Choisir parmi les différents types de volets roulants

Publié le
Noter cet article ?

Choisir parmi les différents types de volets roulants

Les volets roulants présentent de nombreux avantages, ils sont élégants, très isolants et facilement motorisés. De plus en plus de particuliers s’orientent vers cette solution, que ce soit en rénovation ou en construction. Si vous êtes prêt à franchir le pas, sachez qu’il existe différents modèles qui offrent des subtilités de pose à prendre en compte. Suivez notre guide pour mieux comprendre quels types de volets roulants peuvent être intégrés à votre projet.

Électriques ou mécaniques : Les deux principaux types de volets roulants

Outre l’esthétique et la technique de pose, que nous aborderons plus loin, il existe deux grands types de volets roulants. La différence réside alors dans le fonctionnement intégré pour enrouler ou dérouler le volet.

Si vous désirer trouver le type de volet roulant le plus approprié à votre usage et à votre style de vie, considérer le mécanisme est une priorité.

Pourquoi opter pour un volet roulant électrique ?

Les volets roulants électriques, encore qualifiés de motorisés, sont le type de volet roulant le plus plus populaire. Ce mécanisme peut intervenir en construction ou en rénovation, moyennant des travaux et un investissement plus ou moins lourds.

Ce type de volet roulant propose d’actionner le mécanisme d’enroulement grâce à un moteur électrique. Il faut donc réaliser un branchement électrique, parfois complexe, pour chaque volet roulant installé.

Cet inconvénient lors d’une pose en rénovation est largement compensé par le confort d’utilisation apporté par la motorisation électrique.

Si votre budget vous le permet, vous pouvez aller plus loin et vous orienter vers des modèles plus avancés. Il s’agira alors de bénéficier d’un système automatisé, programmable et même pourvu de capteurs. Ces modèles peuvent se fermer ou s’ouvrir automatiquement en cas de pluie ou de vent, être programmés pour fonctionner selon un planing spécifique ou même être pilotable à distance grâce à un smartphone.

On recommande les volets roulants électriques à ceux qui désirent un confort optimal et une large gamme de modes de fonctionnement.

Électriques ou mécaniques : Les deux principaux types de volets roulants

Le volet mécanique : Un équipement traditionnel

Traditionnellement, les volets roulants étaient manœuvrés à la main. Nous avons tous vu au moins une fois un volet roulant manuel, équipé de sa manivelle.

Si ces équipements sont de moins en moins populaires, ils existent toujours, même dans la construction, car ils sont beaucoup moins onéreux que les volets roulants électriques.

Il s’agit là d’ailleurs du seul vrai avantage de ces volets roulants, ils permettent de s’intégrer à un budget très restreint.

On peut aussi privilégier les volets manuels lors d’une rénovation. En effet, selon la profondeur de la rénovation, il n’est pas nécessairement possible de réaliser l’extension du réseau électrique. Cette limitation technique ou financière est un problème sérieux à la pose de volets roulants électriques. Pour faciliter les choses on pose fréquemment des volets roulants manuels en rénovation.

Sachez qu’il est tout à fait possible de faire cohabiter les deux types de volets roulants sans problème d’esthétique. Vous pourrez ainsi bénéficier du système électrique pour les volets les plus fréquemment utilisés, et réduire la facture en conservant un système à manivelle pour les éléments les moins utilisés.

Si besoin, nous pouvons vous mettre en relation avec plusieurs professionnels proche de chez vous. Ils prendront contact avec vous pour établir des devis personnalisés :
Obtenir jusqu'à 5 devis
pour comparer sans engagement

Choisir son type de volet roulant : L’esthétique

Parmi les deux types de volets roulants précédant, on peut discerner des différences esthétiques, principalement situées au niveau du coffre d’enroulement.

Ce choix qui peut sembler anodin au départ a des implications profondes sur la façon dont doit être posé le volet roulant et sur la profondeur des travaux à envisager.

Les volets roulants traditionnels

Traditionnellement, les volets roulants disposaient d’un coffre d’enroulement situé à l’intérieur de la pièce. Cela permettait une plus grande facilité d’intervention en cas de panne et maintenait le volet roulant hors de la pluie.

Ce système est un peu obsolète de nos jours, mais peut toujours intervenir dans certains cas. Si le coffre ne peut être ni posé à l’extérieur, ni intégré à la maçonnerie (pensez aux immeubles), on s’orientera vers ce type de volet roulant.

Les volets roulants traditionnels peuvent également être intégrés dans le linteau ou l’IPN surmontant la fenêtre. L’avantage de ce système est d’être entièrement intégré à la maçonnerie, disparaissant entièrement à la vue, de l’intérieur ou de l’extérieur.

En rénovation, ce système est à proscrire car il implique des travaux très lourds et onéreux.

Le volet roulant Bloc-Baie : Le standard moderne

Dans la construction moderne, un type de volet roulant revient très souvent : le bloc-baie.

Ce système propose un duo fenêtre/volet roulant tenant d’une seule pièce. Ce système est réalisé en usine et arrive sur le chantier prémonté. Il ne reste plus au professionnel à le fixer dans la maçonnerie et à installer les caches prévus pour les finitions.

Puisque le volet roulant est intégré dans le plan vertical de la fenêtre, il dépasse inévitablement à l’intérieur du logement.

On trouve souvent ces volets associés aux baies vitrées dans les maisons contemporaines, car il permet de disposer d’un système peu encombrant pour un prix très inférieur à celui d’un volet roulant intégré.

Choisir son type de volet roulant : L’esthétique

Un type de volet roulant idéal en rénovation

Les volets roulants rénovation ont été pensés pour être installés dans un bâtiment existant sans créer de problèmes. Lors de l’installation d’un velux un volant roulant pour velux est très souvent installé par commodité.

Pour faciliter la pose, ce type de volet roulant dispose d’un coffre extérieur que l’on installe sous le linteau de la fenêtre de toit.

Les mécanismes peuvent être manuels ou électriques, à condition de pouvoir faire passer le réseau électrique à travers le mur de la maison. Si vous souhaitez vous libérer de cette contrainte vous avez toujours la possibilité d’installer un volet roulant solaire qui sera autonome en énergie et vous évitera toute une série de raccordement électrique et petits travaux de maçonnerie.

Quels matériaux pour un volet roulant ?

Sachez, que selon l’esthétique vers laquelle vous désirez vous orienter, vous pouvez opter pour différents matériaux.

  • L’alu : Les menuiseries des volets roulants et les lames sont souvent réalisées en aluminium. ce matériau est en effet très résistant, ne rouille pas et ne demande aucun entretien. Pour renforcer l’isolation thermique on injecte très fréquemment une mousse isolante à l’intérieur des lames.
  • Le PVC : Les volets roulants les moins onéreux sont réalisés en PVC. Ce matériau offre une bonne durée de vie, mais peut se déformer sous l’effet de la chaleur et perdre de son éclat face aux UV.
  • Le bois : On peut toujours trouver des volets roulants en bois. Ce matériau équipait tous les volets roulants il y a quelques décennies. Cependant, l’entretien qu’il nécessite est souvent perçu comme un obstacle par les particuliers. On ne le recommande qu’en cas de nécessité d’une esthétique bien spécifique.

Laisser un commentaire