Prix d’un chauffe eau gaz

Mis à jour le
4.6/5 - 9 votes

Prix d’un chauffe eau gaz

Un chauffe-eau gaz permet de chauffer l’eau sanitaire pour se laver ou cuisiner, grâce à des brûleurs alimentés par du propane, du butane ou du gaz de ville. Sachant que, selon l’ADEME, chaque Français utilise jusqu’à 143 litres d’eau par jour principalement pour se laver, le choix d’un chauffe-eau performant s’impose. Relativement économiques et fiables à l’usage, les chauffe-eau gaz nécessitent en revanche des précautions à l’installation. Alors, combien coûte un chauffe-eau gaz ? Afin d’estimer le budget nécessaire à votre projet, notre guide complet vous indique quel est le prix d’un chauffe-eau gaz selon ses spécificités.

Quel est le prix d’un chauffe-eau gaz selon les types ?

Vous vous demandez quel est le prix d’un chauffe-eau ? Sachez d’abord que pour chauffer son eau sanitaire, de nombreuses technologies existent : chauffe-eau électrique, thermodynamique, solaire… Parmi celles-ci, la solution du chauffe-eau au gaz offre des avantages non négligeables en termes de compétitivité et de simplicité. Pour en tirer le meilleur, il vous faudra au préalable choisir le type d’appareil le plus adapté à votre usage : soit instantané, soit à accumulation (module de stockage d’eau), soit à fort débit pour votre baignoire.

Prix d’un chauffe-eau gaz instantané

Comme pour le chauffe-eau électrique instantané, la version à gaz chauffera directement l’eau en amont d’un lavabo ou d’un évier. Pour cela, l’eau froide se réchauffera au contact des brûleurs le long des serpentins contenus dans l’appareil.

La production d’eau chaude ne dépend donc pas d’un ballon qui risque de se vider ou de refroidir (pour un ballon sous-dimensionné), mais est au contraire toujours accessible. S’affranchir d’un cumulus permet en outre de gagner en place : le faible encombrement d’un chauffe-eau gaz instantané le rend particulièrement intéressant dans les espaces restreints (studio, deuxième salle de bain).

En revanche, ces appareils souffrent d’un débit assez limité, ce qui rend leur utilisation impropre à un usage familial : il est en effet compliqué d’assurer une température équivalente lorsque plusieurs points d’eau sont sollicités en même temps.

Pour un chauffe-eau gaz instantané, il vous faudra débourser entre 350€ et 1 000€.

Quel est le prix d’un chauffe-eau gaz selon les types

Prix d’un chauffe-bain à gaz

Vous possédez une baignoire et aimez prendre régulièrement de bons bains chauds ? Le chauffe bain au gaz s’avère une solution idéale pour votre situation. Tout comme son cousin le chauffe-eau instantané, il réchauffera votre eau de bain à la volée, mais son débit supérieur lui assure des températures homogènes et donc un plus grand confort d’usage. Deux technologies coexistent : la production standard par brûleur et la condensation, plus économe. Pour une question de confort, veillez à poser votre appareil au plus près de la zone d’utilisation, grâce à une fixation murale.

Les rejets en oxydes d’azote (NOx) des chauffe-bains font l’objet d’une attention toute particulière. La faible température de combustion leur permet de se maintenir bien en-deçà des seuils tolérés (réglementation européenne et directive ErP – Energy related Products), et d’obtenir de ce fait une bonne note énergétique.

Selon la technologie ou le débit souhaité, comptez pour votre chauffe bain gaz entre 400€ et 1 000€ hors frais d’installation.

Prix d’un chauffe-eau gaz à accumulation

Le chauffe-eau gaz à accumulation permet le stockage de l’eau chaude dans un ballon et sa restitution tout au long de la journée. Son grand avantage par rapport au chauffe-gaz instantané ? La température de l’eau reste constante et ne nécessite quasiment pas de temps de chauffe (sauf acheminement dans les tuyaux).

Néanmoins, pour ne pas risquer de déconvenue, il vous faudra estimer au plus juste votre consommation d’eau chaude sanitaire. La taille du ballon sera de 50 litres pour un adulte seul et de 200 litres pour deux parents et deux enfants, voire 300 litres pour une grande famille. Prévoyez donc un espace suffisant pour accueillir votre appareil.

Le tarif pour un chauffe-gaz à accumulation oscillera entre 650€ et 1 800€ hors coût de main-d’œuvre. Ce coût, plus élevé que pour l’électrique, sera amorti par une consommation moindre de gaz et le tarif moins élevé de cette énergie fossile (8,6€ du kWh pour le gaz contre 15€ pour l’électricité), notamment si vous êtes relié au gaz de ville (propane et butane étant en revanche les énergies les plus chères).

Récapitulatif des prix d’un chauffe-eau gaz

Le tableau comparatif suivant vous donne une vue globale des possibilités et vous permet d’obtenir une estimation du prix d’un chauffe-eau gaz.

Type de chauffe-eau gazPrix moyen (hors installation)Caractéristiques
Chauffe-eau gaz instantané350€ à 1 000€Fonctionnement simple.
Économique.
Chauffe bain400€ à 1 000€Chauffe l'eau à la volée.
Performances limitées.
Chauffe-eau gaz à accumulation650€ à 1 800€Eau chaude instantanée.
Volume limitée.

Note : ces tarifs indicatifs, issus de différentes sources spécialisées, tiennent compte des standards actuels.

Le coût de votre projet varie en fonction du système de chauffe-eau gaz, de son débit, du nombre de points d’eau à alimenter et des spécificités de l’installation.

Le prix d’un chauffe-eau gaz varie de 350€ à 1 000€ pour un modèle instantané et de 650€ à 1 800€ pour un système avec ballon d’accumulation. Le coût d’un simple chauffe bain va lui, de 400€ à 1 000€. Le tarif d’un chauffe-eau gaz instantané pour deux points d’eau, avec pose, va de 500€ à 900€.

Ces fourchettes, représentatives de multiples cas de figure, doivent être affinées par la réalisation de plusieurs devis de professionnels.

Si besoin, nous pouvons vous mettre en relation avec plusieurs professionnels proche de chez vous. Ils prendront contact avec vous pour établir des devis personnalisés :
Obtenir jusqu'à 5 devis
pour comparer sans engagement

Tarif d’un chauffe-eau gaz selon le débit

Tout comme le prix d’une chaudière gaz, le prix d’un chauffe-eau gaz dépend de sa capacité.

Pour bien choisir votre chauffe-eau gaz, il vous faudra estimer le débit adapté à votre consommation d’eau chaude sanitaire. En effet, un appareil sous-dimensionné vous expose à des variations de température et de pression préjudiciables au quotidien : personne n’apprécie de faire la vaisselle à l’eau froide, ni de finir de se rincer sous un jet d’eau fraîche.

Débit en litres par minutePrix moyen (hors installation)Nombre de points d'eau conseillés
Jusqu'à 5300€ à 500€1 à 2
10 à 12350€ à 600€2 à 3
13 à 15400€ à 900€3 à 4
16 et plus500€ à 1 000€4 à 5

Note : ces tarifs indicatifs, issus de différentes sources spécialisées, tiennent compte des standards actuels.

Pour une estimation au plus juste, nous vous conseillons donc de compter le nombre de points d’eau (douche, lavabo, évier ou baignoire) de votre maison ou de votre appartement puis d’en déduire le débit afférent.

  • Si vous ne souhaitez qu’un chauffe-eau d’appoint pour votre douche, ou que vous ne possédez qu’un ou deux points d’eau dans votre logement, un débit de 5l/min sera amplement suffisant. Le prix d’un chauffe-eau gaz de ce type varie de 300€ à 500€, hors coût de main-d’œuvre.
  • Un appartement équipé d’une douche, d’un évier et d’un lavabo nécessitera un chauffe-eau gaz d’un débit de 10 à 12l/min. Votre chauffe-eau vous coûtera alors entre 350€ et 600€.
  • Si vous rajoutez un point d’eau, soit un total de 4, prévoyez un débit de 13 à 15l/min et un coût final de 400€ à 900€ hors frais d’installation. Ce cas se présentera non seulement si vous possédez une douche supplémentaire, mais aussi si votre équipement compte une baignoire, un bain consommant en moyenne trois fois plus d’eau qu’une douche.
  • Enfin, pour une maison de famille présentant deux salles de bain et donc 4 à 5 points d’eau, envisagez l’acquisition d’un appareil d’un débit minimal de 16l/min. Le tarif d’un chauffe-eau gaz adapté à cette situation est compris entre 500€ et 1 000€.

L’emplacement au plus proche du point de chauffage du chauffe-eau étant recommandé, sachez que vous pouvez tout à fait envisager deux chauffe-eau dans votre habitation : un au rez-de-chaussée par exemple pour votre cuisine, et un plus puissant à l’étage pour votre salle de bain.

Exemples de prix d’un chauffe-eau gaz : Tarifs constatés

Vous souhaitez vous faire une idée plus précise du coût nécessaire à l’acquisition d’un chauffe-eau gaz ? Nous avons recensé le prix des principaux professionnels. Pour plus de facilité, ces tarifs s’entendent hors frais d’installation.

  • 360€ : Il s’agit du prix pour un chauffe-eau gaz instantané pouvant alimenter 2 points d’eau, de préférence destiné à un appartement.
  • 650€ : Le prix de ce chauffe-eau gaz est plus élevé car bien qu’il soit toujours installé pour alimenter 2 points d’eau, il bénéficie d’une possibilité d’accumulation.
  • 550€ : Ce chauffe-eau gaz peut alimenter 3 points d’eau en fonctionnement instantané, parfait pour une maison de vacances ou une salle de bain supplémentaire.
  • 750€ : Le tarif de ce chauffe-eau à gaz qui peut convenir à 3 points d’eau s’explique par le fait qu’il dispose d’un ballon d’accumulation.

Notez que pour les configuration de petite taille, vous pourrez raccorder votre chauffe-eau au gaz de ville, à une bouteille ou une citerne de gaz (cuve de stockage). La plupart des chauffe-eau proposent en effet une double possibilité de connexion. Le raccord au gaz bouteille peut s’avérer particulièrement efficace, lorsque les occupants veulent profiter d’une eau chaude rapidement. Vous opterez dans ce cas soit pour du butane si vous stockez votre bouteille en intérieur, soit pour du propane pour une conservation en extérieur (dans ce cas, l’énergie sert aussi pour le chauffage). Attention à bien prévoir votre consommation de bouteilles pour ne pas risquer la panne sèche et une douche à l’eau froide un jour férié.

Installation d’un chauffe-eau gaz : Coût de la main-d’œuvre

L’installation d’un chauffe-eau gaz demande de recourir à un plombier ou un chauffagiste de préférence RGE ou agréé. La pose nécessite de se concentrer sur trois actions : la fixation du ballon ou du chauffe-eau, la prise en compte des raccords (hydraulique, électrique et de gaz) et l’évacuation des fumées quand l’appareil l’exige. Ce n’est pas le cas par exemple pour les chauffe-eau dont le débit est inférieur à 5l/min.

Un chauffagiste procédera à la pose et à la mise en tension de l’appareil, dans la même journée si les travaux sont simples. Le prix d’installation d’un chauffe-eau gaz est comprise entre 150€ et 300€.

Les fixations

Côté fixations, si vous avez opté pour un chauffe-eau gaz à accumulation, le plombier-chauffagiste vous conseillera une fixation murale simple ou avec socle. Cette dernière solution s’imposera pour les cumulus de grande capacité (plus de 100 litres). Si vous souffrez d’une hauteur sous plafond peu élevée, un ballon horizontal peut être envisagé. Prenez ensuite le temps de bien choisir avec le professionnel l’espace qui accueillera votre chauffe-eau : préférez une pièce à toute proximité de la salle de bain ou de la cuisine, mais surtout suffisamment ventilée pour éviter tout risque d’intoxication au monoxyde de carbone.

Les raccordements

Côté raccord, le branchement à l’eau froide de votre réseau sera effectué via un flexible. Quant au branchement électrique, il ne s’imposera pas forcément. Celui-ci dépendra en effet du type d’allumage choisi. Dans le cas d’un allumage par veilleuse (soit une petite flamme qui indique que l’appareil peut démarrer la combustion), il n’est pas nécessaire de prévoir un raccord électrique, au contraire d’un allumage piézoélectrique. En revanche, le premier exige une flamme permanente et induit une consommation de gaz légèrement plus importante. Si vous souhaitez vous affranchir de ces contraintes, considérez les chauffe-eau à allumage électronique à batterie ou à pile.

Enfin, le branchement au gaz nécessite un peu de précaution. Celui-ci devra être effectué par un spécialiste Qualigaz pouvant garantir le respect des normes.

L’évacuation des fumées

Outre le branchement au gaz de ville, à une bouteille ou une citerne, il vous faudra également prévoir l’évacuation des fumées consécutives à la combustion du gaz. Celle-ci pourra se faire soit via un conduit de cheminée, soit via une ventouse.

Installation d’un chauffe-eau gaz : Coût de la main-d’œuvre

Taux de TVA réduit : Minimisez votre budget de chauffe-eau gaz

Si vous occupez un logement achevé depuis plus de 2 ans, votre installateur pourra vous facturer votre appareil avec une TVA à 10% au lieu de 20%.

D’autres solutions peuvent également être envisagées pour faire baisser votre facture, comme le calorifugeage des tuyaux d’eau chaude sanitaire, qui ouvre droit à d’autres aides financières. Il vous faudra cependant faire appel à un spécialiste RGE et être propriétaire de votre logement.

Obtenir une estimation pour votre chauffe-eau gaz

Un chauffe-eau gaz demande l’intervention d’un plombier ou d’un plombier-chauffagiste. Ce professionnel évaluera au mieux le type de modèle adapté à votre foyer, et assurera ensuite une installation sûre. Afin de profiter d’un tarif compétitif, n’hésitez pas à faire établir des devis de chauffe-eau gaz auprès de plusieurs artisans.

* champs obligatoires
Vos données sont en sécurité avec la CNIL

Vos données personnelles sont protégées et jamais publiées sur internet.

Prix-Pose.com est enregistré auprès des services de la CNIL sous le n° 1889334. En application de la loi Informatique et Liberté, vous disposez à tout moment d'un droit d'accès et de modification sur les données personnelles vous concernant.

Les coûts annexes à l’installation d’un chauffe-eau gaz

  • Le conduit de cheminée : La pose d’un chauffe-eau gaz à accumulation suppose la création d’un conduit d’évacuation des fumées de combustion. Pour le concevoir, le chauffagiste peut s’appuyer sur un conduit de cheminée existant. Dans ce premier cas, la prise d’air se fait dans la pièce, qui doit nécessairement être bien ventilée, et le rejet des gaz brûlés s’effectue via le conduit. En outre, le professionnel devra éventuellement tuber le conduit pour le rendre conforme. Avec cette solution il faut penser à faire ramoner le conduit annuellement.
  • La ventouse : Cette dernière est un système étanche, car le chauffe-eau ne puise pas d’air en intérieur. Elle consiste en une gaine double, une pour amener l’air et l’autre pour l’évacuation des gaz brûlés. Ce fonctionnement est comparable à celui d’une chaudière à gaz. Ec outre cet équipement ne nécessite aucun ramonage.
  • La VMC : Il existe des chaudière gaz VMC, qui évacuent l’air en même temps que les fumées. Le prix d’une VMC varie du type d’installation souhaité.
  • Les éléments de plomberie : Le passage d’un plombier-chauffagiste vous permettra également de vérifier l’état de votre plomberie et l’étanchéité de vos tuyaux.

Coût d’entretien d’un chauffe-eau gaz

Comme tout appareil à gaz, le chauffe-eau gaz nécessite un entretien annuel par un professionnel agréé. Cet entretien vous coûtera entre 100€ à 130€. Sachez que ce tarif sera amplement amorti grâce à l’allongement de la durée de vie de votre appareil. Le professionnel pourra également vous dresser un diagnostic de chauffe-eau, et éventuellement vous conseiller son remplacement.

À noter qu’à compter de 2020, un nouvel arrêté obligera les installateurs d’un appareil utilisant du gaz à fournir un passeport technique permettant de retracer son entretien.

Quelles sont les réglementations à respecter ?

Certains chauffe-eau gaz ne peuvent être installés dans une salle de bain, un salon ou une chambre. En effet, l’absence de solution satisfaisante pour évacuer les fumées et l’humidité de certaines pièces entraînent une combustion incomplète et donc une production possible de monoxyde de carbone, dont on connaît la dangerosité. Il faudra donc prévoir une installation dans une pièce tempérée de type cellier, de 8m3 minimum, et suffisamment ventilée (prévoir deux grilles d’aération, une haute et une basse).

Si en revanche, vous disposez d’un appareil étanche, ne négligez pas les distances de sécurité minimales avec la baignoire ou la cabine de douche pour la salle de bain ou avec la hotte de cuisine. De même, si vous le placez dans un placard, vous devrez vous assurer d’une bonne accessibilité au panneau de commande.

S’il s’agit du premier raccordement au gaz, vous devrez effectuer une demande auprès de GRDF et prendre rendez-vous avec un conseiller.

Si besoin, nous pouvons vous mettre en relation avec plusieurs professionnels proche de chez vous. Ils prendront contact avec vous pour établir des devis personnalisés :
Obtenir jusqu'à 5 devis
pour comparer sans engagement

Nos conseils pour un chauffe-eau gaz au bon prix

Pour mener à bien l’installation de votre chauffe-eau au gaz, il vous pouvez prendre en compte ces conseils :

  1. Déterminer votre usage : Le prix de votre chauffe-eau gaz est directement dépendant de cet élément. La consommation d’eau chaude sanitaire sera le facteur principal pour vous orienter vers un équipement en particulier.
  2. Comptez les points d’eau : Si votre chauffe-eau gaz est destiné à alimenter plusieurs points d’eau, vous devrez en faire le compte exact. Cette information vous permettra de déterminer le débit nécessaire à votre appareil pour fonctionner confortablement.
  3. Décider de l’emplacement : Votre chauffe-eau doit être raccordé à l’eau, à l’électricité et au gaz, son emplacement doit donc être pourvu de ces 3 réseaux. Le cas échéant, il faudra que le devis de votre chauffe-eau gaz propose l’intégration sécurisée de ces éléments.
  4. Contacter un professionnel : Comme pour tout appareil fonctionnant au gaz, il est important, et obligatoire, de faire appel à un professionnel agréé spécialisé dans les installations gazières domestiques. Si une attestation de conformité vous fournit après travaux, pensez à la conserver.
Notre guide des prix chauffe eau : À lire aussi :

Laisser un commentaire

Vos questions et remarques sont les bienvenues. Laissez nous un message !

Important : Nous ne traitons pas les estimations de prix en commentaire.
Si votre question concerne un tarif, merci d'utiliser .