Extension de maison : la maison évolutive, le bâtiment de demain

Publié le
4/5 - 5 votes

Extension de maison : la maison évolutive, le bâtiment de demain

On entend de plus en parler de maison évolutive, mais au final, beaucoup de particuliers ne savent pas toujours ni de quoi il s’agit ni quels peuvent bien être les avantages de ce type de maison. C’est pourquoi nous vous offrons ce dossier spécial maison évolutive, qui répondra à toutes vos questions. Vous serez ainsi suffisamment informé pour déterminer si cette solution ultramoderne est faite pour vous ou non.

Qu’est ce qu’une maison évolutive ?

Contrairement à ce que l’on peut lire ici et là, une maison évolutive n’est pas un nouveau type de bâtiment, comme les maisons bioclimatiques peuvent l’être. Il s’agit plutôt d’une façon de construire, d’une méthode de planification et de réalisation de la maison moderne en prenant en compte l’évolution normale d’une famille.

En effet, une maison évolutive permet de prévoir les agrandissements éventuels tout en limitant le plus possible leur complexité et leurs coûts.

Ce nouveau type de bâtiment n’implique donc plus de construire la maison entièrement, mais plutôt de ne construire que l’essentiel du moment, auquel on pourra ajouter des éléments au fil des années.

Qu’est ce qu’une maison évolutive ?

Il va sans dire que les maisons évolutives permettent, non pas d’économiser de l’argent, mais de dépenser moins lors de la construction initiale, ou de dépenser le même montant en utilisant dès lors des matériaux de meilleure qualité et plus écologiques.

Le concept semble si normal et logique qu’on se demande pourquoi il n’est pas le standard de la construction depuis des années.

Quels éléments prévoir pour rendre une maison évolutive ?

Une maison évolutive est en tout premier lieu le fruit de la collaboration étroite d’un architecte (ou d’un maître d’œuvre) et d’un maître d’ouvrage (vous).

Il faut en effet une grande concertation entre les deux parties de manière à établir les besoins actuels et futurs, le style de vie des habitants et bien entendu les considérations techniques que ces éléments ont sur le bâtiment et sur son évolution.

Une fois les plans réalisés, les éléments techniques qui en ressortent sont souvent les mêmes, sauf maître d’ouvrage atypique.

Vérifier le POS avant toute chose

Avant toute démarche, il faut vous assurer des recommandations du POS qui régit votre parcelle. Le Plan d’Occupation des Sols implique en effet des limites de surface, de surface habitable, de hauteur, de formes et bien d’autres choses.

C’est ce dernier, avec le Plan Local d’Urbanisme qui vous permettra de prévoir les évolutions possibles de manière légale.

Si vous désirez par exemple disposer d’un toit-terrasse dans l’optique d’y ajouter une extension ossature bois dans 10 ans, le POS et le PLU doivent pouvoir autoriser ce genre de toiture.

Créer des bases solides pour une évolution facile

L’évolution d’une maison passe souvent par son agrandissement. Ce dernier, qu’il soit au niveau du sol ou en étage demande nécessairement à ce que sa charge soit supportée de manière acceptable.

On prévoira donc une assise techniquement compatible avec une évolution de ce type. Ce pourra être une terrasse en étage, une terrasse au rez-de-chaussée, un toit-terrasse suffisamment résistant et d’autres.

Le but du jeu sera donc de disposer d’une surface saine et solide pour y construire une future extension.

Si besoin, nous pouvons vous mettre en relation avec plusieurs professionnels proche de chez vous. Ils prendront contact avec vous pour établir des devis personnalisés :

Penser à adapter les gaines techniques

Lorsqu’on réalise un agrandissement, on se heurte très souvent au problème des gaines techniques, dont le parcours n’est pas adapté à la nouvelle situation. On est donc généralement forcé de doubler les gaines techniques, ou de faire une gymnastique technique qui demande du temps et de l’argent.

Avec la maison évolutive, on prévoit déjà la présence de gaines techniques aux endroits pertinents. La terrasse sera transformée en chambre avec salle de bain intégrée ? Prévoyons donc les éléments sanitaires et électriques qui seront nécessaires. Les canalisations pourront être bouchées et dissimulées, dans l’attente de l’évolution pressentie. Si vous aviez pensé à une terrasse bois ou composite au départ vous vous remercierez car celle-ci sera plus facilement démontable et les travaux de plomberies et d’électricité n’en seront que facilités.

Quels éléments prévoir pour rendre une maison évolutive ?

Prévoir l’utilisation du futur

L’évolution d’une maison ne concerne pas uniquement la surface. Il faut également penser à l’énergie et aux consommables.

On devra donc judicieusement prévoir un système de chauffage disposant d’une bonne capacité. On pourra ainsi éviter de changer tous les équipements énergie.

On ne peut que souligner l’importance, par exemple, d’un ballon d’eau chaude suffisant à une famille entière dès le début du chantier.

Quels matériaux pour sa maison évolutive ?

Les matériaux que l’on utilise dans une maison évolutive doivent très logiquement permettre des modifications ultérieures facilitées.

On sera donc bien inspiré d’utiliser des matériaux tels que le bois, le verre, la terre cuite ou encore le béton cellulaire.

Le bois, votre compagnon idéal

Le bois est bien entendu la star des maisons évolutives. Ce matériau permet d’imaginer des modifications profondes sans pour autant demander des travaux titanesques.

Une maison ossature bois sera particulièrement adaptée au modèle évolutif. On pourra lui ajouter des éléments très facilement et en percer la structure sans grandes difficultés.

Quels matériaux pour sa maison évolutive ?

Ne négligez pas le verre, ce matériau si technique

Le verre est idéal en évolution. En effet, il permet de créer des espaces très lumineux, relativement légers et très techniques.

On pourra donc multiplier les baies vitrées coulissantes ou fixes lors d’un agrandissement, de manière à faciliter les travaux.

En amont, la présence de baies vitrées est également appréciable, car en les supprimant on dispose d’ouvertures larges et pratiques vers une extension.

Peut-on utiliser du béton ?

Le béton peut être utilisé, mais son poids et sa grande densité en font un matériau difficile à modifier et à travailler une fois sec.

Si on doit souvent y avoir recours pour les assises et éventuelles dalles, on s’efforce généralement d’en abuser dans une maison évolutive.

Laisser un commentaire