Prix d’un toit terrasse

Mis à jour le

Prix d'un toit terrasse

Élément architectonique très prisé des architectes pour compléter les maisons contemporaines, le toit-terrasse est également traditionnel de certaines régions du sud de la France. Accessible pour maintenance, véritable terrasse, ou espace vert, cette toiture est très polyvalente grâce à ses différentes techniques de mise en œuvre. Le toit-terrasse s’intègre aussi bien en milieu rural qu’en milieu urbain où il parvient à agrandir l’espace habitable d’un logement sans en augmenter l’empreinte au sol. Alors, combien coûte un toit-terrasse ? Afin d’estimer le budget nécessaire à votre projet, notre guide complet vous indique quel est le prix d’un toit-terrasse selon ses spécificités.

Quel est le prix d’un toit-terrasse au m² ?

Les toits plats équipent environ 13 % des constructions neuves, avec un pourcentage plus élevé dans certaines régions comme la Bretagne, l’Alsace ou la Bourgogne. Contrairement aux idées reçues, un toit-terrasse n’est pas exactement plat. On utilise en effet une pente allant de 2° à 10° de manière à favoriser l’écoulement de l’eau. L’étanchéité est en effet une problématique majeure pour ce genre de structure, car c’est la seule manière d’éviter les infiltrations d’eau. L’autre critère prédominant de ce type d’ouvrage est la charpente. Cette dernière doit être solide tout en pouvant supporter une pente très faible. Les matériaux que l’on privilégie pour réaliser ce type de charpente dépendent du reste de l’ouvrage, mais également de l’utilisation visée. Dans tous les cas, la charpente est un critère qui fait considérablement fluctuer le prix de cette toiture.

Prix d’un toit-terrasse : Structure béton

La charpente en béton est l’un des systèmes les plus utilisés pour réaliser un toit-terrasse accessible. Les raisons de cette popularité sont :

  • La grande solidité du béton.
  • La flexibilité de mise en œuvre.
  • L’étanchéité.

Le béton est en effet un matériau qui peut supporter de lourdes charges en subissant une déformation minimale, il peut ainsi former une base stable pour créer un espace extérieur accessible.

Il existe plusieurs techniques pour réaliser un ouvrage de ce type :

  • Poutrelles hourdis : Les poutrelles hourdis sont des éléments très fréquemment utilisés pour réaliser des supports de dalles d’étages. Il s’agit de poutrelles en béton armé qui prennent appui sur le reste de la maçonnerie. Entre ces poutrelles on installe des hourdis, blocs de béton moulés à cet effet, qui forment ainsi une surface plane. Une dalle en béton coulé recouvre ensuite ces hourdis et forme la surface accessible finale.
  • Dalle sur IPN : Pour les surfaces plus petites destinées à subir des charges moyennes, on peut utiliser des poutrelles métalliques IPN ou HPE. Ces éléments métalliques peuvent supporter un étage et donc un toit-terrasse.
  • Plancher précontraint : Solution la plus robuste et la plus durable, le béton précontraint est un élément en béton creux moulé en usine sous pression. Ce béton, très proche du système hourdis, est alors très solide et permet de créer une surface bétonnée rapidement avec peu de manipulation sur chantier.

Dans tous les cas, il est impératif de prendre en compte le prix d’une dalle béton ou une chape, selon les usages, qui recevra l’étanchéité, l’isolation et un éventuel revêtement.

Pour déterminer le type de béton adapté à votre édifice, il est impératif de faire appel à un architecte ou à minima à un BESB (Bureau d’Étude Structure Béton). Ces spécialistes pourront déterminer la solution la plus solide et surtout pourront recommander une solution d’étanchéité optimale.

Le prix d’un toit-terrasse en béton va de 200€ à 500€/m² fournitures et pose, hors revêtement.

Quel est le prix d'un toit-terrasse au m²

Prix d’un toit-terrasse : Structure bois

Il est tout à fait possible d’envisager un toit-terrasse sur une maison à ossature bois (MOB). Dans ce cas, on privilégie toujours une pente allant de 2° à 10°, mais on n’utilise pas de béton. En effet, la structure bois du bâtiment ne pourrait pas en supporter le poids. On a ainsi recours à un solivage bois (de 20 à 25cm d’épaisseur) surmonté d’un dallage en OSB (22mm recommandé) supportant une couche d’isolant, une autre dalle OSB plus fine et une solution d‘étanchéité (souvent EPDM). On intègre généralement la plus grosse partie de l’isolation entre les solives.

Ce type de charpente en bois permet d’intégrer isolation et étanchéité au sein d’une même structure pouvant supporter un poids conséquent.

Un toit-terrasse intégré dans une ossature bois implique également que son accès soit également en bois, le plus souvent un escalier.

Gardez à l’esprit que si un toit-terrasse en bois est tout à fait réalisable, il nécessite une attention très importante pour son étanchéité, cette dernière doit être réalisée par un professionnel en suivant à la lettre des recommandations des DTU (Documents Techniques Unifiés).

Enfin, sachez qu’un toit-terrasse de ce type peut être non accessible, accessible ou même végétalisé, il s’agit ainsi d’une solution tout à fait polyvalente.

Le prix d’un toit-terrasse sur structure bois varie de 190€ à 550€/m².

Prix d’un toit-terrasse : Structure béton pour végétalisation

Dans la majorité des cas, une toiture végétalisée est préférablement installée sur une structure béton. On lui préfère ce genre de support, car il est plus facile à étanchéifier et supporte plus de charge qu’une structure bois, qui peut toutefois être également utilisée.

Cette structure est similaire à celle d’une charpente béton classique, mais on prend la précaution d’installer une succession de solutions d’étanchéité avec couches drainantes spécifiques à cette utilisation. On intègre d’autre part, un système de collecte et d’évacuation des eaux d’arrosage et de ruissellement. Selon les cas, il est impératif de préparer la structure en lui intégrant une solution d’arrosage automatique.

Les toits-terrasses végétalisés peuvent être accessibles ou non, selon cette utilisation on doit réaliser une structure porteuse plus ou moins solide, de manière à supporter la charge des occupants, mais également des accessoires de confort : mobilier extérieur, pergolas, parasols, piscine pour enfants, etc.

Le prix d’un toit-terrasse végétalisé est compris entre 210€ et 550€/m², en prenant en compte le coût du béton, le prix de l’étanchéité du toit-terrasse et les frais de main-d’œuvre, auxquels il faut ajouter le substrat, les végétaux et l’éventuel système d’arrosage.

Récapitulatif des prix d’un toit-terrasse

Le tableau comparatif suivant vous donne une vue globale des possibilités et vous permet d’obtenir une estimation du prix d’un toit-terrasse.

Type de toit terrassePrix moyen au m² (hors construction)Prix moyen au m² (avec construction)
Terrasse béton accessible200€ à 250€400€ à 500€
Terrasse bois accessible190€ à 250€390€ à 550€
Terrasse végétalisable accessible220€ à 260€410€ à 550€
Terrasse béton non accessible100€ à 150€200€ à 300€
Terrasse bois non accessible90€ à 150€190€ à 350€
Terrasse végétalisable non accessible120€ à 160€210€ à 350€

Note : ces tarifs indicatifs, issus de différentes sources spécialisées, tiennent compte des standards actuels (prix calculés avec étanchéité EPDM et isolation PIR).

Le coût de votre projet dépend des matériaux du faîtage plat, de la surface du toit, des éléments d’isolation et d’étanchéité, de l’accès au toit, des éléments accessoires, du niveau de confort désiré et de la difficulté de construction.

Le prix d’un toit-terrasse va de 400€ à 500€ par m² pour une ossature béton, de 390€ à 550€ pour une ossature bois et de 410€ à 550€ pour un espace végétalisable. Le tarif d’un toit-terrasse non accessible varie de 200€ à 300€ par m² pour du béton et de 190€ à 350€ pour du bois.

Ces fourchettes, représentatives de multiples cas de figure, doivent être affinées par la réalisation de plusieurs devis de professionnels.

Si besoin, nous pouvons vous mettre en relation avec plusieurs professionnels proche de chez vous. Ils prendront contact avec vous pour établir des devis personnalisés :

Tarif d’un revêtement pour toit-terrasse au m² : Guide des prix

Pour de nombreux propriétaires, les choix les plus plaisants à effectuer se situent dans le domaine du revêtement. En effet, une fois le toit-terrasse dessiné et planifié par un professionnel compétent dans ce domaine, vous aurez toute latitude pour en choisir l’esthétique finale grâce au revêtement.

Type de revêtementPrix moyen au m² (hors pose)Prix moyen au m² (avec pose)Type de toit terrasse
Carrelage15€ à 100€45€ à 140€Béton
Bois (après renfort)
Bois10€ à 150€60€ à 250€Béton
Bois
Bois composite40€ à 120€65€ à 180€Béton
Bois
Béton ciré25€ à 50€50€ à 100€Béton
Résine20€ à 50€50€ à 120€Béton
Bois (après renfort)
Végétalisation15€ à 75€55€ à 155€Béton végétalisable
  • Le carrelage : Le carrelage est une solution très aisée à installer sur une toiture plate, car on peut le poser sur des plots en plastiques sans avoir à le sceller. On respecte ainsi l’intégrité de l’étanchéité et de l’isolant. Selon la structure de votre toit-terrasse, il est également possible de le coller comme un carrelage classique, en gardant à l’esprit qu’en cas de problèmes d’étanchéité il faudra le casser. Grâce au carrelage, le tarif d’un toit-terrasse reste abordable, car ce matériau peut être très bon marché, de 15€ à 100€/m² hors pose.
  • Le bois : Les toit-terrasses sont très souvent recouverts d’un platelage en bois pour former une véritable terrasse bois. Cette technique permet de ne pas mettre en jeu l’étanchéité, tout en la recouvrant par un autre matériau. En cas de problème, on peut facilement déposer le platelage et effectuer les réparations. Le prix d’une terrasse bois va de 10€ à 150€/m² sans compter la pose.
  • Le bois composite : Si vous désirez éviter l’entretien nécessaire à une terrasse bois, vous pouvez vous orienter vers des lames en bois composite. Ce matériau, élaboré à partir de bois et de résine ne nécessite aucun entretien et bénéficie des mêmes avantages techniques que le bois. En choisissant ce matériau, vous ajouterez de 40€ à 120€/m² au tarif de votre toit-terrasse.
  • Le béton ciré : Tout à fait envisageable en extérieur, le béton ciré doit être posé sur une surface solide et saine. Le béton ciré est à réserver aux toitures dont l’isolation est réalisée en face intérieure du bâtiment. Dans ces configurations on peut envisager un béton ciré de type millimétrique ou un béton ciré massif nécessitant de couler une chape. Le prix de votre toit-terrasse devra être majoré de 25€ à 50€/m².
  • La résine : Tapis de pierre ou résine avec granulats peuvent être posés sur les toitures avec isolation en face intérieure. On choisit alors une résine époxy avec des adjuvants pour lui permettre de résister très longtemps aux intempéries. Le prix d’un sol en résine peut aller de 20€ à 50€/m².
  • La végétalisation : Si votre toit-terrasse est destiné à devenir un toit végétalisé accessible, il faudra prévoir une zone de verdure pouvant être piétinée sans subir de dégâts. On préconise alors la pose d’un gazon qui pourra constituer un véritable espace vert accessible, complété par l’installation d’autres végétaux décoratifs. Selon la nature des plantes, ce type de végétalisation peut coûter de 15€ à 75€/m².
  • Le granulat : En cas de toiture non accessible, ou pour compléter un espace végétalisé, vous pouvez opter pour un granulat. Ce gravier à granulométrie importante peut aussi servir à lester un isolant de surface dans le cadre d’une toiture inversée. Le prix de votre toit-terrasse sera alors majoré du coût de ce granulat, que l’on estime compris entre 50€ et 80€/m³.

Exemples de prix d’un toit-terrasse : Tarifs constatés

Si vous éprouvez des difficultés à placer le devis de votre toit-terrasse dans un contexte de prix, nous vous proposons quelques les tarifs de toits-terrasses réalisés par des professionnels. Issus de cas réels, ces exemples pourront vous aider à mieux ajuster votre budget.

  • 9 500€ : C’est le prix d’une modification de toit-terrasse non accessible en toit-terrasse accessible avec revêtement en bois, pour une surface de 40m².
  • 30 000€ : Voilà le tarif d’un toit-terrasse sur ossature bois existante (60m²), avec isolation, étanchéité, escalier en bois et fenêtre dôme pour créer un puits de lumière.
  • 6 000€ : Il s’agit du prix d’un revêtement en bois installé sur u toit-terrasse en béton déjà réalisé et en parfait état, surface 80m².

Construction d’un toit-terrasse : Coût de la main-d’œuvre

Déroulement de la construction

La construction d’un toit-terrasse débute nécessairement par une étude du bâtiment, du projet et des charges qu’il implique. L’intervention d’un architecte ou d’un BET est indispensable pour bénéficier d’une structure solide, durable, étanche et sécurisée.

Les professionnels qui participent à la construction d’un toit-terrasse réalisent les travaux en suivant des axes généraux :

  • La mise en place de la structure porteuse, solives, hourdis ou autres.
  • La réalisation du plancher en OSB, béton ou autres solutions plus adaptées.
  • La réalisation des différentes couches d’étanchéité et d’isolation, dont l’ordre diffère selon qu’il s’agit d’une toiture chaude, froide ou inversée.
  • Les finitions, revêtement pour espaces accessibles ou granulat pour zones non accessibles.

Dans tous les cas les travaux doivent être menés minutieusement en suivant les recommandations des DTU de manière à assurer une étanchéité infaillible sur le long terme.

Construction d'un toit-terrasse : Coût de la main-d’œuvre

Prix de construction d’un toit-terrasse

Le prix de construction d’un toit-terrasse dépend de sa nature et évidemment de la surface totale à réaliser. Par ailleurs, le professionnel en charge des travaux sera différent selon les matériaux utilisés, charpentier pour une ossature bois et maçon pour une structure en béton. Face à l’important nombre de facteurs qui peuvent entrer en compte dans ce type d’ouvrage il est très difficile de déterminer un prix de construction par m². En revanche, vous pouvez estimer qu’un professionnel qualifié aura des tarifs variant de 50€ à 65€/h.

Obtenir des devis : Précisez le coût de vos travaux

Pour déterminer précisément le coût de votre toit-terrasse, il est nécessaire de le faire chiffrer par un professionnel proche de chez vous. Nous vous conseillons d’obtenir plusieurs devis afin de comparer les tarifs et choisir l’artisan qui correspond à vos attentes.

Si besoin, nous pouvons vous mettre en relation avec plusieurs professionnels proche de chez vous. Ils prendront contact avec vous pour établir des devis personnalisés :

Il est indispensable de faire appel à un charpentier ou à un maçon pour réaliser ce type de projet, car il s’agit d’une structure pouvant mettre en jeu l’# du bâtiment. D’autre part, un professionnel vous permettra de bénéficier d‘une assurance décennale en cas de problème.

Les coûts annexes à la construction d’un toit-terrasse

Si vous souhaitez compléter votre projet, vous pouvez ajouter quelques éléments ainsi que leur surcoût au prix de votre toit-terrasse.

  • Le vélux : Qu’il s’agisse d’une fenêtre de toit ou d’un dôme en verre pour créer un puits de lumière, il faudra intégrer la pose de cette menuiserie dès la conception de la toiture. Les travaux seront menés plus aisément et l’étanchéité n’en sera que meilleure.
  • La pergola : Si vous réalisez un toit-terrasse accessible bénéficiant d’un espace d’outdoor living, vous pouvez lui ajouter une pergola, ou encore mieux, une pergola bioclimatique, de manière à améliorer son confort, mais également son esthétique.
  • Le garde-corps : Cet élément de sécurité est obligatoire sur une hauteur d’au moins 1m, pour tout toit-terrasse. Vous pouvez personnaliser le garde-corps et choisir des matériaux et un style s’adaptant idéalement au style de votre maison.

Quelles réglementations respecter pour un toit-terrasse ?

Les toits-terrasses ont vu leur réglementation se renforcer récemment. Pour des raisons de sécurité et d’harmonie architecturale, il faudra respecter ces règlements à la lettre.

  • Ce type de toiture doit faire l’objet d’un permis de construire, que ce soit en construction neuve, ou en rénovation.
  • Vous devez vous référer au PLU (Plan Local d’Urbanisme) pour vérifier que ce type d’ouvrage est autorisé sur votre commune. Dans les faits, de nombreuses mairies interdisent la construction de ce type de toiture.
  • Un garde-corps d’une hauteur de 1m est obligatoire sur le pourtour du toit-terrasse. Cette hauteur peut être ramenée à 0,80cm si le garde-corps a une largeur d’au moins 50cm.

Les avantages justifiant le prix d’un toit-terrasse

  1. Gain d’espace : Un toit-terrasse permet d’agrandir l’espace de votre logement sans pour autant empiéter sur votre jardin. Avec les solutions modernes d’outdoor living, le toit-terrasse peut facilement devenir une véritable pièce supplémentaire très confortable.
  2. Plus-value : Le prix d’un toit-terrasse est un véritable investissement que vous retrouverez sous la forme d’une plus-value immobilière en cas de revente. Les m² gagnés sur la toiture ont en effet un prix qui est bien souvent supérieur à celui de leur construction.
  3. Jardin urbain : Si vous résidez dans un appartement urbain, ou dans une maison de village, le toit-terrasse vous permet de jouir d’un jardin ou d’un espace vert sans pour autant devoir déménager. Avec une solution végétalisée, vous pourrez même profiter d’un véritable petit coin de potager.
  4. Isolation : Un toit-terrasse bénéficie d’une étanchéité très technique le plus souvent associée à une solution d’isolation très performante. Votre toit-terrasse aura très probablement des performances thermiques bien supérieures à celles d’une toiture classique.
Notre guide des prix toiture :

Laisser un commentaire

Vos questions et remarques sont les bienvenues. Laissez nous un message !

Important : Nous ne traitons pas les estimations de prix en commentaire.
Si votre question concerne un tarif, merci d'utiliser .