Nos conseils pour réaliser l’ouverture d’un mur porteur

Nos conseils pour réaliser l’ouverture d’un mur porteur
Noter cet article ?

Nos conseils pour réaliser l'ouverture d'un mur porteur

L’ouverture d’un mur porteur est sans doute le projet à propos duquel nous recevons le plus de questions. Il s’agit en effet d’un projet très populaire en rénovation, qui est en théorie simple, mais qui est très nébuleux dans la réalité. Si vous souhaitez faire l’ouverture d’un mur porteur, sachez qu’il existe toute une marche à suivre pour réaliser ce projet. L’intégrité de la structure porteuse de votre maison en dépend, aussi il est primordial de prendre les bonnes décisions et de bien connaître le sujet.

Faire l’ouverture d’un mur porteur : Oui, mais pourquoi ?

Pourquoi les particuliers désirent-ils franchir le pas et faire ouvrir ou même démolir un mur porteur ? Les raisons sont multiples, mais gravitent généralement autour de la sensation d’un mur porteur handicapant l’utilisation de l’espace habitable.

Ce sera très certainement aussi votre cas et les raisons qui suivent ne manqueront pas d’attirer votre attention.

Avant toute démarche, prenez la précaution de bien déterminer si l’ouverture du mur porteur est importante, car ce projet n’est absolument pas anodin.

Ouvrir pour pour faciliter l’accès

La première raison qui pousse les particuliers à ouvrir un mur porteur est généralement l’accès. On remarque en effet que les murs porteurs peuvent présenter un obstacle, là où une porte serait la bienvenue.

Pour résoudre ce problème, on peut faire réaliser l’ouverture du mur porteur, soit pour une simple porte, soit pour un passage plus large.

Le choix de la largeur de l’ouverture dépendra largement de vos goûts et dans une certaine mesure de la présence d’éléments techniques dans le mur (colonne technique par exemple).

Dans tous les cas, sachez que l’ouverture pour une simple porte sera plus facile et moins onéreuse qu’une ouverture très large.

Ouvrir un mur pour laisser passer de la lumière

Il arrive également que le mur porteur soit mal situé en considérant l’éclairage de l’habitation. Il est en effet dommage d’avoir une pièce ne profitant jamais de la lumière directe du soleil, en raison de la présence d’un mur porteur.

Il s’agira donc là de faire l’ouverture du mur porteur la plus grande possible, de manière à favoriser la présence du plus de lumière possible.

Ce type de projet peut facilement donner lieu à la pose d’un IPN et d’une verrière haussmannienne, de manière à proposer une esthétique industrielle particulièrement efficace.

Faire l’ouverture d’un mur porteur : Oui, mais pourquoi

La cuisine ouverte sur le salon : Une raison populaire

Enfin, les codes esthétiques actuels préconisent souvent l’ouverture entière de la cuisine sur le salon. Lors d’une rénovation, on s’efforce de coller au goût du jour et on doit donc bien souvent démolir le mur séparant la cuisine du salon.

Dans certains cas ce mur est porteur. Il faut donc faire réaliser l’ouverture du mur porteur de manière sécurisée, et donc, par un professionnel expérimenté.

Si besoin, nous pouvons vous mettre en relation avec plusieurs professionnels proche de chez vous. Ils prendront contact avec vous pour établir des devis personnalisés :
Obtenir jusqu'à 5 devis
pour comparer sans engagement

Quelles règles administratives pour l’ouverture d’un mur porteur ?

Vous vous en doutez, on n’ouvre pas un mur porteur n’importe comment. Il faut en effet suivre certaines règles pour ne pas engager l’intégrité du bâtiment.

Les règles régissant l’ouverture du mur porteur ne sont pas de simples indications, ce sont réellement des obligations auxquelles il faut se soumettre.

Que faire en copropriété ?

Si vous êtes dans un immeuble, ou même dans une maison située en copropriété, il faudra impérativement obtenir l’accord de l’assemblée des copropriétaires.

Pour obtenir cet accord, vous devrez présenter une étude de faisabilité complète ainsi que la présence d’un professionnel disposant d’une garantie décennale.

L’étude de faisabilité servira de document de travail pour les copropriétaires qui sauront ainsi que l’ouvrage ne présente aucun danger.

Si vous êtes dans une maison individuelle, vous pourrez faire réaliser les travaux sans aucune autre démarche administrative.

Quelles règles administratives pour l’ouverture d’un mur porteur

Le permis de construire est-il nécessaire ?

On pense souvent à tort que l’ouverture d’un mur porteur implique un permis de construire, ou de démolir. Pourtant, ce projet n’implique absolument pas ce genre d’autorisation.

Vous pourrez ainsi faire réaliser vos travaux sans aucune entrave administrative, mais il faudra toutefois respecter les règles techniques, qui sont, elles, plus draconiennes.

Comment se déroule l’ouverture d’un mur porteur ?

Pour éclairer votre vision du projet, nous vous proposons une liste d’étapes indispensables à toute ouverture de mur porteur.

Certaines de ces étapes sont obligatoires, tandis que d’autres peuvent être légèrement modifiées en fonction des cas.

En tout état de cause, le professionnel qui réalisera les travaux connaîtra très certainement ces règles sur le bout des doigts.

L’étude de faisabilité : Obligatoire

On ne le dira jamais assez, mais un maçon n’est jamais et en aucun cas autorisé à ouvrir un mur porteur sans étude préalable. Un tel acte priverait les travaux de toute garantie.

Il faut donc faire réaliser une étude par un Bureau d’Etudes Techniques. On trouve ces spécialistes en divers endroits, mais principalement dans les cabinets d’architecture.

Les ingénieurs du BET inspecteront la structure de votre habitation, étudieront ses plans techniques et proposeront un type d’ouverture. Le maçon saura ainsi comment ouvrir le mur et surtout comment réaliser la répartition des charges.

La préparation du mur à ouvrir

Le mur à ouvrir devra être préparé avant toute chose. On inspectera ce qui se trouve à l’intérieur à l’aide de détecteurs spécialisés, de manière à ne pas rompre de conduites d’eau ou gaines électriques. Le cas échéant on retira ces gaines et on fera place nette.

Ensuite, le maçon devra étayer l’étage supérieur, dont la charge ne sera en effet plus du tout supportée lors de l’ouverture du mur.

L’étayage peut être plus ou moins complexe, selon la configuration des lieux.

Comment se déroule l’ouverture d’un mur porteur

L’ouverture proprement dite

L’ouverture est généralement réalisée après découpage de la zone à ouvrir à l’aide d’une tronçonneuse à béton.

Le mur est ensuite précautionneusement démonté du haut vers le bas, sans user de force excessive.

On s’efforce en effet d’éviter les coups trop violents qui engendrent beaucoup de vibrations.

La pose d’une poutre de soutènement

Enfin, lorsque la place est libre, on pose une poutre de soutènement destinée à remplacer le mur porteur.

Ces poutres peuvent être de plusieurs types, mais le plus souvent il s’agit de poutres métalliques ayant la forme d’un I ou parfois d’un H.

Ces fameux IPN pourront être recouverts d’un coffre en placo, ou pourront demeurer apparents pour un style industriel du meilleur effet.

Laisser un commentaire