Comment réduire ses dépenses d’énergie en 2020 ?

Publié le
Noter cet article ?

Réduire sa consommation d'énergie en 2020Face à la hausse continue du prix de l’électricité, vous souhaitez davantage économiser sur votre facture d’énergie ? Désormais de plus en plus de Français modifient leurs habitudes, achètent des appareils connectés ou même envisagent des travaux de rénovation énergétique pour se chauffer avec un moindre coût. Découvrez dans cet article les meilleures astuces pour dépenser moins et vivre dans un logement qui soit plus « vert »

Comparer les offres des différents fournisseurs

Même dans le cas où votre maison est très bien isolée et que vous adoptez les bons réflexes pour consommer moins, toutes vos dépenses ne sont peut-être pas encore vraiment optimisées. De nombreux fournisseurs, en effet, se livrent sur le marché de l’énergie à une concurrence sans merci.

Vous n’êtes en aucun cas obligé de souscrire un contrat avec EDF tarif 2020 pour obtenir votre électricité, ni auprès de Engie pour une souscription gaz. Vous êtes libre de solliciter n’importe quel fournisseur, et de choisir l’offre d’électricité qui vous conviendra le mieux.

Pour ce faire il est conseiller d’utiliser un comparateur d’électricité tel que Hopenergie.com. En effet les offres d’énergie sont nombreuses et il n’est pas toujours évident de s’y repérer. Sachez qu’en changeant de fournisseur on peut économiser jusqu’à 17% sur le prix de l’électricité. Bon à savoir, les offres d’électricité sont sans engagement, le changement de fournisseur peut donc s’effectuer à tout moment.

Colmater les fuites d’air

Même dans les habitations qui sont récentes, il n’est pas vraiment rare de sentir des petites fuites d’air. Attention, celles-ci sont lourdes de conséquences ensuite sur la facture énergétique. Partez à leur chasse pour les colmater au plus vite dès l’arrivée des premières journées de froid : supprimez les fissures, recollez les joints et faites au niveau des portes des petits travaux afin éviter de laisser entrer l’air froid.

On conseille dans le même esprit, de fermer les volets durant les heures les plus froides, afin de conserver à l’intérieur un maximum de chaleur. À l’inverse, il ne faut pas hésiter, quand le soleil est à son zénith, à ouvrir les rideaux afin de récupérer un maximum de chaleur.

Contrairement enfin, à ce que l’on pourrait penser spontanément, il n’est pas du tout profitable de s’enfermer dans un nid douillet tout l’hiver. Même quand il fait froid, vous devez chaque jour aérer la maison, durant au moins 5 minutes, afin de chasser l’humidité. Cependant, veillez bien à ce moment-là à éteindre le chauffage, cela évitera qu’il ne s’emballe de trop !

Optimiser son chauffage

Il existe plusieurs méthodes très performantes afin d’obtenir de bien meilleurs rendements avec sa chaudière tout en dépensant moins. Pour commencer, on veille bien à dégager au mieux l’espace devant tous les convecteurs, pour que la chaleur puisse se diffuser autant que possible. Vous pouvez en parallèle aussi mettre en place derrière les radiateurs un film isolant. Cela permettra de transmettre la chaleur vers la pièce souhaitée plutôt que vers le mur.

N’hésitez pas, par la suite, à installer un programmateur pour le chauffage. Ce petit investissement sera bénéfique très rapidement, car vous pourrez personnaliser vos plages horaires de chauffage : par exemple la nuit, vous pouvez baisser la température. En effet vous n’avez pas besoin de trop de chaleur pour dormir. Pour les périodes le logement est vide, Il en va de même.

Rénover sa maison en ciblant les travaux les plus efficaces

Toutes les artifices l’hiver pour payer moins cher son chauffage seront très peu fructueuses si votre logement est mal isolé. Nous vous recommandons ainsi vivement de réaliser un audit énergétique, afin de connaître dans votre cas les travaux les plus efficaces : le changement des ouvertures, l’isolation des combles, l’isolation par l’extérieur ….

Si l’isolation n’est pas en cause dans certains cas, c’est la chaudière qui coûte cher, notamment si elle est ancienne et qu’elle fonctionne au fioul (énergies fossiles). Il est dans ce cas possible de la faire remplacer par un dispositif beaucoup plus rentable et moins polluant, tel que la chaudière à bois ou à gaz, ou également la pompe à chaleur.

Tous ces travaux pour une partie peuvent être financés par MaPrimeRénov’ qui remplace en 2020 à la fois le crédit d’impôt pour la transition énergétique CITE et les aides de l’Anah (Agence nationale de l’habitat). En 2020, Ma primeRénov s’adresse directement aux ménages les plus modestes en France selon les conditions de ressources qui ont été fixées par l’Anah. Seuls les propriétaires qui occupent leur logement comme résidence principale y sont éligibles.

Laisser un commentaire