  3. La région : La région où votre maison est implantée a un climat moyen dont les températures annuelles sont bien connues. Ce facteur est à prendre en compte afin de calculer la différence entre la température extérieure et la température intérieure souhaitée.
  4. La surface de la pièce : Plus la pièce est allongée, plus la chaleur doit voyager pour chauffer l’ensemble de la surface.
  5. Le volume de la pièce : La hauteur du plafond conditionne le volume d’air de la pièce, ce qui a un impact direct sur la puissance du radiateur.

En fonction de ces éléments, un chauffagiste ou un électricien peuvent calculer la puissance nécessaire par m² et ainsi vous orienter vers un radiateur adapté.

Pour les pièces de surface moyenne, un seul radiateur est souvent suffisant. En revanche, pour les pièces plus grandes, comme les salons, on recommande la pose de plusieurs radiateurs à inertie de puissance moyenne, dont la somme satisfait les besoins de la pièce. De cette manière la chauffe est plus homogène, moins énergivore et plus uniforme.

Par exemple le prix d’un radiateur à inertie de 500W à 750W va de 100€ à 500€ tandis que celui d’un radiateur de 750W à 1 000W va de 120€ à 700€. Par ailleurs, le tarif d’un radiateur à inertie de 1 000W à 1 500W va de 150€ à 800€ et celui d’un élément de 1 500W à 1 750W va de 200€ à 1 000€.

Exemples de prix d'un radiateur à inertie : Tarifs constatés

Pour vous aider à mettre en perspective les devis de vos radiateurs à inertie et afin de les comparer aisément, nous vous proposons quelques exemples de tarifs pratiqués par les marques les plus connues.

  • 190€ : Le prix d’un radiateur à inertie fluide de 1000W intelligent (connecté Bluetooth).
  • 290€ : Le coût d’un radiateur à inertie fluide de 1500W, format allongé.
  • 270€ : Voilà le prix d’un radiateur à inertie sèche de 1000W
  • 330€ : Il s’agit du tarif d’un radiateur à inertie sèche de 1500W.

Notez qu’en plus des fournitures, le devis de vos radiateurs à inertie devra comporter le tarif de main-d’œuvre et celui des éventuels accessoires de pose.

Installation d'un radiateur à inertie : Coût de la main-d'œuvre

Déroulement de l'installation

L’installation d’un radiateur à inertie représente l’un des avantages des systèmes de chauffage électrique. Il ne faut en effet installer aucun tuyau et ne réaliser aucune intervention structurelle. Il suffit de fixer le radiateur au mur et de le raccorder à la sortie électrique prévue à cet effet.

Dans le cas du remplacement d’un ancien radiateur électrique ou dans le cadre d’une construction neuve, l’installation d’un radiateur à inertie est particulièrement aisée et rapide, en revanche installer un élément sur un mur qui n’a pas été prévu pour ça est plus complexe.

Dans ce cas, il est obligatoire d’amener l’électricité à proximité du radiateur et de prévoir toutes les protections obligatoires, en amont, dans le tableau électrique.

Installation d'un radiateur à inertie : Coût de la main-d'œuvre
Radiateur à inertie fluide @ Acova

Prix d'installation d'un radiateur à inertie

On confie la pose d’un radiateur à inertie à un chauffagiste ou à un électricien. Ces professionnels peuvent non seulement réaliser les travaux mais savent également préparer l’installation au niveau du tableau électrique et, surtout, ils peuvent effectuer tous les calculs pour déterminer quelle puissance est requise et combien de radiateurs doivent être installés.

Le prix de pose d’un radiateur à inertie peut ainsi aller de 50€ à 100€ dans le cadre d’un remplacement simple. S’il faut réaliser le câblage électrique, le prix de pose du radiateur à inertie peut être bien plus onéreux et se rapproche alors plus d’une petite rénovation électrique.

TVA à 10% : Réduisez le budget de vos radiateurs à inertie

Si vous faites effectuer l’installation de vos radiateurs à inertie par un électricien ou un chauffagiste certifié RGE (Reconnu garant de l’Environnement) pour vous pouvez bénéficier d’une TVA à taux réduit de 10%.

Pour obtenir ce petit coup de pouce, vous n’avez pas besoin de préparer un dossier, le professionnel peut appliquer ce taux automatiquement lors de sa facturation. La seule condition (outre la certification RGE) est que votre bâtiment doit être âgé de plus de 2 ans.

Notez que ce taux privilégié s’applique sur les fournitures mais aussi sur la main-d’œuvre de l’artisan.

Obtenir des devis : Précisez le coût de vos travaux

Pour déterminer précisément le coût de vos radiateurs à inertie, il est nécessaire de les faire chiffrer par un professionnel proche de chez vous. Nous vous conseillons d’obtenir plusieurs devis afin de comparer les tarifs et choisir l’artisan qui correspond à vos attentes.

Grâce à l’intervention d’un électricien ou d’un chauffagiste TRGE, vous bénéficierez d’une TVA à 10% en plus qu’une qualité d’intervention optimale.

Les coûts annexes à l'installation d'un radiateur à inertie

Pour spécifier plus précisément le prix de vos radiateurs à inertie, vous pouvez également envisager d’ajouter quelques éléments complémentaires à votre projet.

  • Câblage : Votre radiateur à inertie doit être alimenté par des fils électriques d’une section appropriée et doit être protégé en amont par des modules électriques conformes aux normes en vigueur. Si l’alimentation n’existe pas ou si elle est très ancienne, il faut demander à votre électricien de réaliser cette dernière. Selon qu’elle est apparente ou encastrée, les tarifs peuvent varier sensiblement.
  • Tableau électrique : Le tableau électrique dispose de modules censés protéger votre installation électrique et ses usagers. Ainsi, les radiateurs électriques sont raccordés à des circuits électriques dont le départ doit être protégé par des modules spécifiques. Le respect de cette norme est obligatoire et doit préférablement être assuré par un électricien, pour la sécurité de toute la famille.
  • Thermostat : Si vos radiateurs ne sont pas pourvus de thermostats intelligents, vous devriez envisager l’achat et la pose d’un thermostat d’ambiance, et ce pour chaque pièce où la température doit être contrôlée finement. Idéalement, le thermostat devrait être connecté et programmable, pour vous permettre de gérer aisément votre installation, mais surtout pour réaliser des économies sur le long terme.
  • Isolation : Une bonne isolation est capitale pour toute rénovation énergétique, elle garantit un meilleur confort thermique et des économies substantielles. Vous pouvez ajouter le prix d’une isolation de combles à votre projet, si celle qui équipe votre maison est âgée de plus de 25 ans. Notez que de nombreuses aides sont disponibles pour financer ce type d’intervention.

Les avantages justifiant le prix d'un radiateur à inertie

  1. La chauffe : Le prix d’un radiateur à inertie est plus élevé que celui d’un simple convecteur électrique pour une bonne raison, il offre une qualité de chauffe largement plus élevée. En optant pour ce type de radiateur vous bénéficiez d’une chaleur douce qui ne sera pas à l’origine de montée et de descentes de températures abruptes très inconfortables.
  2. Les économies : Grâce à ces radiateurs vous pouvez réaliser des économies sur le long terme, en comparaison avec un autre type de radiateur électrique. Certes, les économies ne sont pas aussi élevées qu’avec une pompe à chaleur, mais l’investissement est largement plus abordable.
  3. La flexibilité : Un radiateur à inertie est un appareil moderne et à ce titre, il peut facilement être raccordé à une solution intelligente ou domotique. Vous pouvez ainsi tout paramétrer et régler la température idéale de vos pièces indépendamment en fonction de votre présence ou des horaires.
  4. La rapidité : Un radiateur électrique présente l’avantage d’une installation très rapide et peu intrusive. Si vous souhaitez éviter des travaux lourds et onéreux, ce type de chauffage vous le permettra. Un avantage certain dans certaines situations, comme l’équipement d’une maison de vacances.

Commentaire(s)

+ Poster un commentaire
    Marie-Therese

    Bonjour ,
    Je suis locataire dans un appartement refait à neuf mais avec des radiateurs électriques basiques , sans thermostat et qui consomment beaucoup d’énergie . De plus les pièces sont hauts de plafond car l’immeuble est ancien . Le propriétaire ne souhaite pas changer les radiateurs . Pensez-vous qu’un radiateur à inertie sèche mobile serait la solution pour moi ? Pour un 38m carrés , ma facture d’électricité annuelle est exorbitante .

    Répondre
    Sylvain | Prix-Pose.com

    Bonjour,

    Si un poêle à bois ou à granulés n’est pas envisageable pour vous, orientez vous vers un radiateur électrique à inertie intelligent (ou connecté). Ces radiateurs très modernes savent chauffer votre logement en maintenant la consommation d’énergie au plus bas.

    Bonne continuation !

    Répondre

Laisser un commentaire

Vos questions et remarques sont les bienvenues. Laissez nous un message !

Important : Nous ne traitons pas les estimations de prix en commentaire.

Combien vos radiateurs à inertie vont-ils coûter ?