A quoi servent les frais d’agence immobilière ?

Pictograme d'une horlogePublié le

A quoi servent les frais d'agence immobilièreRecourir à une agence immobilière pour vendre son bien facilite grandement le projet immobilier. Preuve en est, près de 70% des propriétaires français passent par une agence professionnelle lors de la vente de leur bien. Ces honoraires s’élèvent à 5 % du prix de vente en moyenne : il est ainsi important de les considérer, que l’on soit vendeur ou acquéreur… Mais parfois, ils constituent un prix fixe, peu importe le prix du bien. Dans cet article, nous allons vous expliquer à quoi servent les frais d’agence immobilière, qui les paie, comment sont-ils calculés et comment peut-on les faire diminuer lors d’une transaction immobilière.

Que rémunèrent les frais d’agence immobilière ?

Les frais d’agence immobilière, versés le jour de la signature de l’acte authentique pour une vente et le jour de la signature du bail pour une location, servent à rémunérer l’agence et l’agent immobilier en charge du bien. Ce sont véritablement des honoraires qui rémunèrent des compétences et une prestation de service au même titre que d’autres professions libérales.

L’agent immobilier

Lors d’une vente immobilière, l’agent immobilier obtient sa rémunération qui est un pourcentage du montant versé à l’agence lors de la signature chez le notaire. Son rôle consiste à :

  • Estimer le bien immobilier ;
  • Organiser la séance photo puis la rédaction de l’annonce ;
  • Rechercher les potentiels acquéreurs ;
  • Organiser les visites et faire des comptes-rendus avec les propriétaires ;
  • Négocier pour les clients et conseiller au cours du processus de vente ;
  • Organisation des différents rendez-vous : diagnostics, notaires.

Souvent, les agents immobiliers sont des indépendants rémunérés par l’agence qui les emploie. Dans ce cas, il reçoivent un pourcentage de la commission : de 10% à 30% du total de la commission. Les mandataires immobiliers libres perçoivent la totalité de la commission. Et comme il existe différents types de mandats, il arrive que plusieurs agents, d’agences immobilières différentes, se chargent de la vente d’un même bien.

Dans cette circonstance, c’est en principe l’agent immobilier qui finalise la transaction qui obtient les frais d’agence lors de la signature.

L’agence immobilière

Cette commission permet également de faire vivre l’agence en finançant les différents frais dont elle doit s’acquitter. On entend par là que les honoraires servent à financer le local commercial, les différents prestataires tels que le photographe professionnel, le coût des pancartes, les frais de publicité. En outre, il faut rémunérer les équipes de l’agence ainsi que l’assurance et les charges. Depuis plusieurs années, la digitalisation a permis de réduire ces coûts.

Il arrive que des vendeurs ayant signé un mandat exclusif, qui est un contrat officiel,  trouvent eux-mêmes les acquéreurs. Si le délai noté dans le contrat n’est pas dépassé, ils devront néanmoins s’acquitter des frais d’agence.

Comment sont calculés les frais d’agence immobilière ?

L’agence immobilière, ou l’agent immobilier, choisit le montant des frais d’agence qu’il facture à son client. Ce prix est libre; en effet, il n’existe aucune réglementation spécifique sur le montant des frais d’agence immobilière. La loi Hoguet dispose que la rémunération de l’agence doit être versée lorsque la vente a été effectivement conclue. Autrement dit, les frais d’agence ne peuvent être versés qu’au moment de la signature de l’acte de vente chez le notaire lors d’un achat immobilier.

Souvent, la commission est un pourcentage dégressif en fonction du prix de vente du bien : plus le bien a un prix de vente élevé, plus le pourcentage imputé diminue. En France, elle s’élève de 3 à 10% du prix du bien, en moyenne. Et comme elle est, de coutume, calculée en fonction du prix du bien, les honoraires peuvent s’élever à plusieurs milliers d’euros malgré des tarifs dégressifs.

En outre, les agences immobilières, depuis un arrêté du 10 janvier 2017, sont obligées de mentionner de façon claire et lisible le montant de leur commission.

Pour remédier à cela, des agences immobilières digitales ont fait le choix de proposer un prix fixe, peu importe le prix de vente du bien. C’est-à-dire que les frais sont les mêmes, que le bien soit affiché à un prix de 100 000 €, ou 1 million d’euros. Libre à eux de choisir ce prix. A titre d’exemple, Homki immobilier propose un prix fixe de 2 990€ payable au succès, et quel que soit le prix du bien.

Qui paie les frais d’agence immobilière ?

Lors d’une vente immobilière

Est-ce l’acquéreur ou le vendeur qui doit s’acquitter des frais d’agence immobilière ? Ce n’est pas clair pour tout le monde. Effectivement, lors d’une vente immobilière, il n’y a pas de règle juridique concernant le financement de la commission d’agence.

Ainsi, c’est soit le vendeur car c’est lui qui doit rémunérer les services mis en place pour la vente de son bien, soit l’acquéreur qui les paie en sus du prix de vente et des frais de notaire. C’est l’agence immobilière mandatée pour la vente qui choisit, en amont de la transaction, qui doit payer cette somme.

Souvent, c’est à charge vendeur : ce dernier accepte d’avoir son net vendeur imputé de ces frais, on parle de FAI “frais d’agence inclus”. Sinon, les frais d’agence sont payés par l’acquéreur en plus du prix de vente. Dans cette configuration, cela doit être expressément notifié dans l’annonce pour que l’acquéreur n’ait pas de surprise. Par exemple : 500 000€ + 3% d’honoraires d’agence.

Pour percevoir légalement cette rémunération, le vendeur et l’agent doivent avoir signé un mandat conforme à la loi. Ce contrat doit comporter le montant de la rémunération, les caractéristiques du bien, le numéro d’inscription sur le registre des mandats ainsi que les signatures du (ou des) propriétaire(s) et de l’agence, qui doit détenir la carte professionnelle.

Lors d’une location immobilière

Certains propriétaires font le choix de passer par une agence immobilière pour louer leur bien. Cela peut s’avérer très utile car les professionnels de l’immobilier deviennent ainsi l’intermédiaire entre les locataires et le propriétaire. La loi ALUR encadre les honoraires de la location immobilière, ils sont calculés en fonction de la superficie et de la localisation.

A savoir, seuls l’organisation des visites, la constitution du dossier, la rédaction du bail et l’établissement de l’état des lieux d’entrée peuvent être facturés par l’agence.

Comment éviter de payer des frais d’agence ?

Les frais d’agence immobilière ont la réputation d’augmenter considérablement le prix du bien pour l’acquéreur, et d’imputer le net vendeur pour le propriétaire…

Certains tentent de négocier les frais d’agence. Beaucoup se plaignent de leur prix trop élevé, peu représentatif des services engendrés. Si vous êtes concernés par ce sentiment, alors vous avez deux possibilités :

Passer par une agence digitale à frais fixes

Partant du constat que les agences immobilières traditionnelles facturaient des commissions trop importantes, des agences nouvelles génération ont vu le jour en proposant un prix fixe, quel que soit le prix du bien. Grâce aux innovations digitales, à la suppression de la prospection, ces agences ont réussi à limiter les coûts fixes tout en permettant aux parties d’être mieux accompagnées dans la transaction immobilière.

Des agences digitales, telles que Homki, offrent un accompagnement de A à Z : estimation du bien, séance photo professionnelle, rédaction de l’annonce, qualification des visites, gestion de la partie administrative, visites, conseils et négociations et accompagnement lors des signatures chez le notaire.

Et le prix, au même titre que les agences classiques, n’est payable qu’en cas de vente. Cela permet de faire baisser le prix du bien et ainsi, des frais d’acquisitions.

Vendre entre particuliers

Si vous avez le temps et les connaissances immobilières nécessaires pour vendre votre bien par vous-même, alors cela peut vous permettre d’obtenir un net vendeur éventuellement plus intéressant. Bien que l’économie envisagée puisse motiver certains propriétaires, c’est un processus parfois complexe qui nécessite plusieurs compétences : trouver le bon prix, savoir faire de belles photos, rédiger une belle annonce, gérer les visites, filtrer les acquéreurs, évaluer le montant des travaux de rénovation à effectuer; et bien d’autres.

En outre, il faut savoir que les particuliers n’ont pas la possibilité de publier leur annonce sur toutes les plateformes immobilières, ainsi, il faudra se contenter du BonCoin et de PAP. Enfin, il est absolument essentiel de connaître le marché immobilier.