Quel est le prix d'une micro-station d'épuration ?

Par Sylvain ZaffiniPictograme d'une horlogeMis à jour le

Le prix d’une micro-station d’épuration est de 8 150€ en moyenne, avec une fourchette comprise entre 6 500€ et 12 000€ installation incluse. Le tarif d’une micro-station d’épuration à boues activées va de 6 500€ à 9 500€, tandis que celui d’un équipement SBR va de 8 000€ à 12 000€.

Type de micro-station d'épurationPrix moyen (avec installation)
Micro-station d'épuration à boues activées6 500€ à 9 500€
Micro-station à bactéries fixées7 500€ à 10 500€
Micro-station d'épuration SBR8 000€ à 12 000€
Micro-station d'épuration sans électricitéÀ partir de 10 000€

Note : ces tarifs indicatifs, issus de différentes sources spécialisées, tiennent compte des standards actuels (micro-station type boue activée).

Le type et le nombre d’habitants sont les principaux paramètres qui influencent le coût de votre projet de micro-station d’épuration. Toutefois, il est nécessaire de déterminer d’autres éléments afin d’affiner votre budget :

  • Gestion des boues
  • Matériaux de la cuve
  • Accès
  • Nature du terrain
  • Topographie des lieux

Estimez le prix d’installation de votre micro-station d’épuration à l’aide de notre guide détaillé et faites chiffrer précisément ces travaux par un professionnel.

Une micro-station d’épuration est un système d’assainissement individuel agréé par le SPANC (Service Public d’Assainissement Non Collectif). Ce système tout-en-un, complet et compact est sans doute le plus aboutit technologiquement de la filière agréée. Grâce à l’action de bactéries ce système assure le traitement des eaux usées de manière naturelle sans pollution pour l’environnement.

Prix d'une micro-station d'épuration selon les types

Le marché de l’assainissement non collectif (ANC) a connu une certaine baisse entre 2010 et 2015, environ 18% de recul selon l’IFAA (Industries et entreprises Françaises de l’Assainissement Autonome). Depuis, la tendance se stabilise et on perçoit une certaine remontée dans les chiffres.

Si les micro-stations d’épuration sont encore minoritaires, elles représentent la technologie la plus évoluée d’un marché pesant environ 1 millard d’euros.

Ces équipements peuvent traiter les eaux usées et les rejeter dans un puits perdu ou même un ruisseau sans nécessiter la grande surface du champ d’épandage des solutions traditionnelles.

Il existe plusieurs types de micro-stations d’épurations, qui font appel à des technologies légèrement différentes. Cette diversité induit des variations de prix, qu’il faut intégrer dans vos calculs.

Prix d'une micro-station d'épuration à boues activées

Le prix d’une micro-station d’épuration à boues activées va de 6 500€ à 9 500€, en comptant l’installation. Hors installation, le tarif d’une micro-station d’épuration à boues activées va de 4 500€ à 5 500€.

Il s’agit du fonctionnement que l’on trouve depuis des décennies dans les stations d’épurations urbaines. Le principe est de traiter les eaux grâce à l’intervention de bactéries qui attaquent les boues et les dissolvent.

Une micro-station d’épuration, peu importe sa technologie, repose sur un fonctionnement en 3 phases.

  1. La décantation : Dans cette première cuve, les boues et particules les plus lourdes sont séparées de l’eau qui est acheminée vers la seconde cuve. Cette décantation est un prétraitement très efficace qui nécessite cependant une vidange régulière destinée à réduire l’accumulation des boues.
  2. Le traitement : C’est dans cette cuve (aussi nommée réacteur) que se trouvent les bactéries. Ces bactéries attaquent les particules et sont à leur tour dévorées par des protozoaires qui facilitent la floculation. Dans cette cuve se trouve un bulleur qui permet d’oxygéner l’eau grâce à un compresseur. L’oxygénation de l’eau fait alterner les phases d’aérobie (apport en oxygène) et d’anoxie (privation d’oxygène), qui permettent aux bactéries de digérer les matières organiques. D’autre part le bulleur crée un brasage de l’eau qui optimise le système et évite les bouchons et le colmatage de certains éléments.
  3. La clarification : L’eau traitée passe dans une dernière cuve où les particules les plus grosses sont renvoyées vers l’une des deux autres cuves et l’eau propre rejetée à l’extérieur par une conduite. Cette sortie d’eau est connectée à un système adapté (épandage réduit, puits perdu, ruisseau, ou autre).

Une micro-station d’épuration à boues activées est également qualifiée de “culture libre”. Les bactéries sont en effet en suspension dans l’eau du réacteur et ne sont pas accrochées à des supports comme c’est le cas pour d’autres modèles.

Quel est le prix d'une micro-station d'épuration

Les micro-stations d’épuration à culture ou à boues libres sont les moins onéreuses de cette catégorie d’assainissement individuel et représentent pour l’instant la solution la plus fréquente. En revanche, elle génère plus de boues et tolère mal les différences de charge (volume d’eaux usées inégal, issues d’une utilisation sporadique du logement). Ainsi, si le nombre d’occupants est très variable, cette micro-station est peu appropriée.

Prix d'une micro-station d'épuration à boues fixées

Le prix d’une micro-station d’épuration à boues fixées varie de 7 500€ à 10 500€, en comptant la main-d’œuvre. Sur le devis de votre micro-station d’épuration, la ligne affectée aux fournitures ira de 5 500€ à 6 500€.

Les micro-stations dites “à boues fixées” ou “à cultures fixées” fonctionnement selon un principe très proche. Il s’agit toujours de faire intervenir des bactéries pour qu’elles désintègrent les boues et assainissent l’eau.

Dans ce cas, les bactéries ne sont pas en suspension dans l’eau, mais accrochées à un support. Cette précaution permet aux bactéries de mieux supporter les différences de charges et donc, à la micro-station d’être plus polyvalente que les modèles à cultures libres.

Il existe 2 types de micro-stations d’épurations à cultures fixées.

  1. Les cultures fixées sur support fixe : Les cultures de bactéries sont fixées sur une grille affectant souvent une forme en nid d’abeille.
  2. Les cultures fixées sur supports mobiles : Ici, les bactéries sont installées sur de petits supports en plastique qui circulent librement dans l’eau. L’avantage est de faciliter l’accès au diffuseur d’air et de mieux résister au colmatage.

Si vous avez entre les mains un devis de micro-station d’épuration vous orientant vers ce système, sachez qu’il s’agit d’un produit légèrement plus onéreux, mais générant moins de boues, ce qui permet de réduire les frais de vidange.

Prix d'une micro-station d'épuration SBR

Le tarif d’une micro-station d’épuration SBR peut aller de 8 000€ à 12 000€, pose incluse. Si vous ne souhaitez pas prendre en compte les frais d’installation, alors le tarif de votre micro-station d’épuration SBR va de 6 000€ à 8 000€.

Il existe un type de micro-station d’épuration fonctionnant sur un principe appelé SBR (Sequencing Batch Reactor, Réacteur Biologique Séquentiel en français).

Il s’agit d’un processus reprenant l’idée des cultures libres, mais en ajoutant une gestion électronique très fine. Le plus souvent ces micro-stations d’épuration ne comprennent qu’un seul compartiment dans leur cuve. Cet espace commun permet de réaliser les 3 opérations classiques à tour de rôle. La micro-station est ainsi équipée d’un composant électronique qui gère de manière autonome les différentes phases du processus de traitement. Il en contrôle la durée et la qualité pour assurer une eau la plus propre possible en bout de chaîne.

Ce système, s’il est plus onéreux à l’achat, permet de réduire le volume nécessaire à la cuve et propose une eau de très haute qualité, épurée jusqu’à 99%.

Sachez cependant qu’au-delà de 9EH (nous verrons plus bas les dimensionnements en Équivalent Habitant), les systèmes SBR nécessitent non plus une seule cuve, mais 2.

Prix d'une micro-station d'épuration sans électricité

Le prix d’une micro-station d’épuration débute à 10 000€ en tenant compte de l’installation. Le tarif d’achat d’une micro-station d’épuration sans électricité débute à 8 000€, à quoi il faudra ajouter le coût de la main-d’œuvre.

Le seul inconvénient commun à toutes ces micro-stations d’épuration est la nécessité d’un raccordement électrique. En effet, sans électricité, le compresseur d’air de ne peut pas fonctionner et la micro-station d’épuration ne peut plus continuer son activité. Si les bactéries peuvent subir une période d’anoxie plus ou moins longue, il arrive inexorablement un moment où elles meurent d’asphyxie.

Si votre terrain ne permet pas un raccordement électrique, ou si vous souhaitez éviter cette consommation, il faut vous orienter vers un modèle sans électricité.

Il s’agit alors d’un système d’ANC appelé filtre compact ou micro-station d’épuration sans électricité. Cet équipement est composé d’une fosse toutes eaux et d’un filtre compact prenant la forme d’un massif filtrant autonome. Si on économise la consommation électrique, on perd alors de l’espace, car le massif filtrant est bien plus important qu’une micro-station d’épuration classique. Il faut ainsi environ 15 à 20m² alors qu’un système à boues fixes ou libres ne requiert que 10m².

Ce massif filtrant est constitué d’un média filtrant, généralement du sable ou des fibres de coco, qui assure un premier traitement. Le média est de surcroît imprégné d’enzymes et de bactéries qui réalisent un second traitement. Les eaux ainsi traitées sont évacuées vers une solution acceptée par le SPANC, comme pour une micro-station d’épuration classique.

Le dernier gros avantage de ce système est de très bien supporter les différences de charge. Il peut donc être installé dans une résidence secondaire inoccupée durant plusieurs mois chaque année.

Tarif d'une micro-station d'épuration selon le nombre d'habitants

Nombre d'EH (Equivalent Habitant)Prix moyen (hors installation)Prix moyen (avec installation)
Micro-station d'épuration pour 2 à 5 EH5 500€ et 6 500€7 500€ à 9 500€
Micro-station d'épuration pour 6 à 10 EH8 000€ et 10 000€10 000€ à 13 000€
Micro-station d'épuration pour plus de 10 EH10 000€ et 15 000€12 000€ à 21 000€

Note : ces tarifs indicatifs, issus de différentes sources spécialisées, tiennent compte des standards actuels (micro-station pour 2 à 5 habitants).

Une micro-station d’épuration, comme tout système d’ANC, doit avoir un volume adapté au logement qu’elle équipe. Pour estimer ce dimensionnement, on ne se fonde pas sur le nombre d’habitants réel de la maison, car ce dernier peut changer en cas de vente, de changement de style de vie ou autre. On utilise alors l’équivalent habitant (EH).

L’indice EH représente le potentiel d’habitants d’un logement, on compte alors 1 EH par pièce principale (officiellement une chambre ou un séjour ayant une fenêtre et une superficie de plus de 7m²). Si votre maison dispose de 5 de ces pièces, alors votre micro-station d’épuration devra être de 5EH ou y être légèrement supérieure.

Pour une maison indépendante de taille normale, ou pour un logement plus modeste, on choisi généralement une micro-station d’épuration pouvant subvenir à 5 ou 6 EH maximum. En effet, cette dimension permet de supporter la charge d’environ 4 personnes, avec une marge suffisante pour faire face à des changements subits. Attention, si vous construisez dans le futur une grande extension, les besoins peuvent changer.

Si votre maison possède une très grande surface, le calcul change légèrement, car au-delà de 80m² il faut ajouter 1EH par tranche de 20m². Ainsi, si votre logement bénéficie d’une superficie de 200m², il faudra certainement compter avec un EH élevé. On peut alors passer dans une tranche de dimensions allant de 6 à 10EH. Ces tailles conviennent aussi à deux logements plus modestes utilisant la même solution d’assainissement.

Les volumes supérieurs sont en général réservés aux petits immeubles et aux copropriétés, mais sachez que si votre projet le requiert, ces configurations existent.

Enfin, sachez que ce dimensionnement n’est pas important uniquement pour éviter de saturer la micro-station d’épuration. À l’inverse, un équipement trop imposant ne fonctionnera pas correctement et pourra même conduire une partie des cultures à l’étouffement.

Vous pouvez considérer que le prix d’une micro-station d’épuration de 2 à 5 EH va de 5 500€ à 6 500€, tandis que pour 6 à 10 EH il faut compter de 8 000€ à 10 000€. En revanche, le tarif d’une micro-station d’épuration de plus de 10 EH peut aller de 10 000€ à 15 000€.

Installation d'une micro-station d'épuration : L'intervention d'un professionnel

Étapes de pose d'une micro-station sans épandage

L’installation d’une micro-station d’épuration débute avant toute chose par une visite au SPANC (Service Public d’Assainissement Non Collectif). Cet organe officiel est l’autorité en charge de l’assainissement individuel et doit donc faire partie du projet dès la préparation.

Le SPANC vous informera de toutes les contraintes relatives à l’assainissement qui regardent votre parcelle. Par exemple, il peut y avoir un cours d’eau ou une nappe phréatique à proximité, impliquant un cahier des charges plus serré. Il est important de consulter cet organe avant une viabiliser votre terrain.

Installation d'une micro-station d'épuration : L'intervention d'un professionnel

Une fois les contraintes connues, vous devrez monter un dossier, souvent avec l’aide du professionnel en charge des travaux et l’envoyer au SPANC. Il y sera étudié et le personnel vous fera parvenir une attestation de conformité, document permettant de réaliser les travaux en toute légalité. En cas de réponse négative, il faudra retravailler le projet en intégrant les recommandations du SPANC.

Les travaux peuvent ensuite commencer sur le terrain avec l’aide d’un professionnel spécialisé dans l’assainissement.

  • Terrassement : Puisque la micro-station d’épuration est enterrée, il faut creuser la fouille qui la recevra et, par la même occasion, réaliser toutes les tranchées nécessaires au passage des différentes conduites. Le professionnel place généralement un lit de sable ou une surface en béton au fond de la fouille pour assurer la stabilité de la micro-station.
  • Fouille des évacuations : Le terrassement se poursuit avec la réalisation du puits perdu ou de la tranchée d’épandage. Cette étape doit être réalisée en suivant à la lettre les indications du SPANC.
  • Pose de la micro-station : La micro-station d’épuration est ensuite installée dans la fouille, à la main si elle est légère, ou à l’aide d’un engin de levage si elle est plus imposante. On la remplit d’eau à environ 1 tiers de sa capacité pour lui donner une bonne stabilité durant le remblayage.
  • Raccordement : Les canalisations, les éventuelles ventilations et le compresseur sont raccordés et le professionnel vérifie minutieusement leur bonne étanchéité. Au besoin, on réalise également le raccordement électrique.
  • Visite du SPANC : Avant le remblayage, le SPANC vient faire une visite de contrôle pour vérifier que le cahier des charges est respecté et que la micro-station d’épuration est en adéquation avec le dossier présenté.
  • Remblaiement : On peut alors procéder au remblayage et réaliser les éventuelles finitions. Selon la nature du sol et la nécessité d’une surface carrossable ou non, le remblayage est réalisé à l’aide de différentes techniques et de matériaux appropriés. La micro-station est mise en eau et on vérifie que tout fonctionne correctement.

Prix d'installation d'une micro-station d'épuration

Vous pouvez estimer que le prix d’installation d’une micro-station d’épuration varie de 2 000€ à 4 000€ pour une cuve de taille moyenne.

Vous l’aurez compris, le prix d’installation d’une micro-station d’épuration dépend largement du terrassement nécessaire. C’est ce dernier, qui, en fonction de sa surface, de sa profondeur et de sa complexité, constitue l’essentiel du coût de la main-d’œuvre.

Aides et subventions : Réduisez le budget de votre micro-station d'épuration

Subvention des Agences de l'Eau pour les micro-stations d'épuration

Les 6 Agences de l’Eau françaises peuvent proposer des aides destinées à l’assainissement non collectif. Dans la mesure où ces instituts publics sont indépendants, il n’existe pas de subventions uniformisées.

Vous devrez donc entrer en contact avec l’agence qui supervise votre région et mettre en avant votre situation.

Éco PTZ : Éco-prêt à taux zéro pour l'assainissement non collectif

Vous pouvez souscrire à prêt à taux zéro pour votre micro-station d’épuration si :

  • Votre logement a été construit avant 1990.
  • Il s’agit de votre résidence principale.
  • Si votre micro-station ne consomme pas d’électricité.
  • Si l’installation respecte le cadre technique précisé dans l’article R 2224-17 du code général des collectivités territoriales.

Si ces conditions sont réunies, vous pouvez emprunter jusqu’à 10 000€ sans intérêts remboursables sur 15 ans.

ANAH : Des aides au cas par cas pour les micro-stations individuelles

Les travaux d’assainissement non collectifs ne sont pas une priorité pour l’ANAH, qui se concentre désormais plus sur l’énergie. Pourtant dans certaines régions, l’ANAH a mis en place des aides pour favoriser l’implantation des micro-stations d’épuration.

Pour savoir si vous pouvez en bénéficier, il faut vous rendre dans une antenne locale de l’ANAH ou de l’ADIL et obtenir les renseignements.

Obtenir des devis : Précisez le coût de vos travaux

Pour déterminer précisément le coût de votre micro-station d’épuration, il est nécessaire de la faire chiffrer par un professionnel proche de chez vous. Nous vous conseillons d’obtenir plusieurs devis afin de comparer les tarifs et choisir l’artisan qui correspond à vos attentes.

Confier vos travaux à un professionnel est indispensable afin de bénéficier des subventions, mais également pour faire intervenir des engins de terrassement qui nécessitent une grande expérience et un permis spécial.

Exemples de devis de micro-station d'épuration : Chiffrage standard

Prenons l’exemple de l’installation d’une micro-station d’épuration à boues fixes. L’assainissement devait subvenir à une maison de 120m² disposant de 3 chambres.

Le dimensionnement idéal se trouvait donc à 6EH et le volume de la micro-station d’épuration était ainsi de 3 000L. Les propriétaires se sont orientés vers un modèle en PVC qui devait prendre place dans une partie non carrossable de la propriété et qui ne nécessitait ainsi pas de renforts particuliers. Le devis de leur micro-station d’épuration s’est élevé à 9 120€, en prenant en compte les fournitures, la main-d’œuvre, le coût des engins, les frais de déplacement et toutes les formalités administratives.

Les coûts annexes au fonctionnement d'une micro-station d'épuration

L’installation d’une micro-station d’épuration peut conduire à considérer des coûts que l’on n’imaginerait pas de prime abord. Voici quelques-uns de ces frais, qui peuvent s’avérer indispensables, selon votre situation.

  • Étude de sol : Une étude de sol peut être nécessaire pour compléter le dossier à l’attention du SPANC. Cette étude peut être réalisée par le professionnel en charge des travaux ou par un bureau d’étude indépendant. En général les frais vont de 600€ à 800€.
  • Pompe de relevage : Selon les pentes présentes sur le terrain, il peut être nécessaire d’installer une pompe de relevage qui permet d’acheminer les eaux vers l’épandage. Cette pompe nécessite en outre un raccordement électrique.
  • Compresseur à air : Toutes les micro-stations d’épuration classiques sont reliées à un compresseur qui permet d’injecter de l’oxygène dans la cuve de traitement. Cet élément est généralement compris dans le prix de la micro-station d’épuration, mais vérifiez pour éviter les mauvaises surprises.
  • Équipement pour raccordement électrique : Tableau de contrôle, mais également fourreaux, gaines, câbles et fusibles sont nécessaires pour assurer l’alimentation électrique la micro-station d’épuration. Dans certains cas, il faut faire intervenir un électricien pour préparer les lieux et le tableau électrique.

Frais de maintenance d'une micro-station d'épuration

Frais d'entretienBudgetRégularité
Maintenance100€ à 150€Deux fois par an
Vidange de la cuve de décantation150€ à 300€Selon le volume de la cuve
Consommation électrique50€ à 80€Annuel

Une micro-station d’épuration nécessite une attention régulière qui regroupe plusieurs projets.

  • Contrat de maintenance : La maintenance d’une micro-station n’est pas encore obligatoire, mais des projets de loi sont à l’étude. On recommande chaudement un contrat de maintenance qui propose, à un prix attractif, 2 opérations d’entretien annuelles. Dans certaines régions, comme en Alsace, 8 micro-stations sur 10 sont vendues avec contrat d’entretien (selon Kingspan Environmental). Le prix varie de 100€ à 150€.
  • Vidange de la cuve de décantation : Opération obligatoire, la vidange doit intervenir dès que les boues remplissent 30% de la cuve. La rapidité de ce remplissage dépend de très nombreux facteurs, mais on estime qu’en moyenne, la vidange doit intervenir tous les 3 à 4 ans. Le prix d’une vidange de fosse septique ou de micro-station d’épuration va de 150€ à 300€.
  • Consommation électrique : Enfin, le coût de la consommation électrique est incompressible et s’avère indispensable du bon fonctionnement de la micro-station. Vous devriez prévoir un budget électrique allant de 50€ à 80€ par an pour une micro-station d’épuration classique.

Frais de maintenance d'une micro-station d'épuration

Opter pour une micro-station d'épuration aux normes

L’installation de votre micro-station d’épuration doit suivre des règles très précises. Pour vous assurer de la bonne réalisation de vos travaux, vous pouvez vous référer :

  • Au SPANC : Le Service Public d’Assainissement Non Collectif est la seule autorité en vigueur pour autoriser ou mieux orienter votre assainissement. Cet organe public sera obligatoirement l’un de vos interlocuteurs lors de votre projet.
  • À la NF DTU 64.1 : Document technique indispensable, car il couvre tous les points techniques relatifs à la mise en place d’une micro-station d’épuration.
  • À l’article 5 de l’arrêté du 6 mai 1996 : Ce texte législatif pose les cadres légaux relatifs à l’assainissement non collectif. Il en précise les précautions d’installation, mais également les entretiens qui doivent s’ensuivre.

FAQ

  • Quel est le prix d’une micro station d’épuration ?

    Le prix d’une micro station d’épuration varie de 6 500€ à 12 000€.

  • Quel est le prix d’une mini-station à boues activées ?

    Le prix d’une micro station à boues activées va de 6 500€ à 9 500€ tout compris.

  • Quel type de micro station choisir ?

    Si le budget vous le permet, une micro station à boues fixées vous permettra de réduire la fréquence des vidanges.

  • Quelle est la différence entre une fosse septique et une micro station ?

    Une fosse septique est une cuve de stockage avec épandage, une micro station est plus moderne, c’est une cuve de traitement dépourvu d’épandage.

  • Doit-on vidanger une micro station d’épuration ?

    Il faut vidanger une micro station lorsque les boues ont rempli 30% du volume, soit tous les 3 à 4 ans.

Combien votre micro-station d'épuration va-t-elle coûter ?