Comment Bénéficier de la Prime Énergie afin de Réduire le Coût de vos Travaux ?

Par Sylvain ZaffiniPictograme d'une horlogeMis à jour le

Prime énergie - Diagramme efficacité énergétique maisonLa prime énergie est un dispositif attaché au CCE (Certificats Économies d’Énergie). Il s’agit d’une opération européenne permettant aux fournisseurs d’énergie de racheter les économies d’énergie réalisées par les particuliers après travaux. Ces fournisseurs proposent ainsi des montants relatifs aux travaux engagés et proportionnels aux économies réalisées. Pour vous, en tant que particulier cela signifie que vous disposez d’une aide économique supplémentaire afin de financer votre rénovation énergétique.

Quelles sont les conditions d’obtention de la prime énergie ?

La prime énergie est une aide à laquelle les Français ont accès depuis longtemps. Depuis sa création en 2014, la prime énergie a aidé de très nombreux foyers à réaliser leur rénovation énergétique et ainsi à faire de substantielles économies financières.

Pour ne rien gâcher, la prime énergie est cumulable avec d’autres aides des pouvoirs publics comme Ma prime Rénov’ ou l’EcoPTZ. Il s’agit donc véritablement d’un levier essentiel pour réduire le coût de vos travaux, d’autant plus que les conditions d’obtention de la prime énergie sont similaires à celles des autres aides.

Qui a droit à la prime énergie en 2022?

Si vous vous demandez qui a droit à la prime énergie, la réponse est simple : tout le monde. En effet, les CEE ne sont pas conditionnés par des revenus, mais plutôt par un niveau d’amélioration énergétique.

Si vous souhaitez maximiser les subventions CEE, vous pouvez utiliser un comparateur d’offre. Ces spécialistes vous permettent de simuler votre prime énergie en toute transparence et très simplement. De surcroît il vous sera possible de remplir votre dossier et d’effectuer vos demandes par ces biais-là.

Les conditions d’attribution de la prime énergie prennent en compte un large panel de situations. L’aide est disponible pour les logements âgés de plus de 2 ans, une ancienneté qui offre de généreuses possibilités d’évolution. En outre, vous pouvez faire jouer cette aide pour votre logement principal et pour votre résidence secondaire, si cette dernière est située en France.

Entre propriétaire et locataire, savoir qui a droit à la prime énergie en 2022 est très simple : les deux. En effet, cette subvention est l’une des rares dont les locataires peuvent bénéficier pour des travaux réalisés dans leur logement locatif (à leurs frais). Ceux qui ont un propriétaire rigide peuvent alors envisager un investissement énergétique plus sereinement.

Enfin, les foyers qui ont des revenus modestes auront de surcroit droit à un bonus relatif à leur situation financière. Comme toutes les aides actuelles, les barèmes de revenus sont ceux déterminés par l’ANAH.

Quels sont les travaux éligibles à la prime énergie ?

Les conditions techniques d’obtention de la prime énergie sont logiquement liées à l’énergie. Les pouvoirs publics, avec l’idée de faciliter la lisibilité de l’opération pour les particuliers, mais aussi pour les professionnels, ont mis en place des fiches d’opération standardisées. Il s’agit de listes de travaux précisant la nature des travaux et les exigences minimales à respecter.

Les travaux éligibles à la prime énergie sont de 2 types :

  • Travaux d’isolation : isolation des combles, isolation d’une toiture/toit terrasse, isolation thermiques des murs et fenêtres et isolation du sol
  • Travaux de chauffage : radiateur, chauffage bois, pompe à chaleur, chaudière haute performance, panneau solaire et ballon thermodynamique

Par exemple, pour l’isolation des combles et toitures, les travaux éligibles à la prime énergie doivent mettre en œuvre une résistance thermique de 7m².K/W pour des combles perdus et de 6 m².K/W pour des rampants de toiture.

Si vous demandez l’aide après réalisation des travaux, vous pouvez vous référer à cette liste, sinon, le professionnel en charge des travaux devrait être en mesure de vous renseigner.

Par ailleurs, sachez que si les travaux sont éligibles à la prime énergie, ils doivent impérativement être réalisés par un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Quels sont les montants disponibles pour la prime énergie ?

Contrairement à d’autres aides de ce secteur d’activité, la prime énergie ne propose pas de montant ou de pourcentage forfaitaire. Les subventions que vous recevrez seront précisément calculées en fonction des économies d’énergie que vos travaux engendreront.

Quels montants pour vos travaux

Si les montants sont différents suivant les économies réalisées, ils dépendent également des travaux engagés et du fournisseur d’énergie.

En effet, les fournisseurs d’énergie peuvent racheter vos économies à divers tarifs, certains sont donc plus avantageux que d’autres pour le même projet.

Pour les fournisseurs d’électricité et de gaz que sont EDF, Engie et TotalEnergies entre autres :

  • La prime énergie peut aller jusqu’à 4000€ pour des travaux liés au système de chauffage et 20€/m2 pour l’isolation (plafonner à 2000€)

Pour les grandes enseignes de distribution Auchan, Carrefour, Leroy Merlin, Castorama :

  • La prime peut aller jusqu’à 2000€ pour les travaux de chauffage 20€/m2 pour l’isolation (plafonner à 2000€)

De cette manière vous pourrez planifier vos travaux correctement et faire établir les devis en fonction du budget total que vous pourrez constituer.

Exemple de travaux : La prime énergie pour un chauffage

Le premier exemple est celui d’un couple de retraités résidant dans l’Ain et désirant remplacer leur vieille chaudière gaz par une pompe à chaleur air-eau.

Si les travaux représentaient un investissement conséquent, le montant de la prime énergie pour le chauffage de leur choix était de 4 000€.

Exemple de travaux : La prime énergie pour une isolation

Le deuxième exemple est celui d’une maison de 120m² dans le Finistère dont l’isolation des rampants de toiture devait être remplacée. Le foyer composé de 4 personnes avait un revenu total de 29 850€.

Selon l’économie d’énergie permise par les travaux d’isolation des rampants de toiture, le montant de la prime énergie a été de 840€.

En plus de la prime énergie pour l’isolation, les propriétaires pouvaient aussi obtenir une aide substantielle de Ma Prime Rénov’.

Où demander votre prime énergie ?

Si vous ne savez pas où demander la prime énergie, sachez que vous 3 possibilités à votre disposition :

  1. Les sites spécialisés dans la comparaison: Il s‘agit de la solution la plus rapide, la plus simple et la plus efficace, car en quelques clicks vous pouvez découvrir comment bénéficier de la prime énergie, à quel montant et auprès de quel partenaire. Le processus est le plus souvent automatisé et vos démarches en sont d’autant simplifiées.
  2. Les fournisseurs d’énergie: Les principaux fournisseurs d’énergie ont sur le site internet une partie où l’on peut démarcher une prime énergie. Si cette route est la plus directe, elle ne permet aucune comparaison et ne vous assure jamais les meilleures économies.
  3. Les intermédiaires: Certains sites sont partenaires avec un fournisseur d’énergie en particulier et s’occupent de transmettre les demandes. Si ces sites son élaborés afin d’être plus intuitifs à utiliser, ils pâtissent des mêmes inconvénients que de contacter un fournisseur d’énergie en particulier.