Peut on poser une vmc dans une chambre ?

Publié le
3.3/5 - 7 votes

Peut on poser une vmc dans une chambre

L’aération est importante partout dans la maison, y compris dans la chambre, cette pièce où nous passons un tiers de notre temps. Pourtant, on n’y prête pas forcément attention, surtout lors d’une rénovation où les normes sont plus lâches. Si vous remarquez des problèmes de ventilation dans votre chambre, il faut agir pour ne pas souffrir de problèmes liés à l’humidité. Pour vous aider dans votre projet, nous vous proposons de découvrir ce qu’il faut savoir sur l’installation d’une VMC dans une chambre.

Pourquoi vouloir installer une VMC dans une chambre ?

En premier lieu, avant de faire installer une VMC, il est important de déterminer si votre pièce nécessite un tel équipement.

On remarque le besoin d’une VMC par plusieurs symptômes qui sont tous liés à la présence d’humidité. Le plus fréquemment, il s’agit de l’apparition de condensation sur les parois froides : les fenêtres et même, si la situation est grave, sur les murs. On peut également remarquer la présence de traces de moisissures sur les murs et même sur les tissus rangés dans les meubles.

Lorsque nous dormons, nous dégageons de l’humidité par notre respiration, c’est un phénomène naturel qu’il est impossible d’éviter. En moyenne un adulte dégage 1,5 litres d’eau par nuit, sous la forme d’une humidité présente dans l’air. La chambre peut devenir, la nuit, la pièce la plus humide de la maison, avec des taux d’hygrométrie pouvant aller jusqu’à 70%.

L’humidité et par extension les moisissures favorisent l’apparition des acariens et des allergies, de plus les spores peuvent causer des problèmes de santé bien plus graves sur le long terme.

C’est généralement pour faire face à ces problèmes que l’on pense faire installer une VMC dans la chambre. Si la solution fonctionne en ce qui concerne la disparition des symptômes, nous allons voir que le problème est plus complexe qu’il n’y paraît.

Pourquoi vouloir installer une VMC dans une chambre

La VMC : Un élément indispensable pour nos maisons

Dans les maisons modernes VMC et chambre sont inclues au sein d’un même réseau entièrement dissimulé dans les murs ou les faux plafonds. Les normes de construction imposent en effet depuis plus de 30 ans l’installation d’une VMC pour assurer la ventilation de la maison toute entière.

La raison de cette obligation est simple : les maisons modernes sont bien isolées, avec une étanchéité à l’air très élevée. Cette étanchéité empêche les pertes de chaleur mais ralentit aussi très fortement le renouvellement de l’air à l’intérieur de la maison. Pour remédier à cet écueil, on impose la présence d’une VMC dans le logement.

Il existe toutes sortes de VMC, offrant des performances variées et des coûts de fonctionnement tout aussi épars. Toutes ont pour but d’assurer un flux d’air entre l’intérieur du logement et l’extérieur, soit en extrayant l’air vers l’intérieur (VMC simple flux), soit en l’extrayant et en l’aspirant (VMC double flux).

Les VMC les plus simples, qui extraient l’air vers l’extérieur, se reposent sur des grilles d’aération présentes dans les cadres dormants de fenêtres pour assurer l’entrée d’air frais.

Si les VMC sont très efficaces, il peut arriver qu’elles ne suffisent pas pour résoudre un problème de forte humidité. C’est pour cette raison que l’on installe parfois, dans les pièces humides, un extracteur d’air qui ne se déclenche que lorsque l’humidité de la pièce dépasse un certain seuil.

Si besoin, nous pouvons vous mettre en relation avec plusieurs professionnels proche de chez vous. Ils prendront contact avec vous pour établir des devis personnalisés :

Faut-il installer une VMC dans une chambre ?

Si votre maison est ancienne, elle n’est peut-être pas pourvue d’une VMC, vos problèmes d’humidité sont sans doute le fruit de cette absence. Pourtant, installer une VMC dans une chambre, ou un extracteur n’est pas forcément la solution requise.

En effet, installer une VMC dans une chambre directement n’est pas possible et poser un extracteur n’est pas idéal.

La VMC s’installe généralement dans les combles. Cet appareil peut en effet être bruyant, on le relègue ainsi dans un endroit inutilisé de la maison. On pourra en revanche disposer une bouche de VMC dans la chambre en prenant soin d’opter pour un modèle silencieux. Il existe même des manchons acoustiques pour réduire le bruit du flux d’air à un niveau presque inaudible.

L’extracteur d’air n’est pas recommandé dans une chambre car il est bruyant et pourra amoindrir les performances des extracteurs présents dans les pièces humides.

Faut-il installer une VMC dans une chambre

Une VMC dans une chambre, la seule solution ?

L’installation seule d’une VMC ne pourra pas nécessairement apporter une solution à tous les problèmes d’humidité de votre chambre. La VMC fait en effet partie d’un écosystème composé d’autres éléments.

Il est vital d’installer des fenêtres double vitrage, disposant de bouches d’aération dans leurs cadres dormants. Sans cette précaution, l’installation de la VMC ne réduira pas l’humidité de la chambre.

De la même manière, la pose d’une isolation efficace pourra être un complément idéal à la pose de la VMC.

Enfin, sachez qu’il existe de petites astuces pour réduire naturellement un taux d’humidité légèrement élevé dans une chambre. Vous pouvez éviter de fermer la porte de la chambre lorsque vous dormez, ou même détalonner légèrement la menuiserie, le flux d’air sera ainsi amélioré.

Vous pouvez également ouvrir la fenêtre de votre chambre en grand de 10 à 15 minutes chaque jour, même en hiver. Ce renouvellement d’air est très efficace et gâche moins d’énergie que de laisser la fenêtre entrebâillée durant des heures.

Laisser un commentaire