La rampe d’escalier : Un projet indispensable

Publié le
3.4/5 - 7 votes

La rampe d'escalier : Un projet indispensable

La très large majorité des escaliers sont équipés de rampes, de formes et de matériaux divers. Si la sécurité s’impose très logiquement, l’esthétique est quant à elle plus discutée, car elle relève des goûts de chacun. Sans pour autant vous pousser vers un modèle plutôt qu’un autre, nous vous invitons à considérer les différentes possibilités qui s’offrent à vous.

Pourquoi installer une rampe d’escalier ?

Si la présence d’une rampe d’escalier nous semble le plus souvent être d’une logique imparable, il existe cependant certains particuliers qui ne le voient pas de cet œil.

Nous encourageons tous ceux qui se lancent dans la construction ou qui font une rénovation, à inclure une rampe à leur escalier.

La rampe d’escalier, pour éviter les chutes

La rampe d’escalier a avant tout un rôle sécuritaire. Elle permet en effet de prévenir une chute du haut de l’escalier vers l’étage inférieur dans le cas ou l’escalier ne serait pas fermé sur ses deux côtés. C’est pour cette raison que les gardes corps possèdent des barreaux relativement resserrés.

La rampe permet aussi de se rattraper lorsqu’on manque une marche ou qu’on trébuche lors de l’ascension de l’escalier.

Pourquoi installer une rampe d’escalier

 

Pour aider l’ascension de manière esthétique

Une rampe permet également de pouvoir faciliter l’ascension d’un escalier en cas de mobilité réduite. Elle n’est pas aussi efficace qu’un monte escalier, mais elle permet d’assurer un renfort certain.

Elle est aussi beaucoup plus élégante qu’un monte escalier, aussi si ce dernier n’est pas une nécessité, une rampe ergonomique bien installée facilitera grandement la transition entre les étages.

Est-il obligatoire d’équiper un escalier d’une rampe ?

Une question que l’on retrouve énormément, à juste titre car un certain flou règne sur cet élément.

Pour les escaliers publics, ou en parties communes, une rampe est obligatoire dans tous les cas.

Pour les logements privatifs, la loi semble indiquer que la rampe n’est pas obligatoire sauf si l’escalier est installé entre deux parois continues.

Les logements locatifs doivent être sécurisés pour leurs locataires, par le bailleur, aussi la rampe semble ici être obligatoire.

Quels sont les matériaux disponibles pour une rampe d’escalier ?

Pour nos escaliers intérieurs, la rampe est un élément qui, comme beaucoup d’autres, peut être plus ou moins esthétique. On dispose donc de nombreuses possibilités afin de s’orienter vers la rampe la plus indiquée pour son intérieur.

Le bois, le grand classique

Les rampes sont dans la très grande majorité réalisées en bois, tant au niveau de la main courante que du garde-corps. Ces éléments sont en effet très souvent compris dans le prix de l’escalier.

La qualité du bois est très variable et peut aller du très classique pin, en passant par le chêne et jusqu’aux essences les plus précieuses. Dans tous les cas le bois reste un matériau solide, facile à travailler et pouvant se marier avec de très nombreux styles d’intérieurs.

Le fer forgé, aussi bien en intérieur qu’en extérieur

Le fer forgé peut proposer des rampes d’escalier plus luxueuses, très souvent composées sur mesure.

Le fer forgé peut offrir une esthétique traditionnelle ou au contraire très moderne ou industrielle selon les éléments de décors qu’il embarque.

Si le fer forgé est particulièrement solide, on devra toutefois prendre soin de le peindre et de le protéger, surtout si la rampe est exposée aux éléments.

Quels sont les matériaux disponibles pour une rampe d’escalier

 

Les combinaisons métaux, bois et câbles ou verre

Le comble de la modernité, même en rénovation, est actuellement de mélanger différents matériaux. On aura donc recours à de l’aluminium pour les poteaux, car la solidité sera optimale et à du bois pour la main courante, question de douceur au toucher.

Entre les deux peuvent intervenir les fameux câbles acier qui se fondent presque totalement dans le décor, ou le verre, pour un cachet très contemporain.

On prendra dans les cas soin de ne pas mélanger trop de matériaux, de manière à éviter de saturer la légèreté esthétique qu’une rampe moderne doit pouvoir offrir.

Si besoin, nous pouvons vous mettre en relation avec plusieurs professionnels proche de chez vous. Ils prendront contact avec vous pour établir des devis personnalisés :
Obtenir jusqu'à 5 devis
pour comparer sans engagement

Quelles fixations pour une rampe d’escalier ?

On ne le remarque pas toujours, mais les rampes sont fixées de différentes manières. Si dans l’ensemble ces choix n’impactent pas la sécurité ni la fonctionnalité de la rampe, ils impliquent certains avantages et inconvénients.

Fixation à la française : la plus courante

La fixation la plus populaire en France est sans surprise la fixation à la française. Avec cette méthode on fixe les poteaux de la rampe directement dans les marches, à quelques centimètres de leur extrémité extérieure.

Cette pose est réputée la plus solide par les intervenants français, c’est pourquoi ils la préconisent toujours.

Elle dispose d’un inconvénient majeur, celui de prendre de l’espace sur la marche, et donc de réduire légèrement l’espace disponible dans l’escalier.

Quelles fixations pour une rampe d’escalier

Fixation à l’anglaise, pour gagner de la place

La fixation à l’anglaise implique de fixer les poteaux sur le limon de l’escalier. On devra donc fournir un peu plus de travail et les poteaux devront être sensiblement plus longs que ceux utilisés pour la pose à la française.

La pose à l’anglaise permet en revanche de ne pas rogner sur l’espace des marches et donc de disposer de quelques précieux centimètres de plus.

La main courante, une solution parfois possible

Dans certains cas bien précis, on peut installer uniquement une main courante. Il s’agit en fait seulement du haut d’une rampe, de la partie à laquelle on s’agrippe.

Certains escaliers déjà sécurisés peuvent recevoir ce système, qui permet de réduire un peu le budget des travaux de pose de rampe.

Dans ce cas-là, la rampe sera accrochée au mur par des pattes spéciales qui assureront la sécurité de la main courante et ne réduiront en aucun cas la solidité de l’ouvrage.

Laisser un commentaire