Prix d’un poêle à granulés

Mis à jour le
4/5 - 76 votes

Prix d’un poêle à granulés

La hausse du prix des énergies fossiles rend le chauffage au bois de plus en plus compétitif. Parmi les solutions proposées, le poêle à granulés gagne d’année en année en popularité : le nombre d’équipements vendus a ainsi supplanté en 2018 pour la première fois celui des poêles à bûches traditionnels, avec une hausse de près de 11,9% par rapport à 2017. Plus encore que les arguments écologiques, les utilisateurs plébiscitent l’efficacité de combustion et la facilité d’usage des poêles à granulés. Alors, combien coûte un poêle à granulés ? Afin d’estimer le budget nécessaire à votre projet, notre guide complet vous indique quel est le prix d’un poêle à granulés selon ses spécificités.

Quel est le prix d’un poêle à granulés ?

Le poêle à granulés présente des performances énergétiques supérieures à celles d’un poêle à bûches avec un rendement de l’ordre de 90% en général. Facile à installer, le poêle à pellets peut bien sûr être consacré au chauffage d’appoint, mais aussi chauffer une bonne partie de la maison.

Pour ce faire, il est conseillé de bien calculer la puissance de votre appareil, en prenant garde à ne pas la surestimer. Vous risqueriez de faire travailler votre poêle en sous-régime et d’accélérer ainsi son vieillissement (il s’encrasse alors plus rapidement). Veillez aussi à ne pas tomber dans l’excès inverse, au risque que certaines parties tombent plus souvent en panne ou que les pièces les plus éloignées demeurent froides, à cause du manque de puissance. En général, il est conseillé une puissance de 1kW pour 10m²(25m3).

Prix d’un poêle à granulés : Pour un salon

La France est le deuxième pays européen qui consomme le plus de pellets pour le chauffage domestique, avec environ 1,45 million de tonnes en 2018, juste derrière l’Italie qui en flambe 3 millions de tonnes par an (selon l’European Pellet Council).

Une bonne partie de ce volume de granulés est utilisé pour le chauffage d’appoint. Il est en effet possible d’utiliser votre poêle à granulés pour chauffer un espace limité, par exemple un salon. Il s’agit d’ailleurs de l’utilisation type qui a popularisé ce mode de chauffage en France au tournant des années 2000. Depuis, les habitudes ont changé, mais le poêle à granulés d’appoint, petit, esthétique, facile d’entretien et très abordablereste particulièrement populaire.

Vous pouvez faire ce choix si vous désirez réduire votre facture de chauffage sans pour autant vous lancer dans d’onéreux travaux. Ce projet n’engage pas nécessairement de lourdes rénovations et allégera votre empreinte carbone.

Votre poêle à granulés pourra tenir une place centrale dans l’espace à votre de votre maison et assurer non seulement un rôle technique, mais également esthétique.

Pour une pièce de 20 à 30m², le prix d’un poêle à granulés oscille entre 700€ et 1 500€pour une puissance de 2 à 3kW.

Pour cette taille de poêle à granulés, pas besoin de système de chargement sophistiqué ou de nettoyage du cendrier trop fréquent. On conseille généralement une alimentation par aspiration, car elle est silencieuse, mais une vis sans fin intégrée au réservoir fera tout aussi bien l’affaire.

Prix d’un poêle à granulés : Appartement de 45m²

Vous pouvez tout à fait chauffer un appartement de 45m² à 60m² (112m3 à 150m3) avec un poêle à biomasse (poêles utilisant de la matière organique végétale comme combustible). Comparez le prix d’un poêle à bois et ses performances avec ceux d’un poêle à granulés pour trouver le mode de chauffage idéal.

Sachez que pour ce type de surface, et donc de puissance, le poêle à granulés présente des avantages non négligeables par rapport au traditionnel poêle à bûches. D’ailleurs les ventes de poêles à bûches ont chuté de 10% en 2018 tandis que celles des chauffages à granulés ont augmenté de 12% (selon l’institut Observ’ER).

Si votre maison a une isolation moyenne (norme RT2005) il faut envisager une puissance de 4 à 7 kW. Les modèles de poêles de cette puissance disposent en général d’un réservoir de taille conséquente, qui selon les configurations pourra utiliser une aspiration ou une vis sans fin.

Puisque cette installation est destinée à assurer un chauffage complet, nous vous conseillons d’opter pour un modèle équipé d’un thermostat, qui peut délivrer une chauffe constante et confortable.

Le prix d’un poêle à granulés de ce type varie de 1 000€ à 2 500€.

Pour aller plus loin, vous pouvez vous orienter vers un poêle canalisable, ventilé ou même hydro qui pourra chauffer toutes vos pièces de manière plus homogène.

Quel est le prix d’un poêle à granulés

Prix d’un poêle à granulés : Maison de 90m² et plus

Si vous désirez chauffer votre maison familiale principalement à l’aide d’un poêle à granulés, il faudra vous orienter vers un modèle d’une puissance supérieure. De 90m² à 120m², vous devrez tabler sur une puissance de 9 à 13kW. Pour une surface de 150m² ou plus, il faudra aller au-delà de 15kW, un projet qui pourra vous amener à opter pour une chaudière à granulés, plus appropriée à chauffer de grandes surfaces de manière autonome.

Les poêles à granulés de cette puissance nécessitent généralement une technologie plus aboutie, comme la ventilation, le canalisable, ou le système hydro, autant de modèles que nous évoquerons plus bas.

Une telle puissance de chauffe implique de brûler un grand volume de pellets, ce qui a 2 conséquences directes sur votre projet :

  1. Un appareil plus imposant, avec un réservoir généreux.
  2. Un espace de stockage sec et propre nécessaire pour entreposer un volume de pellets.

Sachez que vos granulés peuvent être livrés en petits sacs, en big bags ou même en vrac par camion, à vous de déterminer quel est le meilleur compromis entre prix au kilo et espace disponible.

Le prix d’un poêle à granulés de 9 à 13kW va de 1 500€ à 5 500€. En comparaison, le tarif d’un poêle à granulés de 15kW ou plus débute à partir de 2 500€.

Enfin, notez que si vous êtes en rénovation totale, il est judicieux de faire installer une isolation par l’extérieur, car d’excellentes performances thermiques permettent de faire baisser la puissance nécessaire du mode de chauffage.

Prix d’un poêle à granulés : Maison ancienne

Une maison ancienne, mal isolée, peut également recevoir un poêle à granulés, mais dans ce cas il faut accepter certaines concessions. En premier lieu, pour une faible isolation il faut une grande puissance de chauffe, de manière à compenser les pertes et à offrir un bon confort de chauffe.

D’autre part, compte tenu de ces déperditions d’énergie, il faut souvent épauler le poêle à granulés à l’aide d’un autre système de chauffage. Il peut s’agir de radiateurs électriques stratégiquement placés, dans la salle de bain par exemple, ou d’une pompe à chaleur air/air ou même air/eau.

Dans ces configurations, se pose ainsi fréquemment la question de la pertinence d’une nouvelle isolation, qui, selon les aides au financement, peut s’avérer être un choix plus judicieux qu’un changement complet de votre système de chauffage, tant en termes d’efficacité que d’économie.

En revanche, si votre maison ancienne est une maison de vacances le chauffage à pellets peut remplir son rôle indépendamment et vous apporter entière satisfaction à lui tout seul.

Le coût d’un poêle à granulés de 12kW et plus va de 2 000€ à bien plus de 5 000€.

Récapitulatif des prix d’un poêle à granulés

Le tableau comparatif suivant vous donne une vue globale des possibilités et vous permet d’obtenir une estimation du prix d’un poêle à granulés.

Surface de chauffePrix moyen (hors installation)Puissance recommandée en kW
Salon de 25m²700€ à 1 500€2 à 3
Appartement de 45m²1 000€ à 2 500€4 à 5
Maison de 90m²1 500€ à 4 000€9 à 10
Maison de 120m²2 000€ à 5 500€12 à 13
Maison de 150m²À partir de 2 500€15 et plus
Maison ancienne2 000€ à 5 000€12 et plus

Note : ces tarifs indicatifs, issus de différentes sources spécialisées, tiennent compte des standards actuels (isolation type RT 2005 sauf maison ancienne, convection naturelle, design classique).

Le coût de votre projet repose sur la surface de chauffe, le système de fonctionnement du poêle, le design recherché, la présence d’un tubage et les difficultés d’installation.

Le prix d’un poêle à granulés est compris entre 1 000€ et 2 500€, hors pose, pour un logement de 45m² et entre 1 500€ et 4 000€ pour une maison de 90m². Le tarif d’un poêle à granulés varie de 2 000€ à 5 500€ pour une surface de 120m² et débute à 2 500€ pour un logement de plus de 150m².

Ces fourchettes, représentatives de multiples cas de figure, doivent être affinées par la réalisation de plusieurs devis de professionnels.

Si besoin, nous pouvons vous mettre en relation avec plusieurs professionnels proche de chez vous. Ils prendront contact avec vous pour établir des devis personnalisés :

Tarif d’un poêle à granulés selon la technologie

Le poêle à granulés, ou poêle à pellets, utilise des déchets de bois compressés pour sa combustion. La chaleur produite sera restituée par convection naturelle ou ventilée dans la pièce (convection assistée), voire dans toute la maison grâce à des gaines. Votre devis évoluera en fonction des performances et de la technologie choisie pour votre appareil.

TechnologiePrix moyen (hors installation)Prix moyen (avec installation)Caractéristiques
Poêle à convection naturelle1 500€ à 5 500€2 000€ à 7 000€Chauffe traditionnelle
Poêle ventilé2 500€ à 5 500€3 000€ à 7 500€Chaleur distribuée par ventilation
Poêle canalisable2 300€ à 4 000€2 800€ à 6 000€Distribution de la chaleur par gaines
Poêle hydro3 000€ à 5 000€3 500€ à 7 000€Chauffe le réseau hydraulique des radiateurs
Poêle de masse5 000€ à 12 000€6 000€ à 15 000€Accumule la chaleur dans des pierres ou des briques

Note : ces tarifs indicatifs, issus de différentes sources spécialisées, tiennent compte des standards actuels (9 à 12kW, design classique).

  • Poêles à convection naturelle : Le poêle bénéficiant de cette technologie chauffe l’air environnant par rayonnement. Cette chaleur est douce, et comme aucun ventilateur n’y est accolé, le poêle demeure silencieux. Qui dit poêle à convection naturelle ne veut cependant pas dire technologie de base. Vous pouvez toujours bénéficier d’un allumage électronique, voire d’un appareil connecté.
  • Poêles à granulés ventilé : Le poêle redistribue la chaleur par le biais de ventilateurs intégrés dans le corps de chauffe. Légèrement plus bruyant que les appareils à convection, il offre toutefois une performance supérieure. Sachez que la plupart des modèles laissent la possibilité de moduler la vitesse de ventilation et de la supprimer. Cette technologie permet une montée en température rapide la pièce, puis de ne plus être importuné par le ronronnement de votre appareil.
  • Poêles à granulés canalisable : Ce poêle augmente la portée de votre chauffage grâce à la redistribution d’air chaud dans des gaines murales de 60mm. Vous pouvez ainsi profiter de la chaleur de votre poêle à pellets dans l’ensemble de votre maison, même à un étage. Pour optimiser votre installation, il est conseillé de bien réfléchir à l’emplacement de votre poêle pour que les pièces qui nécessitent le plus de chaleur (la salle de bain par exemple) en bénéficient en priorité.
  • Poêles à granulés hydraulique : Aussi nommé poêle bouilleur, le poêle hydro est raccordé au circuit de chauffage central. Son fonctionnement se rapproche de celui d’une chaudière à granulés, sans cependant l’égaler mais en bénéficiant d’une meilleure esthétique. Ce modèle est idéal en rénovation, car vous pouvez conserver votre réseau de radiateurs, y compris sur plusieurs étages.
  • Poêles à granulés de masse : Tout comme son cousin le poêle à bois de masse, cet appareil optimise la convection naturelle en utilisant les propriétés de matériaux réfractaires comme la stéatite ou la brique. On n’effectue qu’une grosse flambée par jour pour profiter de la chaleur toute la journée. Mais ce type de poêle doit absolument être au centre de la maison pour pouvoir « rayonner » autour de lui. Cette technologie est caractéristique des poêles scandinaves.

Tarif d’un poêle à granulés selon la technologie

Prix d’un poêle à granulés selon le design

À côté des poêles à granulés traditionnels ronds, les constructeurs proposent dorénavant des designs beaucoup plus innovants, voire surprenants.

Designs de poêls à granulésPrix moyen (hors installation)Caractéristiques
Poêles ronds1 500€ à 3 000€Forme tubulaire
De très classique à très moderne
Poêles suspendus2 500€ à 4 500€Très tendance
Style moderne
Poêles contemporains2 500€ à 5 000€Style moderne
Fomres angulaires
Poêles plats1 500€ à 3 500€Peu encombrants
Installation en hauteur possible
Poêles vitrés3 500€ à 4 500€Esthétique de la combustion
Installation centrale possible
Poêles modulaires1 500€ à 3 500€Encastrables dans un meuble
Très discrets
Poêles silencieux3 000€ à 6 000€Fonctionnement silencieux
Pas de reccordement électrique

Note : ces tarifs indicatifs, issus de différentes sources spécialisées, tiennent compte des standards actuels (9 à 12kW, convection naturelle).

  • Poêles à granulés ronds : Le poêle à pellets rond constitue la variante la plus connue : ce cylindre posé le long d’un mur fait toujours son effet, d’autant que certains constructeurs proposent un choix de couleurs très séduisant. Le prix d’un poêle à granulés de ce type va de 1 500€ à 3 000€.
  • Poêles à granulés suspendus : Idéal pour qui veut profiter de la vue de son poêle au milieu de son salon, le poêle à granulés suspendu symbolise les intérieurs tendance. Les tarifs pour ces poêles à granulés débutent à 2 500€.
  • Poêles à granulés contemporains : Emblème du style industriel, le poêle à granulés contemporain s’affranchit des lignes rondes. À vous le design angulaire et plein de caractère. Comptez pour ce faire un tarif entre 2 500€ et 5 000€.
  • Poêles à granulés plats : Les poêles à granulés plats et extra-plats s’imposent dans les pièces étroites. Leur tuyau d’évacuation posé en latéral et non derrière la chambre de combustion leur permet d’économiser jusqu’à 15cm de profondeur. Le tarif de ces poêles à granulés peu encombrants s’établit entre 1 500€ et 3 000€.
  • Poêles à granulés vitrés : Dotés d’une maxi-vitre, les poêles à granulés vitrés se rapprochent des poêles à bûches, la simplicité d’utilisation en plus. Pour un rendu encore plus spectaculaire, installez votre appareil au centre de la pièce. Ce type de poêle coûte entre 3 500€ et 4 500€.
  • Poêles à granulés modulaires : Ces derniers jouent la carte de la discrétion : souvent intégrés dans une colonne, ils savent se faire oublier pour mieux profiter de leur chaleur. Envisagez pour ces appareils un budget entre 1 500€ et 3 500€.
  • Poêles à granulés silencieux : Bien sûr, il existe les poêles à convection naturelle pour qui apprécie la flamme silencieuse. Mais si vous restez convaincu de l’attractivité des poêles ventilés, sachez que certains constructeurs proposent des appareils silencieux. Profiter du feu sans le son a cependant un coût, évalué entre 3 000€ et 6 000€.

Installation d’un poêle à granulés : L’intervention d’un professionnel

Étapes d’installation : Corps de chauffe, tubage et accessoires

Un poêle à granulés nécessite pour son bon fonctionnement une sortie d’évacuation des fumées et une prise d’air. Le professionnel devra donc évaluer la meilleure solution pour l’installation de votre appareil.

  • Création d’une arrivée d’air (si nécessaire) : Plusieurs solutions se présentent à vous : soit puiser l’air à l’intérieur de votre logement, soit à l’extérieur. Dans le premier cas, il faut vous assurer que l’air de vos pièces est suffisamment renouvelé pour ne pas créer une mauvaise combustion risquant de générer du monoxyde de carbone et mettre le poêle en sécurité. D’après les normes, une entrée d’air dimensionnée selon les règles de l’air doit être présente dans la pièce (mur extérieur, conduit, etc.). Dans le second cas, il sera créé une amenée d’air via un tuyau raccordé à l’extérieur ou à une pièce munie d’une bonne ventilation, le garage par exemple.
  • Tubage : Une maison munie d’un conduit de cheminée ne sera pas forcément exempte de travaux. Le professionnel devra évaluer son état par un test au fumigène avant de décider de la nécessité d’effectuer un tubage. Celui-ci sécurisera la sortie des fumées.
  • Sortie toiture : Si votre maison ne possède pas de conduit de cheminée, il faudra créer une sortie sur la toiture. La réglementation exige que ce tube vertical s’élève à 40cm au-dessus du faîtage de votre toit. Votre fumiste vous conseillera sur l’emplacement idéal de votre poêle de manière à faciliter l’intégration du tubage à travers planchers, étages et combles.
  • Ventouse : Les poêles à granulés étanches peuvent également être associés à une ventouse, un tuyau horizontal servant à la fois à alimenter le poêle en air frais et à évacuer les fumées.
  • Pose du poêle : Dans la maison, l’artisan installera le poêle au moins à 40cm de distance du mur pour éviter les taches inesthétiques (selon les préconisations du fournisseur). Il proposera également une plaque de protection au sol si vous possédez du parquet ou un revêtement inflammable. Ces démarches effectuées, il prendra le temps de régler votre poêle pour qu’il corresponde parfaitement à votre usage.

Installation d’un poêle à granulés : L’intervention d’un professionnel

Prix d’installation d’un poêle à granulés : Coût de la main-d’œuvre

Le prix d’installation du poêle à granulés compte pour une part importante de votre devis. La mise en place sécurisée et certifiée par un chauffagiste est une étape indispensable si vous souhaitez bénéficier des aides de l’état.

Le prix d’installation d’un poêle à granulés va de 250€ à 500€ avec réutilisation d’un tubage existant et de 500€ à 2 000€ pour une pose totale. Le prix d’installation d’un poêle à granulés de 12kW à convection naturelle va de 2 250€ à 6 000€ (tubage existant) et de 2 500€ à 7 500€ (pose totale).

Aides et subventions : Réduisez votre budget poêle à granulés

Si vous hésitez à sauter le pas, sachez que vous pouvez bénéficier d’un certain nombre de coups de pouce pour réduire le prix d’un poêle à granulés.

CITE : Un crédit d’impôt pour votre poêle à granulés

Le CITE se transforme à partir de 2020. l’aide est divisée en 3 parties :

  1. MaprimeRenov’ : Cette prime, réservée aux plus modestes est calculée selon les barèmes de l’ANAH. Son montant fluctue selon les niveaux de revenus (déciles fiscaux).
  2. Crédit d’impôt : Pour 2020 ce crédit est maintenu pour les revenus intermédiaires, amis son avenir est plus qu’incertain.
  3. Montant forfaitaire : Nouveauté de l’année 2020, l’installation d’un poêle à granulés par un professionnel certifié Qualibois, donne accès à une prime allant de 1 500€ à 3 000€.

Éco PTZ : Prêt financier à taux zéro

Ce prêt bancaire à taux nul s’élève au maximum à 10 000€ et s’adresse aux propriétaires d’un logement bâti avant 1990. Vous pouvez associer l’Éco-PTZ à d’autres aides pour bénéficier d’un financement très avantageux.

Pour ne rien gâcher, l’Éco-PTZ n’est soumis à aucune condition de revenu, il nécessite simplement l’intervention d’un chauffagiste certifié RGE.

Prime énergie : CEE

Si votre nouveau chauffage vous permet d’améliorer votre empreinte énergétique, alors vous pouvez prétendre à cette aide. Inscrivez-vous en amont auprès des entreprises partenaires du programme : Total, Auchan, Leclerc et de très nombreuses autres.

Vous pourrez ensuite déterminer le montant de votre coup de pouce chauffage. Il vous sera accordé après l’envoi des factures du professionnel installateur.

TVA réduite pour l’installation d’un poêle à granulés

Votre poêle à granulés sera associé à une TVA à 20%, sauf si vous faites appel aux services d’un chauffagiste pour l’installer et si votre maison est âgée de plus de 2 ans.

Dans cette configuration, la TVA applicable sur les fournitures et sur la main d’œuvre sera réduite à 5,5%, soit une économie de 14,5%.

Obtenir des devis : Précisez le coût de vos travaux

Pour déterminer précisément le coût de votre poêle à granulés, il est nécessaire de le faire chiffrer par un professionnel proche de chez vous. Nous vous conseillons d’obtenir plusieurs devis afin de comparer les tarifs et choisir l’artisan qui correspond à vos attentes.

Si besoin, nous pouvons vous mettre en relation avec plusieurs professionnels proche de chez vous. Ils prendront contact avec vous pour établir des devis personnalisés :

Pour bénéficier des aides au financement pour votre projet, il est indispensable de faire appel à un chauffagiste ou un fumiste certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Un artisan propose en outre une garantie pièces et main d’œuvre.

Exemples de devis poêle à granulés : Chiffrage standard

Devis poêle à granulés : Remplacement d’un poêle à bois ancien

Rénovation thermique relativement simple pour cet exemple : le remplacement d’un ancien poêle avec reprise du tubage, modification de certains petits éléments et pose d’une arrivée d’air aux normes. Le devis pour ce poêle à granulés de 9kW s’est élevé à 4 950€.

Devis poêle à granulés : Poêle de 6kW haut de gamme

Le projet comprenait la fourniture et l’installation d’un poêle à granulés très qualitatif de 6kW avec tubage complet, coffrage autour du tubage et pose d’une arrivée d’air. Le devis s’est monté à 6 450€.

Bien acheter son poêle à granulés : Les principales marques

  • Brisach : La société cinquantenaire a su faire évoluer son offre de cheminées classiques vers les inserts et foyers fermés, puis les poêles à bois et granulés.
  • Godin : Depuis 1840, la fonderie Godin de Guise (Aisne) dessine, fabrique et revend des poêles à granulés labellisés Origine France et Flamme Verte.
  • Invicta : Spécialiste de la fonderie et de l’émail depuis 1924, l’entreprise champenoise s’est spécialisée dans les poêles à bois design et abordables.
  • Orchel : Cette société spécialisée dans les poêles depuis 25 ans propose des appareils made in Auvergne de haute qualité.
  • Supra : Basée à Obernai depuis plus de 150 ans, la marque alsacienne de métallurgie conçoit des poêles à bois classiques et contemporains.
  • Seguin : Le groupe auvergnat Seguin développe depuis plus de 40 ans des solutions de chauffage au bois performantes et esthétiques.
  • Ravelli : La société italienne Ravelli ravira les amateurs de poêles à bois contemporains aux finitions soignées.

Les coûts annexes à l’installation d’un poêle à granulés

Une fois votre poêle à granulés installé, il vous faudra prévoir un budget supplémentaire pour les coûts annexes.

  • Tubage : Dans un premier temps, si vous possédez un conduit de cheminée, il vous faudra prévoir les frais de tubage.
  • VMC : Vous devrez ensuite vérifier la qualité de votre VMC pour que votre poêle à granulés fonctionne parfaitement. N’oubliez pas en effet que l’appareil exige un apport d’air suffisant.
  • Ventouse : Depuis quelques années, la présence de poêles étanches sur le marché a permis aux maisons récentes très bien isolées de type RT2012 de se doter de poêles à granulés. Leur étanchéité leur permet en effet de ne pas puiser dans l’air intérieur de la maison. Les poêles à pellets étanches peuvent être installés en ventouse : cette pose consiste à raccorder un double conduit d’arrivée d’air et d’évacuation des fumées vers le toit (verticale) ou la façade (horizontale). Notez que la seconde solution est moins plébiscitée, en raison du risque de détérioration des façades. La combustion est également un peu moins bonne.
  • Stockage des granulés : En fonction de la fréquence d’utilisation de votre poêle, vous achèterez des granulés par sacs ou directement à la tonne. Dans tous les cas, il vous faudra absolument bannir l’humidité de vos pellets. Dans le cas d’un approvisionnement à la tonne, prévoyez la mise en place de silos qui seront directement accessibles pour les camions.
  • Raccordement électrique : Enfin, la majorité des poêles à granulés nécessite un raccordement électrique à proximité afin de pouvoir utiliser la ventilation ou encore la programmation. Certains bénéficient en outre d’un programmateur connecté au smartphone.

Poêle à granulés design dans un intérieur minimaliste

Rentabiliser son investissement grâce aux économies d’énergie

Le coût d’installation de votre poêle à granulés sera rapidement amorti grâce aux économies d’énergie que vous réaliserez. En effet, le prix des granulés n’est pas autant soumis que celui des énergies fossiles aux fluctuations économiques.

De plus, les nouveaux appareils présentent des performances de rendement si élevées que vous utilisez au maximum votre combustible. Enfin, les pellets issus de sciures et résidus de bois sont un carburant écologique et sont généralement issus de ressources locales bien gérées.

Coût d’entretien d’un poêle à granulés

Type d'entretienPrix moyenRégularité
Ramonage80€ à 150€2 fois par an
Entretien annuel80€ à 200€Chaque année ou toutes les 2000 heures
  • Ramonage : Pour être performant, un poêle à granulés doit être ramoné deux fois l’an par un professionnel, dont une fois pendant la période de chauffe. Si votre poêle n’est pas votre seul mode de chauffage, un seul ramonage est autorisé. Le professionnel vous délivrera à chaque passage un certificat à présenter à l’assurance en cas de besoin. Ce service vous coûtera entre 80€ et 150€.
  • Entretien annuel : Un entretien annuel (ou toutes les 2 000 heures de chauffe) doit également être prévu, pour un montant entre 80€ et 200€.

Quelles sont les réglementations à respecter ?

  • L’installation d’un poêle à granulés suit la norme NF DTU 24.1. Celle-ci impose un certain nombre de règles, dont le zonage de sortie des fumées. Le conduit doit en effet surplomber le toit de 40cm.
  • Le détecteur de fumée obligatoire depuis 2015 protège efficacement contre les incendies domestiques. Il est recommandé de le placer à distance (environ 6m) d’appareils produisant des fumées comme le poêle à granulés. S’il n’est pas obligatoire, le détecteur de monoxyde de carbone est fortement conseillé.
  • Pour le choix de votre poêle à granulés, fiez-vous au label Flamme Verte, qui détermine la performance des appareils. Pour bénéficier des aides gouvernementales, un poêle à granulés possédant ce label s’avère indispensable.

Si besoin, nous pouvons vous mettre en relation avec plusieurs professionnels proche de chez vous. Ils prendront contact avec vous pour établir des devis personnalisés :

En résumé : 4 conseils pour un poêle à granulés au bon prix

Pour acheter un poêle à granulés en toute sérénité, vous pouvez tenir compte des conseils suivants :

  1. Choisissez la bonne puissance : Prenez le temps de dialoguer avec votre chauffagiste, car puissance conditionne non seulement le prix du poêle à granulés, mais également le confort de chauffe et la polyvalence du système.
  2. Pensez à l’isolation : Si vous le pouvez, envisagez toujours la rénovation de votre isolation avant celle de votre système de chauffage. Une isolation moderne permet de réduire les pertes de chaleur et favorise les économies.
  3. Stockez les pellets : Les granulés, qu’ils soient en sac ou en vrac, doivent être conservés dans un endroit sec et propre durant de longs mois, voire des années. La préparation de ce lieu de stockage, par vous-même ou par un artisan, fait partie intégrante du projet.
  4. Privilégiez un pro : Un chauffagiste Qualibois et RGE vous permettra de bénéficier non seulement d’un savoir-faire aux dernières normes, mais également des aides financières proposées par les pouvoirs publics.
  5. Pensez aux aides : Il existe de nombreuses aides destinées à favoriser les modes de chauffages écologiques et responsables. Si vous ne savez pas exactement comment bénéficier, parlez-en à votre partenaire travaux ou rendez-vous dans une antenne locale de l’ADIL.
À lire aussi :
    philippe

    Bonjour , je voudrais savoir dans une véranda de 28.50 m² qui sert de pièce de vie , si je peut mettre un poêle à granulé et une ouverture de porte qui donne sur la cuisine 12 m² merci

    Répondre
    Sylvain | Prix-Pose.com

    Bonjour,

    Vous pouvez absolument réaliser ces travaux, mais prenez garde à l’isolation, car si cette dernière est de piètre qualité, toute la chaleur s’échappera par le toit et par les parois vitrées.

    Bonne continuation !

    Répondre
    Leroux

    Bonjour,

    J’ai une vieille cheminée et j’ai le conduit de la cheminée qui passe par la chambre. Est ce que ça pose problème lors de l’installation d’un poêle ?

    Cordialement

    Répondre
    Sylvain | Prix-Pose.com

    Bonjour,

    Un conduit (certainement en boisseaux) peut tout à fait passer dans une chambre. Un tubage nu est en revanche plus problématique.

    Bonne continuation !

    Répondre
    Deteve amanda

    J’ai 2 cheminées je voudrais en enlever une et mettre un poêle à granule a la place dans le séjour pouvez vous me dire ci travaux autres doivent être fait sachant que le poêle à granule sera au
    Meme endroit que la cheminée merci

    Répondre
    Sylvain | Prix-Pose.com

    Bonjour,

    Le tubage d’un poêle à granulé nécessite des caractéristiques que votre conduit de cheminée ne possède peut-être pas. Demandez à un professionnel d’inspecter ce dernier pour en avoir le cœur net. Mis à part ça, le remplacement devrait être très simple.

    Bonne continuation !

    Répondre
    Laurence Céline

    Bonjour,

    Est il possible d’installer un poêle à granulés en lieu et place d’un poêle à bois (équipé d’un répartiteur de chaleur) déjà existant ?

    Cordialement

    Répondre
    Sylvain | Prix-Pose.com

    Bonjour,

    Rien ne l’empêche, en revanche le tubage pourra nécessiter un remplacement, les diamètres n’étant pas les mêmes. Demandez l’inspection d’un pro qui pourra mesurer votre tubage et vous confirmer la faisabilité de votre projet.

    Bonne continuation !

    Répondre
    CHEVRIER

    Bonjour, l’installation d’un poêle à pellets dans la pièce principale permet-elle la diffusion de la chaleur dans les autres pièces de la maison via des bouches d’aération par exemple ou autre système ? Ou laisser les portes ouvertes ce qui n’est pas pratique ?
    Merci d’avance. Cdt

    Répondre
    Sylvain | Prix-Pose.com

    Bonjour,

    Selon les situations on peut relier un poêle à pellets à une ventilation de chauffage. La majorité des poêles à pellets classiques peut être couplés à une longueur de gaine d’environ 5m avec au maximum 2 angles à 90°, au-delà les pertes de chaleur sont trop importantes et le ventilateur ne sera pas assez puissant. En revanche il n’est pas judicieux, ni conseillé de brancher la sortie air pulsé d’un poêle à pellets sur une VMC.

    Bonne continuation !

    Répondre
    DUPUIS

    La chaleur dégagée par un poêle à pellets peut-elle augmenter la température de l’étage supérieur ne serait-ce que par le passage du conduit de cheminée et l’existence d’un escalier?

    Répondre
    Sylvain | Prix-Pose.com

    Bonjour,

    Oui, la chaleur sera partiellement communiquée à l’étage supérieur, en raison de l’effet rayonnant de la dalle de l’étage, mais également pour la très simple raison que l’air chaud « monte » naturellement.
    Attention cependant, ce ne sera peut-être pas suffisant pour chauffer convenablement l’étage.

    Bonne continuation !

    Répondre
    Lorphelin remi

    Nous désirons changer de mode chauffage

    Répondre
    Sylvain | Prix-Pose.com

    Bonjour,

    Pour votre projet de changement de mode de chauffage, remplissez la demande de devis présente sur le site, c’est gratuit et sans engagement. Prenez le temps de comparer diverses estimations, car le chauffage est un point central pour votre confort.

    Bonne continuation!

    Répondre

Laisser un commentaire

Vos questions et remarques sont les bienvenues. Laissez nous un message !

Important : Nous ne traitons pas les estimations de prix en commentaire.
Si votre question concerne un tarif, merci d'utiliser .