Comment eviter la condensation sur ses fenêtres ?

Comment eviter la condensation sur ses fenêtres ?
Noter cet article ?

Comment eviter la condensation sur ses fenêtres

Il arrive parfois de constater que de l’humidité se dépose sur le vitrage intérieur de ses fenêtres, ou bien pire, au sein même du double vitrage. Le problème peut être bénin dans certains cas, mais le plus fréquemment il s’agit d’une succession de problèmes qu’il faut impérativement traiter. En effet, la condensation est le symptôme de problèmes techniques qui peuvent témoigner d’un mauvais état de certains équipements de la maison. Nous vous proposons un tour d’horizon du problème et quelques solutions pour remédier à la présence de condensation sur les fenêtres.

Qu’est-ce que la condensation des fenêtres ?

On parle de condensation, mais il faut savoir que la condensation n’est que le phénomène physique. En effet, le symptôme, l’humidité et parfois les gouttes d’eau, est nommé buée. On a donc pris l’habitude de parler sans distinction de condensation et de buée.

Dans tous les cas, il s’agit d’une très fine pellicule d’eau présente, en l’occurrence sur les fenêtres.

Qu’est-ce que la condensation des fenêtres

Le phénomène intervient lorsque de l’air chaud, chargé d’humidité entre en contact avec des fenêtres froides. Le contact du chaud sur le froid fait passer l’humidité de l’état gazeux à l’état liquide. On voit donc apparaître une fine pellicule d’eau sur le vitrage, qui avec l’accumulation de nouvelles couches de condensation, forme des gouttes plus ou moins importantes.

On observe également ce phénomène sur les vitrages d’une salle de bain juste après une douche, cependant dans ce cas, le phénomène disparaît très rapidement.

La condensation est-elle néfaste à une maison ?

Une très légère, brève et ponctuelle condensation est un problème qui ne pose pas nécessairement d’urgence. Il s’agira alors d’un écueil à rajouter à la liste des choses à réparer dans le futur.

En revanche, une condensation régulière, qui ne disparaît pas d’elle-même est un problème important qui peut déboucher sur des dommages non négligeables.

En premier lieu, la condensation implique un très fort taux d’humidité dans la maison. Il n’est donc pas rare de voir la condensation être accompagnée de moisissures et de champignons. Ces parasites peuvent endommager grandement les meubles et la structure de la maison. Ils sont également mauvais pour la santé et peuvent à terme impliquer des maladies respiratoires chroniques.

La condensation est-elle néfaste à une maison

Ensuite, la condensation implique également un certain ruissellement d’eau sur les fenêtres. Si vous disposez de fenêtres bois, ce ruissellement pourra irrémédiablement les endommager, tant au niveau des cadres ouvrants que des cadres dormants.

On doit donc lutter vigoureusement contre la condensation et toute autre forme d’humidité.

Comment éviter la formation de condensation simplement ?

Si la condensation sur les fenêtres de votre maison est limitée et très temporaire, vous pouvez recourir à certaines astuces qui faciliteront l’évacuation de l’humidité.

En observant ces astuces, vous pourrez éviter l’escalade et l’apparition de problèmes plus importants.

Améliorer la ventilation pour renouveler l’air

Sachez que la condensation passe inévitablement par l’amélioration de la qualité de l’air. Le simple fait de renouveler l’air plus efficacement permet de le débarrasser d’une large partie de son humidité et donc on limitera automatiquement la présence de condensation.

Il pourra suffire de laisser les fenêtres légèrement ouvertes ou de mieux régler sa VMC. Si par exemple la condensation est très importante lorsque vous étendez du linge à l’intérieur, laisser deux fenêtres opposées entrebâillées permettra de régler tout problème de condensation.

Chauffer plus afin de réduire la condensation des fenêtres

Si la condensation provient du contact d’air chaud chargé d’humidité (respiration, lavage et autres sources en sont la raison) avec une surface froide, il est logique que chauffer plus règle le problème.

En chauffant plus on parvient généralement à augmenter sensiblement la température des meubles, éléments structurels et également des fenêtres.

Si votre maison est plus froide que la moyenne, essayer de monter la température très légèrement. Cette toute petite augmentation pourra très souvent résoudre les problèmes de condensation légère.

Comment éviter la formation de condensation simplement

Installer un déshumidificateur

Il existe des appareils électriques qui peuvent déshumidifier l’air. Si les autres solutions ne sont pas suffisantes, un déshumidificateur pourra vous apporter satisfaction.

Ces appareils sont peu onéreux et s’installent très facilement. Leur seul inconvénient et de consommer de l’électricité en continu.

Ils ne résolvent pas les problèmes d’humidité durablement, car lorsqu’ils ne fonctionnent pas l’humidité retrouve son niveau normal.

Si besoin, nous pouvons vous mettre en relation avec plusieurs professionnels proche de chez vous. Ils prendront contact avec vous pour établir des devis personnalisés :
Obtenir jusqu'à 5 devis
pour comparer sans engagement

Utiliser sa hotte de cuisine

Si la condensation jette son dévolu sur les fenêtres de votre cuisine, il existe des solutions très simples.

En premier lieu, si vous faites bouillir de l’eau, sachez utiliser un couvercle. Le dégagement d’humidité sera contenu et vous éviterez la formation de condensation sur les fenêtres.

De la même manière, si vous utilisez systématiquement votre hotte de cuisine, même à faible puissance, vous limiterez également énormément le dégagement d’humidité dans l’air.

Quels travaux permettent de réduire la condensation des fenêtres ?

Si la condensation de vos fenêtres est trop importante, cela signifie que le problème est d’un niveau supérieur. Dans ces cas-là, il faut à terme effectuer des travaux de rénovation et de réparation de manière à limiter la formation de la condensation ou le cas échéant d’évacuer l’humidité rapidement et efficacement.

Rénover l’isolation

Dans la très large majorité des cas, la condensation sur les fenêtres peut être réglée par une rénovation de l’isolation du bâtiment.

Vous pourrez donc vous concentrer sur l’isolation des murs et des combles, de manière à conserver une certaine chaleur dans la maison.

Les travaux sont cependant relativement lourds et demandent un budget important qui pourra être réduit par un crédit d’impôt.

Sachez que tout renfort d’isolation implique une VMC efficace afin de renouveler l’air de la meilleure manière.

 

Réparer ou installer une VMC

Quels travaux permettent de réduire la condensation des fenêtresUne VMC en bon état est très importante pour lutter contre la condensation des fenêtres.

La VMC a pour mission d’évacuer l’air chargé d’humidité vers l’extérieur de la maison tout en aspirant de l’air frais dépourvu d’humidité.

Vous pourrez installer une VMC simple flux pour limiter les coûts ou une VMC double flux pour disposer d’une solution plus performante.

Changer ses fenêtres

Le mauvais état des fenêtres est parfois la cause même de la condensation. Si en effet la condensation est présente à l’intérieur des fenêtres, cela signifie que la fonction d’isolant du double vitrage n’est plus assurée.

Dans ces cas là, où si vous ne disposez que d’un simple vitrage, il faut impérativement faire changer les fenêtres. Selon les situations, un simple changement des cadres ouvrants sera suffisant et moins onéreux qu’un renouvellement total.

Laisser un commentaire