Rénover ses fenêtres
Noter cet article ?

Rénover les fenêtres

Les travaux d’amélioration d’une maison impliquent de passer par plusieurs étapes, qui peuvent être motivées par différentes raisons. On prend cependant très souvent soin des fenêtres lors d’une rénovation de maison. En effet, les fenêtres assurent la pérennité technique de la maison et permettent de ne pas se ruiner en chauffage. On touche donc à des facteurs économiques, mais également écologiques. C’est pourquoi le gouvernement aide très souvent financièrement ces travaux.

Intégrer le changement de ses fenêtres lors d’une rénovation permet donc de bénéficier de facilités de financement, d’assurer un meilleur confort à son logement, tout en prévoyant des économies de fonctionnement sur le long terme. Il existe cependant de très nombreuses possibilités que nous détaillons dans ce dossier spécial.

Quel coût moyen pour la rénovation des fenêtres ?

La rénovation d’une seule fenêtre n’est pas nécessairement un projet très onéreux. On est d’ailleurs souvent surpris par le prix à l’unité de ce genre d’équipement.

C’est en revanche en multipliant les éléments et en prenant en compte la globalité du projet que le montant total des travaux enfle et peut devenir problématique.

Le plus souvent, on change les fenêtres dans leur globalité, car les performances techniques ne sont optimales que lorsqu’il existe une certaine homogénéité dans les équipements.

Les maisons occidentales possèdent généralement un nombre de fenêtres très important, parfois deux par pièce. Il en résulte donc un prix d’ensemble non négligeable que l’on doit donc budgéter minutieusement.

Quel coût moyen pour la rénovation des fenêtres

Le prix des fenêtres est modulé par différents éléments, dont les principaux sont le matériau du cadre et le type de vitrage. Les accessoires peuvent présenter des coûts annexes qui ne sont en revanche pas obligatoires.

Les matériaux peuvent impliquer des performances plus ou moins bonnes, mais également un entretien plus ou moins difficile. Il est donc judicieux de comparer le prix d’achat avec la technicité de la fenêtre, sur le long terme.

Le vitrage est quant à lui un agent très important de l’isolation, mais également de la sécurité. On peut en effet avoir recours à un vitrage plus onéreux, réduisant, par exemple, les risques d’effraction.

De manière très générale, le prix d’une fenêtre double vantaux de taille standard, varie de 300€ à 1000€ (pièce) pose comprise.

Les matériaux fenêtre : un choix délicat

Pour votre projet de rénovation de fenêtre, il faudra très généralement commencer par choisir le matériau habillant vos équipements. Dans la très large majorité des cas, on utilise le même matériau pour le cadre ouvrant que pour le cadre dormant.

Le choix du matériau est capital, car il aura un impact lourd sur le prix final et proposera un niveau technique bien déterminé.

Heureusement, les matériaux disponibles pour les fenêtres sont peu nombreux et sont généralement proposés par tous les fabricants et revendeurs.

Le PVC, le plus fréquent

Tant dans les constructions modernes que dans les rénovations, le matériau le plus fréquemment utilisé pour les menuiseries de fenêtres est le PVC.

Matériau issu de l’industrie pétrochimique, le PVC propose de très nombreux avantages pour un prix très bas. En effet, ce matériau ne nécessite aucun entretien et résiste particulièrement bien aux intempéries et aux agressions du soleil.

Le PVC, le plus fréquent

Le PVC le plus basique est souvent de couleur blanche et de texture parfaitement lisse. Les PVC plus onéreux peuvent offrir de nombreux coloris et même des textures imitant d’autres matériaux.

L’alu, le luxe sans entretien

Si on désire installer des fenêtres dépourvues d’entretien, mais d’un niveau plus luxueux que celui proposé par le PVC, on peut s’orienter vers l’aluminium.

Ce matériau est très technique, car il offre une rigidité hors de pair même avec des profilés très fins. On peut donc disposer de cadres très réduits, d’une surface de vitrage plus grande et au final, d’une expérience plus transparente.

L’alu, le luxe sans entretien

L’alu ne nécessite strictement aucun entretien, et se nettoie parfaitement à l’aide du traditionnel coup de chiffon.

Il faudra vous assurer de choisir des menuiseries alu disposant de ruptures de ponts thermiques, car sans elles, le froid extérieur pourra être convoyé à l’intérieur de la maison.

Le bois, matériau toujours prisé

Ceux qui désirent disposer d’un matériau traditionnel, luxueux et très technique, s’orienteront vers le bois. Le bois propose en effet la meilleure isolation thermique, mais également phonique, de tous les matériaux fenêtre.

Le bois, matériau toujours prisé

En revanche, le bois demande un entretien rigoureux et régulier. Les intempéries, l’humidité, les UV, sont autant d’ennemis qui endommageront la finition de vos fenêtres bois. Il faut donc appliquer un produit d’entretien (vernis, huile, lasure ou autre) sur les menuiseries environ tous les 3 à 5 ans.

Les fenêtres mixtes : l’avenir du bâtiment ?

Depuis quelques années, il existe un type de menuiseries qui associe les avantages du bois et de l’alu. On peut donc disposer de fenêtres proposant le meilleur des deux mondes, sans se soucier du futur puisque la durée de vie de ces menuiseries est très longue.

Généralement ces fenêtres disposent de menuiseries extérieures en alu, et de menuiseries intérieures en bois, tant sur les ouvrants que sur les dormants.

Les fenêtres mixtes : l’avenir du bâtiment

Le résultat est l’alliance de la tradition grâce au bois, et de la modernité grâce à l’alu. Le seul inconvénient de ces fenêtres est bien entendu leur prix très élevé.

Isolation thermique et isolation acoustique : quel vitrage ?

Bien logiquement, on demande principalement aux fenêtres d’une maison de proposer une isolation de bonne qualité. Si l’isolation thermique a toujours été une préoccupation première du monde des fenêtres, on assiste aujourd’hui à la montée d’autres vecteurs.

Par exemple, l’isolation phonique est désormais capitale, car le trafic automobile est de plus en plus présent et implique des nuisances sonores toujours grandissantes.

Pour sa rénovation de fenêtre, il convient donc de choisir un vitrage qui propose donc à la fois isolation thermique et isolation phonique. Là encore, les niveaux de qualité et de performances déterminent grandement les prix finaux.

Le double vitrage : le standard moderne

Selon les normes construction en vigueur (RT 2012), on doit installer des fenêtres proposant un niveau fixé de performances. Si le bâtiment n’est pas domestique, on pourra peut-être trouver des exceptions.

Le double vitrage : le standard moderne

Les normes préconisent généralement l’utilisation du double vitrage. En effet, le double vitrage est très isolant et remplit toutes les fonctions que l’on attend d’une fenêtre. Pour ne rien gâcher, sa fabrication en très grandes quantités a permis de faire largement baisser les prix.

Le double vitrage basique est donc le standard actuel, celui qui épaulera très certainement votre rénovation de maison.

Le double vitrage très haut de gamme, au top technique

On peut également disposer d’un double vitrage bien plus haut de gamme. Ce double vitrage est généralement très onéreux, mais propose des performances techniques très ciblées et particulièrement élevées.

Si votre budget le permet, il est largement conseillé de faire appel à du double vitrage haut de gamme. Vous parviendrez ainsi soit à faire baisser encore plus votre consommation énergie, soit à disposer d’une sécurité augmentée pour votre maison tout entière.

Le renforcement de l’isolation avec de l’argon

On peur renforcer l’isolation d’un double vitrage grâce à l’ajout d’argon. Le principe est très simple, au lieu d’injecter de l’air naturel entre les deux couches de verre, on injecte de l’argon.

L’argon est un gaz inerte peu dangereux, mais très clair et offrant de grandes propriétés d’isolation. On l’utilise dans de très nombreux domaines, y compris dans les fenêtres.

Le renforcement de l’isolation avec de l’argon

Les fenêtres double vitrage à argon peut également utiliser des couches de verre asymétrique de manière à renforcer l’isolation phonique.

Une sécurité optimale avec le verre feuilleté

Le vitrage est très souvent perçu comme le point faible de la maison, car on peut le casser facilement et ainsi pénétrer dans la maison.

Ceux qui craignent à juste titre les effractions et cambriolages pourront s’orienter vers un double vitrage en verre feuilleté.

Ce verre est à l’origine un verre sécurité, car même après impact il ne désagrège pas en petites parties.

La capacité de ce verre à rester simplement fendillé ou partiellement troué lui permet donc d’être classé comme antieffraction.

Une sécurité optimale avec le verre feuilleté

Si ce verre n’empêche pas un cambrioleur d’entrer à terme dans la maison, il retarde très largement le temps de l’effraction, laissant le temps à la police ou la société de sécurité d’intervenir.

Le triple vitrage, est-ce l’avenir ?

Avec le développement du double vitrage et des techniques de multiplication des couches de verre sur un même cadre, on assiste à la création de nouveaux types de vitrages.

Récemment, le triple vitrage fait de plus en plus la une. Pourtant les avantages de ce vitrage ne sont pas forcément largement supérieurs à ceux du double vitrage. On ne dispose donc pas d’une comparaison aussi nette que celle qui s’est produite entre le simple et le double vitrage.

Le triple vitrage n’est uniquement à préférer au double vitrage que sous certaines conditions bien précises.

Le poids, un critère à prendre en compte

En premier lieu, il faut bien comprendre que le triple vitrage représente une augmentation très nette du poids des vantaux. Les matériaux les plus faibles ne pourront donc encaisser ce surpoids que d’une seule manière : en réduisant la surface de vitrage.

Le poids, un critère à prendre en compte

On peut donc disposer de fenêtres plus petites pour un peu plus de technicité. Un choix qu’il faut effectuer avec toutes les informations en main.

L’exposition à ne jamais négliger

Le triple vitrage peut créer des barrières de réflexions, qui au final empêchent à la chaleur naturelle d’entrer dans la maison. On ne devra donc installer le triple vitrage que selon des expositions bien précises, conseillé par un professionnel.

L’exposition à ne jamais négliger

D’autre part, le triple vitrage n’est réellement performant qu’au sein d’une maison BBC, donc moderne et prévue à cet effet. On conseille donc très peu le triple vitrage en rénovation de fenêtre, sauf conditions très spécifiques.

Changer une fenêtre : totalement ou partiellement?

On imagine très souvent qu’une rénovation de fenêtre implique forcément la dépose entière de toutes les fenêtres, la destruction d’une partie du parement intérieur, en somme des travaux importants.

Pourtant, dans certains cas, il est possible de ne rénover qu’une partie de la fenêtre, et donc de réduire largement le coût final des travaux.

En revanche, dans une majorité de cas, il faudra effectivement remplacer les fenêtres tout entières.

Peut-on changer une fenêtre partiellement ?

La rénovation partielle d’une fenêtre peut intervenir de différentes manières.

Il faut en revanche que vos fenêtres puissent accepter les rénovations partielles. Ce ne sera pas le cas si vos équipements sont anciens, ou s’ils sont en PVC.

Peut-on changer une fenêtre partiellement

Idéalement les fenêtres bois se prêtent le mieux aux rénovations partielles.

Changer le cadre ouvrant pour améliorer les performances.

On peut envisager de ne changer que les cadres ouvrants, si les cadres dormants sont en bon état et peuvent recevoir des contreparties modernes.

On disposera ainsi de vitrages neufs, modernes et performants, mais également de joints de frappe et autres petites finitions apportant de meilleures performances.

Changer le cadre ouvrant pour améliorer les performances.

Le changement des cadres ouvrants uniquement permet de réduire le coût des travaux ou de disposer de meilleurs équipements sans hausser son budget.

Rénover uniquement les accessoires

Il est possible de réaliser une rénovation basique de ses fenêtres, sous la forme de petits travaux généralement faciles à réaliser.

On peut en premier lieu effectuer des réparations techniques. On peut changer les joints, remplacer le vitrage et même injecter du gaz, si on dispose déjà de double vitrage.

Rénover uniquement les accessoires

Au niveau esthétique on peut très facilement changer l’huisserie, les poignées et les éventuelles serrures ou équipements de sécurité.

Quels avantages à changer une fenêtre entièrement ?

Dans la très large majorité des rénovations de fenêtres, on fera changer les équipements entièrement.

Le plus souvent on attend en effet longtemps avant de se lancer dans une rénovation de ce type, impliquant de facto que les fenêtres vieillissent et sortent des standards du bâtiment. On est donc condamné à les changer entièrement.

Quels avantages à changer une fenêtre entièrement

D’autre part, beaucoup de professionnels proposeront une intervention totale et n’offriront pas forcément une différence de prix conséquente avec une rénovation partielle.

La baie vitrée, fenêtre moderne et pratique

Énormément de particuliers désirent intégrer au moins une baie vitrée dans leur maison. Ce type, de fenêtre est en effet très populaire actuellement et offre des avantages esthétiques et fonctionnels très importants.

Vous pourrez donc envisager soit le remplacement de vos anciennes baies vitrées soit l’intégration de nouveaux équipements lors de votre rénovation de fenêtre.

La baie vitrée coulissante, indispensable

Le modèle de baie vitrée le plus fréquent est la baie vitrée coulissante. Ces baies sont généralement de dimensions généreuses et équipement judicieusement tout un mur de salon.

La baie vitrée coulissante, indispensable

Elles peuvent soit coulisser sur des rails parallèles (2, 3 ou 4 vantaux), soit coulisser dans les murs. Cette dernière solution est plus luxueuse et permet d’ouvrir un mur entièrement.

Quels matériaux pour sa baie vitrée fixe ?

Les baies vitrées peuvent avoir recours exactement aux mêmes matériaux que les fenêtres.

En revanche, on privilégie idéalement l’alu, car sa rigidité et sa solidité lui permettent d’offrir des vitrages très grands et donc d’ouvrir un maximum sa maison sur l’extérieur.

Quels matériaux pour sa baie vitrée fixe

Le PVC implique un vitrage plus réduit et des cadres plus épais, mais il offre tout de même une solution baie vitrée à prix très abordable.

Les dimensions : une barrière à la créativité ?

Lorsqu’on intègre une baie vitrée dans un environnement déjà construit, il faut bien comprendre que les formes et les dimensions peuvent être limitées par les matériaux envisagés.

Les dimensions : une barrière à la créativité

On devra donc choisir judicieusement ses baies vitrées, surtout si on s’oriente vers une méthode sur mesure.

Les baies vitrées fixes

Dans certains cas, on peut désirer une baie vitrée sans forcément avoir d’espaces extérieurs, par exemple pour laisser entrer plus de lumière naturelle dans la maison.

Les baies vitrées fixes

Dans ces cas-là, on évitera les baies coulissantes, pour des raisons évidentes de sécurité. On se dirigera vers les baies vitrées fixes, qui présentent exactement les mêmes esthétiques et performances, mais qui ne peuvent pas s’ouvrir.

Pensez cependant à un moyen aisé de nettoyer l’extérieur de vos baies vitrées fixes.

Envisager une porte-fenêtre

Relativement perte de vitesse actuellement, les portes-fenêtres sont une version un peu archaïque de la baie vitrée.

Elles permettent d’accéder à un espace extérieur tout en offrant une bonne entrée de la lumière naturelle.

On y aura recours idéalement en rénovation de fenêtre, pour éviter de devoir retoucher une maçonnerie bien souvent porteuse.

La porte-fenêtre : accès pratique

La porte-fenêtre est principalement orientée vers l’accès aux espaces extérieurs, qu’ils soient de plain pied ou balcons.

La porte-fenêtre : accès pratique

Ces équipements proposent un accès facile, non coulissant qui s’ouvre principalement de manière battante. Il faudra donc penser aux dégagements d’ouverture et aux accessoires ouverture pratiques et sécurisés.

Un système plus économique que la baie vitrée

L’avantage principal de la porte-fenêtre est bien évidemment de proposer un prix d’achat et d’installation largement moindre que ceux des baies vitrées.

Un système plus économique que la baie vitrée

Si votre rénovation de fenêtre dispose déjà d’un montant élevé, il faudra peut-être éviter les baies vitrées et vous contenter d’une porte-fenêtre.

Trouver un professionnel

Vous n’aurez strictement aucun problème à trouver un professionnel pour réaliser la rénovation de vos fenêtres. Le domaine est en pleine effervescence et les intervenants sont donc très nombreux.

Ne vous laissez pas convaincre par le premier démarchage téléphonique venu. Faites plutôt réaliser de nombreux devis, qui vous permettront de comparer les coûts et de faire jouer la concurrence à votre avantage.