Prix d’une véranda

Mis à jour le

Prix d'une véranda

La véranda est désormais une véritable pièce de la maison qui doit offrir un confort optimal, une esthétique parfaite et une modernité totale. Pour autant, cette pièce se doit également d’être performante et peu énergivore. Votre projet de véranda regroupe ainsi de nombreux éléments pour lesquels il faut faire le bon choix. Alors, combien coûte une véranda ? Afin d’estimer le budget nécessaire à votre projet, notre guide complet vous indique quel est le prix d’une véranda selon ses spécificités.

Quel est le prix d’une véranda au m² selon les matériaux ?

Pour calculer le budget nécessaire à votre véranda, il faut commencer par choisir les matériaux qui composent la structure de votre nouvelle pièce.

Prix d’une véranda en alu

La structure porteuse d’une véranda est une menuiserie extérieure, aussi il n’y a aucune surprise à constater que sur les 80 000 vérandas qui se construisent chaque année, la majorité fait appel à l’aluminium.

L’alu est en effet un matériau idéal pour les menuiseries extérieures, car s’il s’oxyde comme n’importe quel autre métal, son oxydation crée une patine imperméable qui le protège des éléments. Ainsi, l’alu ne rouille pas et conserve l’éclat du neuf durant de longues décennies.

D’autre part l’alu ne nécessite absolument aucun entretien et vous évite de fastidieuses heures de mise en peinture.

L’alu étant un matériau rigide, mais très léger, il peut supporter le poids du vitrage, double ou même triple, sans pour autant nécessiter des profilés épais. Cet avantage confère aux vérandas en alu une surface vitrée plus importante que celle des autres matériaux.

L’aluminium qui pâtit naturellement de mauvaises performances thermiques doit impérativement être associé à des techniques d’isolation comme les ruptures de ponts thermiques. Il peut alors offrir un niveau d’isolation très proche de celui des vérandas en bois ou en PVC.

Enfin, sachez que votre véranda en alu peut affecter le coloris ou la texture de votre choix grâce à une peinture thermolaquée et texturée. De surcroît vous pouvez opter pour l’une des teintes proposées par le fabricant, ou piocher dans le catalogue RAL (codes couleurs uniformisées et internationaux).

Le prix d’une véranda en alu va de 950€ à 1 200€/m² sans compter la pose.

Quel est le prix d'une véranda au m² selon les matériaux

Prix d’une véranda en bois

Le bois est un matériau traditionnel pour la réalisation de vérandas en raison de ses qualités techniques. Il dominait en effet le marché avant la progression de l’alu au cours des 30 dernières années.

Le bois bénéficie avant tout d’un cachet noble et d’une élégance très chaleureuse. En tant que matériau naturel, le bois est facile à intégrer à tous les styles d’architecture et offre un intérieur doux et convivial.

Si le bois est un matériau technique qui bénéficie d’une excellente isolation thermique naturelle, il est en revanche très sensible à l’humidité. Il est donc impératif de le recouvrir d’un produit de protection : peinture, lasure ou vernis. Cette couche protectrice doit être appliquée une fois tous les 3 à 5 ans selon les produits.

Par ailleurs, le bois possède 2 autres avantages techniques qui peuvent changer la donne pour votre projet de véranda :

  1. Le bois est très solide et, selon ses dimensions, peut recevoir un toit en verre, ou même un étage.
  2. Le bois est très facile à travailler et peut être aisément réparé en cas de problème.

En règle générale, sous nos latitudes les vérandas en bois sont réalisées en résineux, car ce bois est peu onéreux et résiste bien à l’humidité s’il est traité autoclave (pin, sapin, Douglas). Vous pouvez cependant bénéficier d’une conception plus poussée et faire appel à d’autres essences :

  • Le chêne.
  • Le hêtre.
  • Le teck.
  • Le meranti.
  • L’iroko.

Nous conseillons cependant les essences européennes, dont l’exploitation plus encadrée est moins dangereuse pour la biodiversité.

Le prix d’une véranda en bois varie de 1 300€ à 1 900€/m², hors frais de construction.

Prix d’une véranda en PVC

Il existe désormais des vérandas en PVC qui permettent aux 3,2 millions de Français qui souhaitent bénéficier d’une pièce de ce type de réaliser leur rêve.

En effet, le PVC met des menuiseries solides, élégantes et techniques à disposition de toutes les bourses. On estime qu’à surface égale, le PVC nécessite un budget 20% inférieur à celui d’une véranda en alu.

Si vous faites réaliser un devis pour une véranda en PVC prenez le temps de préciser la qualité du PVC que vous souhaitez. Le PVC s’il est de bonne qualité est très durable et conserve son éclat, mais s’il est de mauvaise qualité il peut ternir ou se déformer. On recommande ainsi d’éviter le PVC entrée de gamme et de privilégier directement le PVC milieu et haut de gamme.

Le PVC est un matériau teinté dans masse, dont la couleur ne disparait pas et qui peut même être plaxé, c’est-à-dire recouvert d’une texture de surface lui permettant d’imiter d’autres matériaux. En outre, il n’y a aucun entretien à réaliser pour conserver cette esthétique, hormis un nettoyage pour enlever la saleté qui peut se déposer avec le temps.

Sachez par ailleurs que le PVC est un matériau offrant naturellement une très bonne isolation thermique. Il peut ainsi garantir à votre véranda d’excellentes performances techniques.

Toutefois, le PVC pâtit de quelques inconvénients :

  • Il est peu rigide, aussi, les profilés de grandes longueurs doivent être très épais pour contrer la déformation.
  • S’il est de piètre qualité, il peut avoir un effet plastique peu esthétique.
  • Il ne bénéficie pas de la même réparabilité que celle de bois ou de l’alu.

Si vous souhaitez construire une véranda de petites dimensions sans vous ruiner, le PVC est le matériau idéal.

Le prix d’une véranda en PVC est compris entre 500€ et 1 000€/m².

Prix d’une véranda en fer forgé

Le fer forgé et l’acier industriel peuvent également intervenir dans la construction de votre véranda. Notez que l’on différencie fer forgé et acier pour des raisons de style, mais il s’agit d’un abus de langage, car le fer pur est rarement utilisé, on lui préfère l’acier, plus résistant et rigide. Le fer forgé est donc de l’acier. Ce matériau propose une esthétique très spécifique que rien d’autre ne peut imiter. Ce métal permet en effet de créer une véranda de style industriel ou de style bourgeois, selon qu’il s’agisse d’acier ou de fer forgé.

Ces vérandas bénéficient en outre d’une grande résistance et peuvent ainsi accommoder de grandes dimensions sans pour autant pâtir de profilés épais. L’acier peut en outre supporter du verre de grande épaisseur et constituer l’une des verrières les plus esthétiques.

Pourtant, une véranda en fer forgé ou en acier n’est pas sans inconvénient :

  • L’acier est un très mauvais isolant qui ne permet pas de conférer de bonnes performances thermiques à une véranda.
  • L’acier est très sensible à la rouille, il doit donc être protégé à l’aide d’un produit antirouille.

Une véranda en fer forgé doit recevoir un entretien régulier, tous les 5 à 10 ans sous la forme d’une mise en peinture (antirouille et peinture de finition) avec, selon les cas, nécessité de décapage préalable. Si vous souhaitez doter votre véranda en fer forgé d’une protection optimale, il est possible d’avoir recours aux traitements suivants :

  • Le zingage.
  • La galvanisation.
  • La métallisation.
  • Le thermolaquage époxy ou polyester.

Le prix d’une véranda en fer forgé peut aller de 2 000€ à 2 500€/m², selon les options, mais sans inclure les frais de construction.

Récapitulatif des prix d’une véranda

Le tableau comparatif suivant vous donne une vue globale des possibilités et vous permet d’obtenir une estimation du prix d’une véranda.

Matériaux pour vérandaPrix moyen au m² (hors pose)Prix moyen au m² (avec pose)
Véranda alu950€ à 1 200€1 250€ à 1 500€
Véranda bois1 300€ à 1 900€1 450€ à 2 150€
Véranda PVC500€ à 1 000€650€ à 1 150€
Véranda fer forgé2 000€ à 2 500€2 500€ à 3 000€

Note : ces tarifs indicatifs, issus de différentes sources spécialisées, tiennent compte des standards actuels (véranda sur mesure).

Le coût de votre projet dépend des matériaux utilisés pour les profilés, pour le vitrage et pour la toiture, de la surface totale, du type de construction, du niveau de finition, des équipements de confort et des difficultés de pose.

Le prix d’une véranda varie de 950€ à 1 200€ par m² pour un bâti alu, sans compter la pose et de 1 100€ à 2 150€/m² pour une menuiserie bois. Le tarif d’une véranda va de 500€ à 1 000€ par m² pour du PVC hors frais de pose et de 2 000€ à 2 500€/m² pour du fer forgé ou de l’acier.

Ces fourchettes, représentatives de multiples cas de figure, doivent être affinées par la réalisation de plusieurs devis de professionnels.

Si besoin, nous pouvons vous mettre en relation avec plusieurs professionnels proche de chez vous. Ils prendront contact avec vous pour établir des devis personnalisés :

Tarif d’une véranda au m² selon sa fabrication

Si vous effectuez les démarches afin d’obtenir un devis pour votre véranda, vous découvrirez rapidement qu’il existe plusieurs possibilités pour la construire. Du simple kit non personnalisable à la fabrication à la carte, vous pouvez opter pour la solution qui convient le mieux à votre budget.

Type de constructionPrix moyen au m² (hors pose)Prix moyen au m² (avec pose)Caractéristiques
Sur mesure950€ à 1 200€1 250€ à 1 500€Entièrement personnalisable
Plus onéreuse
Préfabriquée300€ à 1 000€600€ à 1 000€Coûts maîtrisés
Esthétiques limitées
En kit200€ à 800€400€ à 1 100€Très abordable
Matériaux limités

Note : ces tarifs indicatifs, issus de différentes sources spécialisées, tiennent compte des standards actuels (véranda alu ou PVC).

  • Véranda sur mesure : Si vous désirez une véritable véranda à la carte, dont vous pouvez choisir tous les détails, la véranda sur mesure est idéale pour vous. Cette solution vous permet non seulement de choisir les matériaux et les accessoires, mais elle vous garantit aussi une intégration parfaite au bâtiment existant. Les dimensions sont adaptées à l’architecture présente pour offrir le meilleur confort et la meilleure esthétique. Le tarif d’une véranda sur mesure va de 950€ à 1 200€/m².
  • Véranda préfabriquée : Les vérandas préfabriquées présentent un excellent rapport qualité/prix. En règle générale, on choisit un modèle sur catalogue, dont on peut personnaliser certains aspects comme la couleur ou le type de vitrage. La fabrication de masse permet aux constructeurs de proposer des prix plus attractifs, tout en assurant une qualité homogène. Il existe de nombreuses enseignes françaises que nous détaillerons plus bas. Le tarif d’une véranda préfabriquée varie de 300€ à 1 000€/m².
  • En kit : Si votre budget est limité, vous pouvez vous tourner vers une véranda en kit. Ces modèles rarement personnalisables sont livrés en kit à monter par le propriétaire, mais vous pouvez le cas échéant faire appel à un poseur tiers. Puisque ces kits ont des dimensions, des coloris et des vitrages standards, ils peuvent être plus délicats à intégrer dans un bâtiment aux formes atypiques. D’autre part, les kits ont généralement des surfaces petites ou moyennes, mais n’offrent jamais de surface habitable comparable à celles des autres solutions. Le prix d’une véranda en kit est compris entre 200€ et 800€/m².
  • Bioclimatique : Nouveauté issue du domaine des pergolas, les vérandas bioclimatiques bénéficient d’une toiture ou de parois composées de lames orientables. Il est ainsi possible de fermer les lames et de bénéficier d’une excellente isolation thermique et d’un étanchéité parfaite. Mais on peut aussi ouvrir les lames pour laisser passer l’air et rafraîchir la véranda. Ces vérandas sont pour l’instant l’apanage de quelques constructeurs et leurs tarifs sont à déterminer au cas par cas.

Prix d’une toiture de véranda au m²

Si les parois d’une véranda sont le plus souvent vitrées, il n’en est pas de même pour la toiture. Vous pouvez en effet doter votre véranda de la toiture de votre choix. Pour les modèles préfabriqués et en kit, les toitures sont en général transparentes, tandis que pour les modèles sur mesure toutes les fantaisies sont possibles.

Types de toitureMatériauxPrix moyen au m² (hors pose)Caractéristiques
Toitures transparentesToiture polycarbonate15€ à 40€Le moins onéreux
Bruyant, peu isolant
Double vitrage25€ à 35€Performant
Augmente le budget
Double vitrage anti-effraction90€ à 110€Très sécurisé
Onéreux
Double vitrage VIR35€ à 50€Excellentes performances
Onéreux
Toitures opaquesPanneaux sandwich35€ à 60€Excellent rapport qualité/prix
Bruyant
Toiture plate étanchéité EPDM (avec isolation)10€ à 20€Performant
Nécessite une toiture plate
Toiture tuile15€ à 50€Peu onéreux
Nécessite une charpente
Toiture bac acier15€ à 90€Esthétique
Nécessite une charpente et un voligeage

Note : ces tarifs indicatifs, issus de différentes sources spécialisées, tiennent compte des standards actuels (toiture seule hors véranda).

  • Toiture polycarbonate : Le polycarbonate est le matériau opaque le moins onéreux. Il s’agit d’un matériau plastique transparent particulièrement solide. Si son prix très bas, de 15€ à 40€/m², est attractif, le polycarbonate reste très peu isolant et particulièrement bruyant sous la pluie.
  • Double vitrage : Le double vitrage est la solution la plus recommandée si vous désirez conserver une température d’ambiance homogène. Ce verre est très isolant et vous permet un grand confort thermique tout en limitant vos dépenses d’énergie. Le prix du double vitrage varie de 25€ à 35€/m².
  • Double vitrage antieffraction : Si vous désirez renforcer la sécurité de votre logement, vous pouvez doter votre véranda d’un double vitrage antieffraction. Ce verre a une très haute résistance et peut ainsi résister à plus de 30 coups de masse consécutifs. Son tarif va de 90€ à 110€/m².
  • Double vitrage VIR : Les maisons très basse consommation ou énergie positive peuvent nécessiter un vitrage encore plus performant que le double vitrage classique. Le vitrage VIR bénéficie d’une isolation renforcée grâce à la présence d’un gaz inerte piégé entre les deux vitres. Le prix d’un double vitrage VIR est compris entre 35€ et 50€/m².
  • Panneaux sandwich : Très fréquents dans les vérandas préfabriquées, les panneaux sandwich forment une toiture opaque très performante. Ces panneaux synthétiques au prix très attractif offrent une excellente isolation, mais demeurent un peu bruyants lors de grosses averses. Leur tarif peut aller de 35€ à 60€/m².
  • Toiture plate étanchéité EPDM : Si votre véranda possède une toiture plate, vous pouvez recouvrir la structure plate d’une membrane EPDM associée à un isolant. Cette solution offre une excellente étanchéité et une bonne isolation. Le prix d’une membrane EPDM, hors structure de la toiture, va de 10€ à 20€/m².
  • Toiture tuile : Si votre maison dispose d’une toiture en tuiles, vous pouvez en effectuer la continuité en dotant votre véranda de la même couverture. Si les tuiles sont bon marché, de 15€ à 50€/m², elles nécessitent la pose d’une charpente, la mise en place d’une isolation et d’un plafond.
  • Toiture bac acier : Le bac acier est une couverture très élégante qui peut ajouter un cachet industriel à votre maison. Le prix d’une toiture bac acier varie de 15€ à 90€/m² selon le coloris et la qualité souhaités. Il pâtit cependant des mêmes inconvénients que la toiture en tuiles.

Construction d’une véranda : L’intervention d’un professionnel

Déroulement de la construction selon la configuration

Avant de faire construire votre véranda, il faut réaliser quelques démarches administratives. Vous devrez aller en mairie et vérifier la présence ou non d’un PLU (Plan Local d’Urbanisme). Ce document peut mentionner des conditions de construction propres à la mairie.

Ensuite, sachez que si votre véranda fait mois de 20m² les travaux doivent être déclarés en mairie, tandis que si la surface dépasse 20m², il faut obtenir un permis de construire. Notez que le PLU peut porter cette limite de 20m² à 40m².

  • Création d’un support : Toute véranda doit être construite sur une surface propre et stable, de préférence une dalle en béton. Cette dernière doit évidemment être isolée et bénéficier d’un temps de durcissement adapté à son épaisseur.
  • Construction de l’ossature de la véranda : L’ossature et les parois transparentes de la véranda sont ensuite montées, en prenant le temps de bien réaliser tous les processus d’étanchéité.
  • Pose de la toiture : On peut ensuite poser la toiture, soit en version préfabriquée qui demande très peu d’adaptation, soit en charpente avec un temps de travail plus important.
  • Réalisation des finitions : On termine le projet par les éléments de second œuvre qui confèrent à la véranda sa qualité habitable et son confort. Selon les cas on peut réaliser la pose du revêtement de sol à ce moment-là.

Construction d'une véranda : L'intervention d'un professionnel

Prix de pose d’une véranda : Coût de la main-d’œuvre

Le prix de votre véranda doit aussi inclure le coût de la construction, car il s’agit d’un élément qui peut faire varier significativement le montant final du projet.

  • Construction d’une véranda : Vous pouvez confier toute la construction de votre véranda à un professionnel. Cette intervention est quasi systématique pour les modèles sur mesure et préfabriqués, mais demeure plus rare pour les menuiseries en kit. Vous pouvez estimer que le prix de pose d’une véranda neuve va de 150€ à 500€/m² sans compter la réalisation des éléments de second œuvre.
  • Rénovation d’une véranda : Le prix de construction d’une véranda peut être réduit si le projet implique la rénovation totale d’une véranda ancienne. En effet certains éléments sont déjà présents et peuvent être réutilisés. On rencontre souvent cette configuration avec les vérandas sur mesure qui sont idéales pour remplacer partiellement une structure ancienne. Le prix de pose varie alors de 100€ à 200€/m².

Aides et subventions : Réduisez votre budget véranda

ANAH : Pour rénover une ancienne véranda

L’ANAH peut intervenir dans un projet de rénovation de véranda grâce à son aide Ma Prime Rénov’. Cette aide intervient en effet pour aider les particuliers qui désirent déposer leurs menuiseries simple vitrage pour les remplacer par des modèles double vitrage. Il faut en revanche faire intervenir un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Si vous désirez moderniser votre véranda et en améliorer le confort thermique, ce type de projet est idéal. Vous pouvez, selon vos revenus, bénéficier d’une aide allant de 80€ à 100€ par élément de menuiserie remplacé.

TVA réduite à 10% pour les vérandas

Toujours dans le cadre d’une rénovation de véranda, sachez que vous pouvez bénéficier d’une TVA à un taux de 10% au lieu de 20%. Il faut pour cela que la véranda à rénover soit âgée de plus de 2 ans. Vous pouvez remplacer l’ancienne construction totalement, même en augmenter la surface jusqu’à 9m² et toujours bénéficier du taux de TVA à 10%. Cette TVA réduite est disponible uniquement si un professionnel réalise les travaux, elle s’applique alors aux fournitures et à la main d’œuvre.

Obtenir des devis : Précisez le coût de vos travaux

Pour déterminer précisément le coût de votre véranda, il est nécessaire de la faire chiffrer par un professionnel proche de chez vous. Nous vous conseillons d’obtenir plusieurs devis afin de comparer les tarifs et choisir l’artisan qui correspond à vos attentes.

Si besoin, nous pouvons vous mettre en relation avec plusieurs professionnels proche de chez vous. Ils prendront contact avec vous pour établir des devis personnalisés :

Si vous désirez bénéficier des aides et d’une qualité de pose professionnelle, il faut impérativement faire intervenir un professionnel : menuisier, poseur ou vérandaliste.

Exemples de devis véranda : Chiffrage standard

Pour vous aider à mettre en perspective le prix de votre véranda, nous vous proposons quelques exemples de projets issus de cas réels.

Devis véranda : Véranda préfabriquée en bois

Le premier exemple regarde la construction d’une véranda en bois sur dalle existante. Le modèle choisi était de type préfabriqué en bois résineux, d’une surface de 20m². Le prix de cette véranda a été de 11 000€.

Devis véranda : Véranda préfabriquée en alu

Prenons le cas d’un projet de véranda devant être implantée sur une terrasse béton déjà existante, mais en bon état. Il s’agissait de fournir et de poser une véranda préfabriquée en alu d’une surface de 15m². L’estimation a ici été de 12 000€.

Devis véranda : Véranda sur mesure en alu

Le troisième exemple concerne un projet haut de gamme de construction d’une véranda sur mesure. Les travaux comprenaient la construction d’une véranda sur mesure en alu sur une dalle béton neuve réalisée par un maçon tiers. Cette véranda de 22m² devait bénéficier d’une isolation très performante au niveau des parois, mais aussi de la toiture. Le tarif de cette véranda s’est élevé à 38 000€.

Devis véranda : Rénovation d’une toiture de véranda

Le dernier cas met en perspective une rénovation de véranda de 17m². Le projet comprenait le remplacement d’une toiture de véranda très ancien par des panneaux de polycarbonate alvéolaire de 32mm d’épaisseur. Le montant estimé était de 2 000€.

Bien acheter sa véranda : Les principales marques

Il existe actuellement de très nombreux intervenants dans ce domaine très concurrentiel. Aussi, effectuer un choix n’est pas forcément facile pour tous les particuliers. Nous vous proposons un rapide tour d’horizon des principaux fabricants auxquels vous pouvez faire confiance.

  • Gustave Rideau : L’entreprise frondée par Gustave Rideau en 1975 est le numéro un des ventes de vérandas en France. Le catalogue de cette entreprise est très riche et ne comprend que des structures fabriquées en France.
  • Akena : Présente en France depuis 40 ans, cette entreprise propose des vérandas alu de tous types fabriquées en France. Akena peut se targuer de proposer des vérandas aux excellentes performances thermiques.
  • Clikit : Créée en 2009, Clikit propose des vérandas en kit avec un excellent service d’aide à distance par téléphone, mail et même webcam. Clikit dispose d’un catalogue de vérandas en PVC et en alu que l’on peut personnaliser.
  • Concept Alu : Fondée en 1990, cette marque propose des vérandas en alu made in France très orientées technologie. Les innovations techniques de Concept Alu sont nombreuses et proposent un confort digne du 21e siècle.
  • Technal : Entreprise française à l’origine, mais désormais internationale, Technal est spécialisée dans les vérandas en alu modernes. Cette entreprise propose en outre des solutions clés en main pour des vérandas très qualitatives.
  • Vie & Véranda : Cette entreprise 100% française prend le contrepied de ses concurrents et se spécialise dans les vérandas bois. Garanties 10 ans, ces vérandas bénéficient du vitrage Saint-Gobain et du bois PEFC lasuré Sherwin-Williams.

véranda en bois avec chauffage et carrelage

Les coûts annexes à la construction d’une véranda

Le prix de votre véranda peut être modifié en fonction de travaux annexes nécessaires ou d’options que vous souhaitez intégrer à votre projet.

  • Ouverture de mur porteur : Votre véranda doit idéalement être accessible de l’extérieur, mais aussi depuis l’intérieur du logement. Pour parvenir à ce degré de confort, il faut fréquemment faire ouvrir un mur porteur. Cette tâche doit faire intervenir un architecte ou un BET (Bureau d’Études Techniques) et un maçon.
  • Pose d’une porte-fenêtre : Si vous préférez conserver un accès classique vers votre véranda, vous pouvez choisir une porte-fenêtre. Cette menuiserie que l’on peut même fermer à clé permet un accès facile, mais sécurisé à la véranda. Le prix d’une porte-fenêtre peut aller de 300€ à 1 600€ selon le matériau utilisé.
  • L’électricité : Une véranda moderne doit bénéficier de l’électricité pour être complètement fonctionnelle. On recommande alors la création d’au moins 2 circuits, un pour les lumières et un autre pour les prises électriques. Pour y parvenir, il faut faire intervenir un électricien qui réalise l’implantation des circuits et la modification du tableau électrique.
  • Le chauffage : La véranda est désormais un espace chauffé qui peut servir de salon même au cœur de l’hiver. Cette pièce doit ainsi bénéficier d’une source de chaleur efficace. Il peut s’agir de radiateurs reliés au mode de chauffage du logement, mais aussi d’un poêle à bois ou à granulés bénéficiant en plus un élément très esthétique.
  • Le revêtement de sol : Le sol de votre véranda doit idéalement recevoir un revêtement, sauf si vous désirez avoir un béton ciré. Pour cette pièce tous les revêtements classiques sont envisageables, du carrelage au parquet en passant par la moquette ou le lino. Dans tous les cas, la dalle béton doit être saine et dépourvue d’humidité.
  • Les volets roulants : Pour sécuriser les parois vitrées de votre véranda, vous pouvez opter pour des volets roulants. Ce système, désormais souvent électrique et automatisé, vous propose en outre d’améliorer l’intimité au sein de cette pièce. Vous pouvez même envisager des équipements solaires pour réaliser des économies d’électricité.

Si besoin, nous pouvons vous mettre en relation avec plusieurs professionnels proche de chez vous. Ils prendront contact avec vous pour établir des devis personnalisés :

En résumé : 4 conseils pour une véranda au bon prix

  1. Choisissez le bon matériau : Le matériau qui compose la structure de votre véranda doit être choisi judicieusement. S’il a un impact sur le prix de la véranda, il a également un impact sur la durabilité de l’ouvrage et surtout sur l’entretien que vous devez réaliser. Si vous n’avez pas de temps à consacrer à cette tâche il faut opter pour du PVC ou de l’alu.
  2. Ne négligez pas l’isolation : Les vérandas modernes sont appelées à être utilisées tout au long de l’année, elles doivent donc offrir un confort thermique optimal. Prenez le temps de considérer les performances thermiques des matériaux que vous envisagez utiliser. Votre attention à ce sujet se répercutera sur le confort de la pièce, mais également sur la facture de chauffage.
  3. Soignez les options de confort : Les Français désirent que leurs vérandas soient de véritables pièces de la maison. En ce sens, votre véranda doit bénéficier d’une attention particulière aux détails, aux options, mais également aux revêtements, ainsi qu’au système de chauffage.
  4. Préparez une base solide : Une véranda doit être construite sur une base stable et solide pour profiter d’une durée de vie optimale. Préférez construire votre nouvelle pièce sur une dalle béton isolée et idéalement neuve. Laissez toutefois au terrain le temps de s’asseoir (au minimum 2 ans après la construction d’une maison neuve) et à la dalle béton de durcir complètement.
À lire aussi :

Commentaire(s)

+ Poster un commentaire
    Anonyme

    Bsr, est-ce qu’il faut faire une demande de construction à la mairie pour ajouter une véranda ?

    Répondre
    Sylvain | Prix-Pose.com

    Bonjour,

    Pour les mairies dépourvues d’un PLU (Plan d’Occupation des Sols), une déclaration de travaux suffit pour une véranda de moins de 20m². Au-delà de cette surface il faut déposer un permis, de construire.
    Si votre mairie dispose d’un PLU c’est ce dernier qui fixe les règles à respecter.

    Bonne continuation !

    Répondre
    martine34

    Bonjour, je voudrais savoir le prix en fourniture et pose d’une véranda en vitrage coulissant pivotant et toiture anti UV de 15 m2 sur terrasse existante (5 m de L X 3 m de large). Cordialement.

    Répondre
    Sylvain | Prix-Pose.com

    Bonjour,

    Budgéter une véranda est un travail à part entière, aussi, nous vous conseillons de prendre la température du marché au niveau local. Pour ce faire, rien de plus simple, remplissez notre formulaire de demande de devis présent sur le site. Vous recevrez des estimations de nos partenaires locaux. Vous pourrez ensuite choisir d’y répondre et pourquoi pas d’organiser une visite de chantier pour affiner encore plus les estimations de votre future véranda.

    Bonne continuation !

    Répondre

Laisser un commentaire

Vos questions et remarques sont les bienvenues. Laissez nous un message !

Important : Nous ne traitons pas les estimations de prix en commentaire.
Si votre question concerne un tarif, merci d'utiliser .