Renover les murs

Que ce soit en intérieur ou en extérieur, les rénovations impliquent très souvent de retravailler un mur. Une maison compte en effet de nombreux murs, que ce soit murs porteurs, mur de refend ou tout simplement cloisons intérieures. L’extérieur n’est pas non plus en reste, car on trouve facilement des murs de soutènement, des murs de séparation, ou tout simplement des murs de bâtiments annexes. Il est donc logique qu’une rénovation de maison s’attaque à cet élément à un moment ou à un autre.

Si vous êtes dans ce cas, vous vous rendrez rapidement compte qu’il faut effectuer de nombreux choix et prendre les bonnes décisions face à des éléments très différents. Nous vous proposons un guide consacré à la rénovation de vos murs pour que vos décisions soient plus faciles à effectuer. Vous pourrez ainsi déterminer le prix de votre projet mur, et pourquoi pas l’intégrer au budget d’une rénovation de plus grande ampleur.

Quel coût moyen pour la rénovation d’un mur ?

Tarifer la construction d’un mur est déjà une tâche mal aisée, la rénovation est quant à elle bien plus délicate à estimer. Il faut effectivement prendre en compte de très nombreux paramètres qui peuvent tous avoir une influence énorme sur le prix final.

On prendra en compte en premier lieu les raisons de la rénovation du mur. S’il ne s’agit que d’un point de vue uniquement esthétique, alors la rénovation pourra être peu coûteuse, selon les matériaux préférés. En revanche si la rénovation intervient pour des raisons techniques, alors l’addition risque d’être salée, car la consolidation est toujours plus onéreuse.

On devra donc identifier les dommages éventuels du mur menants à la rénovation. Sauf résolution purement esthétique, le diagnostic des dommages d’un mur est souvent l’affaire d’un expert. Si qui plus est le mur est porteur ou de soutènement, il faut alors impérativement passer par un spécialiste afin de ne pas mettre en jeu la sécurité des occupants.

On gardera donc à l’esprit que les rénovations esthétiques sont les moins chères, à condition d’utiliser des matériaux courants (peinture), et que les rénovations structurelles sont les plus onéreuses. Dans les deux cas, le recours à un professionnel pourra présenter un investissement uniforme, car les tarifs horaires se tiennent généralement serrés.

On estime donc que la rénovation esthétique d’un mur peut varier de 25€/m² à plus de 100€/m², selon le niveau de luxe des matériaux. La rénovation structurelle d’un mur est quant à elle souvent comprise entre 75€/m² et bien plus de 200€/m².

Rénover la structure d’un mur

La rénovation la plus problématique et la plus délicate à estimer est la rénovation structurelle. Il s’agit en effet de réparer un mur dont les performances techniques sont défaillantes ou d’un mur impliquant un danger potentiel. Dans certains cas il faut démolir le mur, mais le plus souvent il est possible de procéder à des réparations en profondeur.

Les rénovations qui suivent sont les rénovations structurelles les plus souvent envisagées par les particuliers et impliquent idéalement l’intervention d’un professionnel en raison de la nécessité d’un savoir-faire (ou d’un outillage) spécialisé.

Rénover le doublage d’un mur

Très souvent lorsqu’on rénove une maison en profondeur ou lorsqu’on achète un bâti ancien, les projets escaladent jusqu’à atteindre la dépose totale du doublage des murs.

Il faut donc dans ce cas installer un nouveau doublage, ou carrément créer de nouvelles cloisons là où il n’y en avait originalement pas.

Les possibilités sont multiples, du bois en passant par le béton cellulaire, mais de nos jours une solution principale est privilégiée tant par les particuliers que par les professionnels. Cette popularité s’explique à la fois par d’excellentes performances techniques, mais aussi par un prix d’appel très bas.

Restaurer ou installer un doublage placo

Pour ce type de projet, votre meilleure option est d’avoir recours à un doublage placo. Les plaques de plâtre (standard ou spécial pièces humides) s’installent très facilement sur une ossature métallique adaptée. On pourra également insérer une isolation dans l’ossature métallique prévue à cet effet.

La très large majorité des rénovations implique dans une zone précise ou en totalité le recours à un doublage placo en raison de ses très nombreux avantages.

Restaurer ou installer un doublage placo

On pourra également installer le doublage placo au plafond, en suivant exactement la même procédure. Si votre projet de doublage de mur intervient dans un garage, là encore aucun problème à partir du moment où l’intérieur du garage n’est pas exposé aux éléments.

Rénover l’isolation d’un mur

Lorsqu’on réalise le doublage d’un mur on en profite généralement soit pour changer, soit pour améliorer l’isolation.

Dans le cas d’un doublage placo, il sera particulièrement facile d’insérer une épaisseur de laine minérale. L’ossature métallique nécessaire à ce doublage est en effet pensée pour recevoir une épaisseur d’isolant standard.

Rénover l’isolation d’un mur

Ceux qui désirent améliorer l’isolation de leurs murs par l’extérieur devront s’orienter vers une rénovation de mur de type bardage, bien plus complexe coûteuse et disruptive.

Rénover l’ossature d’un mur

Si lors de votre rénovation vous mettez au jour des dégradations dans la structure même de vos murs, il faut prendre les décisions qui s’imposent et ne pas lésiner sur les réparations.

En effet, si l’ossature ou l’âme même de vos murs présente des faiblesses techniques le bâti tout entier pourra être mis en danger. C’est tout particulièrement le cas pour les murs porteurs et murs de refend.

Les murs extérieurs peuvent également présenter des défauts importants. C’est tout particulièrement vrai avec les murs en pierre qui peuvent s’affaisser et s’ébouler sous le passage du temps.

Rénover un mur béton

Un mur béton est délicat à rénover. En effet, hors de question de couper une tranche de béton pour la remplace par un matériau neuf. Si le mur est porteur il risquerait de mettre en péril le bâtiment tout entier.

On pourra en revanche estimer si le mur doit simplement être renforcé, à l’aide d’injections de produits chimiques ou de doublages béton, ou s’il doit être remplacé.

Rénover un mur béton

La seconde solution est particulièrement délicate à mettre en place et demande l’intervention d’un BET pour s’assurer de la sécurité de l’ouvrage durant la durée des travaux.

Quelle rénovation pour un mur en pierre

Les murs en pierre situés en extérieur sont généralement plus simples à rénover. Dans le cas d’un mur en pierres cimentées, il faudra soit resceller les pierres déchaussées, soit remplacer les pierres manquantes et les coller à l’aide d’un béton ou d’un mortier.

Quelle rénovation pour un mur en pierre

Dans le cas d’un mur en pierres sèches, il faudra très probablement faire appel à un professionnel qui pourra arrêter l’affaissement du mur et permettre à l’ouvrage de repartir sur des bases saines.

Assèchement d’un mur

Très souvent lorsqu’on rénove un bâti ancien on se heurte aux dommages liés à l’humidité. En effet, certains bâtiments n’ont pas été construits pour lutter contre l’humidité excessive ou tout simplement la zone d’implantation est devenue plus humide que lors de la construction.

Dans tous les cas on remarque l’apparition de salpêtre, l’effritement des revêtements, le décollement du papier peint ou même l’apparition de champignons.

Cette situation n’étant bonne ni pour la santé du bâtiment ni pour la vôtre, il est impératif d’y apporter une solution durable.

La centrale d’assèchement, solution efficace

De nombreux particuliers qui font face à des problèmes de remontées capillaires choisissent la solution de la centrale d’assèchement. Contrairement aux autres remèdes, celui-ci n’implique pas de fouiller la base des murs sur une grande profondeur.

La centrale d’assèchement, solution efficace

Cet appareil, qui doit être installé et relié à l’électricité en permanence est très efficace et agit sans aucune fouille technique.

Il suffit d’installer des électrodes dans les murs et la centrale d’assèchement fera progressivement barrage à l’humidité grâce au principe d’électro-osmose.

Les solutions ponctuelles pour l’humidité

Il existe également d’autres solutions plus ou moins disruptives pour lutter contre l’humidité.

On pourra injecter dans le mur une résine spéciale qui durcira au contact de l’eau et interrompra donc la progression de l’humidité.

Les solutions ponctuelles pour l’humidité

On pourra bien entendu installer un drain le long des murs en l’épaulant avec une membrane étanche polyéthylène. Cette solution est très efficace, mais se montre immanquablement onéreuse et particulièrement incommodante pour les espaces extérieurs.

Rénover le parement d’un mur

Si votre rénovation de mur se déroule plus paisiblement, il ne vous sera nécessaire que de travailler le parement. Si ce type de travaux est moins délicat que le précédent, il faudra néanmoins considérer l’esthétique finale de votre rénovation et effectuer de nombreux choix de matériaux et de revêtements.

On peut généralement avoir recours à des revêtements liquides, comme la peinture ou les enduits ou à des revêtements solides comme le carrelage ou encore le bois.

Les matériaux solides

Les matériaux durs sont parfois privilégiés pour revêtir des murs bien spécifiques. Dans la très grande majorité des cas, il s’agira des murs de pièces humides ou de pièces spécialisées.

Dans d’autres cas, il s’agira d’apporter une esthétique plus traditionnelle et un peu plus chargée que la peinture moderne.

Dans tous les cas, il faudra disposer d’un mur ou d’un doublage de mur propre et en bonne santé de manière à assurer au parement la longévité la plus grande.

Les plaquettes de parement

Les stylistes utilisent de plus en plus les plaquettes de parement en zones bien délimitées. Il ne s’agit pas de revêtir une pièce tout entière, mais plutôt de souligner un élément ou d’habiller uniquement un pan de mur.

Les plaquettes de parement

Ces plaquettes imitent très souvent les briquettes ou la pierre et offrent donc une esthétique relativement lourde. Il faut les utiliser avec parcimonie et stratégie.

On trouve ces plaquettes à des prix très variés, qui conditionnent bien souvent la qualité de leur imitation. Sachez surtout bien choisir, car ces plaquettes seront collées et ne pourront pas être facilement démontables.

Le carrelage mural : le roi de la rénovation

En pièces humides le carrelage mural ou la faïence sont des revêtements particulièrement appréciés et traditionnels.

Ils permettent d’habiller un mur avec élégance, mais surtout de réaliser une barrière entièrement imperméable.

Le carrelage mural : le roi de la rénovation

Le carrelage mural se trouvera donc en salle de bain, dans les douches, autour des baignoires, mais également en crédence de cuisine où il pourra être très facilement nettoyé.

Les prix sont très variables et toutes les bourses pourront généralement trouver leur bonheur avec ce revêtement mural.

Le lambris, solution tradition

Si votre rénovation de mur fait la part belle à la tradition et aux matériaux naturels, il faudra vous orienter vers le lambris.

Le lambris traditionnel couleur bois tend à se raréfier au profit des lambris peints disposants de moins de moulures.

Le lambris, solution tradition

Toute la difficulté de cette rénovation sera donc d’utiliser un revêtement très traditionnel pour produire une esthétique légère et moderne.

Les matériaux liquides

De très nombreux particuliers s’orientent principalement vers les matériaux liquides pour habiller leurs murs.

Ces matériaux disposent en effet d’un prix très bas et d’une grande rapidité d’installation.

Grâce à eux, et notamment à la peinture, vous pourrez finaliser votre rénovation rapidement et sans vous ruiner. De plus, vous disposerez de murs à l’aspect moderne et minimalisme.

la peinture : parement plébiscité

La peinture est bien entendu le matériau rénovation de mur le plus fréquemment utilisé. Dans de très nombreux cas, une couche de peinture minutieusement appliquée permet de rénover un mur très efficacement.

Il existe même des peintures techniques qui pourront résoudre certains problèmes comme les restes de remontées capillaires ou une trop grande porosité du mur.

la peinture : parement plébiscité

Sachez effectuer le bon choix et n’hésitez pas à demander l’avis d’un professionnel qui saura vous orienter vers les produits les plus adaptés à votre situation.

La toile de verre pour lutter contre les fissures

Si vos murs présentent des nombreuses fissures, il pourra être judicieux d’installer une toile de verre.

La toile de verre pour lutter contre les fissures

Ce matériau est très résistant et se colle au mur à l’aide d’une colle spéciale, comme du papier peint. Une fois sec, il est indéchirable et peut être peint très facilement. Vous n’aurez ainsi plus aucune fissure lézardant vos murs.

L’enduit mural : esthétique et technique

L’enduit mural et le crépi sont des matériaux qui peuvent avoir deux motivations.

En premier lieu, un enduit peut intervenir pour réparer un mur en surface, il pourra s’agir de plâtre de crépi ou de béton. Il pourra être peint ou non, selon l’esthétique désirée.

L’enduit mural : esthétique et technique

On pourra utiliser des enduits esthétiques destinés à ne pas être peints, comme le béton ciré ou le tadelakt. Ces enduits seront à confier à un peintre plutôt qu’à un maçon.

Trouver un professionnel

Vous n’aurez aucun mal à trouver un interlocuteur privilégié pour votre rénovation de mur. Vous pourrez vous rapprocher d’un maçon, d’un plaquiste, d’un plâtrier, d’un peintre ou encore carrément d’un architecte.

Dans tous les cas, prenez toujours la précaution de faire réaliser de nombreux devis de manière à vous assurer le meilleur prix et la meilleure qualité.