Prix d’une VMC

Mis à jour le
4/5 - 96 votes

Prix d'une VMC

Indispensable à tout logement moderne, la VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée) permet de renouveler l’air d’un logement tout en limitant les pertes de chaleur comme le ferait un autre système. Les logements modernes nécessitent un renouvellement de l’air constant afin de limiter l’humidité, le développement des bactéries, la prolifération des allergènes et tout simplement d’améliorer le confort des habitants. Alors, combien coûte une VMC ? Afin d’estimer le budget nécessaire à votre projet, notre guide complet vous indique quel est le prix d’une VMC selon ses spécificités.

Quel est le prix d’une VMC selon les fonctionnements ?

En tant qu’équipement nécessaire à la bonne santé d’un logement, tant dans le neuf que dans la rénovation, la VMC bénéficie d’une gamme de produits très étendue.

Une étude du syndicat Uniclima montre que l’année 2019 a concrétisé la popularité des VMC simple flux avec un volume de vente de plus de 830 000 unités. Les VMC double flux, plus performantes mais onéreuses, connaissent une période de baisse avec environ 20 000 unités vendues, soit 6,6% de recul par rapport à 2018.

Ces chiffres s’expliquent par le dynamisme des travaux de ventilation dans les rénovations, où les VMC simple flux sont toujours privilégiées.

N’hésitez pas à demander conseil au professionnel qui réalisera le devis de votre VMC, car la ventilation est un sujet très technique qui demande une réflexion d’ensemble au préalable.

Prix d’une VMC simple flux autoréglable

Le type de VMC disposant du fonctionnement le plus simple, mais également du prix d’achat le plus bas, est le simple flux autoréglable.

Une VMC simple flux propose simplement de rejeter l’air vicié ou humide de l’intérieur du logement vers l’extérieur. L’habitation étant mise en dépression, de l’air extérieur est naturellement aspiré vers l’intérieur, grâce à des bouches de ventilation ou des évents intégrés aux châssis des fenêtres.

Un système autoréglable est une VMC dont le débit d’air est fixé pour chaque bouche d’aspiration. Les entrées de la VMC disposent de clapets fixes qui limitent le débit d’air à un volume déterminé par le fabricant. Chacune de ces entrées est assignée à un type de pièce : cuisine, salle de bain, WC, salon chambre, etc. Puisque le débit est fixé à l’avance et que le système ne dispose d’aucun capteur, la ventilation doit fonctionner en permanence.

Les VMC simple flux autoréglables, dont la progression entre 2018 et 2019 a été de 4,6%, possèdent des avantages certains :

  • Elles sont peu onéreuses.
  • Elles ont des performances acceptables.
  • Elles sont faciles à installer.

En revanche, ces ventilations impliquent une consommation électrique continue qui n’est pourtant pas toujours nécessaire ainsi que des pertes de chaleur irrémédiables. En effet, le système fonctionnant en permanence, il évacue sans arrêt de l’air chaud, d’autant plus que les bouches sont situées à proximité du plafond, là où l’air chaud se dirige en priorité. Par ailleurs, le moteur en activité constante favorise l’usure mécanique de certaines pièces et réduit ainsi la longévité de l’ensemble du système.

Le prix d’une VMC simple flux autoréglable varie de 70€ à 350€ sans prendre en compte l’installation.

Quel est le prix d'une VMC selon les fonctionnements

Prix d’une VMC simple flux hygroréglable

Pour compenser les faiblesses du système autoréglable, sans pour autant engager des travaux plus importants, les fabricants de VMC ont développé des modèles hygroréglables, souvent dits hygro B.

Ce fonctionnement propose d’aspirer l’air ambiant pour forcer l’entrée d’air extérieur, mais de façon intermittente. Les VMC simple flux hygroréglables disposent en effet de capteurs d’humidité qui permettent de réguler le débit d’air en fonction de l’humidité présente dans les pièces reliées.

Cette VMC nécessite des bouches de ventilation hygroréglables qui fonctionnent parfois avec des piles. Ces bouches déterminent le taux d’humidité et règlent l’ouverture de leurs évents en fonction. En retour, le moteur de la VMC détecte une modification du débit d’air et adapte sa vitesse de rotation.

On parvient ainsi à réduire les pertes de chaleur ainsi que la consommation électrique, tout en maintenant un niveau d’hygrométrie bénéfique pour le logement et ses occupants.

Sachez qu’il est recommandé d’opter pour l’installation d’un bouton de marche forcée, qui permet de mettre la VMC en route sans tenir compte du niveau d’humidité. Cette option est utile en cas de montée d’humidité rapide ou en prévention ponctuelle.

Si ces équipements sont largement préférables en raison de leur fonctionnement économique et plus respectueux de l’environnement, la progression de leurs ventes est plus limitée que celle des VMC autoréglables avec seulement 1,7% entre 2018 et 2019. Pourtant, la VMC hygro B est indispensable pour atteindre une certification RT 2012.

Comme pour les VMC autoréglables, il faut choisir une VMC hygroréglable disposant d’un nombre d’entrées d’air adapté à votre logement.

Le prix d’une VMC hygroréglable va de 100€ à 400€ hors frais de pose.

Prix d’une VMC double flux

Tandis que les VMC simple flux favorisent l’entrée d’air froid et la sortie d’air chaud, les VMC double flux limitent significativement ces pertes de chaleur, qui peuvent représenter jusqu’à 20%, presque autant qu’une mauvaise isolation des murs.

Ces équipements modernes sont plus complexes et engagent des travaux plus lourds. Ce système est constitué de gaines d’extraction et de gaines d’aspiration. Les gaines d’extraction évacuent l’air vicié et humide à l’extérieur et passent par un échangeur de calories qui récupère la chaleur de l’air extrait. L’air aspiré passe par l’échangeur de chaleur et récupère les calories prélevées à l’air extrait.

Ce système très ingénieux parvient à récupérer une partie de la chaleur, jusqu’à environ 90%. Pour les occupants, cet avantage se traduit par une température d’ambiance plus homogène, une chauffe plus uniforme et surtout par des économies sur la facture d’énergie. La norme RE 2020 fait la part belle à ce système, car il participe à une réduction des dépenses énergétiques du parc immobilier français, but de cette réglementation environnementale, et permet un meilleur respect de l’environnement. C’est un pas en plus vers l’auto-suffisance énergétique des bâtiments.

Pourtant, la VMC double flux, après un envol de 650% entre 2006 et 2011, est en perte de vitesse constante. Entre 2018 et 2019, les ventes ont chuté de 6,6%, pour aboutir à un nombre de presque 20 000 unités écoulées en 2019.

Pour expliquer ces chiffres en berne, Uniclima met en évidence le prix de ces équipements et surtout leur complexité de pose en rénovation. En effet, là où la VMC simple flux nécessite une seule gaine par pièce ventilée, la VMC double flux en nécessite deux et requiert l’installation d’une ouverture supplémentaire sur la toiture.

Le prix d’une VMC double flux oscille entre 1 500€ et 5 000€, sans compter la main-d’œuvre.

Récapitulatif des prix d’une VMC

Le tableau comparatif suivant vous donne une vue globale des possibilités et vous permet d’obtenir une estimation du prix d’une VMC.

Type de VMCPrix moyen (hors installation)Prix moyen (avec installation)
VMC simple flux autoréglable70€ à 350€570€ à 1 050€
VMC simple flux hygroréglable100€ à 400€1 100€ à 1 700€
VMC double flux1 500€ à 5 000€4 500€ à 8 500€

Note : ces tarifs indicatifs, issus de différentes sources spécialisées, tiennent compte des standards actuels (pose en rénovation).

Le coût de votre projet dépend du type de ventilation, de la complexité du réseau gainé, des performances de l’équipement, de la surface du logement et des difficultés d’installation.

Le prix d’une VMC varie de 70€ à 350€ pour un modèle simple flux autoréglable (hors installation) et de 100€ à 400€ pour un système simple flux hygroréglable. Le tarif d’une VMC va de 1 500€ à 5 000€ pour un système double flux hors installation et de 50€ à 500€ pour un simple extracteur d’air.

Ces fourchettes, représentatives de multiples cas de figure, doivent être affinées par la réalisation de plusieurs devis de professionnels.

Si besoin, nous pouvons vous mettre en relation avec plusieurs professionnels proche de chez vous. Ils prendront contact avec vous pour établir des devis personnalisés :

Tarif d’une VMC selon le rendement

Les VMC double flux, qui sont un moyen pour atteindre la norme RT 2012, et qui le seront d’autant plus lors de l’entrée en vigueur de la RE 2020, sont plus ou moins performantes. On indique le niveau de performances d’une VMC double flux par un rendement, qui sans surprises a un impact sur le prix d’achat du matériel.

Rendement en %Prix moyen (hors installation)Prix moyen (avec installation)
60 à 751 500€ à 4 000€4 500€ à 8 000€
75 à 851 800€ à 5 000€4 800€ à 8 500€
85 à 951 900€ à 8 000€4 900€ à 12 000€

Note : ces tarifs indicatifs, issus de différentes sources spécialisées, tiennent compte des standards actuels (VMC double flux, en rénovation, avec accessoires).

Le rendement d’une VMC double flux inscrit sur la notice du fabricant peut être légèrement arbitraire, car il est généralement valable à des températures données.

Il se calcule grâce à une formule très simple : (t1-t3) / (t2-t3) où :

  • t1 : Est la température de l’air aspiré.
  • t2 : Est la température de l’air extrait.
  • t3 : Est la température de l’air extérieur.

Ainsi, avec une température de l’air aspiré de 16°C, une température d’air extrait de 20°C et une température de l’air extérieur de 9°C, le rendement est le suivant : (16-9) / (20-9) = 0,63, soit 63%.

Pour vous faciliter les choses, vous pouvez considérer que le rendement d’une VMC représente sa capacité à éviter les pertes de chaleur. Plus cet indice est élevé, moins vous consommerez en énergie de chauffage et plus vous réaliserez d’économies d’énergie.

De manière globale, on note que les VMC double flux se découpent en 3 grands niveaux de rendement :

  1. De 60% à 75% : Il s’agit de l’entrée de gamme des VMC double flux. Ces équipements affichent des prix attractifs et peuvent inciter certains particuliers à les préférer aux VMC hygroréglables ou, par exemple, à les intégrer à un projet d’extension de maison. À ce rendement, le tarif d’une VMC double flux varie de 1 500€ à 4 000€.
  2. De 75% à 85% : Ce milieu de gamme représente le marché le plus porteur des VMC double flux, notamment dans le secteur des constructions neuves. Pour ce niveau de performances, le prix d’une VMC double flux peut aller de 1 800€ à 5 000€.
  3. De 85% à 95% : Appareils haut de gamme, ces VMC double flux s’intègrent de préférence à des maisons BBC modernes, ou Bepos (Bâtiment à énergie positive). Le tarif d’une VMC double flux hautes performances va de 1 900€ à 8 000€.

Tarif d'une VMC selon le rendement

Prix d’une ventilation mécanique spécialisée

Il existe des ventilations mécaniques contrôlées destinées à accomplir un rôle particulier. Si elles fonctionnent de manière similaires aux VMC classiques, elles ne peuvent pas toujours, ou entièrement, s’y substituer.

Type de ventilationPrix moyen (hors installation)Prix moyen (avec installation)
VMC gaz350€ à 500€850€ à 1 200€
VMP50€ à 500€250€ à 1 000€
VMR400€ à 800€650€ à 1 300€
VMI350€ à 800€1 350€ à 2 500€

Note : ces tarifs indicatifs, issus de différentes sources spécialisées, tiennent compte des standards actuels (pose en rénovation).

La VMC gaz

Si votre logement est équipé d’un chauffage à combustible, ou si votre cuisine dispose d’une cuisinière au gaz, un équipement de ventilation spécifique doit être installé. Il faut donc ajouter cet équipement au prix de votre chaudière à gaz si vous effectuez des travaux de rénovation énergétique. Les VMC gaz sont spécifiquement élaborées pour éviter l’intoxication au monoxyde de carbone. La VMC gaz assure ainsi votre sécurité et peut même être raccordée à l’équipement gaz pour une réaction accrue en cas de problème. Le prix d’une VMC gaz varie de 350€ à 500€.

La VMP (Ventilation Mécanique Ponctuelle)

La VMP est préconisée pour ventiler une pièce en particulier. On les trouve le plus souvent dans les pièces haute humidité, comme la cuisine, la salle de bain ou les WC.

D’ailleurs, très souvent, le prix d’une salle de bain en rénovation inclue l’installation d’une VMP.

Ces VMC sont en général pilotées par l’interrupteur lumière de la pièce. Pourtant, les modèles les plus récents sont hygroréglables et fonctionnent de manière autonome. Le tarif d’une VMP va de 50€ à 500€.

VMR : Ventilation Mécanique Répartie

La VMR est très proche de la VMP, en cela qu’elle repose sur l’installation d’une ventilation sans gaine. La VMR s’éloigne cependant de la VMP, car elle contribue à la ventilation de toute la maison, alors que la VMP est restreinte à une seule pièce.

Très prisée en rénovation, la VMR permet de ventiler un logement aussi bien qu’une VMC simple flux, tout en bénéficiant de travaux plus légers.

D’autre part, une VMR peut être une solution efficace en cas de problèmes d’humidité dans les logements ou les caves.

Le coût d’une VMR peut aller de 400€ à 800€.

VMI : Ventilation Mécanique par Insufflation

Cette ventilation, encore peu fréquente en France repose sur un principe différent. Au lieu d’extraire l’air vicié, elle le chasse en aspirant directement l’air extérieur. Cette aspiration met le logement en surpression ce qui pousse l’air intérieur à sortir par des évents situés dans les fenêtres et parfois sur les murs.

Une VMI peut être reliée à un puits canadien pour éviter les pertes de chaleur et peut être équipée de filtres à pollen et à poussières pour limiter les allergies. Le prix d’une VMC de type VMI varie de 350€ à 800€.

Installation d’une VMC : L’intervention d’un professionnel

Méthode d’installation selon la situation

Le devis de votre VMC comportera une partie non négligeable dédiée à la main-d’œuvre. En effet, selon les cas de figure le prix d’installation d’une VMC peut grimper rapidement.

Installation complète d’une VMC de maison

Si votre logement n’a jamais été équipé d’une VMC, les travaux auront certainement une grande ampleur, car en plus de l’alimentation électrique de la VMC, il faut installer toutes les gaines, leurs bouches et poser les grilles où l’air extérieur peut entrer.

Les gaines peuvent être orientées à volonté en évitant les descentes et montées successives. En effet de l’humidité peut stagner dans les points bas et des moisissures peuvent apparaître dans les gaines.

Ensuite il est capital de réaliser les finitions qui prennent souvent la forme d’un parement en placo destiné à dissimuler les gaines.

Installation d'une VMC : L'intervention d'un professionnel

Installation en remplacement

Si votre logement disposait déjà d’une VMC, le projet est alors bien plus aisé, car il suffit de remplacer le moteur de la VMC et de remplacer les gaines si ces dernières sont percées. Il n’existe généralement que très peu de finitions à réaliser dans ces configurations, ce qui allège encore un peu la facture.

Prix d’installation d’une VMC : Coût de la main-d’oeuvre

Le prix d’installation d’une VMC dans un logement ancien est largement supérieur à celui d’une installation dans une construction. Cependant, la comparaison est délicate à effectuer, car la tendance pour les rénovations s’oriente plus vers les VMC simple flux ou vers les VMR, tandis qu’en construction neuve, la VMC double flux s’impose comme une obligation pour satisfaire aux exigences des nouveaux règlements thermiques.

VMCPrix moyen (rénovation)Prix moyen (neuf)
VMC simple flux autoréglable500€ à 700€250€ à 400€
VMC simple flux hygroréglable1 000€ à 1 300€450€ à 700€
VMC double flux3 000€ à 4 000€1 600€ à 2 200€

En rénovation, le prix d’installation d’une VMC va de 500€ à 700€ pour un système simple flux autoréglable hors fournitures et de 1 000€ à 1 300€ pour un modèle hygroréglable. Dans le neuf, le tarif d’installation d’une VMC double flux est compris entre 3 000€ et 3 400€, hors fournitures.

Aides et subventions : Réduisez votre budget VMC

ANAH : Ma Prime Rénov’ pour mes VMC double flux

Les VMC double flux, en tant qu’équipements favorisant la transition énergétique, vous donnent accès à des aides. Ma Prime Rénov’ vous propose de bénéficier de 3 000€ si vous avez des revenus modestes ou de 4 000€ si vous avez des revenus très modestes.

Cette aide est réservée exclusivement aux VMC double flux et couvre également les travaux induits. Ainsi, grâce à l’ANAH, l’installation d’une VMC double flux devient un projet de rénovation à la portée du plus grand nombre.

Il faudra toutefois contacter un professionnel agréé RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) pour le devis de votre VMC, car il s’agit d’une condition sine qua non pour l’obtention de l’aide.

Éco PTZ : Financez votre VMC sans intérêts

Le prêt sans intérêts est disponible pour financer votre VMC si cette dernière entre dans un bouquet de travaux énergétiques. Par exemple la rénovation de votre isolation de combles ou la pose de votre chaudière à condensation, seront judicieusement liées à la pose de votre VMC.

Le prêt à taux 0 sera ainsi valable pour votre projet principal, mais également pour votre VMC, le tout dans une limite de 15 000€ remboursables sur 10 à 15 ans.

TVA réduite pour les logements anciens

Si votre pose de VMC intervient dans un bâtiment âgé de plus de 2 ans, vous bénéficierez d’une TVA à taux réduit de 5,5%.

Cette TVA est automatique et sans aucune condition, à partir du moment où un professionnel RGE réalise les travaux et concerne tant la main-d’œuvre que les fournitures. En comparaison une VMC posée par un particulier comprend obligatoirement une TVA à 20%.

Obtenir des devis : Précisez le coût de vos travaux

Pour déterminer précisément le coût de votre VMC, il est nécessaire de la faire chiffrer par un professionnel proche de chez vous. Nous vous conseillons d’obtenir plusieurs devis afin de comparer les tarifs et choisir l’artisan qui correspond à vos attentes.

Si besoin, nous pouvons vous mettre en relation avec plusieurs professionnels proche de chez vous. Ils prendront contact avec vous pour établir des devis personnalisés :

Si vous souhaitez bénéficier des aides des pouvoirs publics pour votre ventilation, il est indispensable de confier vos travaux à un professionnel. En effet, l’intervention d’un professionnel certifié RGE est une condition inamovible pour toutes les subventions.

Exemples de devis VMC : Chiffrage standard

Pour vous aider à mieux estimer le coût de vos travaux de ventilation, nous avons réuni pour vous 3 exemples de travaux réels.

Devis VMC : VMC simple flux hygroréglable

Les travaux de cet exemple concernaient l’installation d’une VMC hygroréglable 5 bouches, avec un gainage facile à poser. Les finitions pour dissimuler certaines parties des gaines étaient restées à la discrétion des clients.

Le devis pour cette VMC a été de 1 450€.

Devis VMC : VMC double flux

Autre cas, celui, plus complexe, de l’installation d’une VMC double flux dans une maison de 90m². Le gainage devait également être posé et les finitions étaient réalisées dans une phase ultérieure de la rénovation.

Pour cette VMC, le devis s’est élevé à 3 500€.

Devis VMC : VMP dans une salle de bain

Enfin, situation plus simple, celle du remplacement d’un extracteur d’humidité dans une salle de bain. Les travaux engageaient ainsi la pose d’une VMP hygroréglable autonome, avec légère retouche du conduit.

Le devis pour cette VMP a été de 350€.

Les coûts annexes à l’installation d’une VMC

Pour compléter votre projet de vMC, vous pouvez avoir recours à certaines options ou à des travaux connexes.

  • Gainage : Les gaines sont indispensables au fonctionnement d’une VMC, car ce sont elles qui transportent l’air que la VMC aspire. Elles sont en général faites d’un matériau souple qui leur permet de négocier des angles et des changements d’orientation.
  • Détalonnage des portes : Pour faciliter la circulation de l’air dans les pièces de votre logement, il est nécessaire de conserver un espace suffisant entre le bas des portes et le sol. En rénovation cet espace n’est souvent pas suffisant, il faut alors détalonner les portes.
  • Aérateurs de fenêtres : Toujours en rénovation, les fenêtres ne sont peut-être pas pourvues d’aérateurs. Il faut faire ajouter ces derniers, sinon la VMC ne pourra pas favoriser l’entrée d’air frais et l’atmosphère du logement sera en dépression.
  • Chauffe eau thermodynamique sur VMC : Les chauffe-eau thermodynamiques les plus modernes peuvent être reliés au réseau de la VMC. Ils se servent alors de la chaleur présente dans l’air extrait pour réchauffer l’eau sanitaire. Les économies d’énergies sont alors maximisées.
  • Étude technique (BET) : Si vous désirez installer une VMC double flux et bénéficier des performances les plus élevées possible, il est important de faire réaliser une étude en amont. Cette étude technique permet de réaliser un plan d’installation en fonction du reste du logement.

Mise en place d'une bouche d'aération après nettoyage

Entretien d’une VMC : Selon les modèles

Contrairement à ce que l’on imagine, les VMC doivent être entretenues afin de conserver le meilleur fonctionnement et à offrir le confort le plus élevé. Cette maintenance n’est en général pas obligatoire, mais chaudement recommandée.

  • Entretien d’une VMC simple flux : L’entretien de cette VMC consiste en un nettoyage des entrées d’air dans les pièces principales, un dépoussiérage des bouches d’extractions des cuisines et salles de bain, et enfin dans le nettoyage du corps de la VMC. Cette intervention peut intervenir tous les 3 ans et si un professionnel intervient, le prix est compris entre 100€ et 150€.
  • Entretien d’une VMC double flux : L’entretien d’une VMC double flux est très similaire et peut être réalisée tous les 2 à 3 ans. Il faudra en plus changer les filtres qui ponctuent le système, contrairement à un système simple flux qui en est dépourvu. Le prix de cette intervention varie de 150€ à 300€ filtres inclus.
  • Entretien d’une VMC gaz : Contrairement aux autres, cet entretien est obligatoire. La sécurité liée à une VMC gaz implique logiquement l’intervention d’un professionnel chargé de vérifier que tout fonctionne correctement. Cet entretien est à réaliser tous les ans et coûte de 100€ à 150€.

Calculer le débit nécessaire de votre VMC

Si les performances d’une VMC double flux s’expriment en termes de rendement et de conservation de la chaleur, toutes les VMC possèdent des performances liées à leurs débits.

Type de logementDébit de la VMC en m3/h
Studio105
2 pièces120
3 pièces150
4 pièces200
plus de 5 piècesÀ partir de 250

Pour qu’une VMC soit efficace, elle doit renouveler l’air de toute votre maison. Logiquement, plus votre maison a une grande surface, plus son volume d’air est important et plus votre VMC doit être puissante.

Notre tableau est indicatif, car de nombreux autres paramètres entrent en jeu. Aussi gardez à l’esprit que seul un professionnel ayant inspecté votre maison peut préciser le débit d’air minimum nécessaire à votre VMC.

Si besoin, nous pouvons vous mettre en relation avec plusieurs professionnels proche de chez vous. Ils prendront contact avec vous pour établir des devis personnalisés :

En résumé : 4 conseils pour une VMC au bon prix

  1. Privilégiez le bon système : Même si le prix d’une VMC peut être élevé, ne vous précipitez pas sur un appareil entrée de gamme. Une VMC hygroréglable vous permettra de réaliser des économies, tout en restant abordable.
  2. Travaillez votre rénovation : En cas de rénovation, discutez votre projet avec le professionnel en charge des travaux. Il existe des solutions de ventilations adaptées aux rénovations et limitant grandement l’ampleur des travaux.
  3. Choisissez la bonne VMC : Le débit et le nombre de bouches de votre nouvelle VMC doivent être adaptés à la configuration de votre logement. Le nombre de bouches doit être en rapport avec la quantité de pièces humides de votre logement.
  4. Adaptez votre maison : N’oubliez pas d’intégrer des évents à vos fenêtres et des aérations à vos murs lors de vos travaux, sans ces éléments votre VMC ne pourra pas fonctionner correctement et le confort de votre logement sera diminué.
À lire aussi :
    garay

    Bonjour
    je souhaite ventiler une caave voute sous mon magasin pour evacuer l humidite

    Répondre
    Sylvain | Prix-Pose.com

    Bonjour,

    Pour votre projet de ventilation, remplissez la demande de devis disponible sur le site, elle est gratuite et sans engagement.

    Bonne continuation !

    Répondre
    nadette

    je veux un devis approximatif pour installer une vmc sortie deja existante;avec 3 sorties;1 cuisine ;1 salle de bain;1 wc; ET celle du toit qui on peut etre 20 ans;faut elle les changer? le moteur est en panne. il est rempli d eau qui coule par la bouche des toilettes

    Répondre
    Sylvain | Prix-Pose.com

    Bonjour,
    Pour votre projet VMC, il est impératif d’effectuer une demande de devis et de demander une inspection sur place. Commencez par remplir le formulaire de devis pour avoir des premiers contacts.
    Bonne continuation!

    Répondre

Laisser un commentaire

Vos questions et remarques sont les bienvenues. Laissez nous un message !

Important : Nous ne traitons pas les estimations de prix en commentaire.
Si votre question concerne un tarif, merci d'utiliser .