Prix de pose d’un parquet

Mis à jour le

Prix de pose d'un parquet

Chaleureux et intemporel, le parquet ne cesse de séduire les intérieurs classiques comme modernes. Il en existe 3 types : le parquet massif, solide, traditionnel mais onéreux, le parquet stratifié, qui imite le bois mais propose des prix très abordables, et le parquet flottant ou contrecollé, solution intermédiaire composée de trois couches dont l’une en bois noble. Alors, combien coûte un parquet ? Afin d’estimer le budget nécessaire à votre projet, notre guide complet vous indique quel est le prix de pose d’un parquet selon ses spécificités.

Quel est le prix de pose d’un parquet au m² ?

Les parquets en bois naturels peuvent être de type massif, entièrement réalisés dans la même essence de bois, ou contrecollé, bénéficiant d’une couche de surface en bois noble. À ces deux types de parquet, il faut ajouter le parquet stratifié, qui connaît un important succès auprès du public grâce à un prix au mètre carré très abordable.

Au moment d’estimer le budget nécessaire à votre projet attention de ne pas oublier de prévoir un volume de matériaux 10% supérieur à celui calculé, afin de tenir compte des pertes liées aux coupes.

Prix de pose d’un parquet flottant

Par abus de langage on a pris l’habitude de nommer « parquet flottant » les parquets contrecollés et stratifiés. Il peut en effet s’agir des deux modèles, même si le parquet contrecollé peut être flottant, collé ou plus rarement cloué, alors que le stratifié est toujours flottant. Nous évoquons le parquet contrecollé dans les lignes qui suivent.

Le parquet contrecollé se compose de trois couches :

  1. Le parement ou couche d’usure : Le parement doit mesurer au moins 2,5mm pour avoir le droit à la désignation de parquet (norme NF EN 13-756). Cette couche se situe sur le dessus de la lame.
  2. L’âme: Cette couche en bois moins noble (latté) ou en panneau industriel (type MDF, HDF, contreplaqué ou autres) confère au parquet sa stabilité.
  3. La feuille de contrebalancement : Cette couche inférieure faite de contreplaqué, d’aggloméré, de bois déroulé ou de fibres est destinée à contrecarrer le mouvement des lames, notamment le cintrage et le tuilage.

La pose peut être clouée, collée ou flottante. Elle s’avère rapide et facile, accessible pour un particulier bricoleur. Comme un parquet massif, le parquet contrecollé peut être rénové, même si le nombre de rénovations sera limité par l’épaisseur de la couche d’usure.

Le coût d’un parquet contrecollé varie selon la qualité et l’essence choisies, mais reste inférieur à celui d’un parquet massif, tout en offrant une esthétique très proche.

Le prix d’un parquet flottant va de 20€ à 120€/m².

Quel est le prix de pose d’un parquet au m²

Prix de pose d’un parquet stratifié

Le parquet stratifié n’est en réalité pas un parquet, mais l’expression est tombée dans le langage commun. En effet, ce revêtement de sol n’est pas composé de bois.

Il comprend un support ou âme constitué de fibres de bois, une couche d’usure en résine qui protège le décor et donne sa résistance au parquet, une couche décorative imitant d’autres matériaux (plus une pellicule protectrice) et un contre-balancement placé sur l’envers qui stabilise le produit une fois posé.

S’il est moins durable qu’un parquet contrecollé ou massif (on ne peut pas le rénover), le sol stratifié propose en revanche un prix moyen imbattable. Sa mise en place, forcément flottante, est rapide et facile, tout comme son entretien, et il offre une grande variété de styles.

Le prix d’un parquet stratifié se situe entre 10€ et 50€/m².

Prix de pose d’un parquet massif

Le parquet traditionnel par excellence, il ne se compose que de bois d’une seule et même essence.

Le tarif du parquet massif se révèle plus élevé comparé au contrecollé ou au stratifié. Cette différence de prix est motivée par le fait que le parquet massif peut être rénové à plusieurs reprises, et bénéficie d’une longévité importante.

Ce parquet se décline en épaisseurs standards qui déterminent la largeur des lames : 10mm, 14mm, 20mm, 22mm et 27mm. Si vous désirez opter pour une esthétique unique et personnalisée sachez qu’il est possible de vous orienter vers un parquet massif sur mesure aux dimensions de votre choix (dans la limite des normes), pour un prix élevé.

Par ailleurs, ayez à l’esprit que le parquet massif possède d’excellentes propriétés isolantes, largement supérieures à celles des deux autres variantes.

Le prix d’un parquet massif oscille de 30€ à 140€/m².

Récapitulatif des prix de pose d’un parquet

Le tableau comparatif suivant vous donne une vue globale des possibilités et vous permet d’obtenir une estimation du prix de pose d’un parquet.

Type de parquetPrix moyen au m² (hors pose)Prix moyen au m² (avec pose)
Parquet flottant (contrecollé)20€ à 120€40€ à 155€
Parquet stratifié10€ à 50€30€ à 85€
Parquet massif30€ à 140€55€ à 190€

Note : ces tarifs indicatifs, issus de différentes sources spécialisées, tiennent compte des standards actuels.

Le coût de votre projet repose sur la nature du revêtement, l’essence de bois, la résistance au piétinement, la finition désirée, le type de pose souhaité et la surface nécessaire.

Le prix de pose d’un parquet varie de 40€ à 155€ par m² pour un modèle flottant et de 30€ à 85€ par m² pour un revêtement stratifié. Le tarif de pose d’un parquet va de 55€ à 190€ par m² pour un sol massif, une solution haut de gamme, avec un coût de fourniture allant de 30€ à 140€ par m².

Ces fourchettes, représentatives de multiples cas de figure, doivent être affinées par la réalisation de plusieurs devis de professionnels.

Si besoin, nous pouvons vous mettre en relation avec plusieurs professionnels proche de chez vous. Ils prendront contact avec vous pour établir des devis personnalisés :

Tarif de pose d’un parquet selon les essences

Le chêne est l’essence la plus utilisée en France pour réaliser du parquet. Cependant, de nombreuses autres essences sont envisageables pour vos parquets contrecollé ou massif, aux couleurs et à la dureté diverses, à choisir selon vos envies esthétiques mais également selon l’usage.

Essences de boisPrix moyen au m² (hors pose)Prix moyen au m² (avec pose)Aspect
Chêne massif30€ à 90€55€ à 140€Grain moyen à grossier
Blond à roux
Chêne contrecollé27€ à 75€47€ à 110€
Hêtre massif35€ à 90€60€ à 140€Grain fin
Blond à rosé
Hêtre contrecollé30€ à 75€50€ à 110€
Érable massif35€ à 95€60€ à 145€Grain fin
Blond à nacré
Érable contrecollé30€ à 80€50€ à 115€
Iroko massif45€ à 65€70€ à 115€Grain moyen
Marron clair à brun
Iroko contrecollé40€ à 55€60€ à 90€
Teck massif55€ à 135€80€ à 185€Grain moyen
Brun moyen à foncé
Teck contrecollé50€ à 120€70€ à 155€
Ipé massif50€ à 70€75€ à 120€Grain fin
Brun clair à foncé
Ipé contrecollé45€ à 60€65€ à 95€
Frêne massif30€ à 100€55€ à 150€Grain grossier
Blond clair à brun clair
Frêne contrecollé27€ à 85€47€ à 120€
Merbau massif80€ à 90€105€ à 140€Grain moyen à grossier
Marron rouge à rouge sombre
Merbau contrecollé70€ à 80€92€ à 110€
Wengé massif50€ à 140€75€ à 190€Grain moyen à grossier
Jaune vif à noir
Wengé contrecollé45€ à 120€65€ à 155€

Note : ces tarifs indicatifs, issus de différentes sources spécialisées, tiennent compte des standards actuels (parquets massif et flottant).

  • Chêne : Chaleureux et solide, le bois de chêne est un incontournable du parquet. Il se décline en de nombreux coloris, du blond au roux. Il fait partie des essences les plus abordables. Le tarif d’un parquet en chêne s’élève, dans sa version massive, de 30€ à 90€/m² et, dans sa version contrecollée, de 27€ à 75€/m².
  • Hêtre : Reconnaissable à ses coloris souvent rosés, le hêtre présente un grain fin. Le prix au mètre carré va de 35€ à 90€/m² pour du parquet massif hors pose et de 30€ à 75€/m² pour du contrecollé.
  • Érable : Bois résistant, l’érable se décline du blond au nacré. Au mètre carré, il faudra compter de 35€ à 95€/m² pour du massif et de 30€ à 80€/m² pour du contrecollé.
  • Iroko : Bois africain résistant et stable, l’iroko propose des coloris plus foncés, du marron clair au jaune brun pour un prix moyen au mètre carré de 45€ à 65€/m² en massif et de 40€ à 55€/m² pour du contrecollé.
  • Teck : Bois exotique stable, solide et résistant à l’humidité, le teck fait partie des essences les plus onéreuses avec un prix au mètre carré allant de 55€ à 135€/m²pour du massif et de 50€ à 120€/m² pour du contrecollé.
  • Ipé : L’ipé possède une dureté très importante, ce qui fait de lui un bois parfait pour les zones à fort passage. Il faudra compter au mètre carré pour du parquet massif de 50€ à 70€/m² et pour du parquet contrecollé de 45€ à 60€/m².
  • Frêne : Le frêne propose un grain grossier, des coloris allant du blond clair au brun clair et des prix d’entrée de gamme abordables : de 30€ à 100€/m² pour du parquet massif et de 27€ à 85€/m², pour du parquet contrecollé.
  • Merbau : Originaire d’Asie, le merbau se révèle très stable et résistant. Le tarif d’un parquet en merbau s’élève, pour du massif, de 80€ à 90€/m², et, pour du contrecollé, de 70€ à 80€/m².
  • Wengé : Dur et stable, le wengé propose des couleurs très décoratives, allant du brun foncé au noir. Il fait partie des essences les plus chères. Le coût d’un parquet en wengé se situe dans sa version massive de 50€ à 140€/m² et dans sa version contrecollée de 45€ à 120€/m².

Tarif de pose d’un parquet au m² selon les essences

Prix de pose d’un parquet stratifié au selon les utilisations

Afin de choisir le sol stratifié le plus adapté à votre projet, il va falloir vous poser la question de son utilisation : allez-vous poser votre parquet dans une zone à fort passage ou au contraire dans une pièce où le sol est peu sollicité ? Dans une pièce sèche ou humide ? Le prix de votre sol stratifié variera selon les besoins découlant de la situation.

UtilisationsPrix moyen au m² (hors pose)Prix moyen au m² (avec pose)Épaisseur constatée
Chambres et pièces avec peu d'usure10€ à 15€30€ à 50€6 à 7mm
Pièces à vivre15€ à 25€35€ à 60€8 à 10mm
Sols avec trafic important25€ à 50€45€ à 85€10 à 14mm
Pièces humides20€ à 50€40€ à 85€8 à 12mm

Note : ces tarifs indicatifs, issus de différentes sources spécialisées, tiennent compte des standards actuels (parquets stratifiés).

  • Chambres et pièces avec peu d’usure : Les chambres et pièces à faible passage ne nécessitent pas des revêtements très résistants. Ainsi vous pouvez envisager des parquets stratifiés entrée de gamme. Le coût d’un parquet stratifié de ce type se situe entre 10€ et 15€/m².
  • Pièces à vivre : Une pièce à vivre nécessitera un parquet stratifié résistant et de bonne qualité, car il s’agit d’une pièce avec plus de passage même si celui-ci reste modéré. Précisons que c’est la couche d’usure intégrée à la fabrication qui donnera à votre sol son caractère résistant. Cette couche d’usure sera donc moins sensible aux rayures, au poinçonnement, etc. Le prix au mètre carré va de 15€ à 25€.
  • Sols avec trafic important : Les pièces à usage intensif, telles les chambres d’enfants ou les pièces donnant sur l’extérieur, nécessiteront un sol stratifié très résistant. Les prix vont de 25€ à 50€/m².
  • Pièces humides : Il existe des parquets stratifiés spécial pièces humides. Ceux-ci bénéficient d’une protection hydrofuge supplémentaire par rapport au classique stratifié, sous la forme d’un panneau hydrofuge ou d’une résine vinylique ou mélanine. Plus onéreux qu’un stratifié classique, le parquet stratifié spécial pièces humides reste plus abordable que son homologue contrecollé, une bonne alternative pour maîtriser le prix d’une salle de bain dans le cas d’une rénovation globale. Il faut compter sur un prix moyen de 20€ à 50€/m².

Pose d’un parquet : L’intervention d’un professionnel

Techniques de pose : Flottante, clouée ou collée

Il existe 3 techniques de pose pour le parquet : la pose flottante, la pose clouée et la pose collée. Tous les types de poses ne sont pas adaptés à tous les parquets, peuvent se révéler techniques et nécessiter l’intervention d’un professionnel.

Types de poseCaractéristiquesParquet recommandé
Pose flottantePose rapide
Travaux limités
Rénovation facilitée
Parquet stratifié
Parquet flottant (contrecollé)
Pose colléePossibilité de plancher chauffant
Pose rapide
Pas de lambourdage
Parquet massif (10 à 20mm)
Parquet contrecollé
Pose clouéeExcellente durée de vie
Réparations aisées
Excellente isolation
Parquet massif toutes épaisseurs

Note : ces tarifs indicatifs, issus de différentes sources spécialisées, tiennent compte des standards actuels.

  • Pose flottante : Parfaite pour une pose rapide et facile, la pose flottante est abordable pour un particulier bricoleur. Elle ne concerne que les parquets contrecollés et stratifiés. Les lames de parquet sont en général équipées d’un système de clips : il suffit de verrouiller les lames entre elles sans avoir recours à des clous ou de la colle.
  • Pose collée : La pose collée concerne les parquets contrecollés et les parquets massifs mesurant entre 10 et 20mm d’épaisseur. Elle consiste à coller le parquet sur un support plan. Deux systèmes de pose collée sont possibles : la pose collée en plein qui implique de poser la colle avec une spatule crantée ou la pose collée au cordon qui nécessite un pistolet à colle. Cette pose, rapide, est compatible avec un chauffage au sol.
  • Pose clouée : Méthode traditionnelle de pose des parquets massifs et plus rarement des parquets contrecollés, ce type de pose consiste à clouer les lames de parquet perpendiculairement aux lambourdes et aux solives. Il vous faudra choisir des lames de parquet massif ou contrecollé d’une épaisseur de 20mm minimum. La pose clouée de parquet s’avère très technique et nécessitera l’intervention d’artisans qualifiés. Ajoutons que la pose clouée implique des travaux plus longs, mais offre une durée de vie optimale, la possibilité de réparations aisées et une excellente isolation.

Pose d’un parquet : L’intervention d’un professionnel

Prix de pose d’un parquet : Coût de la main-d’œuvre

Le prix de pose d’un parquet variera selon la technique retenue et devra peut-être impliquer quelques frais supplémentaires selon les besoins de votre projet.

Types de posePrix moyen au m²Éléments complémentaires
Pose flottante20€ à 35€Ragréage (au besoin)
Mousse isolante
Pare-vapeur
Pose collée25€ à 40€Ragréage (au besoin)
Couche isolante
Pose clouée35€ à 50€Ragréage (au besoin)
Lambourdes

Note : ces tarifs indicatifs, issus de différentes sources spécialisées, tiennent compte des standards actuels.

  • Pose flottante : La pose flottante est simple et rapide. Néanmoins, l’intervention d’un parqueteur sera synonyme de qualité et de durabilité. Le prix de pose d’un parquet flottant varie de 20€ à 35€/m².
  • Pose collée : La pose collée de votre parquet devra obéir aux règles réunies dans le document technique unifié (DTU) 51.2 de mai 2009 afin que vos travaux soient garantis. Un parqueteur saura respecter ces règles et vous offrir un parquet solide et durable. Une pose collée vous coûtera de 25€ à 40€/m².
  • Pose clouée : La pose clouée implique des travaux longs et techniques. Il faudra faire appel à un professionnel des parquets pour une pose parfaite et durable. Le prix de pose d’un parquet cloué va de 35€ à 50€/m².
  • Travaux complémentaires (isolation, pare-vapeur, plinthes, quart de rond, etc.…) : Chaque pose nécessite des éléments complémentaires. Ainsi, si votre sol n’est pas lisse et/ou de niveau, il vous faudra réaliser un ragréage. Tandis qu’on recommande fortement la pose d’un pare-vapeur dans les pièces humides ainsi que dans les constructions en zone humide. Pour ces travaux supplémentaires, on compte en moyenne un prix de main-d’œuvre allant de 15€ à 25€/m².

Le prix de pose d’un parquet varie de 20€ à 35€/m² pour un système flottant, de 25€ à 40€ pour une installation collée, et de 35€ à 50€ avec mise en œuvre clouée. Le tarif d’un parquet stratifié va de 30€ à 85€ (fournitures et pose flottante) alors que celui d’un parquet collé va de 40€ à 155€.

Obtenir des devis : Précisez le coût de vos travaux

Pour déterminer précisément le coût de votre parquet, il est nécessaire de le faire chiffrer par un professionnel proche de chez vous. Nous vous conseillons d’obtenir plusieurs devis afin de comparer les tarifs et choisir l’artisan qui correspond à vos attentes.

Si besoin, nous pouvons vous mettre en relation avec plusieurs professionnels proche de chez vous. Ils prendront contact avec vous pour établir des devis personnalisés :

La réalisation d’un projet de ce type nécessite du temps, de l’énergie et un savoir-faire artisanal. Pour bénéficier d’une pose professionnelle et d’une durabilité optimale, nous vous conseillions de faire appel aux services d’un parqueteur ou d’un menuisier.

Exemples de devis parquet : Chiffrage standard

Afin de vous aider à définir un budget pour votre projet, nous vous proposons quelques exemples de devis de pose de parquet.

Devis parquet : Parquet contrecollé

Dans le premier exemple de devis relevé, les travaux prennent en charge la dépose d’un ancien parquet et les fournitures nécessaires à la pose d’un parquet contrecollé en chêne de 14mm d’épaisseur sur 75m² ; la pose est incluse pour un prix de 4 500€.

Devis parquet : Parquet stratifié

Notre deuxième exemple de devis concerne la pose d’un parquet stratifié dans un salon de 20m² sur une chape de béton propre, avec mousse isolante et pare-vapeur. Le prix de cette pose de parquet s’élève à 1 000€.

Devis parquet : Parquet massif

Enfin notre troisième devis propose la dépose de 14m² d’un ancien parquet et la fourniture avec pose, ponçage et vitrification d’un parquet massif en chêne pour une estimation de 2 500€.

Bien acheter son parquet : Les principales marques

Avant d’acheter votre parquet, renseignez-vous quant aux différentes marques proposant du parquet, qu’il soit stratifié, contrecollé ou massif.

Types de parquetsMarques
Parquets stratifiésLeroy Merlin
Castorama
Saint Maclou
Gerflor
Parquets flottants (contrecollés)Leroy Merlin
Castorama
Saint Maclou
Emois et Bois
Panaget
Compagnie Française du Parquet (CFP)
Parquets massifsLeroy Merlin
Saint Maclou
Emois et Bois
Panaget
Compagnie Française du Parquet (CFP)

Listons les spécificités de quelques-unes des marques spécialistes des parquets et revêtements de sols afin de comprendre qui sont les grandes enseignes qui pourront figurer sur votre devis.

  • Saint Maclou : Créé en 1963, Saint Maclou vendait initialement des moquettes et tapis. L’enseigne s’est diversifiée au fil des ans et propose aujourd’hui (parmi bien d’autres produits et notamment les linos) plus de 200 références de parquets et également plus de 200 références de sols stratifiés. Quelque 145 magasins sont implantés aux quatre coins de la France. Saint Maclou possède une offre intéressante en entrée et milieu de gamme pour ce qui est des revêtements de sol.
  • Gerflor : Gerflor s’adresse à la fois aux particuliers et aux professionnels. Spécialiste des sols en vinyle, il propose une belle offre de parquets stratifiés. Les revêtements Gerflor sont connus pour être souples et facilement adaptables.
  • CFP : Située dans la Nièvre, la Compagnie Française du Parquet (CFP) commercialise des parquets haut de gamme contrecollés et massifs. La CFP garantit l’ensemble de ses gammes pendant 30 ans. Ses produits sont labellisés Origine France Garantie et PEFC.
  • Panaget : Marque bretonne créée en 1929, Panaget peut se targuer d’un savoir-faire artisanal fort. Il propose une belle offre de parquets haut de gamme massifs et contrecollés. Panaget travaille de préférence le chêne issu à 100% du territoire français.
  • Émois et Bois : Enseigne parisienne, Émois et Bois propose de nombreux modèles de parquets haut de gamme contrecollés et massifs. Ses parquets de fabrication française respectent l’environnement (ils sont labellisés PEFC).

Les coûts annexes à la pose d’un parquet

  • Dépose d’un ancien revêtement : Si la pose de votre parquet intervient au sein d’une rénovation, il faudra certainement déposer un ancien revêtement. Le matériau d’origine fera varier le prix de la prestation (moquette, carrelage, etc.). Attention à la possible présence d’amiante dans les dalles de sol, qui nécessiterait l’intervention d’une entreprise spécialisée.
  • Ragréage : Le ragréage consiste à niveler le sol sur lequel vous allez poser du parquet : on vient ajouter une couche de mortier très fine afin de faire disparaître les défauts de votre sol. Le prix d’un ragréage dépendra des produits utilisés (autolissant, autonivelant ou fibré).
  • Mousse isolante : Il est recommandé, lors de la pose de parquet, d’installer une sous-couche isolante (pour l’isolation thermique mais également pour l’isolation phonique). L’une des sous-couches les plus utilisées est la mousse de polyéthylène. Elle isole des remontées d’humidité et limite les bruits d’impact.
  • Pare-vapeur : Le pare-vapeur, également appelé frein vapeur, est une sous-couche permettant l’isolation anti-humidité. Il limite la pénétration de l’humidité de l’air vers les isolants. Un frais annexe indispensable notamment dans les pièces humides, ainsi que dans les constructions en zone humide.
  • Lambourdes : La pose clouée d’un parquet massif nécessite la mise en place de lambourdes. Pièces de bois ou en matériau composite, les lambourdes sont fixées au sol, parallèles les unes aux autres. La pose sera réalisée sur chape de béton en rez-de-chaussée (il faudra alors peut-être prendre en compte le prix d’une chape) ou sur des solives à l’étage. On viendra clouer les lames du parquet massif sur les lambourdes.
  • Plinthes : Les plinthes vous permettront de masquer le joint de dilatation laissé en périphérie afin d’anticiper la dilatation inévitable du bois (l’espace laissé devra mesurer au moins 8mm). Par ailleurs, elles viendront parfaire l’esthétique de votre sol.
  • Détalonnage des portes : La pose de votre parquet aura peut-être fait augmenter la hauteur de votre sol. Dans ce cas, il faudra envisager un coût annexe : le détalonnage des portes intérieures. Cette opération consiste à couper la partie inférieure de l’ouvrant sur toute sa largeur afin de permettre le libre passage de l’air et donc une bonne ventilation.

Parquet contrecollé moderne

Coût d’entretien d’un parquet

Type d'entretienPrix moyen au m²Parquet recommandéRégularité
Ponçage20€ à 40€Parquet massif à volonté
Parquet contrecollé 1 ou 2 fois
Tous les 10 ans et plus
Vitrification65€ à 85€Parquets massif et contrecolléTous les 10 ans et plus
Application huile/cire25€ à 35€Parquets massif et contrecolléAnnuellement
Peinture25€ à 40€Parquets massif et contrecolléAu besoin
  • Ponçage : Le ponçage d’un parquet permet d’éliminer cire, vernis, peinture, traces et rayures. Il est possible de poncer à volonté un parquet massif mais 1 ou 2 fois seulement pour un parquet contrecollé. En effet, sur ce dernier, où l’on viendra poncer la couche d’usure, il faudra prendre garde à l’épaisseur de celle-ci. La couche d’usure d’un parquet contrecollé mesure 2,5mm minimum et jusqu’à 6mm pour des parquets flottants haut de gamme On considère que chaque ponçage retire au maximum 1mm de bois. Il est nécessaire en général tous les 10 ans ou plus. En termes de frais, il vous en coûtera entre 20€ et 40€/m².
  • Vitrification : On viendra recouvrir votre parquet d’une fine couche de vitrificateur transparent et imperméable. On rend ainsi votre parquet (contrecollé ou massif) très résistant aux rayures, aux salissures ainsi qu’à l’eau, et bien plus facile d’entretien. Il faut en général renouveler l’opération de vitrification tous les 10 ans ou plus. Le prix d’une vitrification de parquet se situe entre 65€ et 85€/m².
  • Application d’huile ou de cire : Les parquets contrecollé et massif peuvent bénéficier d’une finition huilée ou cirée. L’entretien se révèle assez exigeant : il faudra réaliser l’opération intégralement tous les ans. Pour un coût allant de 25€ à 35€/m².
  • Peinture : Les parquets contrecollé et massif peuvent être peints. Pour cela, il vous faudra choisir entre valoriser le veinage du bois avec une peinture transparente ou changer totalement l’aspect de votre parquet avec une peinture couvrante. Il faudra compter de 25€ à 40€/m².

Bien choisir l’esthétique de pose de votre parquet

  • Pose à l’anglaise : Motif traditionnel, la pose à l’anglaise consiste à utiliser des lames de parquet de largeur égale mais de longueurs différentes. Celles-ci sont disposées parallèlement, les joints sont alors décalés.
  • Pose à la française : La pose à la française a recours à des lames de largeurs et de longueurs différentes. On place les lames parallèlement les unes aux autres, les joints sont en décalage. Pour s’approcher de l’esprit du plancher en bois, privilégiez des lames de forme plus allongée.
  • Pose à bâtons rompus : Très élégante, la pose à bâtons rompus consiste à poser les lames, de dimensions uniformes, à angle droit les unes par rapport aux autres.
  • Pose alternée : La pose alternée nécessite des lames de longueur et largeur identiques. On décale ensuite les lames sur une demi-longueur.
  • Pose pont de bateau : Adapté aux pièces humides, le parquet « pont de bateau » utilise des lames fabriquées à partir d’un bois naturellement résistant à l’humidité ou traité contre l’humidité et collées avec un joint de mastic noir entre chacune d’elles.

Pose de parquet de type bâtons rompus

Quelles sont les normes à respecter en cas de chauffage au sol ?

La seule pose de parquet adaptée au plancher chauffant est la pose collée. Le document technique unifié (DTU) 51.2 de mai 2009 recense toutes les règles générales concernant la pose des parquets à coller, dont les règles à propos de la pose sur chauffage au sol basse température :

  • Le chauffage au sol doit être mis en route au moins 3 semaines avant la pose du parquet puis arrêté 48 heures avant, et remis en route progressivement une semaine après.
  • L’humidité dans le support ne doit pas dépasser 2% dans le cadre d’une pose sur chauffage au sol.
  • Les dimensions de lames de parquet massif ne doivent pas dépasser une largeur de 90mm, sauf pour les parquets dont l’épaisseur est inférieure ou égale à 14mm, où une tolérance permet d’atteindre une largeur de 130mm. Notons que si le fabricant de parquets indique une autre dimension sur chauffage au sol, c’est celle-ci qu’il faudra respecter. En revanche, en l’absence d’indication, on suit la règle du DTU.

Quels normes et labels pour les parquets ?

  • NF EN 13-756, NF EN 13-488, NF EN 13-629, NF EN 13-990, NF EN 13-489 (normes généralistes) : La norme NF EN 13-756 définit le concept de parquet (un revêtement de sol en bois dont la couche d’usure mesure au moins 2,5mm) ; la norme NF EN 13-488 concerne les éléments de parquets mosaïques ; la norme NF EN 13-629 (pour les bois feuillus) et la norme NF EN 13-990 (pour les bois résineux) s’intéressent au parquet massif ; la norme NF EN 13-489 concerne le parquet contrecollé.
  • NF EN 13-501-1 (résistance au feu) : La norme NF EN 13-501-1 classe les parquets en fonction de leur résistance au feu en 5 catégories.
  • NRA : La Nouvelle Réglementation Acoustique (NRA) définit le niveau de bruit acceptable dans un logement collectif. Ainsi, le bruit d’impact lié à une chute d’objet ou à un choc ne doit pas dépasser 58 décibels.
  • Les catégories UPEC : Le classement UPEC note les matériaux selon 4 critères : U comme usure, P comme poinçonnement, E comme eau, C comme chimie. Il ne concerne pas les sols stratifiés.
  • Labels qualité du bois, traçabilité et écologie FSC, PEFC, TFT : Le label FSC (Forest Stewardship Council) garantit la gestion durable des forêts, tout comme le label PEFC (Programme for the Endorsement of Forest Certification), qui concerne quant à lui essentiellement les forêts européennes et les bois feuillus. Enfin, le label TFT (The Forest Trust) garantit la traçabilité du bois.

Si besoin, nous pouvons vous mettre en relation avec plusieurs professionnels proche de chez vous. Ils prendront contact avec vous pour établir des devis personnalisés :

En résumé : 5 conseils pour un parquet au bon prix

  1. Cernez votre projet : Rénovation profonde pour un salon haut de gamme ou revêtement temporaire pour une chambre d’enfant ? Sachez ne pas céder à la tentation et rester raisonnable. Privilégiez des revêtements moins onéreux s’ils sont destinés à être remplacés dans un futur proche.
  2. Choisissez judicieusement : Stratifié, contrecollé ou massif ? Ce choix, motivé par de nombreux facteurs, conditionne le reste de votre projet. Vous devrez ainsi opter pour le matériau offrant le meilleur compromis pour votre situation. En cas de doute faites confiance à votre interlocuteur travaux.
  3. Pensez à l’entretien : Votre style de vie vous offre la possibilité de cirer votre parquet régulièrement ? Vous ne marcherez jamais sur votre parquet avec des chaussures mouillées ? Ces considérations sont importantes, car l’entretien de certaines finitions de parquets s’avèrent très fastidieuses.
  4. Projetez-vous dans le futur : Installer plusieurs fois un parquet contrecollé milieu de gamme ou un parquet massif une seule fois ? Si vous désirez un parquet durable et pouvant être rénové avec un investissement raisonnable, prenez soin de choisir la couche d’usure la plus épaisse possible.
  5. Prévoyez les coûts induits : Le prix de pose d’un parquet peut impliquer des frais annexes importants. Lors de la préparation de votre projet prenez en compte la préparation du support, l’installation d’un chauffage au sol, la dépose d’un carrelage, ou encore le ponçage d’un parquet brut.

 

Commentaire(s)

+ Poster un commentaire
    Carpe Diem

    Bonsoir
    La pose du parquet flottant ne pose aucune difficulté. Pas de technique partiulière. Le problème est ailleurs. Même la pose collée d’un parquet massif ou contrecollé peut-etre réalisée par un non professionnel pour autant qu’il possède quelques notions techniques préalables à acquérir. Le faire soi même, c’est plus long en effet. Dans tous les cas payer 3 500€ pour la pose d’un parquet flottant est surréaliste. Certaines informations sont manquantes dans ce type de retour d’expérience quit ne vise qu’à effrayer et inciter à recourir à un professionnel quoi qu’il en coûte. Un conseil : perenez plusieurs avis (devis), faites jouer la conurrence, estimez la difficulté en questionnant pas seulement des professionnels mais des amis, relations qui s’y connaissent ou on déjà expérimenté ce type de travaux. Appliquez un coefficien difficulté au prix annoncé par votre artisan ou profesionnel de la grande distribution. Ne pas oublier qu’il s’agit d’un travail mécanique qui demande un peu de temps et de méthode. Rien de vital ce n’est pas une opération à coeur ouvert…. ,et vous pouvez participer en préparant le terrain : enlèvement du revêtement initial, enlèvement des plinthes, pose des plinthes, bref tous les menus travaux aussi simples que de remplir un lave vaisselle mais qui peuvent vous couter cher si vous le faites faire…..

    Répondre
    Sylvain | Prix-Pose.com

    Bonjour,

    Avant toute chose, merci pour votre commentaire, nous avons choisit un exemple plus révélateur et plus centré sur la moyenne des prix constatés. Ensuite, effectivement, poser un parquet flottant ne représente pas de difficulté majeure pour qui est habitué à ce genre de travaux. En revanche, les personnes âgées, les personnes à mobilité réduite, les couples ayant des enfants en bas âge, ou tout simplement les gens qui ne se sentent pas suffisamment adroits en regard du bricolage, peuvent eux avoir besoin de faire appel à un professionnel pour poser leur parquet. Il n’y a aucune honte à demander de l’aide.

    Enfin, nous sommes d’accord avec votre suggestion, demander plusieurs devis et faire jouer la concurrence est important, c’est d’ailleurs la garantie de ne pas se faire avoir.

    Bonne continuation !

    Répondre
    Seb

    Estimation pose parquet 145m2 dans un local commercial

    Répondre
    Sylvain | Prix-Pose.com

    Bonjour,

    Pour vos travaux parquet, veuillez remplir el formulaire de devis situé sur le site, vous recevrez des estimation gratuites et pertinentes.

    Bonne continuation!

    Répondre
    Jeannine

    Bonjour,

    Je souhaiterai un RDV avec un professionnel pour mesurer exactement la pièce pour la pose d’un parquet flottant stratifié… Je souhaite une exécution rapide courant fin mai, début juin. Je souhaite bien évidement un devis.

    Répondre
    Prix Pose

    Bonjour,
    Pour disposer d’une estimation rapide, nous vous invitons à remplir le formulaire de demande devis, le processus est gratuit et vous aurez des réponses rapides.
    Bonne continuation!

    Répondre

Laisser un commentaire

Vos questions et remarques sont les bienvenues. Laissez nous un message !

Important : Nous ne traitons pas les estimations de prix en commentaire.
Si votre question concerne un tarif, merci d'utiliser .