Prix d’une chaudière

Mis à jour le
Prix d’une chaudière
4.8/5 - 34 votes

Prix d'une chaudière

Principale alternative aux radiateurs électriques, la chaudière permet de chauffer le logement et, dans le cas d’une chaudière mixte, de produire l’eau chaude sanitaire. Grâce aux nouvelles technologies, les modèles de chaudière évoluent et deviennent de plus en plus écologiques, performants et économiques. Alors, combien coûte une chaudière ? Afin d’estimer le budget nécessaire à votre projet, notre guide complet vous indique quel est le prix d’une chaudière selon ses spécificités.

Quel est le prix d’une chaudière selon l’énergie ?

Il existe de nombreux critères faisant varier le coût d’une chaudière, dont le principal est le type d’énergie utilisée pour chauffer l’eau.

La variation des tarifs s’explique aussi par le type de chaudière. Certaines chaudières sont uniquement utilisées pour le chauffage quand d’autres servent, en plus, à produire l’eau chaude sanitaire (chaudière mixte). À noter cependant : la chaudière mixte peut aussi désigner un équipement qui utilise deux types d’énergie.

Le coût va également différer en fonction du type de pose pour votre équipement : chaudière murale ou chaudière sol.

Il sera également important de prendre en compte le confort thermique offert par la chaudière et le coût d’entretien annuel.

Prix d’une chaudière gaz

La chaudière à gaz (et notamment la chaudière gaz à condensation) est le deuxième équipement privilégié des consommateurs en matière de chauffage, derrière les radiateurs électriques.

Les principaux avantages de ce combustible sont son coût peu élevé et sa disponibilité dans les logements raccordés au gaz naturel. Il est relativement peu polluant : il produit moins d’émissions en CO2 que le fioul, en particulier pour les modèles nouvelle génération.

La chaudière gaz peut fonctionner avec du gaz naturel (également appelé « gaz de ville ») ou avec du gaz propane. Dans le dernier cas, le Gaz de Pétrole Liquéfié (GPL) sera stocké dans une citerne raccordée à la maison ou à l’immeuble.

Ce type de chaudière est compatible avec les systèmes de régulation, vous pourrez ajouter un thermostat pour limiter votre consommation d’énergie. Enfin, sachez que le confort de chauffe est de très bonne qualité.

Le prix d’une chaudière à gaz varie entre 1 500€ et 5 000€.

Prix d’une chaudière fioul

La chaudière au fioul a notamment été le système de chauffage de transition après le charbon. On la retrouve principalement dans les foyers qui n’ont pas accès au gaz et qui disposent d’un budget trop limité pour accéder aux nouvelles technologies en matière de chauffage. En 2015, 15 % de la population se chauffait encore au fioul, selon les chiffres d’Engie.

Si son tarif est souvent moins élevé à l’achat, il n’en reste pas moins que la chaudière fioul présente trois grands inconvénients : le mazout (dérivé du pétrole) doit être stocké dans une grande cuve, il coûte de plus en plus cher et reste extrêmement polluant. Notez également que les politiques publiques poussent les foyers à remplacer leur chaudière fioul. Il semble que l’achat de ce modèle de chaudière ne soit plus une solution envisageable.

Cependant, les nouvelles chaudières fioul à condensation pallient en partie ce problème environnemental : elles récupèrent la chaleur des fumées dégagées par la combustion et permettent ainsi de limiter la consommation en combustible.

Le prix d’une chaudière fioul est compris entre 2 500€ et 6 000€.

Prix d’une chaudière à granulés

La chaudière à granulés ou pellets utilise la combustion de sciure ou de copeaux de bois compactés pour libérer de la chaleur, en vue de chauffer l’eau qui circule dans les radiateurs et, selon les modèles, de produire l’eau chaude sanitaire.

La chaudière à bois fait partie des solutions les plus économes. Grâce à la haute densité des pellets et à leur faible coût, elle atteint un bon rendement énergétique, supérieur à 90%. Son coût est plus élevé à l’achat mais vous pourrez le rentabiliser en quelques années.

En utilisant le bois comme combustible, elle est plus écologique que les modèles utilisant des énergies fossiles.

Pour que la chaudière soit alimentée automatiquement en granulés de bois, vous devrez prévoir l’installation d’un silo de stockage, ou d’une trémie. Les granulés de bois, livrés en sac ou en vrac par camion, doivent toujours être chargés manuellement dans le silo.

Le prix d’une chaudière à granulés commence à 6 000€ et peut atteindre 15 000€ pour les modèles haut de gamme.

Quel est le prix d’une chaudière selon l’énergie

Prix d’une chaudière électrique

La chaudière électrique est un équipement relativement récent qui utilise l’électricité pour chauffer l’eau (de chauffage et éventuellement sanitaire). En plus d’être facile à installer, elle présente un avantage de taille : il n’y aucune obligation de maintenance annuelle.

Sachez qu’avec un rendement proche de 100% et une chauffe rapide, la chaudière électrique apporte un bon confort thermique. Cependant, l’électricité étant une énergie chère, il est conseillé d’utiliser ce système dans un logement de petite taille ou dans des cas spécifiques de rénovation.

Le prix d’une chaudière électrique oscille entre 1 000€ et 10 000€, en fonction des marques.

Prix d’une chaudière hybride

Comme son nom l’indique, la chaudière hybride est un appareil moderne qui utilise deux types d’énergie et deux systèmes de chauffe. L’objectif de cet équipement intelligent est de réduire la consommation et de faire des économies sur la facture d’énergie, en déterminant automatiquement quel système utiliser en fonction des besoins.

L’une des combinaisons peut être par exemple une chaudière gaz couplée avec une pompe à chaleur électrique.

Son coût à l’achat est naturellement plus important que celui d’autres modèles, mais sur le long terme la chaudière hybride vous permettra d’effectuer de belles économies : 40% en moyenne par rapport à une chaudière au gaz classique.

Le prix d’une chaudière hybride peut aller de 4 000€ à 10 000€.

Récapitulatif des prix d’une chaudière

Le tableau comparatif suivant vous donne une vue globale des possibilités et vous permet d’obtenir une estimation du prix d’une chaudière.

Énergie chaudièrePrix moyen (hors pose)Caractère économique
Chaudière gaz1 500€ à 5 000€Moyen
Chaudière fioul2 500€ à 6 000€Très mauvais
Chaudière granulés6 000€ à 15 000€Très bon
Chaudière électrique1 000€ à 10 000€Mauvais
Chaudière hybride 4 000€ à 10 000€Bon

Note : ces tarifs indicatifs, issus de différentes sources spécialisées, tiennent compte des standards actuels (chaudières condensation excepté l’électrique, ECS jusqu’à 25kW).

Le coût de votre projet varie en fonction des énergies et des combustibles envisagés, des puissances nominales nécessaires, de la production ou non d’eau chaude sanitaire et de la complexité d’installation.

Le coût d’une chaudière gaz varie de 1 500€ à 5 000€, tandis que celui d’une chaudière fioul va de 2 500€ à 6 000€ hors pose. Le tarif d’une chaudière à granulés va de 6 000€ à 15 000€, celui d’un système électrique de 1 000€ à 10 000€, alors que celui d’un appareil hybride est de 4 000€ à 10 000€.

Ces fourchettes, représentatives de multiples cas de figure, doivent être affinées par la réalisation de plusieurs devis de professionnels.

Si besoin, nous pouvons vous mettre en relation avec plusieurs professionnels proche de chez vous. Ils prendront contact avec vous pour établir des devis personnalisés :
Obtenir jusqu'à 5 devis
pour comparer sans engagement

Tarif d’une chaudière selon son système de fonctionnement

Bien que ce critère soit essentiel, le tarif d’une chaudière ne repose pas uniquement sur le type d’énergie utilisé. Il faudra également considérer les différents systèmes de fonctionnement avant de faire votre achat.

Type de fonctionnementCombustiblePrix moyen (hors pose)
Chaudière standardTous500€ à 4 000€
Chaudière à condensationGaz1 500€ à 5 000€
Granulés6 000€ à 15 000€
Chaudière basse températureGaz1 500€ à 3 500€
Électrique2 000€ à 7 000€
Granulés5 500€ à 12 000€
Chaudière cogénération
ou
Micro-cogénération
Gaz8 000€ à 18 000€
Granulés13 000€ à 18 000€
Chaudière pulsatoireGaz5 000€ à 8 000€

En fonction du modèle utilisé, le rendement de votre chaudière (rapport entre l’énergie qu’elle produit et celle qu’elle consomme) sera plus ou moins élevé. Plus le pourcentage du rendement est élevé, plus votre chaudière est performante.

  • Chaudière standard : Très populaire et peu onéreuse, elle utilise le gaz comme combustible pour chauffer le logement et/ou produire de l’eau chaude sanitaire. Son rendement est d’environ 92%.
  • Chaudière à condensation : À fioul ou à gaz, ce modèle permet de récupérer de l’énergie grâce à la combustion des fumées. Elle consomme entre 15% et 20% de moins que les modèles classiques et son rendement peut atteindre 110%. Uniclima estime que 544 000 chaudières sur les 661 000 que compte notre pays sont des modèles à condensation.
  • Chaudière basse température : Son fonctionnement repose sur l’utilisation d’une eau moins chaude (50°C contre 90°C pour une chaudière standard) pour chauffer le logement. Elle utilise donc moins de combustible mais nécessite des équipements de chauffage adaptés (radiateurs, plancher, plafond…). Son rendement peut aller jusqu’à 94%.
  • Chaudière cogénération ou micro-génération : À partir de la même source d’énergie (fioul, gaz ou bois), elle produit simultanément de l’électricité et de la chaleur (chauffage seul et/ou ECS). Si le prix d’installation de cette chaudière est plus élevé, vous réaliserez de belles économies d’électricité sur le long terme.
  • Chaudière pulsatoire : Cette chaudière à gaz, dépourvue de brûleur, fonctionne grâce à un système de micro-combustion qui se reproduit à l’infini. Elle consomme entre 25% et 40% de moins qu’une chaudière à gaz classique et rejette 30% de CO2 en moins.

Installation d’une chaudière : L’intervention d’un chauffagiste

Déroulement de l’installation : Les étapes obligatoires

Sous réserve d’utiliser la même énergie que votre ancienne chaudière, l’installation de votre nouvel appareil se fera en 4 grandes étapes :

  1. La dépose de l’ancienne chaudière : Le chauffagiste commence par enlever l’ancienne chaudière.
  2. Les branchements : En fonction des modèles, il fait les raccords électriques spécifiques et met en place le conduit d’évacuation pour les fumées (sortie ventouse).
  3. La pose de la chaudière neuve : Suivant le modèle, il l’installe au sol ou la positionne au mur.
  4. La mise en service : L’artisan va mettre en route la chaudière, procéder à des tests et aux ajustements nécessaires. Le professionnel vous délivrera ensuite un certificat de conformité pour votre chaudière afin que votre équipement soit couvert par votre assurance.

Si vous changez de type de combustible entre votre ancienne chaudière et la nouvelle, des travaux plus importants et un coût supplémentaire seront à prévoir.

Exemple concret : le remplacement d’une chaudière fioul nécessite de bien préparer le terrain en amont. Le plombier va procéder au dégazage et à la dépose de la cuve, à la dépose de la chaudière et à la mise en place des nouveaux branchements. Ces étapes supplémentaires doivent être chiffrées précisément sur le devis de l’artisan.

Installation d’une chaudière : L’intervention d’un chauffagiste

Prix d’installation d’une chaudière : Coût de la main d’œuvre

Le prix d’installation d’une chaudière est généralement compris entre 500€ et 2 000€ en fonction du modèle et du type de combustible utilisé.

La pose d’une chaudière réalisée par un professionnel représente un budget supplémentaire mais offre de multiples avantages. Votre logement est en sécurité et vous êtes garanti en cas de panne ou de dysfonctionnement. Enfin, passer par un professionnel agréé est le seul moyen pour prétendre à certaines aides comme le Crédit d’Impôt ou la Prime Énergie.

N’hésitez pas à demander plusieurs devis de chaudière auprès de différents chauffagistes.

Aides et subventions : Réduisez votre budget chaudière

CITE : Le crédit d’impôt pour les chaudières performantes

Le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique a été lancé par l’État en 2014 et prend la forme d’un dispositif fiscal. Il permet aux foyers qui investissent dans des travaux de rénovation énergétique de déduire une partie du coût de leurs impôts.

Le CITE s’applique pour l’achat d’une chaudière à haute performance énergétique (sauf si elle fonctionne au fioul), comme une chaudière à condensation gaz ou une chaudière à granulés de bois.

Le CITE est ouvert aux locataires, propriétaires et occupants à titre gratuit d’un logement construit depuis plus de 2 ans, sans conditions de ressources financières. La déduction peut correspondre jusqu’à 30% du coût de la chaudière, dans la limite d’un plafond de dépenses de 8 000€ pour une personne seule et 16 000€ pour un couple.

Éco PTZ : Financez votre chaudière à 0% d’intérêts

L’Éco-prêt à taux zéro est une avance de fonds sans condition de ressource. Il permet de financer des travaux d’amélioration de la performance énergétique sans avoir à supporter les intérêts. Le montant de l’emprunt est de maximum 30 000€ au total.

L’Éco-PTZ concerne tous les propriétaires dont le logement principal a été construit avant le 1er janvier 1990.

ANAH : Habiter Mieux pour votre chaudière

Afin d’accompagner les foyers dans leurs démarches d’économies d’énergie, l’Agence Nationale de l’Habitat a mis en place une mesure pour les maisons individuelles : Habiter Mieux agilité.

Cette aide s’applique si le travail est effectué par un artisan RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Cette aide financière intervient auprès des catégories dites de « ressources très modestes » (prise en charge de 50%) et de « ressources modestes » (prise en charge de 35%).

Dépose d’une cuve de fioul : Le CITE jusqu’à 50%

Au titre de la transition énergétique, le gouvernement offre un coup de pouce aux foyers qui procèdent à la dépose d’une cuve de fioul. Pour obtenir cette aide, le logement devra s’équiper d’un nouveau système de chauffage utilisant les énergies renouvelables (par exemple, une chaudière à bois).

Prime à la conversion des chaudières

Initiée par l’État et mise en place par les fournisseurs d’énergie, la PAC intervient dans le cadre de l’opération « Coup de pouce Chauffage ».

Cette aide permet de remplacer les modèles de chaudières les plus polluants (charbon, fioul et gaz hors condensation) pour un dispositif moins énergivore. Elle mobilise en réalité plusieurs aides (Crédit d’impôt, ANAH Habiter Mieux) et peut atteindre jusqu’à 4000 €. Le montant attribué dépend directement des revenus des ménages.

Coupe de pouce économies énergie

La Prime Énergie, également appelée « Coup de pouce économies d’énergie », a pour but d’aider les ménages à réduire leur consommation d’énergie. Elle concerne les travaux d’isolation de combles mais aussi le remplacement de vieilles chaudières au charbon, au fioul et au gaz.

Pour être éligible, cette intervention doit être pratiquée par un professionnel RGE. La Prime Énergie doit être demandée avant le 31 décembre 2020.

TVA réduite 5,5% pour les équipements modernes

Depuis 2014, le gouvernement a mis en place une TVA à taux réduit pour les équipements modernes, ce qui permet de réduire le prix d’achat. En ce qui concerne les travaux de rénovation énergétique, le taux a été abaissé à 5,5%. Il s’applique au changement d’une chaudière pour un appareil moins énergivore.

Il n’y a pas de conditions d’éligibilité, tous les logements domestiques peuvent y prétendre. Une fois les travaux effectués, vérifiez bien sur la facture de votre artisan que le taux appliqué est de 5,5%.

Obtenir une estimation : Le juste prix pour votre chaudière

Le coût d’une chaudière regroupe plusieurs postes de dépense : le tarif des fournitures, et le prix d’installation de la chaudière par un chauffagiste (indispensable selon certains modèles) ainsi que le coût de l’entretien annuel.

Afin d’avoir une idée précise du budget à prévoir, il est idéal de demander un devis pour l’installation de votre chaudière auprès de plusieurs plombiers. Vous pourrez ainsi comparer les différentes offres proposées par les artisans.

  • Devis chaudière

    Estimation de vos travaux Besoin d'une estimation
    rapide et sans engagement ?
    Trouver un artisan A la recherche d'un artisan
    qualifié et au meilleur prix ?

    Simplifiez vos démarches
    grâce à un réseau de 15 000 artisans partenaires.

    Demandez jusqu'à 5 devis gratuits aux professionnels de votre région :

  • MON PROJET

  • MES COORDONNÉES

  • Vos données sont en sécurité avec la CNIL

    Vos données personnelles sont protégées et jamais publiées sur internet.

    Prix-Pose.com est enregistré auprès des services de la CNIL sous le n° 1889334. En application de la loi Informatique et Liberté, vous disposez à tout moment d'un droit d'accès et de modification sur les données personnelles vous concernant.

Exemples de devis chaudière : Chiffrage standard

Pour vous aider à y voir plus clair, voici des exemples de devis de chaudière.

Prenons le cas d’une famille qui dispose d’une chaudière à gaz. Elle décide d’opter pour un équipement moderne qui offre des performances plus élevées : une chaudière gaz à condensation ECS (chauffage et eau chaude sanitaire). Le coût de la dépose de l’ancien appareil et de l’installation de la chaudière sera alors estimé à 6 150€.

Autre exemple de réalisation : un couple souhaite consommer plus propre et décide de remplacer sa vieille chaudière fioul par une chaudière gaz à condensation. Dans ce cas, l’installation du nouvel équipement requiert plus d’étapes : le dégazage de la cuve fioul, la dépose de la cuve et la dépose de la chaudière. Viendront ensuite la pose de la nouvelle chaudière gaz à condensation ainsi que des travaux de plomberie pour procéder aux raccordements. Le prix des travaux est d’environ 10 000€, pourtant le montant du devis chaudière a pu être réduit à 6 500€ grâce à 3 000€ de crédit d’impôt et 500€ d’aide au démontage de la cuve de fioul.

Enfin, considérons un foyer qui souhaite équiper sa maison de 180m² d’un système de chauffage écologique : la chaudière à granulés à condensation. Le tarif de la chaudière, composé d’un système d’aspiration et d’un silo souple pour stocker les pellets, est estimé à 16 000€ soit 8 000€ avec les aides ( 4800€ pour le CITE et 3 200€ de l’ANAH).

Bien acheter sa chaudière : Les principales marques

Plusieurs marques de chaudière se disputent le marché français. Le coût de votre chaudière va principalement dépendre de leur renommée. À vous de faire votre choix en fonction de votre budget et de vos besoins.

  • Bosch ELM Leblanc : Acteur majeur en France avec des produits haut de gamme, la marque dispose d’un réseau de techniciens en interne pour les opérations de maintenance.
  • Atlantic : Avec ses 10 sites industriels basés sur notre territoire, ce fabricant français propose une large gamme de produits multi-énergies (chaudières, chauffe-eaux, pompes à chaleur).
  • De Dietrich : Leurs chaudières sont fabriquées dans l’est de la France. La marque est présente dans 60 pays et vend près de 2 millions de chaudières par an.
  • Viessmann : Fondée en 1917, cette entreprise d’origine allemande propose de nombreux modèles, dont des chaudières co-génération.
  • Saunier Duval : Ce fabricant français, filiale du groupe allemand Vaillant, fabrique ses produits à Nantes. La marque est très populaire : en France, 1 chaudière sur 3 est une Saunier Duval.
  • Frisquet : Entreprise familiale depuis sa création, la production est localisée en Seine-et-Marne. En quête perpétuelle d’innovation, ses produits sont réputés pour être d’excellente qualité.

Les coûts annexes à l’installation d’une chaudière

Les coûts annexes à l’installation d’une chaudière

  • Ventouse : La ventouse est un système d’évacuation des fumées de combustion associées à une entrée d’air forcée. Cet équipement permet d’éviter le ramonage et offre une sécurité optimale.
  • Ballon intégré accumulation : Afin de garantir une eau chaude immédiatement, les chaudières peuvent être équipée d’un ballon d’eau chaude. On réalise des économies car on ne doit plus laisser couler l’eau pour obtenir la température souhaitée.
  • Micro accumulation : Si vous n’avez pas la place pour intégrer un ballon entier, vous pouvez opter pour la micro accumulation. Il s’agit d’un ballon permettant de disposer de quelques litres d’eau chaude à tout moment.
  • Thermostat : Le thermostat, qu’il soit classique ou connecté, permet à la chaudière d’être autonome et de ne chauffer que lorsque cela est nécessaire. On peut avoir une température générale ou des ambiances spécifiques par pièce.
  • Eau chaude sanitaire : Prenez le temps d’envisager cette option. Confier l’eau chaude sanitaire à sa chaudière ou à un ballon indépendant est un choix qui doit être prit en accord avec le nombre d’occupants de votre logement et votre style de vie.
  • Radiateurs : Les radiateurs sont le moyen le plus commun de diffuser la chaleur. Ils doivent être en bon état et adaptés au type de chaudière installé.
  • Plancher chauffant : Le prix d’un plancher chauffant est à rajouter à votre devis chaudière si vous désirez jouer la carte de la modernité en n’utilisant pas de radiateur classiques.
  • VMC gaz : Dans certains cas, et sur avis d’un professionnel, il faudra prendre en compte l’installation d’une ventilation pour sécuriser votre installation.
  • Chauffe eau : Si vous optez pour une chaudière non ECS pour remplacer une vieille chaudière ECS, il faudra impérativement tenir compte du prix d’un chauffe eau dans vos estimations.

Coût d’entretien d’une chaudière

Toutes les chaudières (sauf l’électrique) comprises entre 4kW et 400kW doivent obligatoirement être entretenues pour des raisons de sécurité, comme le précise le décret n°2009-649 du 9 juin 2009. Cette maintenance consiste en une intervention régulière réalisée par un chauffagiste certifié ou par une entreprise spécialisée dans la réparation des chaudières.

Type d'entretienPrix moyen
Contrat d'entretien annuel100€ à 200€
Entretien ponctuel75€ à 150€
  • Contrat d’entretien annuel : Les particuliers optent généralement pour un contrat annuel. Ce type de contrat, que l’on peut arrêter à tout moment permet de disposer d’un entretien annuel classique, ainsi que d’autres avantages en matière de réparation et de suivi de la maintenance des équipements. Le prix d’un entretien de chaudière de ce type varie de 100€ à 200€ par an.
  • Entretien ponctuel : Vous pouvez tout à fait éviter les contrats et contacter directement un professionnel chaque année. Si le prix de cette intervention est légèrement inférieur, de 75€ à 150€, vous ne disposerez pas des bonus liés au contrat, comme un nombre de réparations gratuites ou la possibilité d’interventions en jours fériés et week-end à tarif préférentiel.

Si besoin, nous pouvons vous mettre en relation avec plusieurs professionnels proche de chez vous. Ils prendront contact avec vous pour établir des devis personnalisés :
Obtenir jusqu'à 5 devis
pour comparer sans engagement

En résumé : 4 conseils pour une chaudière au bon prix

  1. Bien choisir le type de combustible : La chaudière à gaz est très populaire mais prenez le temps de bien comparer le type d’énergie en fonction du rendement, de vos besoins et du tarif.
  2. Profiter des aides : Il existe de multiples subventions pour vous aider à réduire le prix de votre chaudière. Renseignez-vous sur ces possibilités de financement pour réduire votre devis chaudière.
  3. Faire appel à un artisan RGE : Pour assurer votre sécurité, la pose d’une chaudière doit être assurée par un professionnel. En faisant appel à un artisan RGE, vous profiterez d’une main d’œuvre de qualité tout en étant éligible aux aides.
  4. Prévoir l’entretien : Pour la quasi-totalité des modèles de chaudière, un entretien annuel est obligatoire. Demandez à l’artisan de vous proposer un devis pour cette prestation.

D'autres articles sur le même thème :

Laisser un commentaire

Vos questions et remarques sont les bienvenues. Laissez nous un message !

Important : Nous ne traitons pas les estimations de prix en commentaire.
Si votre question concerne un tarif, merci d'utiliser ce formulaire.