Aménager un sous-sol humide : C’est possible

Publié le
4.7/5 - 3 votes

Aménager un sous-sol humide : C'est possible

Agrandir sa maison est une idée qui nous traverse tous régulièrement l’esprit. Quelques dizaines de m² en plus peuvent changer la vie et offrir une énorme plus-value à un bâtiment trop petit. Le plus souvent on peut y parvenir en aménageant un éventuel sous-sol. Cependant, dans certains le sous-sol, s’il est vaste et de la bonne hauteur, n’est pas sec du tout. L’humidité est en effet l’ennemi numéro 1 d’un aménagement de sous-sol. Nous vous proposons quelques pistes de réflexion pour éclaircir votre projet.

L’aménagement d’un sous-sol humide, comprendre le projet

Malheureusement votre sous-sol est humide, il va donc falloir effectuer un traitement de manière à pouvoir l’utiliser convenablement.

Cependant, il faut impérativement déterminer quelle sera l’utilisation du sous-sol avant d’entreprendre des travaux.

Cette étape permet de procéder à des travaux en adéquation avec vos attentes futures et de limiter les dépenses superflues.

Vous désirez disposer d’un débarras ou d’un cellier

Parfois les particuliers désirent agrandir leur logement pour pouvoir y disposer d’une pièce de débarras ou d’un garde-manger confortable. Il est ainsi possible de limiter l’occupation des meubles de la partie habitable de la maison.

Dans ce cas-là, il faudra réaliser un aménagement de qualité moyenne. Il n’y aura aucun besoin de luxe ou de confort, les prix en seront donc d’autant plus bas.

On réduira donc ici le poste finition à sa plus simple expression.

Le sous-sol devra être habitable

Le cas le plus majoritaire est toutefois celui d’un aménagement destiné à rendre le sous-sol habitable, que ce soit à travers une chambre, un studio, une salle de jeu ou même un coin home cinéma.

Les travaux sont ici d’un tout autre niveau et impliquent des finitions complexes qui devront associer qualité, fonctionnalité et esthétique.

Si vous êtes dans ce cas, il faudra faire établir un devis complet, avec tous les postes normaux du second œuvre, voire même avec un certain degré de gros œuvre. Inspection et avis d’un professionnel très chaudement recommandés.

L’aménagement d’un sous-sol humide, comprendre le projet

Le projet est simplement préventif

Enfin, peut-être que votre sous-sol est relativement humide et ancien et que cet état vous dérange. Sans aménager vraiment le sous-sol, vous désirez l’assainir et le rendre plus facilement modifiable dans le futur.

Il s’agira évidemment des travaux les plus simples, car vous pourrez les faire réaliser sur un temps plutôt étalé et vous n’aurez pas à vous soucier des finitions.

Ces travaux impliquent souvent un traitement de l’humidité, un rattrapage des sols et la réalisation d’un éventuel faux-plafond. Notez que malgré tout la mise en peinture est fortement conseillée.

Traiter l’humidité d’un sous-sol

Dans la très grande majorité des cas, l’humidité d’un sous-sol provient de remontées capillaires. Ce type d’humidité est particulièrement pernicieux, car il dégrade la structure de la maison sur le long terme et n’affiche pas des symptômes immédiatement.

Le problème est tout simple : de l’eau remonte du sol et s’infiltre dans vos murs, qui, poreux, font effet mèche aspirent toute l’eau disponible.

Heureusement il existe des parades à ce problème d’humidité.

Le drain périphérique : La solution principale

Le plus souvent on tente de résoudre les infiltrations par l’extérieur. Une technique qui donne de bons résultats et de creuser une fosse autour de la maison, le long des murs et d’y installer un système de drainage et d’évacuation des eaux de ruissellement.

Si cette technique fonctionne, elle est très destructrice pour le jardin (engins de terrassement) et relativement coûteuse.

Si besoin, nous pouvons vous mettre en relation avec plusieurs professionnels proche de chez vous. Ils prendront contact avec vous pour établir des devis personnalisés :

Envisager le cuvelage en tant que solution de repli

Si le drain périphérique est impossible, il faudra vous replier sur une autre technique. Le cuvelage est à réaliser à l’intérieur du sous-sol et donne également de bons résultats.

Il s’agit tout simplement d’appliquer un matériau adapté à la situation sur les murs et au sol de l’espace concerné.

Les matériaux utilisés permettent de repousser l’humidité tout en laissant le mur respirer et don sécher.

Le cuvelage est cependant long et délicat à réaliser, vous fera perdre un peu de volume et surtout fera grimper le prix des travaux sensiblement.

Traiter l’humidité d’un sous-sol

La VMC : L’élément capital

Dans tous les cas de figure, il faudra installer une ventilation dans votre sous-sol. Une VMC sera indispensable pour extirper l’humidité de l’air vers l’extérieur.

Elle pourra être intégrée à un système plus complexe ou pourra tout simplement déboucher directement à l’extérieur.

Les VMC double flux sont plus onéreuses et plus complexes à installer, mais elles donnent accès à un crédit d’impôt généreux.

Aménager le sous-sol : Les étapes envisageables

Nous n’allons pas détailler pour vous un projet d’aménagement, car toutes les situations sont différentes et impliquent des réponses techniques parfois très distantes les unes des autres.

Nous pouvons cependant vous indiquer quelques points qu’il est souvent judicieux ou obligatoire de prévoir dans le cas d’un aménagement de sous-sol.

Décaisser le sol, est-ce possible ?

Très souvent le sous-sol est bas de plafond. Si 2m sous plafond sont suffisants pour une chambre, dès que l’on entre dans le domaine du pleinement habitable, il faut dépasser 2m40.

Il est alors possible de décaisser le sol sur une profondeur suffisante et ensuite de couler une nouvelle dalle.

Cependant décaisser est délicat. Sachez que vous devrez faire réaliser une étude géotechnique approfondie, de manière à vérifier le bon état et la profondeur des fondations.

Le cas échéant il faudra prévoir des micropieux et des longrines pour sécuriser le bâtiment.

Intégrer d’éventuelles fenêtres

Certains sous-sols dépassent légèrement du niveau du sol. Si c’est votre cas, estimez-vous chanceux, car il vous sera possible d’intégrer des fenêtres.

Ces dernières, même très réduites, vous permettront d’avoir plus de lumière et surtout de ventiler bien plus efficacement votre sous-sol, et donc par extension de lutter contre l’humidité.

Ne négligez surtout pas ce poste sur votre devis, car il vous sera très bénéfique sur le long terme.

Aménager le sous-sol : Les étapes envisageables

Les finitions : Une étape à préparer bien à l’avance

Enfin, si votre sous-sol est destiné à être habité pleinement, il faudra penser aux finitions.

Ce poste sera coûteux et délicat à planifier. Vous devrez penser aux installations techniques, aux revêtements, aux sanitaires et à l’isolation.

Face à la complexité du projet, nous vous conseillons très vivement de faire confiance à votre partenaire travaux, qui pourra vous donner des conseils et vous orienter vers les solutions les plus viables pour vous.

Laisser un commentaire