La mérule : Un traitement naturel enfin disponible

Publié le
La mérule : Un traitement naturel enfin disponible
2.7/5 - 3 votes

La mérule : Un traitement naturel enfin disponible

Certains bâtiments peuvent être victimes de parasites, végétaux ou animaux, qui sont parfois très nuisibles. C’est notamment le cas de la mérule, ce champignon des maisons est un véritable fléau pour tous les bâtiments. Si vous détectez la présence de la mérule dans votre maison, il faut impérativement agir au plus vite. Nous vous proposons une approche un peu atypique et nouvelle en France : vous débarrasser de la mérule avec un traitement naturel. Grâce à cette technique, plus de produits toxiques et de dangers pour les occupants.

Qu’est-ce qu’est la mérule ?

La ou le mérule est un champignon lignivore du genre Serpula. Si vous n’êtes pas mycologue, sachez que le cela signifie que la mérule se nourrit de cellulose. Elle apprécie tout naturellement les ouvrages de bois, mais également certaines parois de béton.

La mérule la plus dangereuse et malheureusement la plus fréquente dans les maisons est la Serpula Lacrymans, la mérule pleureuse. On la surnomme dans le milieu de la construction “le cancer du bâtiment”.

La mérule apparaît dans les maisons souffrant d’humidité et se situe généralement sur les boiseries, mais aussi dans les jointures de pans de béton. Lorsqu’on peut la voir, les dégâts sont déjà occasionnés, car comme pour tous les champignons, son mycélium est bien plus large et profond que le champignon en lui-même. Sachez aussi que la mérule peut grandir d’environ 12cm par jour.

La mérule détruit la solidité du bois et des ouvrages maçonnés, en désintégrant leur cellulose. En plus d’être un écueil esthétique majeur, la mérule favorise l’apparition d’organismes pathogènes (moisissures) dangereux pour la santé.

Si la mérule n’est pas installée dans votre construction depuis trop longtemps, ne désespérez pas, il existe des moyens pour éviter l’irréparable.

Qu’est-ce qu’est la mérule

Pour se débarrasser de la mérule, un traitement naturel existe-t-il ?

Pour beaucoup de bricoleurs et même de professionnels, le seul moyen de se débarrasser de la mérule est l’utilisation de fongicides très puissants.

Ce n’est pourtant plus vrai du tout. Il est actuellement possible de se débarrasser de ce parasite à l’aide de techniques entièrement naturelles. En raison de leurs performances et de leur respect de la nature, on conseille désormais d’envisager ces possibilités en premier lieu.

La France a été un peu en retard sur le traitement naturel de la mérule, en raison d’une pénétration du parasite relativement limitée par rapport à ses voisins européens. On note pourtant une augmentation des cas en Bretagne, tout particulièrement dans le Finistère, et dans le Nord.

La technique la plus efficace est celle du traitement à chaud. En effet, la mérule ne survit pas à des températures prolongées de plus de 50°C. Le but de cette nouvelle technique est de réchauffer le bâtiment à une température légèrement supérieure à 50°C sur une durée minimale de 16h.

On peut infliger à la mérule un traitement naturel par l’intérieur en calfeutrant la maison et en réchauffant l’intérieur du logement à l’aide d’un chauffage au fioul prévu à cet effet.

On peut aussi combattre la mérule par un traitement naturel extérieur. Dans ce cas il faut bâcher la maison et réchauffer le volume d’air compris sous la bâche.

Outre son aspect écologique, ce traitement naturel a d’autres avantages, car il tue les punaises de lits et les insectes xylophages (dont les termites).

Pour votre intervention, l’idéal est de faire appel à un professionnel certifié CTB-A+. Grâce à cette certification, le spécialiste peut proposer une garantie décennale et interviendra gratuitement si la mérule réapparaît dans les 10 ans qui suivent le traitement naturel.

Si besoin, nous pouvons vous mettre en relation avec plusieurs professionnels proche de chez vous. Ils prendront contact avec vous pour établir des devis personnalisés :
Obtenir jusqu'à 5 devis
pour comparer sans engagement

Quelles précautions prendre pour la mérule après un traitement naturel ?

Si la mérule succombe au traitement naturel, tout n’est pas gagné. Il vous reste encore deux étapes à assurer pour ne pas retomber dans les mêmes problèmes.

Tout d’abord il est important d’estimer les dommages et d’effectuer les réparations nécessaires. La mérule aura forcément causé des dégâts qui peuvent poser des problèmes structurels. Ces dégâts doivent être réparés immédiatement après traitement de la mérule.

Ensuite, si la mérule s’est développée dans votre bâtiment en premier lieu, cela signifie que la construction et l’implantation topographique favorisent l’apparition de moisissures. Il y a donc de fortes chances pour que le problème réapparaisse dans un futur plus ou moins proche. La seule solution pour éviter cet écueil est d’assainir le bâtiment. Pour y parvenir il est important d’installer une bonne ventilation, un système de chauffage, et, le cas échéant une solution drainante, comme un drain périphérique. La mérule ne survit en effet pas plus de 3 semaines sous une humidité de 22%.

Ces travaux d’amélioration peuvent parfois être lourds et demander un investissement financier important.

Quelles précautions prendre pour la mérule après traitement naturel

Que faire si la mérule persiste à un traitement naturel ?

Si la mérule résiste au traitement naturel, il faudra faire réaliser une intervention chimique. Cette solution est plus lourde, car elle implique de déposer tous les éléments atteints, pour pouvoir les remplacer par la suite. Les bois déposés sont brûlés pour éviter la propagation de la moisissure.

Les maçonneries connexes sont très souvent passées au chalumeau de manière à éradiquer les rhizomes qui peuvent y persister.

Une fois les éléments endommagés retirés, les professionnels projettent un fongicide et réalisent des injections dans les murs.

Cette intervention est lourde, généralement coûteuse, mais s’avère efficace sur le long terme.

Laisser un commentaire