Tous les financements possibles pour vos travaux de rénovation maison

Pictograme d'une horlogePublié le

Financement travaux FinfrogLa réalisation de travaux de rénovation, de construction, d’extension, de décoration ou d’isolation dans un logement nécessite un budget qui peut devenir très élevé. Pour accompagner les particuliers, les établissements bancaires et les pouvoirs publics ont mis en place divers mécanismes de prêts et de subventions pour financer vos différents travaux. Voulez-vous en savoir plus ? Découvrez dans cet article les meilleures possibilités de financement des travaux selon leur nature.

Le micro-crédit rapide sans justificatif

Le micro-crédit rapide sans justificatif est une alternative aux prêts bancaires classiques. Il permet d’obtenir en peu de temps un prêt à des tarifs très avantageux. Le micro-crédit sans justificatif est accordé par des intermédiaires en financement participatif reconnus par l’État dans des situations comme celles qui suit :

  • Un projet urgent à financer ;
  • Une dépense imprévue ;
  • Un découvert bancaire.

Pour bénéficier d’un micro-crédit, il faut en faire la demande en 5 minutes sur une plateforme en ligne comme Finfrog. Vous pourrez choisir le montant voulu (entre 100 et 600 euros) et la durée du prêt. La durée du remboursement peut être par exemple de 3 ou 4 mois. Votre demande est étudiée en 24 heures afin que vous receviez votre crédit en moins de 2 jours ouvrés.

L’éco prêt travaux et le prêt travaux à taux zéro

L’éco prêt travaux est un mécanisme de prêt sans intérêt mis en place par le gouvernement. Il concerne les travaux de rénovation énergétique et vise à encourager l’utilisation de sources d’énergie verte. Il permet de bénéficier d’un montant qui peut aller à 30 000 euros. Les travaux concernés par ce prêt sont les suivantes :

  • Isolation de la toiture et des murs extérieurs ;
  • Installation de système de chauffage ou de production d’eau chaude à partir d’une source d’énergie renouvelable…

La principale condition pour obtenir ce prêt est de réaliser les travaux en bouquet de deux au minimum ou de trois maximum. Vous pouvez également bénéficier de ce crédit si les ouvrages à réaliser permettent d’atteindre un bon niveau de performance énergétique. C’est aussi le cas s’ils permettent de réhabiliter un système d’assainissement non collectif ne consommant pas d’énergie.

Le prêt travaux à taux zéro quant à lui est un crédit accordé par les banques. L’État prend en charge les intérêts. C’est une bonne option pour réaliser les travaux nécessaires après l’achat d’un logement. Ce dernier peut être un logement neuf, social, ou ancien.

Le crédit travaux : une option efficace

Il est accordé par les banques sous forme de prêt personnel ou de prêt immobilier. Dans le premier cas, le plafond est fixé à 75 000 euros sur 10 ans maximum et concerne tous les types de travaux. Si le crédit est contracté comme prêt immobilier, il est accordé pour le financement de gros travaux d’un montant supérieur à 75 000 euros sur une durée de 10 à 30 ans.

Le remboursement d’un crédit travaux est à un taux avantageux et la mensualité est fixe durant toute la période du prêt.

Le prêt épargne logement pour les titulaires d’un compte épargne logement (CEL)

Le prêt épargne logement est un crédit à taux préférentiel et sans frais de dossier pour l’acquisition immobilière (terrain, logement neuf ou ancien). Il permet aussi de financer les travaux de construction, d’extension ou de rénovation. Ce prêt est destiné aux ménages souhaitant construire ou rénover une résidence principale. Il est accessible aux titulaires du compte épargne logement (CEL) ou d’un plan épargne logement (PEL).

Les subventions de l’Anah

Les subventions de l’Anah (Agence Nationale de l’Habitat) sont des aides financières accordées aux propriétaires occupants, bailleurs et syndics aux ressources modestes d’anciens logements. Elles concernent les travaux de rénovation énergétique ou d’adaptation au vieillissement et au handicap. Plusieurs programmes d’aides sont offerts par l’Anah : Habiter Sain, Habiter Serein, Habiter Facile et Habiter Mieux. Pour bénéficier de l’une de ces offres :

  • Vos revenus ne doivent pas dépasser les plafonds de l’Anah ;
  • Votre logement doit avoir plus de 15 ans au moment de l’octroi de la subvention ;
  • Vous ne devez pas avoir bénéficié d’un prêt à taux zéro dans les cinq dernières années ;
  • Vous vous engagez à occuper le logement pendant 6 ans au moins après les travaux.

En dehors des ménages à revenus très modestes, le budget nécessaire pour les travaux subventionnés par l’Anah doit être supérieur à 1500 euros HT.

Que retenir ? Si vous avez des travaux à réaliser pour avoir un logement durable et confortable, il existe plusieurs moyens pour les financer. Parmi ceux-ci, Finfrog est adapté pour de petites dépenses imprévues et obligatoires. Selon la nature de vos travaux, vous pouvez souscrire à des prêts bancaires auprès d’établissements financiers ou solliciter des aides d’organismes publics.

Laisser un commentaire