Prix de l’isolation des combles

Mis à jour le
Prix de l’isolation des combles
4.6/5 - 98 votes

Prix de l’isolation des combles

L’isolation des combles et du toit consiste à mettre en place un isolant performant et moderne. Des combles mal isolés favorisent les déperditions énergétiques et peuvent représenter jusqu’à 30% des pertes de chaleur d’un bâtiment. A savoir que 60% à 70% des habitations construites avant 1975 n’ont pas d’isolation dans leurs combles. De nombreuses aides financières permettent de réduire significativement le budget nécessaire à la réalisation de ces travaux. Alors, combien coûte une isolation de combles ? Afin d’estimer le budget nécessaire à votre projet, notre guide complet vous indique quel est le prix d’une isolation des combles selon ses spécificités.

Quel est le prix de l’isolation des combles au m² ?

L’isolation par l’intérieur représente le plus gros du marché actuel, car elle présente l’avantage de ne pas nécessiter la dépose de la couverture. Cette méthode requière un investissement réduit, mais engendre une perte de place dans les combles, au sol ou sous les rampants. Pour info, les rampants désignent la face côté combles des pans de votre toiture.

Le prix d’une isolation de combles par l’extérieur est quant à lui plus élevé (dépose de la toiture obligatoire), mais il permet de gagner de la place sous les combles.

L’isolation d’une toiture plate est le plus souvent réalisée par l’extérieur, grâce à l’enchaînement de couches d’isolant et d’étanchéité.

Prix d’une isolation de combles perdus

Les combles perdus sont les plus fréquents en France, notamment dans les pavillons individuels construits entre 1960 et 2000.

Les combles perdus ne sont pas un espace habitable, mais peuvent constituer un espace de stockage moyennant quelques petits aménagements.

L’isolation thermique des combles perdus met en œuvre :

  • Le plus souvent un isolant en vrac au sol, de type flocons, qui dispose d’un tarif inférieur à celui d’autres solutions.
  • Parfois un isolant à face dure posé au sol, sur lequel il est possible de marcher et entreposer des cartons.
  • Un film pare-vapeur destiné à éviter les transferts de vapeur d’eau de l’espace habitable vers l’isolant, comme mentionné dans le CPT n°3560 (Cahier des Prescriptions Techniques).

Le montant d’une isolation de combles perdus est abordable grâce à des techniques très bien maîtrisées et à un panel de matériaux très large. Pour les revenus modestes, les combles perdus peuvent donner accès à un financement à 1€ de ces travaux grâce au Pacte Énergie Solidarité.

Si vous n’êtes pas éligible à cette aide le prix d’une isolation de combles perdus se situe entre 15€ et 50€/m².

Prix d’une isolation de combles aménageables

Les combles aménageables ou à la mansarde, sont des combles dont le volume général est aménagé pour augmenter l’espace habitable de la maison. L’année passée, 80 000 combles ont été aménagés en France pour créer :

  • Une chambre d’enfant supplémentaire (40%).
  • Un bureau (20%).
  • Une pièce loisir (20%).
  • Une suite parentale (20%).

Ce type projet qui peut être assimilé à un agrandissement de maison est le plus populaire grâce à des tarifs 6 fois moins élevés que ceux d’une extension classique.

Coût d'isolation des combles aménageables

Pour que les combles soient reconnus comme espace habitable, ils doivent répondre à 3 critères :

  1. Éviter les charpentes industrielles (fermettes) qui occupent plus d’espace sous toiture.
  2. Une hauteur minimale (au faîte) de 1m80.
  3. Une pente de toiture supérieure à 35%.

Ces critères permettent d’intégrer la nouvelle surface aménagée dans le calcul de l’espace SHON (Surface Hors Œuvre Nette).

Le cahier des charges de l’isolation de ces combles est beaucoup plus restrictif que celui des combles perdus. L’isolation, aussi nommée calorifugeage, est généralement composée :

  • D’une isolation intérieure sous rampant, normale ou mince, de type rouleaux ou panneaux, ou d’une isolation par l’extérieur, simple ou double couche.
  • D’un film pare-vapeur (CPT n°3560).

En raison d’un cahier des charges restrictif et d’une pose plus complexe, le chiffrage d’une isolation de combles aménagés est plus élevé.

On estime que le prix d’une isolation de combles aménageables varie entre 20€ et 80€/m² pour une isolation par l’intérieur et de 80€ à 200€/m² pour une isolation par l’extérieur.

Récapitulatif des prix d’une isolation de combles

Le tableau comparatif suivant vous donne une vue globale des possibilités et vous permet d’obtenir une estimation du prix de votre isolation de combles.

Isolation des comblesTechnique d'isolationPrix moyen au m² (avec pose)
Combles perdusPose au sol15€ à 50€
Combles aménageablesIsolation par l'intérieur20€ à 80€
Combles aménageablesIsolation par l'extérieur80€ à 200€
Toiture plateIsolation par l'intérieur20€ à 90€
Toiture plateIsolation par l'extérieur70€ à 100€

Note : ces tarifs indicatifs, issus de différentes sources spécialisées, tiennent compte des standards actuels.

Le coût de votre projet dépend fortement du type de combles, de la technique de pose et de l’isolant désiré.

Le prix d’une isolation de combles varie de 15€ à 50€ par m² pour des combles perdus, frais de pose compris. Dans le cas de combles aménageables, le tarif se situe entre 20€ et 80€ par m² pour une isolation par l’intérieur et entre 80€ et 200€ par m² lorsque l’isolant est posé à l’extérieur.

Ces fourchettes, représentatives de multiples cas de figure, doivent être affinées par la réalisation de plusieurs devis de professionnels.

Si besoin, nous pouvons vous mettre en relation avec plusieurs professionnels proche de chez vous. Ils prendront contact avec vous pour établir des devis personnalisés :
Obtenir jusqu'à 5 devis
pour comparer sans engagement

Tarif d’une isolation des combles selon les matériaux

Choisir le bon isolant permet de moduler vos travaux en ajustant le rapport performances/budget que vous allouez à votre projet.

Matériau isolantÉpaisseur R=10Prix moyen au m² (hors pose)Caractéristiques
Laine de verre47cm12€ à 20€Classique, à bas prix et facile d’emploi
Laine de roche40cm15€ à 30€Bon marché et populaire
Ouate de cellulose38cm20€ à 35€Naturelle et excellent déphasage
Fibre de bois40cm30€ à 60€Performante et naturelle
Laine de chanvre32cm40€ à 75€Performante, mais tarif élevé
Mousse polyuréthane28cm25€ à 75€Peu naturelle, mais très efficace
  • Laine de verre : l’isolant le plus fréquemment utilisé (75% des logements) grâce à sa facilité de mise en œuvre et ses tarifs compétitifs.
  • Laine de roche : l’autre laine minérale, d’un rapport qualité-prix supérieur.
  • Ouate de cellulose : un isolant très performant réalisé à partir de 85% de papier journal pour un excellent respect de l’environnement.
  • Fibre de bois : l’isolant 100% naturel qui permet de réduire son impact en énergie grise.
  • Laine de chanvre : l’un des isolants associant performances élevées et écologie.
  • Mousse polyuréthane : l’isolant le plus performant et le plus polyvalent, pour des chantiers très ciblés.
  • Film pare-vapeur : l’accessoire indispensable de toute isolation, destiné à arrêter l’humidité à un tarif accessible.

Pose d’une isolation de combles

Techniques de pose : Vrac, rouleaux ou panneaux

On distingue généralement deux méthodes pour poser une isolation dans les combles, selon le type d’isolant.

  • La pose soufflée : Cette méthode destinée aux combles perdus est la plus rapide. On projette l’isolant en vrac (ou flocons) grâce à une machine soufflante. En quelques minutes on peut ainsi recouvrir une large surface.
  • La pose en applique : Pour les combles aménagés on utilise plutôt un isolant en rouleaux ou en panneaux. ces isolants, sont légèrement plus rigides et peuvent être plaqués et arrimés contre la toiture. On les recouvre ensuite d’un parement.

Dans tous les cas, le professionnel réalisant les travaux doit prendre des précautions de sécurité et utiliser un équipement de protection car l’isolant peut être irritant.

Souvent, on procède à la mise en place d’un film pare-vapeur qui doit être hermétiquement jointé avec un ruban adhésif adapté à cet usage.

Prix de pose d’une isolation de combles : Coût de la main d’œuvre

L’achat des fournitures et équipements ne représente qu’une partie des coûts d’une isolation de combles. Pour disposer d’une évaluation réaliste, prenez en compte le montant de la pose associée au type de combles.

On considère qu’en englobant les différentes techniques les plus fréquemment utilisées, on aboutit à un montant de main d’œuvre de 10€ à 20€/m² pour un isolant en vrac et de 15€ à 30€/m² pour un isolant en rouleaux ou en panneaux.

Vous devrez ajouter les frais de finitions, placo, peinture et autres, mais également les frais annexes d’isolation, comme la mise en place d’un film pare-vapeur. Considérez qu’un surcoût de 5€ à 10€/m² pour poser et étanchéifier le pare-vapeur est à envisager avant de réaliser les finitions.

Tarif de pose d'une isolation de combles

Aides et subventions : Réduire votre budget isolation de combles

Crédit d’impôt : 30% de réduction sur le budget global

Le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique est très avantageux pour tous les particuliers, puisqu’il est possible d’en bénéficier sans considération de revenus et même sans être imposable, dans ce cas le montant sera restitué sous la forme d’un virement. Cette aide vous permet de réduire jusqu’à 30% le tarif de votre isolation des combles.

Le dossier à monter est très simple et les critères à remplir sont uniquement techniques.

Subventions de l’Anah, de la région et du département

L’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat propose de nombreuses aides pouvant vous servir à diminuer le coût d’isolation de vos combles. C’est par exemple le cas avec l’initiative “Habiter Mieux” qui peut proposer jusqu’à 2000€ d’aide au financement.

Les départements et régions offrent parfois des aides pour ce genre de travaux. Vous pouvez vous renseigner plus localement en vous rendant au conseil de région ou de département ou à la rigueur en mairie.

Pacte Énergie Solidarité : Vos combles isolés pour 1€

Le Pacte Énergie Solidarité, ou PES, permet de ramener le prix de l’isolation des combles à 1€, peu importe la surface.

Pour en bénéficier, il faut faire rénover des combles anciens (plus de 2 ans) et disposer de revenus inférieurs aux plafonds stipulés par l’ANAH.

Cette subvention engage généralement une isolation des combles perdus à l’aide du soufflage de flocons de laine minérale, par un artisan certifié RGE.

Obtenir une estimation : Le juste prix pour votre isolation de combles

De nombreuses entreprises, couvreurs et autres experts, sont en mesure de vous proposer gratuitement un devis pour l’isolation de vos combles.

Le recours à un professionnel RGE est recommandé pour ce type d’installation, car il s’agit d’un critère obligatoire pour bénéficier de presque toutes les aides au financement.

* champs obligatoires
Vos données sont en sécurité avec la CNIL

Vos données personnelles sont protégées et jamais publiées sur internet.

Prix-Pose.com est enregistré auprès des services de la CNIL sous le n° 1889334. En application de la loi Informatique et Liberté, vous disposez à tout moment d'un droit d'accès et de modification sur les données personnelles vous concernant.

Exemples de devis isolation de combles : Chiffrage standard

  • Prenons le cas d’une famille, habitant une ancienne maison de plain-pied de 90m², avec chauffage fioul et des revenus globaux supérieurs à 37 000€/an. Leur devis d’isolation de combles perdus se montait à 2 700€, un investissement conséquent, mais pas définitif.
    Considérant leur situation, ils ont bénéficié de 658€ de Prime Énergie et de 810€ de crédit d’impôt, soit 1 468€ de subventions. Ainsi leurs dépenses réelles n’ont été que de 1 232€.
  • Autre exemple de réalisation : celui d’un foyer (≥ 32 000€ annuels) désirant faire poser une isolation dans leurs combles aménageables pour agrandir un logement ancien pourvu d’une chaudière gaz. La surface à isoler était d’environ 60m², avec une technique de pose par l’intérieur et un modèle d’isolant réduisant le déphasage (laine de roche).
    L’estimation de leur isolation de combles présentait un montant de 3 150€. Les aides ont été de 461€ pour la Prime Énergie Plus et de 945€ pour le CITE. Soit une remise de 1 406€ et des travaux ramenés à 1 744€.

Exemple de prix d'une isolation de combles

Les coûts annexes d’une isolation de combles

Évaluer l’état avant d’isoler la toiture et la charpente

Puisque l’isolation de vos combles implique de travailler sous la toiture, pourquoi ne pas prendre le temps d’inspecter cette structure très importante pour la santé du bâtiment tout entier ?

Avant de déterminer le budget final d’une isolation de combles, vous pouvez faire inspecter et évaluer des points cruciaux de votre toiture comme :

  • La bonne santé de la charpente.
  • L’absence d’infiltrations d’eau.
  • L’état général du plancher des combles.
  • La présence ou non d’un écran sous-toiture.
  • L’état de la couverture.
  • L’absence d’insectes xylophages.

Le cas échéant, les travaux dans les combles pourront être le moment idéal pour régler ces problèmes. Si le pro réalisant l’isolation peut également effectuer les autres réparations, vous réduirez significativement ces coûts additionnels en les intégrant à votre tarif global d’isolation des combles. Le cas échéant il pourra vous dire combien coûtent ces projets annexes avant d’isoler vos combles.

Ventiler ses combles pour évacuer la chaleur

Il est important de le souligner, la ventilation est la clé de voûte d’un bâtiment moderne. Les isolants contemporains sont très efficaces, mais également de plus en plus hermétiques.

On peut utiliser un extracteur d’air ou une VMC sous les rampants de manière à assurer une circulation de l’air suffisante. Dans la plupart des cas, un extracteur simple sera suffisant pour ventiler les combles.

Une bonne ventilation des combles permet de réduire leur température ambiante de 1°C à 4,5°C. Les combles ont souvent une température élevée, car le soleil les réchauffe par l’intermédiaire de la couverture. Si l’isolant installé ne dispose pas d’un déphasage suffisant, cette chaleur peut se répandre dans le reste de la maison et causer un inconfort durant l’été. Le déphasage représente le temps que met la chaleur extérieure à traverser l’isolant et à entrer dans le logement.

Il est donc conseillé de bien ventiler ses combles, qu’ils soient perdus ou aménagés, et de prendre en compte ce paramètre dans le chiffrage de votre isolation de combles.

Rentabiliser son investissement grâce aux économies d’énergie

Évaluer les économies sur votre facture de chauffage

Rénover l’isolation de son grenier permet de réduire les pertes de chaleur, car 30% de ces dernières sont situées dans cet espace. Réduire ces pertes implique une baisse de la consommation de chauffage et une meilleure qualité de chauffe.

Il en résulte des économies tangibles sur la facture énergétique annuelle, car, selon l’ADEME, le chauffage représente 67% de l’énergie dépensée par un foyer. Avec le recul, on constate que le renforcement de l’isolation des combles a fait baisser la consommation moyenne de chauffage de 33% depuis 1990.

Économiser sur la facture de chauffage est d’ailleurs la motivation principale pour 63% des particuliers ayant entrepris ces travaux.

Les économies sur la facture énergie brute se situent en moyenne dans une fourchette de 5% à 10%. Il faut cependant prendre en compte les frais liés aux travaux et les répercuter sur cette économie pour réellement percevoir le rendement d’une telle rénovation. En moyenne on rentabilise l’investissement d’une isolation des combles dans une période de 5 à 15 ans, sans compter aucune subvention.

Si vous prenez en compte les différentes subventions autorisées par votre situation, vous pouvez facilement compter sur une rentabilité inférieure à 5 ans.

Dans la mesure où une maison individuelle est actuellement occupée pour une moyenne de 10 ans, vous rentabiliserez vos frais bien avant de quitter votre logement.

Une plus-value sur la valeur de votre bien immobilier

On n’y pense pas nécessairement, mais une isolation des combles performante et en excellent état permet d’augmenter la valeur de son logement.

Selon la SOFRES, 80% des acheteurs et locataires accordent une grande importance au Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) avant de sélectionner leur futur logement.

Une bonne isolation des combles permet de disposer d’un DPE bien noté et par conséquent d’un atout de vente idéal. Dans un marché serré ou dans une région très concurrentielle, ce genre d’argument permet de faire la différence.
L’institut DINAMIC estime qu’une maison disposant d’une étiquette énergétique A, B ou C se négocie en moyenne 5% plus cher qu’une maison classée D.

Pour une maison évaluée à 200 000€, la plus-value oscille donc de 4 000€ à 14 000€, un chiffre qui compense largement les frais d’une isolation de grenier classique.

Exemple de combles aménagés

Les frais d’entretien d’une isolation de combles : Un coût indispensable ?

Certains experts de l’isolation proposent désormais des contrats d’entretien annuels ou plus étalés dans le temps.

Cette maintenance peut être utile, sans pour autant être indispensable, si les travaux d’isolation ont été bien réalisés. Si vous préférez jouer la prudence et signer un contrat d’entretien annuel, sachez que votre isolation ne s’en portera pas plus mal.

Nous conseillons de faire inspecter l’isolation de ses combles tous les 5 à 10 ans pour une isolation de moins de 20 ans et une fois tous les 3 ans pour une protection thermique âgée de plus de 20 ans.

En revanche, vous pouvez très bien faire réaliser l’inspection de votre toiture ponctuellement (surtout si elle est ancienne). Le couvreur jettera toujours un oeil à l’isolation du toit et tirera la sonnette d’alarme si les matériaux sont défectueux.

La résistance thermique : Quelle épaisseur d’isolant ?

Pour déterminer le rapport entre le type, l’épaisseur et la tarification de l’isolant on utilise la Règlementation Thermique officielle : la RT2012, conseillée en rénovation, mais obligatoire en construction neuve (ou extension de plus de 30% de la surface totale).

NormeValeur R ComblesValeur R MursValeur R Sols
RT20056,253,152,25
RT2012 Rénovation73,73
RT2012 Construction844
RT20201055

Les RT reposent sur un coefficient de résistance thermique à respecter (valeur R), que vous trouverez inscrit sur les étiquettes des isolants.

La valeur R se détermine selon l’épaisseur de l’isolant et la conductivité thermique marquée λ (la capacité du matériau à favoriser le transfert thermique) située sur l’étiquette technique de n’importe quel isolant.

La valeur R est exprimée en m².K/W, le mètre carré-kelvin par watt. Pour calculer vous-même l’indice R il suffit d’utiliser cette formule R=épaisseur/λ. Par conséquent, pour trouver l’épaisseur d’un isolant précis nécessaire à une valeur R connue il suffit de suivre cette équation : épaisseur=Rxλ.

L’essentiel sur le coefficient R :

  • Plus la valeur R est haute, plus l’isolation est performante.
  • Plus l’isolant est thermiquement performant, moins il faut d’épaisseur pour atteindre la valeur R.
  • Plus la valeur R est haute, plus les économies d’énergie et financières sont importantes

Une nouvelle norme succédera dès 2020 à la RT2012, ce sera la norme RT2020 qui préconisera des performances encore plus élevées. Nous prenons donc les devants en favorisant une isolation de comble de valeur R=10m².K/W. Si vous ne désirez respecter que la norme RT2012, prévoyez un coût d’isolation des combles légèrement inférieur à ceux mentionnés.

Si besoin, nous pouvons vous mettre en relation avec plusieurs professionnels proche de chez vous. Ils prendront contact avec vous pour établir des devis personnalisés :
Obtenir jusqu'à 5 devis
pour comparer sans engagement

En résumé : 4 conseils pour une isolation de combles au bon prix

  1. Profiter des aides au financement : Nous conseillons toujours de développer les travaux autour de ces subventions en collaboration avec une entreprise RGE.
  2. Prévoir les normes futures : Nous vous conseillons, dans la mesure du possible et de votre budget, de viser les normes futures. Vos performances énergétiques seront ainsi pertinentes sur le long terme.
  3. L’isolation avant le chauffage : Avant de penser à changer de chauffage envisagez de rénover votre isolation. Un système de chauffage moderne et performant ne sera pas efficace à côté d’une mauvaise isolation.
  4. Isoler contre le bruit : Une isolation de combles permet également d’améliorer le confort acoustique de votre maison, qui plus est si les combles sont aménagés.

D'autres articles sur le même thème :

Laisser un commentaire

Vos questions et remarques sont les bienvenues. Laissez nous un message !

Important : Nous ne traitons pas les estimations de prix en commentaire.
Si votre question concerne un tarif, merci d'utiliser ce formulaire.