Savoir quand changer ses fenêtres : Quels indices ?

Savoir quand changer ses fenêtres : Quels indices ?
Noter cet article ?

Savoir quand changer ses fenêtres : Quels indices ?

Nous savons tous que les fenêtres sont des équipements très importants dans une maison moderne. À ce titre nous savons également qu’elles doivent inexorablement être changées à terme. Pourtant vous pouvez très bien vous demander comment déterminer si vos fenêtres sont toujours acceptables ou si elles doivent être rénovées. Pour vous aider à comprendre comment savoir s’il faut changer vos fenêtres, nous vous proposons quelques pistes de réflexion.

Les fenêtres ont-elles une durée de vie maximale ?

Il s’agit très certainement de la question la plus fréquemment posée par les particuliers. Sans connaissances techniques il est en effet plus facile d’appréhender le sujet en termes d’âge des équipements.

Pourtant, on ne peut pas vraiment dire si les fenêtres disposent d’un âge après lequel il faut les changer. Certaines fenêtres sont en excellent état à plus de 25 ans de vie, tandis que d’autres sont en bout de course après 10 ans. La météo, l’entretien, le type de bâtiment, les facteurs qui font varier la durée de vie d’une fenêtre sont nombreux.

Les fenêtres ont-elles une durée de vie maximale ?

On estime cependant qu’en moyenne et avec une utilisation normale, les fenêtres bois ont une durée de vie de 15 à 25 ans, les fenêtres alu de 25 à 30 ans et les fenêtres PVC de 30 à 40 ans. Les menuiseries bois-alu sont les plus durables, car elles ont une durée de vie d’environ 50 ans.

Comment savoir s’il faut changer ses fenêtres ?

Si vous désirez vraiment savoir si vos fenêtres ont besoin d’être changées, il faudra appréhender le problème d’une autre manière. Il faudra rechercher des indices témoignant de la fragilité des fenêtres.

Ces indices ne sont pas forcément difficiles à déceler et nous pouvons vous en proposer quelques-uns qui seront évocateurs et aisés à remarquer.

On constate des courants d’air même fenêtres fermées

Si vous remarquez des courants d’air même lorsque vos fenêtres sont fermées, c’est très certainement que ces dernières ne proposent plus une fermeture hermétique.

Il peut s’agir d’un problème dans les joints, dans le vitrage ou même dans l’huisserie. Ces courants d’air peuvent être très dérangeants et ne sont pas un problème qui s’arrangera avec le temps, bien au contraire.

C’est donc un signe que les fenêtres doivent être inspectées plus en profondeur en vue d’un éventuel changement.

Confort de chauffage inégal dans la maison

Si à thermostat et équipements égaux, vos pièces n’offrent pas la même température, le problème peut provenir des fenêtres.

Il s’agit dans ce cas d’un défaut d’isolation qui commence à laisser sortir la chaleur et entrer le froid.

Il faudra faire attention à l’état de vos fenêtres, et déterminer si le problème les concerne ou s’il s’agit d’un défaut d’isolation plus global.

De la condensation se crée sur et dans la fenêtre

Voilà un signe qui ne trompe presque jamais. Si de la condensation est présente entre les deux vitres de vos fenêtres, cela signifie que le double vitrage n’assure plus son rôle d’isolation. Il faudra donc très probablement changer les fenêtres incriminées.

La condensation peut se situer sur la vitre intérieure de vos fenêtres. Là, il peut s’agir soit d’un problème de fenêtre, soit d’un problème de ventilation. Il faudra donc creuser un peu plus pour être sûr.

Si besoin, nous pouvons vous mettre en relation avec plusieurs professionnels proche de chez vous. Ils prendront contact avec vous pour établir des devis personnalisés :
Obtenir jusqu'à 5 devis
pour comparer sans engagement

Le mastic se décolle sur ail fenêtres simple vitrage

Si votre maison est équipée de fenêtre simple vitrage, il y a de fortes chances pour qu’elles soient très anciennes. Dans ce cas-là vous remarquez très certainement que le mastic qui sécurise le vitrage sur le châssis de détache. C’est un symptôme tout à fait normal des vieilles fenêtres, qu’il faut réparer impérativement.

Sachez cependant que réparer ce type de fenêtre ne vaut pas le coup. C’est donc très clairement l’indication que vos fenêtres doivent être remplacées.

Les joints coulent sur les fenêtres double vitrage

Si vous disposez de fenêtres double vitrage de plus de 15 ans, vous remarquez peut-être que les joints qui enserrent le vitrage se ramollissent. Dans certains cas ils coulent sur ail vitrage, un peu comme du miel.

Là encore, les fenêtres n’assurent plus leur rôle d’isolant. Si les choses ne sont pas catastrophiques, elles le deviendront à terme, car ce type de problème ne s’arrange pas avec le temps.

Changer ses fenêtres : Quels modèles privilégier ?

Si votre inspection vous démontre que vos fenêtres doivent être remplacées, les choses sérieuses commencent. Il faudra en effet choisir le bon modèle de fenêtre et confier les travaux à un professionnel qui saura vous épauler dans vos démarches.

Le PVC : Le matériau à prix tout doux

L’option la moins onéreuse est le PVC. Si vous devez faire changer vos fenêtres en grand nombre et d’un seul coup, le PVC sera sans doute votre meilleur allié.

Ces fenêtres offrent une qualité tout à fait satisfaisante, mais ne présentent pas le même panel de coloris et de finitions que les autres fenêtres.

Le bois, entretien nécessaire

Les fenêtres bois sont très efficaces en isolation et offrent une esthétique très appréciée. Pourtant, elles posent deux problèmes principaux. Le premier est le prix élevé et le second est l’entretien régulier qu’elles nécessitent pour offrir une durée de vie convenable.

Changer ses fenêtres : Quels modèles privilégier ?

L’alu pour son esthétique

L’aluminium est onéreux, mais propose une excellente durée de vie pour des performances désormais similaire à celles des autres matériaux.

L’alu sera apprécié pour les intérieurs modernes et industriels, mais aura du mal à s’intégrer dans un intérieur très traditionnel.

Le mixte, alu et bois : Pour les plus exigeants

Si vous avez un budget conséquent, sachez que le mélange du bois et de l’alu présente la meilleure durée de vie. Ces fenêtres sont en alu à l’extérieur et en bois, à l’intérieur, proposant le meilleur des deux mondes.

Le saviez-vous ?

Remplacer des fenêtres anciennes réduit les pertes de chaleur énormément, jusqu’à 70% dans certains cas. On estime qu’en moyenne les économies sur la facture de chauffage sont de 15%, même en passant de vieux double vitrage au double vitrage moderne. En effet, le double vitrage des années 1980 est environ 5 fois moins performant que le double vitrage actuel.

Laisser un commentaire