Quel est le prix d'un plafond suspendu au m² ?

Pictograme d'une horlogeMis à jour le

Le prix d’un plafond suspendu varie de 23€ à 43€/m² tout compris pour du placo et de 28€ à 46€/m² pour du Fermacell. Le tarif de pose d’un plafond suspendu peut aller de 21€ à 65€/m² pose comprise pour du lambris et de 27€ à 81€/m² pour des dalles de plafond.

Type de plafond suspenduPrix moyen au m² (hors pose)Prix moyen au m² (avec pose)
Plaque de plâtre (Placo)8€ à 13€23€ à 43€
Fermacell13€ à 16€28€ à 46€
Lambris bois8€ à 40€23€ à 65€
Lambris PVC6€ à 30€21€ à 55€
Dalles plâtre17€ à 56€32€ à 81€
Dalles PVC13€ à 20€27€ à 45€
Dalles laine minérale13€ à 46€27€ à 71€
Dalles fibres minérales15€ à 51€30€ à 76€

Note : Ces prix publics TTC, issus de différentes sources spécialisées, tiennent compte des standards actuels (avec fourrures, suspentes et accessoires de pose, hors isolation et finitions).

Le matériau et la surface sont les principaux paramètres qui influencent le coût de votre plafond suspendu. Toutefois, il est nécessaire de déterminer d’autres éléments afin d’affiner votre budget :

  • La technique de pose
  • Le type de pièce concerné
  • Les gaines techniques à intégrer

Estimez le prix de pose de votre plafond suspendu à l’aide de notre guide détaillé et faites chiffrer précisément ces travaux par un professionnel.

Le plafond suspendu est le type de plafond le plus fréquemment installé en France, tant en rénovation qu’en construction neuve. Cette solution est en effet particulièrement rapide à mettre en œuvre, polyvalente, peu onéreuse et maîtrisée par de nombreux professionnels. Voici un tour d’horizon des matériaux qui peuvent être utilisés afin de créer un plafond suspendu.

Prix d'un plafond suspendu par matériaux

Le prix de votre plafond suspendu dépend principalement du matériau qui le constitue et de l’ossature qui le supporte. Il faut ainsi débuter vos estimations par ces éléments, car leur choix a un impact financier, mais aussi esthétique et technique. Toutes ces solutions sont compatibles avec la création d’un espace technique, entre le plafond et le faux plafond, que l’on nomme le plénum et qui peut receler diverses gaines techniques.

Prix d'un plafond suspendu en placo

Les plaques de plâtre, généralement surnommées placo, en raison de la marque qui domine le marché, sont la solution de cloison et doublage des murs ou plafonds, la plus populaire en France depuis très longtemps.

Le placo est une plaque de plâtre compressé entre deux fines feuilles de carton. Ce matériau, qui fait le plus souvent une épaisseur de 13mm, doit sa popularité à son coût très bas, à sa facilité de mise en œuvre et à ses excellentes performances techniques.

On utilise principalement ce matériau afin de réaliser les faux plafonds suspendus, car il est léger et profite d’une grande facilité de mise en peinture, deux avantages décisifs pour ce genre de projet.

On fixe les plaques de plâtre (dimensions standard 120cm x 250cm, 90cm x 250cm ou 60cm x 250cm) sur une ossature suspendue qui peut également servir de point d’accroche à certaines gaines techniques. Bien que le plus rapide et le plus fréquent dans les constructions traditionnelles soit l’ossature métallique (composée de fourrures et de suspentes), on peut tout à fait, tant en construction maçonnée qu’en construction bois, utiliser une ossature en bois (27mm x 35mm ou 27mm x 50mm au droit des plaques, selon le DTU 25.41).

Prix d'un plafond suspendu en placo

Une fois les plaques fixées à l’ossature, il est obligatoire de réaliser les joints (bandes) entre les plaques et dans les angles, selon la méthode appropriée.

Après ponçage des bandes, le placo peut être directement mis en peinture (sous couche d’impression), mais en fonction de la qualité de finition souhaitée, on peut enduire les plaques entièrement et les poncer, on appelle cela le ratissage.

Sachez qu’un autre avantage du placo est sa facilité de perçage, on peut ainsi encastrer des spots très simplement avec un résultat final impeccable.

Enfin, selon vos souhaits et la configuration de votre logement, le placo peut être surmonté d’une couche d’isolant et, si besoin, d’un film pare-vapeur ou frein vapeur.

Le prix du placo va de 23€ à 43€/m² tout compris.

Prix d'un plafond suspendu en Fermacell

Le Fermacell est une plaque de gypse et de cellulose proposée par la marque Fermacell. Ce produit relativement récent est un excellent substitut aux plaques de plâtre, qu’il entend bien concurrencer, notamment dans la construction ossature bois.

Les plaques Fermacell pour doublage (il existe également des plaques de sol) présentent des avantages significatifs :

  • Possibilité de visser et clouer sans cheville, une charge de 30kg maximum.
  • Possibilité de visser avec cheville, une charge de 50kg maximum.
  • Résistance thermique λ = 0,032W/m.K.
  • Faible impact environnemental.
  • Très peu de flexion.
  • Grande résistance au poinçonnement.

En revanche, les plaques Fermacell nécessitent une pose légèrement différente de celle des plaques de plâtre. On peut en effet avoir recours à plusieurs techniques.

  • La pose de plaques à bords droits à joints collés permet de joindre les plaques à l’aide d’une colle Fermacell (uniquement), avec possibilité d’enduire après coup afin de lisser les joints.
  • La pose de plaques à bords droits à joints enduits.
  • La pose de plaques à bords amincis avec enduit et bande armée.

La structure porteuse d’un faux plafond en Fermacell est exactement la même que celle d’un système placo, ossature métallique classique ou ossature bois légère.

Les plaques Fermacell doivent être associées avec des produits Fermacell, bien que certains fabricants d’enduits proposent désormais des produits compatibles. La colle, elle, doit impérativement être de marque Fermacell. Il faut en outre le plus souvent réaliser un ratissage du plafond car la texture du Fermacell est plus accidentée que celle du placo.

Si vous souhaitez utiliser des plaques Fermacell, vérifiez que votre plaquiste connaît et maîtrise ce produit, il demande en effet un savoir-faire plus spécialisé que le placo.

Notez que, contrairement à ce qu’on peut voir parfois, le classement au feu est identique à une plaque de plâtre, soit A2-S1,D0 en norme européenne et M0 en norme française.

Le tarif d’un plafond suspendu en Fermacell varie de 28€ à 46€/m².

Prix d'un plafond suspendu en lambris

Le lambris est également une solution de plafond suspendu populaire auprès des particuliers qui désirent bénéficier d’une esthétique chaleureuse, moins uniforme que celle du placo.

On distingue de nos jours deux grandes familles de lambris qui répondent à des exigences différentes.

Prix d’un plafond suspendu en lambris bois

Le lambris est traditionnellement un panneau de bois d’une dizaine de centimètres de largeur et d’une épaisseur de 8 à 12mm. Il dispose de languettes et de rainures afin de réaliser un assemblage rapide, efficace et pouvant supporter une certaine déformation.

Traditionnellement, le lambris, en pin ou en sapin, est décoré d’un relief marquant chaque bord de lame, mais on trouve désormais des modèles plus sobres qui présentent de fines rainures à chaque jointure.

Le lambris doit être cloué ou agrafé sur une ossature bois assurant une lame d’air d’au moins 20mm. Dans la pratique cette pose permet de créer un plafond suspendu en doublage très rapproché, ou de constituer un faux plafond.

Le lambris bois est plus délicat à poser que les plaques minérales, mais bénéficie de l’avantage de pouvoir être facilement peint ou vernis et surtout, de pouvoir être démonté et réutilisé.

Le prix d’un plafond suspendu en lambris bois peut aller de 23€ à 65€/m² pose incluse.

Prix d’un plafond suspendu en lambris PVC

Le prix d’un lambris en PVC n’est pas son seul avantage par rapport aux modèles en bois. Les lames PVC sont en effet insensibles à l’humidité, on peut donc utiliser ce matériau sans précaution particulière (hormis le classique pare-vapeur) afin de revêtir le plafond d’une salle de bain, même au-dessus d’une douche.

D’autre part, le lambris PVC est teinté dans la masse, il ne nécessite donc aucune mise en peinture ou vernissage, il suffit de le fixer et d’installer les moulures périphériques.

En revanche, on peut reprocher au lambris PVC son manque d’authenticité et, pour les produits entrée de gamme, une imitation du bois perfectible.

Le tarif d’un plafond suspendu en labris PVC est compris entre 21€ et 55€/m².

Prix d'un plafond suspendu en dalles

Les dalles de plafond sont la solution de plafond suspendu la plus populaire pour les bâtiments professionnels, les bureaux et les établissements publics. Elles peuvent cependant être installées dans des locaux résidentiels afin de créer un style atypique ou de manière à répondre à un cahier des charges spécifique.

Toutes ces dalles présentent un panel d’avantages commun :

  • Elles sont facilement démontables et remontables.
  • Elles constituent une ouverture pour des installations devant être visitables.
  • Elles ne nécessitent aucune finition.
  • Elles peuvent recevoir des luminaires intégrés.

En outre, toutes les dalles de plafond, aux dimensions standard de 60cm x 60cm, sont installées sur une structure porteuse métallique très fine (ossature T15, T24 ou T35), le plus souvent de couleur blanche ou grise.

Prix d'un plafond suspendu en dalles

Prix d’un plafond suspendu en dalles de plâtre

Les dalles de plâtre sont les plus fréquentes, car elles sont peu onéreuses, solides et d’une esthétique sobre.

Ces dalles sont très souvent perforées ou partiellement perforées de manière à favoriser la circulation de l’air et l’évacuation de l’humidité. Elles sont donc parfaitement bien adaptées aux locaux à forte occupation humaine, qui nécessitent un renouvellement de l’air optimal.

En outre, ces plaques, dont la finition est réalisée en usine, bénéficient d’une excellente réfraction de la lumière, ce qui explique leur utilisation en bureaux ou locaux médicaux, là où une bonne qualité de lumière est importante.

Pour les logements, ces dalles sont fréquemment utilisées lors de l’aménagement de caves, où elles permettent également une bonne luminosité, tout en assurant la circulation de l’air.

Le prix d’un plafond suspendu en dalles de plâtre va de 32€ à 81€/m² tout compris.

Prix d’un plafond suspendu en dalles PVC

Le système des dalles suspendues peut également recevoir des éléments en PVC. Il existe deux possibilités :

  1. Un plafond entier : Le plafond entier est composé de dalles suspendues en PVC. C’est généralement le cas des locaux où l’hygiène est primordiale, comme certains locaux médiaux ou les restaurants. Les dalles en PVC peuvent en effet être facilement désinfectées et nettoyées, de plus leur surface ultra lisse n’accroche pas la poussière.
  2. Un plafond mélangé : On peut intercaler des dalles en PVC colorées entre plusieurs dalles en plâtre classiques. Ce choix est entièrement esthétique, et permet de rajouter un peu de chaleur et de rompre la monotonie de la pièce.

Dans tous les cas, le PVC bénéficie de ses avantages traditionnels au rang desquels la résistance à l’humidité a une place de choix.

Le prix d’un plafond suspendu en dalles de PVC varie de 27€ à 45€/m².

Prix d’un plafond suspendu en dalles de laine minérale

Si vous souhaitez doter votre plafond suspendu d’un avantage thermique, vous pouvez vous orienter vers les dalles isolantes, élaborées à partir de laine minérale.

Ces dalles dont l’épaisseur est identique à celle des dalles de plâtre sont bien plus isolantes, tout en conservant une excellente solidité et une finition réalisée en usine.

Pour aller encore plus loin, vous pouvez, si votre plénum vous le permet, opter pour des dalles épaisses (22mm et plus) qui apportent logiquement une isolation thermique encore plus élevée.

Il s’agit toutefois plus d’un complément d’isolation que d’une isolation pleine et entière. Ces dalles ne remplacent pas une isolation traditionnelle, comme des panneaux de laine de roche, de ouate de cellulose ou de fibres de bois.

Le tarif d’un plafond suspendu en dalles de laine minérale peut aller de 27€ à 71€/m².

Prix d’un plafond suspendu en dalles de fibres minérales

Enfin, il existe des dalles de plafond bénéficiant de propriétés acoustiques élevées. Ces dalles, réalisées à l’aide d’un mélange de fibres minérales et d’autres matériaux, permettent de réduire les nuisances sonores de manière significative.

En outre, elles permettent souvent d’absorber certaines fréquences et d’éviter les échos et les effets “cathédrale”, qui sont souvent issus de plafonds très élevés.

Plus rares et destinées aux locaux professionnels, ces dalles peuvent néanmoins intervenir en locaux résidentiels si une réduction des nuisances sonores est nécessaire.

Le prix d’un plafond suspendu en dalles acoustiques va de 30€ à 76€/m².

Tarif d'un plafond suspendu au m² selon l'utilisation

Rien ne vous oblige à utiliser le même plafond suspendu dans toutes vos pièces, vous pouvez très bien mélanger les styles et profiter des avantages de certains matériaux dans les pièces qui en ont besoin. Aussi, vous pouvez estimer le coût de votre plafond suspendu en considérant les pièces à équiper et le cahier des charges qui peut leur être attribué.

Plafond suspenduPrix moyen au m² (hors pose)Prix moyen au m² (avec pose)Produit recommandé (priorité)
Classique8€ à 13€23€ à 43€Plaques, lambris, dalles
Pièce humide10€ à 15€25€ à 45€Plaques, lambris, dalles
Acoustique17€ à 56€32€ à 81€Dalles, plaques, lambris
Alimentaire13€ à 20€27€ à 45€Dalles, plaques
Coupe-feu13€ à 20€28€ à 50€Plaques, dalles, lambris

Note : Ces prix publics TTC, issus de différentes sources spécialisées, tiennent compte des standards actuels ((avec fourrures, suspentes et accessoires de pose, hors isolation et finitions).

  • Plafond suspendu classique : Pour une chambre, un salon, une cuisine résidentielle, un garage ou toute autre pièce de vie, vous pouvez vous orienter vers un plafond suspendu traditionnel, en placo, Fermacell ou lambris. Généralement ces pièces ne nécessitent pas de dispositions spécifiques pour leurs plafonds et vous pouvez opter pour la solution qui vous plait le plus. Le prix d’un plafond suspendu classique va de 23€ à 43€/m² tout compris.
  • Plafond suspendu pièce humide : Dans les pièces humides on doit installer une solution de plafond résistante à l’humidité. Vous pouvez utiliser des plaques de gypse ou de plâtre s’il s’agit de versions adaptées à l’humidité, généralement des produits marqués H, Hygro ou H2O. Le lambris PVC est idéal car il est imputrescible tandis que le lambris bois devra être soigneusement vernis, à l’aide d’un produit adapté aux pièces humides. Le prix d’un plafond suspendu pour pièces humides varie de 25€ à 45€/m².
  • Plafond suspendu acoustique : Pour les pièces situées sous un plancher ou si l’utilisation de la pièce nécessite un silence important (studios d’enregistrement, pièces de relaxation, etc.), vous devrez installer une solution acoustique dans votre plénum et opter pour des plaques certifiées acoustiques. Vous pouvez également faire installer des dalles acoustiques qui sont prévues à cet effet. Le prix d’un plafond suspendu acoustique peut aller de 32€ à 81€/m².
  • Plafond suspendu alimentaire : Si vous souhaitez équiper la cuisine d’un restaurant ou une cuisine industrielle, il est impératif d’opter pour un plafond suspendu facile à nettoyer et à désinfecter. L’idéal est le PVC, qui est compatible avec un grand nombre de détergents et qui, naturellement, ne favorise pas l’accroche des bactéries. Les dalles PVC ou le lambris PVC sont ici à privilégier. Le prix d’un plafond suspendu de qualité alimentaire va de 27€ à 45€/m² fournitures et pose.
  • Plafond suspendu coupe-feu : Si votre plafond doit bénéficier d’une solution coupe-feu, il faut impérativement opter pour un matériau dont le classement au feu est élevé. Les plaques de plâtre et de gypse spécialement traitées pour retarder les incendies, marquées F et souvent de couleur rouge, rose ou orange, sont alors requises. Le tarif d’un plafond suspendu coupe-feu varie de 28€ à 50€/m².

Pose d'un plafond suspendu : L'intervention d'un professionnel

Étapes de pose selon le produit

La pose d’un plafond suspendu ne suit pas exactement le même déroulement pour tous les matériaux. Selon le produit il faut envisager une pose adaptée et conforme aux règlements (cahiers techniques, DTU et autres). Dans tous les cas, il est recommandé de bien planifier l’aspect technique du plénum, afin d’y faire transiter toutes les gaines nécessaires.

  • Pose d’un plafond suspendu en plaques : Les plaques de plâtre ou de gypse doivent impérativement être fixées sur une ossature porteuse en métal ou en bois. Dans tous les cas, il est impératif de fixer l’ossature à la structure du logement afin de créer, à hauteur voulue, un plénum solide pouvant supporter la charge des plaques. Une fois l’ossature montée, on peut accrocher les plaques à l’aide de vis spécialement prévues à cet effet, ou de clous si l’ossature est en bois (autorisé, mais peu recommandé). On termine généralement la pose par les bandes de joints et un éventuel ratissage de manière à bénéficier d’une surface ultra lisse pour la mise en peinture.
  • Pose d’un plafond suspendu en lambris : La pose d’un plafond suspendu en lambris nécessite également une ossature dissimulée, quoique celle-ci peut être plus fine que la précédente. On recommande une épaisseur minimale de 2cm pour l’ossature de manière à faciliter la circulation de l’air. Les lambris peuvent être cloués au départ de la languette ou maintenus à l’aide d’agrafes en métal. Alternativement, une fixation moins esthétique, mais plus facilement démontable est de les clouer les lames sur l’ossature directement dans le plein. Les lambris bois sont vernis ou peints, tandis que les modèles en PVC ne nécessitent aucune finition.
  • Pose d’un plafond suspendu en dalles : La pose des dalles de plafond commence également par la création de l’ossature, mais cette fois-ci cette dernière est destinée à être vue. Il convient donc de soigner cette première étape de manière à conserver un quadrillage impeccable et à ne pas créer une grille hors d’équerrage. Les dalles sont ensuite posées sur le quadrillage de l’ossature, sans vis ni colle. Aucune finition n’est nécessaire et le démontage peut intervenir, si besoin, dalle par dalle.

Pose d'un plafond suspendu : L'intervention d'un professionnel

Prix de pose d'un plafond suspendu : Coût de la main-d'oeuvre

Le prix de pose d’un plafond suspendu prend en compte la fixation des plaques ou des lames sur l’ossature, mais doit également inclure le coût de mise en place de l’ossature porteuse. Nous ne prenons pas en compte la mise en peinture car les clients conservent souvent cette étape à leur charge.

  • Le prix de pose d’un plafond suspendu en plaques va de 15€ à 30€/m² hors fournitures.
  • Le prix de pose d’un plafond suspendu en lambris ou en dalles varie de 15€ à 25€/m².

Obtenir des devis : Précisez le coût de vos travaux

Pour déterminer précisément le coût de votre plafond suspendu, il est nécessaire de le faire chiffrer par un professionnel proche de chez vous. Nous vous conseillons d’obtenir plusieurs devis afin de comparer les tarifs et choisir l’artisan qui correspond à vos attentes.

La pose d’un plafond suspendu est un projet très fastidieux qui nécessite une bonne expérience afin de réaliser une finition avant peinture parfaite. L’intervention d’un professionnel est recommandée car vous bénéficierez d’une qualité de pose irréprochable et d’une garantie sur le long terme.

Exemples de devis pour un plafond suspendu : Chiffrage standard

Nous vous proposons quelques exemples de devis de plafonds suspendus qui pourront vous servir à mieux comprendre vos estimations et à les valider.

Devis pour un plafond suspendu en placo

Le premier exemple met en perspective la pose d’un plafond suspendu dans une maison de 120m², à l’aide de plaques de plâtre type BA13, joints compris, hors peinture.

Le devis de ce plafond suspendu s’est élevé à 4 150€.

Devis pour un plafond suspendu en lambris

Un autre exemple regarde la pose d’un plafond suspendu en lambris bois dans 3 pièces de 20m² chacune, pose simple et rapide, hors finitions.

Le devis de ce plafond suspendu a été de 2 000€.

Devis pour un plafond suspendu en dalles

Le troisième cas est celui de la pose d’un plafond suspendu en dalles de fibres minérales dans un bureau de 240m². Les travaux comprenaient l’installation d’une ossature T24, la mise en place d’un isolant en laine de verre avec pare-vapeur et la pose des dalles.

Pour ce devis de plafond suspendu, le montant a été de 11 500€.

Les coûts annexes à la pose d'un plafond suspendu

La réalisation de votre plafond suspendu peut s’accompagner de travaux annexes, dont les éléments seront judicieusement dissimulés dans le plénum.

  • Gaines techniques : La réalisation d’un plafond suspendu est très souvent nécessaire lorsque l’on doit réaliser une rénovation électrique, ou mettre en place des canalisations. Aussi, ces travaux seront certainement une partie intégrante de votre projet de plafond. Si ce n’est pas le cas, vous devriez tout de même considérer ces travaux, car ils sont plus aisés lorsque le plafond n’est pas encore posé.
  • Gaines de VMC : On pense moins souvent aux gaines de VMC, mais ces dernières étant relativement imposantes, les intégrer à une rénovation est toujours un défi. C’est pour cette raison que l’on tire le plus souvent profit d’un plénum, dans lequel les gaines de VMC peuvent circuler facilement.
  • Isolation supplémentaire : Selon la configuration de votre logement, vous pouvez envisager de rajouter une couche d’isolant dans votre plénum. Cette précaution permettra de renforcer l’enveloppe thermique du bâtiment ou tout simplement de réduire les nuisances sonores provenant de l’étage supérieur.
  • Finitions : Enfin, vous pouvez confier vos travaux de finition à un professionnel. Il faudra alors ajouter le prix d’une peinture de plafond et de ses éléments préparatoires à vos estimations.

En résumé : 4 conseils pour un plafond suspendu au bon prix

  1. Choisir le bon matériau : Puisque le prix de votre plafond suspendu est principalement lié aux matériaux utilisés, il faut considérer ce point avec attention et choisir le produit le mieux adapté à vos travaux. Par exemple, investir dans des matériaux adaptés aux milieux humides, garantit une longévité plus grande au plafond d’une salle de bain.
  2. Intégrer les gaines : Pensez à intégrer toutes les gaines nécessaires dans votre nouveau plénum, vous éviterez des dépenses ultérieures. Le cas échéant, vous pouvez demander au professionnel de poser des réservations, des gaines vides qui pourront vous servir dans le futur.
  3. Penser aux finitions : Les finitions sont très importantes pour un plafond suspendu, car elles permettent de gommer les irrégularités et d’offrir une surface blanche, lumineuse et agréable. Pensez donc à confier la réalisation des bandes de joints et de la peinture à un professionnel qualifié.
  4. Améliorer l’isolation : Enfin, ne négligez pas l’ajout d’une petite couche d’isolant. Si cette précaution ne peut pas constituer une isolation complète, elle peut améliorer le confort thermique et acoustique d’une pièce très facilement et à moindre coût.

Commentaire(s)

+ Poster un commentaire
    internauteLydie

    Bonjour,
    Je souhaite abaisser le plafond de mon local piscine (réduire le volume de déshumidification et atténuer les bruits)
    Que me conseillez vous comme matériaux ?
    local = 7m sur 11
    hauteur : mur à droite = 2.89m ; mur à gauche = 4.15m (plafond en pente)
    bassin = 4.50*10

    Répondre
    PrixPosePrixPose

    Bonjour,

    Toute solution de faux-plafond (avec matériau résistant à l’humidité) pourra vous permettre de rabaisser votre hauteur sous plafond. Afin d’atténuer les bruits, l’idéal est d’installer une couche d’isolant, puis un plafond double peau joints croisés en placo H, avec pare-vapeur et éventuellement une peinture adaptée à un taux d’humidité élevé.

    Bonne continuation.

    Répondre

Laisser un commentaire

Vos questions et remarques sont les bienvenues. Laissez nous un message !

Important : Nous ne traitons pas les estimations de prix en commentaire.

Combien votre pose de plafond suspendu va-t-elle coûter ?