Choisir son éclairage extérieur : Entre esthétique et fonctionnalité

Publié le
Noter cet article ?

Choisir son éclairage extérieur : Entre esthétique et fonctionnalité

L’éclairage extérieur d’une maison est un système d’accessoires que de nombreux particuliers choisissent désormais d’intégrer dans la rénovation de leur maison ou de leurs espaces extérieurs. L’éclairage extérieur doit désormais être performant et esthétique tout en consommant le moins d’énergie possible. Pour répondre à ce cahier des charges plutôt délicat, nous vous proposons quelques pistes de réflexion.

Quel éclairage pour une allée ou un chemin d’accès ?

Le premier élément que les particuliers désirent éclairer est généralement le pourtour de la maison et l’allée vers l’entrée, vers le garage ou le local technique (poubelles).

On le comprend aisément, lorsqu’on se déplace le soir ou tôt le matin, par exemple pour rejoindre son véhicule, un éclairage est très utile.

On prendra donc le soin d’installer un éclairage pratique, fonctionnel, mais également esthétique.

Un éclairage à vocation utilitaire

L’éclairage extérieur pourrait se suffire à lui-même en n’étant qu’utilitaire. Ce n’est pas le cas, car on lui demande aussi d’embellir la maison, mais ce côté reste cependant prioritaire.

Un éclairage d’allée doit donc offrir la possibilité de marcher dans l’obscurité sans aucun danger. Il devra donc être suffisamment lumineux sans pour autant qu’il n’éblouisse l’usager.

Les sports, potelets, balises ou autres bornes sont idéaux pour cette tache. Ils devront idéalement offrir un éclairage orientable ou le cas échéant un verre dépoli, pour éviter l’éblouissement.

Un éclairage qui doit aussi être esthétique

Illuminer ses allées et le tour de son domicile présente une haute valeur ajoutée esthétique. Aussi, cet aspect doit entrer dans la préparation de votre projet.

Vous pouvez installer des appliques ou des spots le long des bâtiments, directement sur la façade, pour un éclairage accueillant, mais non agressif.

Les allées seront avantageusement équipées d’éclairages ras du sol qui permettent de se diriger sans problème tout en ne ruinant pas l’esthétique naturelle des lieux durant la journée. L’éclairage ne doit cependant pas supplanter le jardin, il faut aussi éviter certaines erreurs d’implantation.

Quel éclairage pour une allée ou un chemin d’accès

Le photoélectrique : à privilégier

Pour ce type d’éclairage, il est vivement conseillé d’avoir recours à un éclairage automatique : le photoélectrique.

Ces luminaires détectent automatiquement l’arrivée du crépuscule et s’illuminent automatiquement.

Pour aller plus loin, vous pouvez également utiliser des luminaires avec détecteurs de mouvements. Ces derniers ne s’illumineront que lorsque vous serez à l’extérieur. Ce sera un excellent moyen de faire des économies d’électricité.

Les solutions domotiques permettent de pousser encore plus loin le principe, mais l’investissement financier et plus élevé.

Eclairer sa terrasse : les bonnes idées

La terrasse, ou même le balcon peuvent facilement être éclairés. On dispose dans ce cas d’un espace extérieur attenant à la maison utilisable en tout temps, même la nuit.

Cette idée est particulièrement utile lorsque la terrasse est équipée d’une cuisine extérieure, d’une table pour les repas entre amis, ou tout simplement d’un salon d’été.

On pourra organiser des barbecues ou profiter de la fraîcheur nocturne sans pour autant être dans les ténèbres totales.

Adapter l’éclairage de la terrasse à votre mode de vie

l’éclairage qui doit équiper votre terrasse dépend directement du type d’utilisation que vous faite de cette dernière.

Si la terrasse est un lieu propice aux repas entre amis avec de fréquents barbecues, l’éclairage devra être fonctionnel et d’intensité variable. Si la terrasse est tout simplement un coin lounge, la lumière pourra y être moins directe et plus tamisée.

L’idée est vraiment d’accorder l’éclairage à votre mode de vie et à votre manière de profiter de l’extérieur.

Ne pas confondre terrasse et intérieur

Beaucoup de particuliers installer un éclairage de terrasse en prenant en exemple l’éclairage de leur salon. C’est une erreur, car la terrasse ne demande pas à être autant éclairée qu’un espace intérieur.

Si les deux espaces sont souvent contigus, ils ne sont pourtant absolument pas du même type.

N’essayez donc pas de reproduire l’éclairage de votre salon et efforcez-vous de partir sur des bases neuves et inédites.

Eclairer sa terrasse : les bonnes idées

Utiliser la terrasse comme un hub lumineux

La terrasse, de par sa proximité avec la maison, peut devenir le centre névralgique de votre éclairage extérieur.

De cet endroit peut en effet partir tout le réseau électrique de votre jardin. On pourra y installer un tableau électrique, mais surtout, on pourra y loger le point de jonction entre extérieur et intérieur.

De cette manière votre faisceau électrique extérieur ne pénétrera dans la maison (à destination du tableau principal) qu’en un seul et même point.

Les réparations, modifications et agrandissements éventuels en seront d’autant plus facilités.

Si besoin, nous pouvons vous mettre en relation avec plusieurs professionnels proche de chez vous. Ils prendront contact avec vous pour établir des devis personnalisés :
Obtenir jusqu'à 5 devis
pour comparer sans engagement

L’éclairage d’un jardin arboré : Le clair-obscur

Lorsqu’un jardin dépasse la simple surface de la terrasse, il peut également être équipé d’un éclairage.

Il ne s’agit pas ici de mettre en lumière une allée ou un coin lounge, mais tout simplement, de mettre en lumière certains végétaux, purement pour des raisons esthétiques.

On devra donc s’orienter vers des luminaires de types légèrement différents et plonger dans des travaux plus conséquents.

Eclairer vos végétaux, une excellente idée

Les arbres, bouquets d’arbustes, jardinières pleine terre et autres éléments design de votre jardin peuvent très facilement être soulignés par un éclairage adapté.

L’effet esthétique sera excellent et votre maison aura vraiment une aura de confort et de luxe.

Vous pourrez placer de petits projecteurs au pied des arbres et des arbustes ou le long de l’intérieur des jardinières. Le but recherché étant vraiment de voir le résultat de la mise en lumière, mais pas la source de la lumière.

Penser à la bonne orientation des luminaires

Pour atteindre ce design clair-obscur, il faut redoubler de ruse et savoir intégrer les bons luminaires aux bons endroits et de la bonne manière.

Les luminaires utilisés, généralement des spots ou de petits projecteurs devront donc être orientés sur les éléments à illuminer. Il ne faut absolument pas que le faisceau de lumière arrive directement dans vos yeux.

On choisira donc des luminaires de puissance variée et surtout on les installera en laissant volontairement des zones d’ombres çà et là. Ce sont ce s zones d’ombres qui donneront toute leur splendeur aux éléments illuminés.L’éclairage d’un jardin arboré : Le clair-obscur

Quelles normes pour un éclairage de ce type ?

Les luminaires destinés à ce genre d’éclairage extérieur seront exposés en permanence et de plein fouet aux éléments. Ils doivent donc très logiquement afficher les certifications d’étanchéité adéquates. De plus, si l’ensemble du système peut fonctionner en basse tension (12 volts T.B.T.S.), la sécurité en sera encore plus renforcée.

Le réseau électrique en lui même devra très certainement être enterré, aussi faire appel à un professionnel est indispensable. Ce dernier saura installer les bons éléments, adopter les bons transformateurs et pourra vous assurer, à vous et à vos enfants, une sécurité totale même en cas de problème technique.

Le saviez-vous ?

De nos jours, on conseille presque exclusivement d’installer des luminaires fonctionnant à l’aide d’ampoule LED. Cette technologie offre un éclairage très performant pour une consommation électrique particulièrement réduite.

Vérifier toujours le matériel avant d’acheter, car certaines ampoules LED ne peuvent pas être remplacées. Ces dernières offrent cependant une durée de vie de plusieurs dizaines de milliers d’heures.

Laisser un commentaire