Comment réduire la facture d’électricité de son entreprise ?

Par Sylvain ZaffiniPictograme d'une horlogeMis à jour le

Calculette facture énergieLes prix de l’électricité n’en finissent plus de monter. Ils ont augmenté de 50% en dix ans et continuent dans ce sens. En février 2022, les tarifs réglementés de l’électricité d’EDF ont grimpé de 4%. Cela impacte le montant de la facture énergétique des professionnels et leur compétitivité. Pour autant, ces vagues de hausses ne sont pas une fatalité. En mettant en place de bonnes stratégies, les professionnels peuvent diminuer leur abonnement d’électricité pro. Comment faire ? Voici les différents leviers à activer.

Choisir le bon contrat d’électricité

Pour réduire sa facture d’électricité professionnelle, il convient de faire un point sur son contrat actuel. En effet, il n’est plus forcément adapté aux besoins de l’entreprise. En optant pour un fournisseur moins cher, on fait mécaniquement baisser sa facture d’électricité.

Avant toute chose, il faut savoir que la facture d’électricité se compose de deux parties :

  • Le prix de l’abonnement qui correspond à la puissance souscrite, à savoir la quantité d’électricité que l’on peut soutirer au réseau à un instant T. Il s’agit de la part forfaitaire de votre facture. Le même montant est prélevé chaque mois ;
  • Le prix du kWh qui permet de facturer les consommations. La consommation évoluant d’un mois à l’autre, cette partie-là est variable.

On parle souvent d’abonnement d’électricité pro de façon générique. Ce terme englobe donc les deux parties précitées.

Mais c’est surtout le prix du kWh qui est à prendre en compte. Bien souvent, vous aurez le choix entre deux structures tarifaires :

  • L’option base. Le prix du kWh reste le même durant toute la durée du contrat ;
  • L’option heures pleines / heures creuses. Le prix du kWh varie en fonction des heures de la journée. Il est plus élevé en heures pleines 16 h par jours et plus bas en heures creuses, souvent en soirée ou la nuit.

Globalement, on estime qu’il peut être intéressant de choisir l’option heures pleines / heures creuses si vous consommez plus de 40% de votre électricité en heures creuses.

Outre le prix d’autres éléments sont à prendre en compte au moment de souscrire un contrat d’électricité (origine de l’énergie, qualité du service client, etc.). Pour trouver le meilleur contrat, le mieux reste de réaliser une estimation de consommation et de comparer les fournisseurs. A l’aide d’un comparateur d’électricité en ligne, vous pourrez déterminer le fournisseur le moins cher. Ainsi, vous pourrez réduire votre facture d’électricité pro.

Les éco-gestes réduire sa facture

Les kWh les moins chers sont évidemment ceux que l’on ne consomme pas. S’il est impensable de se passer entièrement de l’électricité pour les besoins de vos locaux, il reste possible de diminuer votre consommation d’électricité.

Pour cela, vous pouvez engager des éco-gestes tels que :

  • Éteindre les appareils en veille de vos bureaux. L’Ademe estime que l’on peut faire jusqu’à 10% d’économies d’énergie à l’année en prenant cette habitude ;
  • Baisser les radiateurs d’un degré. Cela induit jusqu’à 7% de gains sur la facture de chauffage ;
  • Remplacer les ampoules à incandescence ou les ampoules basse consommation par des LED, plus économes en énergie;
  • Changer les ordinateurs fixes par des ordinateurs portables. En effet, les PC portables consomment en moyenne 50 à 80% de moins que les postes fixes.

Il ne s’agit que d’exemples. En fonction de votre activité, d’autres bonnes pratiques peuvent être mises en place.

Réaliser des travaux de rénovation thermique

Outre la réduction de la facture, il est possible de faire des économies en engageant des travaux de rénovation énergétique. Les entreprises peuvent ainsi optimiser leur consommation d’électricité. En changeant le chauffe-eau ou encore en installant une pompe à chaleur, on peut diminuer la facture d’énergie.

Les travaux d’efficacité énergétique peuvent être pris en charge par une Prime Énergie dans le cadre des Certificats d’Économies d’Énergie (CEE). Ce dispositif est ouvert aux professionnels, quelle que soit la taille de leur entreprise et leur chiffre d’affaires.

Sachez que vous n’êtes pas obligé de vous orienter vers la prime énergie de votre fournisseur. Vous pouvez vous tourner vers l’opérateur CEE de votre choix. Pour trouver la meilleure offre de rachat de travaux, vous pouvez comparer les Primes CEE pour les entreprises.

Installer des panneaux solaires

Installer des panneaux photovoltaïques en autoconsommation permet de produire sa propre électricité. De cette manière, on consomme une grande partie de sa production et l’on fait baisser la facture.

Le surplus d’électricité non consommé peut être revendu au réseau en obligation d’achat (OA solaire) sur 20 ans. Cela permet de générer un revenu passif sur la longue durée et d’amortir l’investissement de départ.

Enfin, c’est un moyen d’engager votre entreprise dans la transition énergétique et de diminuer votre empreinte carbone. Vous pouvez en faire un argument commercial supplémentaire au moment de démarcher des clients.

Combien vos travaux vont-ils coûter ?