Comment financer ses travaux quand on a plusieurs crédits en cours ?

Publié le

Famille travaux crédit rénovationVous devez rénover votre appartement ou aménager votre maison pour y vivre le plus longtemps possible après la retraite ? Ou vous avez envie de redécorer entièrement votre logement ? Les différents travaux que votre projet va nécessiter vont avoir un coût, plus ou moins important en fonction de celui-ci. Vous allez donc devoir trouver des sources de financements. Si de nombreuses aides et subventions existent, elles n’ont pas pour vocation de couvrir totalement les frais, et pour en bénéficier, encore faut-il correspondre au profil ciblé.

Si vous ne disposez pas d’une réserve suffisante, vous allez donc devoir emprunter la somme nécessaire pour réaliser ces travaux, soit dans sa totalité, soit en complément des aides que vous aurez obtenues. Pour certains ménages, il peut s’avérer complexe d’obtenir un prêt travaux, quelle qu’en soit la nature. Pourquoi ? Parce qu’ils ont déjà plusieurs crédits en cours – comme un emprunt immobilier et un crédit auto, par exemple – et ce nouveau prêt augmenterait de façon déraisonnable leur taux d’endettement, réduisant la marge nécessaire à la bonne tenue de leur budget mensuel.

Heureusement, il existe des prêts adaptés à tous les profils. Pour vous aider dans votre recherche, nous vous présentons ici différentes solutions à prendre en considération.

Les solutions de prêts travaux classiques

Le prêt travaux le plus connu est une forme de crédit à la consommation à destination des particuliers. En tant que tel, le montant maximal de l’emprunt est plafonné à 75 000 € et vous bénéficiez d’un délai de rétractation de 14 jours à partir de la signature du contrat. Le taux d’intérêt, qui doit vous être présenté sous la forme d’un TAEG fixe (taux annuel effectif global, comprenant les différents frais attenants au crédit), est généralement compris entre 2,5 % et 10 %. Celui-ci varie en fonction de la nature du prêt, mais également en fonction du profil de l’emprunteur (âge, situation professionnelle et patrimoniale…). La durée d’un crédit à la consommation est habituellement limitée à 10 ans.

Celui-ci peut se présenter sous différentes formes en fonction de l’organisme auprès duquel il sera contracté, ainsi que des avantages que l’emprunteur souhaitera privilégier.

  • Le prêt personnel. Le principal avantage de ce type de prêt tient dans sa flexibilité. La somme empruntée peut bien entendu est consacrée aux travaux, mais s’il en reste une partie, celle-ci pourra être dédiée à un autre projet.
  • Le crédit affecté. Comme son nom l’indique, ce prêt est totalement lié au projet qu’il est destiné à financer. Le montant est calculé sur base de devis et son emploi vérifié à l’aide des factures. Il revêt néanmoins deux avantages: d’une part, si la prestation devait ne pas être réalisée, le crédit serait alors annulé ; d’autre part, les taux d’intérêts de ce type de prêt sont généralement plus bas que ceux pratiqués pour un prêt personnel.
  • Le crédit renouvelable. Auparavant appelé crédit revolving, celui-ci consiste en une réserve d’argent mise à disposition de l’emprunteur à partir de la signature du contrat. Elle a pour caractéristique de se reconstituer après chaque remboursement des montants dépensés. Son avantage se trouve dans la rapidité avec laquelle il peut être mis en place, vu qu’il ne demande pas de justificatifs spécifiques, mais son inconvénient principal consiste dans les taux d’intérêts généralement élevés qui y sont appliqués.

A noter. Le web regorge de possibilités permettant de se renseigner sur les offres des différents établissements proposant ce type de crédits. De nombreux comparateurs de crédits permettent ainsi de se faire une première idée.

En fonction de l’envergure des travaux que vous souhaitez réaliser, si la somme nécessaire à les financer dépasse le plafond des 75 000 € du crédit à la consommation, il est également possible de solliciter un emprunt immobilier. Celui-ci est généralement demandé pour des travaux importants, impliquant du gros œuvre.

Avantages. Les taux d’intérêts appliqués à un prêt immobilier sont généralement bien inférieurs à ceux d’un crédit à la consommation. En outre, cet emprunt peut être remboursé sur une durée beaucoup plus longue comprise entre 10 et 30 ans.

Inconvénient. Il est beaucoup plus difficile d’obtenir un prêt immobilier qu’un crédit à la consommation. Entre son montant plus élevé et sa durée engageant l’emprunteur sur une plus longue période, celui-ci représente un plus grand risque pour les organismes finançant le prêt. Les banques doivent donc s’assurer de la solvabilité de l’emprunteur et placent dans une majorité des cas la limite à 33 % de taux d’endettement, ce qui peut poser un problème lorsqu’on a déjà un ou plusieurs crédits en cours. Son octroi sera également conditionné à des garanties à fournir par l’emprunteur (assurances, garantie hypothécaire…) en fonction de l’organisme de prêt.

Le rachat de crédits pour financer ses travaux

Souvent, les ménages souhaitant rénover, aménager ou redécorer leur habitation, ont déjà plusieurs crédits en cours. Propriétaires, vous n’avez pas fini de rembourser votre emprunt immobilier, et vous remboursez toujours ce crédit auto qui vous a permis d’acquérir le véhicule nécessaire à vos trajets entre le travail, l’école des enfants et la maison. Cet exemple n’a rien de rare ni d’anormal. Alors comment obtenir le crédit nécessaire au financement de votre projet de travaux ?

Une solution s’offre à vous : le regroupement de crédits.

Aussi appelé rachat de crédits ou restructuration de dettes, ce prêt a pour particularité d’offrir la possibilité de réduire (drastiquement) votre taux d’endettement, contrairement aux autres formes d’emprunts qui vont de facto l’augmenter.

Quel est le fonctionnement du regroupement de crédits ?

  • Lorsque vous souscrivez à un regroupement de crédits, vous rassemblez en un seul prêt de substitution vos différentes créances: prêts immobiliers, crédits à la consommation, dettes familiales…
  • En modulant la durée de cet emprunt, vous allez pouvoir faire baisser votre taux d’endettement.
  • En effet, en augmentant sa durée, vous diminuez mécaniquement le montant de votre nouvelle mensualité unique.
  • Ce faisant, vous retrouvez un reste à vivre plus important.

A noter. L’allongement de la durée de l’emprunt entraîne l’augmentation du coût global de celui-ci. Il s’agit donc de trouver la durée idéale, permettant de baisser suffisamment votre mensualité pour vous permettre de rééquilibrer votre budget mensuel, sans trop l’allonger afin d’éviter d’en augmenter inutilement le coût total. Pour trouver le ratio idéal permettant de trouver un équilibre, il est important de prendre contact avec un organisme fiable et expert du regroupement de crédits. Ainsi, les conseillers vous aident à obtenir la formule la mieux adaptée à votre situation personnelle.

En quoi le rachat de crédits va-t-il permettre de financer vos travaux ?

Option 1. Une fois votre taux d’endettement baissé suffisamment, il vous sera de nouveau possible de contracter le prêt travaux (crédit à la consommation ou emprunt immobilier) dont vous avez besoin pour votre projet.

Option 2. Dans le cadre du regroupement de crédits, il vous est également possible de demander l’octroi d’une trésorerie supplémentaire. Celle-ci consiste en une somme, dont le montant doit représenter une part raisonnable du montant du prêt de substitution, qui fait partie intégrante du rachat de crédits. Les fonds sont débloqués en même temps que celui-ci est mis en place. Son remboursement est donc compris dans votre mensualité unique et elle bénéficie du même taux que celui du regroupement de crédits obtenu.

Cette seconde option a pour principal avantage de ne pas venir impacter de nouveau votre capacité d’emprunt, ni la facilité de gestion de votre budget mensuel retrouvée grâce au rachat de crédits.

Notre conseil. Comme pour toute autre forme de crédit, faites une simulation en ligne. Celles-ci sont gratuites et sans engagement. Aucun frais de dossier ne peut vous être demandé tant que votre prêt n’est pas financé par la banque.

Laisser un commentaire