L’entretien des volets roulants : Une opération très simple

Publié le

L'entretien des volets roulants : Une opération très simple

L’installation de volets roulants fait partie des projets parmi les plus populaires chez les Français. Il faut bien dire que cet équipement très moderne offre un excellent confort, une sécurité accrue et un automatisme bienvenu. Pour beaucoup, les volets roulants sont oubliés une fois qu’ils sont posés et fonctionnaient presque de manière autonome. Pourtant, il est important d’en prendre soin si l’on désire prolonger leur durée de vie. L’entretien des volets roulants n’est pas très compliqué et les quelques conseils qui suivent vous satisferont durant de longues années.

Pourquoi réaliser l’entretien d’un volet roulant ?

De nos jours les volets roulants sont fabriqués à partir de PVC ou d’aluminium, des matériaux qui ne nécessitent aucun entretien, non ? S’il est vrai que les lames qui constituent le corps du volet roulant, aussi nommé contrevent, sont très résistantes face aux éléments, elles ne sont pas invulnérables.

D’autre part, le plus gros des problèmes de maintenance d’un volet roulant se situe dans le coffre où l’enroulement a lieu et dans les glissières latérales. Des éléments qui peuvent, à la longue, être endommagés faut d’entretien. En effet, l’eau et les poussières qui peuvent rester accrochées sur les lames du contrevent sont projetées à l’intérieur du coffre et viennent encrasser le mécanisme, ou pire : le moteur lui-même.

Il est donc nécessaire d’effectuer un nettoyage régulièrement, de manière à éviter un encrassement trop important.

Nettoyer ses volets roulants

Il est généralement conseillé de nettoyer ses volets 2 à 3 fois par an, faces intérieure et extérieure.

Si vous disposez d’un tuyau d’arrosage dans votre jardin, la tâche sera très simple. Il suffira de bien mouiller vos volets roulants, de les brosser à l’aide d’un balai souple et neuf, puis de rincer.

Il arrive parfois que les saletés soient bien accrochées. Dans ce cas-là il est possible d’utiliser un produit nettoyant. Les professionnels s’accordent généralement à dire que le savon noir est un produit très efficace. Ce savon est très respectueux de la peinture et du PVC tout en nettoyant efficacement et en faisant briller.

On pourra le cas échéant frotter certains points des volets roulants à l’aide d’une éponge très légèrement abrasive.

Dans le cas particulier des volets roulants solaires les capteurs doivent être absolument nettoyés pour garantir leur efficacité. On préconise en général un à deux nettoyages par an à l’eau claire ou déminéralisée si celle-ci est trop calcaire.

Nettoyer ses volets roulants

Dans tous les cas il est particulièrement important de bien rincer les volets de manière à les débarrasser de toute trace de savon. Ce produit est dégraissant et s’il parvient dans certains points du mécanisme, il pourra ronger certaines couches de graisse utiles.

Sachez qu’il existe aussi des produits destinés tout spécialement au nettoyage du PVC. Ils contiennent des solvants non agressifs pour le PVC et doivent être manipulés avec précaution. On ne les conseille généralement que si les autres produits plus traditionnels n’ont pas été efficaces.

Prenez toujours le temps de sécher vos volets après nettoyage ou à la rigueur de leur passer un coup de raclette.

Si besoin, nous pouvons vous mettre en relation avec plusieurs professionnels proche de chez vous. Ils prendront contact avec vous pour établir des devis personnalisés :

Graisser ses volets roulants

L’entretien des volets roulants permet de répondre à de petits problèmes qui ne sont pas structurellement graves, mais qui peuvent nuire au confort d’utilisation de l’équipement.

Le geste le plus facile pour maintenir un volet roulant en bonne santé est de réaliser un graissage de certaines parties, notamment des glissières latérales. Ces petites réglettes métalliques assurent le bon enroulement du tablier du volet roulant. Si ces glissières ne sont pas convenablement lubrifiées, elles peuvent freiner la course du volet ou produire des grincements.

Pour résoudre ces petits désagréments, il est recommandé d’utiliser de la graisse silicone en bombe et de lubrifier les glissières après le nettoyage.

Si vous vous sentez l’âme bricoleuse, le coffre d’un volet roulant se démonte facilement et laisse percevoir d’autres parties mécaniques (mouvement) que l’on peut graisser.

L’entretien d’un volet roulant : À confier à un pro ?

Les professionnels proposent très souvent des contrats d’entretien des volets roulants. Tout comme pour l’entretien d’une chaudière, le spécialiste se déplace chez vous pour réaliser un nettoyage des volets, un graissage et une inspection du moteur et du mécanisme interne. Dans le cas particulier d’un volet roulant pour fenêtre de toit il sera évidemment plus raisonnable de faire appel à un professionnel équipé et assuré pour ce genre de prestation.

L’entretien d’un volet roulant : À confier à un pro

Un entretien annuel de ce type est légèrement excessif, vous pouvez réduire ces interventions à une fois tous les 3 ou 5 ans, sauf si votre situation géographique implique un encrassement très lourd des volets. Les maisons en complète bordure de mer pourront par exemple avoir recours à ces services annuellement, car le sel de mer est particulièrement agressif et corrosif.

L’avantage de ce genre de contrat est bien évidemment de pouvoir déceler une panne à temps et d’effectuer la réparation sans ne connaître aucun désagrément.

Laisser un commentaire