En pente, plate ou arrondie : Quelle forme pour mon toit ?

En pente, plate ou arrondie : Quelle forme pour mon toit ?
Noter cet article ?

En pente, plate ou arrondie : Quelle forme pour mon toit

On sait tous qu’il existe plusieurs formes de toiture. Si on voit très nettement les différences esthétiques que les différentes formes peuvent apporter, on sait cependant moins quelles sont les implications techniques. Or, ces implications techniques sont indispensables pour effectuer le bon choix et disposer d’une toiture durable. Si vous débutez votre projet de toiture, en construction ou en rénovation, voici nos indications pour vous aider à effectuer le bon choix de forme de toit.

Peut-on choisir sa forme de toit en toute liberté ?

Sachez, avant de vous lancer dans les esquisses et la compulsion de magazines de déco, que vous n’êtes pas toujours en mesure de choisir la forme de votre toit.

Peut-on choisir sa forme de toit en toute liberté

Il existe en effet des restrictions qui peuvent vous forcer à installer un type de toiture en particulier. Ce choix forcé est généralement motivé par des arguments légaux ou administratifs comme le règlement du PLU ou le fait que votre maison (ou votre village)soit un patrimoine historique.

Il faudra donc en premier lieu vous rapprocher de votre mairie de manière à lever le doute sur cette question.

Les toits en pente : les plus courants

La forme de toit la plus commune en France est la toiture en pente. Il s’agit véritablement de la toiture de monsieur tout le monde, que l’on voit aussi bien en rénovation qu’en construction, sur des maisons très traditionnelles ou au contraire très modernes.

Les types de pentes pouvant largement faire varier l’esthétique, la solidité et l’aspect pratique, on estime que ces toitures peuvent satisfaire la très large majorité du marché.

La toiture 2 pans, le plus classique

Parmi les toitures en pente, les toitures à deux pans sont les plus communes. Elles présentent, comme leur nom l’indique, deux pans formés par les deux pentes de la toiture.

Ces toitures offrent de nombreux avantages. Elles libèrent beaucoup d’espace dans les combles et peuvent donc facilement ouvrir la possibilité de combles aménagés.

Ces toits, présentant peu de coupes, sont en général les plus économiques et sauront satisfaire les budgets toiture les plus serrés.

On peut généralement utiliser la plupart des matériaux de couverture sur ce type de toiture, ce qui laisse de nombreuses opportunités pour trouver le meilleur rapport esthétique/prix.

La forme de toit à 4 pans : Rempart contre le vent

Dans certains cas, les toitures à 2 pans sont doublées. Elles forment ainsi des toitures à 4 pans, un peu comme si la maison était surmontée d’une pyramide.

Les toitures à 4 pans ont deux avantages principaux. Elles résistent très bien au vent, car leur pignon n’est pas perpendiculaire au sol. Elles sont également beaucoup plus esthétiques que les toitures à 2 pans.

En revanche cette forme de toit est plus onéreuse à mettre en place (plus de coupes, charpente plus complexe) et libère moins de place dans les combles.

En dehors de ces considérations, la toiture à 4 pans peut également recevoir la plupart des matériaux de couverture.

Les toits en pente : les plus courants

La forme de toit monopente : pour les climats rudes

Dans les régions d’altitude là où il y a beaucoup de neige l’hiver, on remarque souvent que la forme des toits change. Les toitures y sont en effet généralement monopente.

La monopente a l’avantage de limiter l’accumulation de la neige sur la couverture et permet donc de moins faire souffrir la charpente.

En revanche le degré de la pente est soumis à des calculs très complexes et bien souvent il est imposé par les règles régionales. On devra donc confier ses travaux à un couvreur qui maîtrise parfaitement le domaine.

La toiture à la Mansard, pourquoi la choisir ?

Enfin, on trouve également dans certaines régions des toitures à deux pans avec ligne de bris. Le principe est très simple : chaque pan possède 2 pentes légèrement différentes. Par exemple le haut du toit sera d’une pente moyenne qui deviendra beaucoup plus raide à partir de sa moitié.

L’esthétique est très proche des fermes scandinaves que l’on voit souvent dans les films.

Cette forme de toit nommée à la Mansard a en effet pour but de libérer le plus d’espace possible dans les combles, dans les anciens temps on utilisait ainsi cet espace pour stocker le foin. Ce sera le compagnon idéal pour des combles aménagés.

Le prix de ces toitures est relativement élevé, car les travaux sont plus complexes et plus longs.

Si besoin, nous pouvons vous mettre en relation avec plusieurs professionnels proche de chez vous. Ils prendront contact avec vous pour établir des devis personnalisés :
Obtenir jusqu'à 5 devis
pour comparer sans engagement

La toiture plate : Quelles sont les variantes ?

Les toitures plates sont à la mode pour les maisons très modernes. Si cela est permit par votre PLU, vous pouvez tout à fait envisager une toiture plate, même en rénovation.

Sachez cependant qu’installer une toiture plate en remplacement d’une toiture en pente engage des retouches au niveau du bâtiment ce qui peut très rapidement faire grimper les coûts. À vous de peser les avantages et inconvénients.

La terrasse : La star des toits plats

Nombreux sont ceux qui rêvent d’un toit plat afin d’y installer une terrasse. C’est vrai que la perspective de prendre le soleil au-dessus des autres toits est tentante, mais encore faut-il savoir dans quoi on s’engage.

Le toit terrasse implique un surplus de poids qui n’a pas été forcément prévu lors de la construction du bâtiment, il faut donc penser à renforcer toute la structure du bâtiment et donc à engager une équipe de spécialistes.

Au-delà ce problème de poids, la toiture plate implique la réalisation d’une étanchéité parfaite qu’il faudra sans doute refaire après une trentaine d’années.

À réserver à ceux qui ont les moyens et qui sauront prendre le temps d’entretenir leur toiture.

La toiture plate : Quelles sont les variantes

La toiture végétalisée, pour les budgets élevés

Pour aller plus loin dans la forme de toit originale, on peut également opter pour la toiture végétalisée.

Ce système implique un renforcement encore plus draconien que celui du toit terrasse car il faut compter avec le poids de la terre et des végétaux.

La toiture végétalisée est très esthétique, mais également très onéreuse, il faudra donc bien prévoir son projet en n’omettant aucun paramètre.

La toiture arrondie, le cas particulier

On doit désormais compter avec la toiture arrondie qui est le nouveau chouchou de la construction écologique. Ses formes rondes rappellent en effet la nature et l’utilisation du bois y est tout à fait recommandée.

La toiture arrondie, le cas particulier

La toiture arrondie dispose des avantages de l’esthétique, de la place sous comble et surtout de l’originalité.

Cependant, il faudra choisir les matériaux de couverture appropriés, car tous ne conviennent pas. Si la toiture est en forme de cône ou de dôme, le choix des matériaux sera d’autant plus restreint et onéreux.

Laisser un commentaire