Rénover ses façades
Noter cet article ?

Renover les façades

Les travaux de rénovation ne se cantonnent pas uniquement à l’intérieur du bâtiment. Si les espaces intérieurs sont en effet au centre de nombreux projets, il arrive obligatoirement un moment où les espaces extérieurs doivent être considérés lors d’une rénovation de maison.

C’est évidemment le cas de la façade qui demande au bout de quelques décennies une rénovation, de manière à proposer des performances techniques toujours idéales. Une façade est d’ailleurs très importante pour la structure du bâtiment, car elle protège les murs des agressions et des intempéries et surtout elle assure leur étanchéité. Voici notre petit guide façade qui vous démontrera comment calculer au mieux le prix d’une rénovation de façade selon vos besoins.

Quel coût moyen pour sa rénovation de façade ?

Le budget nécessaire à la rénovation de sa façade dépend largement du type de travaux envisagés. Il faudra donc en premier lieu déterminer les raisons de la rénovation, et surtout les symptômes présentés par la façade.

Une fois les réparations déterminées et la profondeur de la rénovation précisée, on pourra s’orienter vers l’un des différents types de revêtement.

Là, ce sera vraiment vos goûts et votre porte-monnaie qui vous dirigeront vers l’une ou l’autre des possibilités. En parallèle, le PLU encadrant votre quartier pourra éventuellement préciser et obliger un revêtement de façade bien particulier. Ce sera également presque toujours le cas en copropriété. Il faudra donc s’y conformer ou demander une dérogation motivée par d’excellentes raisons.

Il s’agira ensuite de trouver le professionnel le plus adapté à votre situation et de commencer les travaux.

La durée d’intervention du professionnel aura également un impact sur le coût final de la rénovation de façade. La nécessité ou non d’installer un échafaudage, et de petits suppléments, comme le nombre de fenêtres à protéger peuvent rapidement faire grimper l’addition, au niveau de la main d’œuvre.

Quel coût moyen pour sa rénovation de façade

La somme de toutes ces informations vous donnera une idée de la gamme de prix à laquelle il faudra vous attendre. Sachez, enfin, que dans la majorité des cas, les rénovations de façade ne sont pas négociables et doivent impérativement intervenir si l’on veut que le bâtiment conserver son intégrité structurelle. Il faut accepter les coûts et savoir investir sur le long terme.

Heureusement une façade, même entrée de gamme dispose d’une très grande durée de vie, rares sont les propriétaires qui ont été obligés de faire réaliser une rénovation de façade plus d’une seule fois dans leur vie.

Le prix d’une rénovation de façade moyen varie donc de 30€/m² à 100€/m², fournitures et pose comprises.

Ravalement de façade : les possibilités

Le ravalement d’une façade n’est pas nécessairement un processus très compliqué devant nécessiter des travaux en profondeur.

Il arrive parfois que les façades soient tout simplement très sales, mais structurellement saines. Dans ce genre de cas, il n’est pas forcément obligatoire de remplacer le revêtement. Il faut en revanche faire effectuer un nettoyage, voire appliquer des produits de soins.

Si la façade est très abîmée, il faut en revanche procéder à un ravalement complet. Dans ce cas les travaux seront plus longs et plus coûteux, car il convient de déposer l’ancien revêtement et d’en réaliser un flambant neuf.

Pour déterminer quel type de ravalement est idéal pour votre façade, il convient de suivre l’avis éclairé et expérimenté d’un professionnel du domaine. En croisant les avis de différents professionnels, on parvient à situer très précisément les travaux obligatoires.

Les solutions les plus simples

Si votre façade est peu endommagée, mais qu’elle présente des taches sombres, voire noires, il est possible de n’envisager que des soins superficiels.

Ces soins varient en fonction du type de salissures et/ou de moisissures. Dans certains cas, le lavage à haute pression est suffisant, tandis que dans d’autres situations il faudra effectuer une mise en peinture.

Ces réparations de surface sont très abordables et présentent souvent un premier pas que les particuliers n’hésitent pas à emprunter. D’autre part, elles sont peut dérangeantes et ne présentent généralement pas danger pour le jardin et les végétaux alentours.

Si vous désirez estimer l’état de votre façade afin de déterminer quels travaux doivent être envisagés, il faudra également faire réaliser un nettoyage pour y voir plus clair.

Le nettoyage de façade : le premier pas

Il existe plusieurs possibilités pour nettoyer une façade. Le plus facile et sans doute le moins performant est d’utiliser un nettoyage haute pression. Cette étape, impliquant l’intervention d’un Karcher, permet d’ôter la saleté et toutes les particules qui pourraient se décrocher du mur.

Le nettoyage de façade : le premier pas

On peut également réaliser des nettoyages plus complexes et spécialisés. On suivra donc les recommandations de son interlocuteur travaux.

  • Le gommage est une technique de nettoyage et de décrochage des parties détériorées. Il s’agit de projeter une poudre sur la façade afin de nettoyer cette dernière. On utilise généralement le gommage lorsque la façade est très poreuse.
  • Le sablage est la version plus musclée du gommage. On utilise généralement du sable très fin et très agressif projeté à haute pression. On utilise le sablage généralement sur les façades difficiles à nettoyer.
  • Le peeling intervient lorsque le nettoyage doit être effectué en douceur. Il s’agit ni plus ni moins que de peler, ou de gratter la façade manuellement.
  • La nébulisation, enfin, est une technique de nettoyage liquide très douce. Il s’agit de laisser l’eau ruisseler sur la façade et ensuite de gratter. On l’utilise principalement pour lutter contre les efflorescences et le salpêtre.

Peindre une façade, un entretien rapide

Une fois que la façade est nettoyée, on peut en dresser le bilan. Idéalement, on découvrira que la façade est en excellent état, et qu’il suffisait tout simplement d’en ôter la crasse.

On pourra découvrir également que la façade est structurellement intacte et saine, mais qu’elle est esthétiquement passée. Il s’agira là de redonner de la fraîcheur à la façade, principalement à l’aide d’une couche de peinture.

Peindre une façade, un entretien rapide

Il existe de très nombreuses peintures pour façades, certaines très basiques d’autres très techniques, pouvant renforcer les propriétés techniques du mur.

Dans tous les cas, il faudra protéger les fenêtres et appliquer la peinture selon les consignes du fabricant. Il faut en revanche bien vérifier que la façade ne nécessite aucune réparation et qu’elle ne souffre d’aucune moisissure.

Renouveler son revêtement de façade

Si le nettoyage de votre façade laisse percevoir des dégâts structurels, il faut prendre les devants et s’assurer une excellente réparation.

Il s’agit là d’un véritable ravalement de façade en profondeur. On commence généralement par déterminer quels sont les dégâts et comment traiter la cause. Par exemple, les dégâts dus aux fissures pourront dans certains cas impliquer un renforcement de la maçonnerie.

On réalisera ensuite, soit la réparation des dégâts, s’ils sont localisés, soit la déposer de la façade tout entière.

Une fois les réparations effectuées, il restera encore à réaliser un nouveau revêtement, selon vos souhaits. Ce type de travaux est sans aucune surprise le type le plus onéreux et également le plus dérangeant pour vos espaces extérieurs.

Déposer l’ancienne façade

Pour rénover entièrement une façade, il faut impérativement ôter toute parcelle de l’ancienne façade. En effet, certaines parties se décollent et se craquellent, rendant impossible l’application d’une couche supplémentaire de revêtement.

La dépose d’une façade est parfois délicate, car certaines parties se décolleront facilement alors que d’autres demanderont beaucoup de travail. Il faut donc travailler méticuleusement de manière à ôter le revêtement de façade sans pour autant endommager le mur sous-jacent.

Déposer l’ancienne façade

Le dérangement sera relativement important et les espaces extérieurs proches de la maison seront inévitablement salis et saupoudrés de gravats de façade.

Les professionnels consciencieux proposent d’ailleurs systématiquement un nettoyage de chantier en fin de projet.

Installer un nouveau revêtement de façade

Une fois que la façade est entièrement déposée et que les murs sont mis à nu, on peut procéder à la réparation d’éventuels dommages qui étaient dissimulés sous le revêtement.

On pourra ensuite appliquer le nouveau revêtement, en utilisant les méthodes afférentes au matériau utilisé.

Installer un nouveau revêtement de façade

Le projettage, le talochage, ou encore le vissage sont quelques-unes des techniques qui peuvent entrer en action à cette étape. Dans la très grande majorité des cas, il s’agira d’appliquer un enduit ou un crépi. Les professionnels les mieux équipés auront recours à une machine pouvant projeter le revêtement sur le mur. Il ne leur reste ensuite plus qu’à aplanir le tout et à donner de la texture si besoin.

Là encore, beaucoup de salissures interviendront et les plantes en bordure immédiate de façade ne résisteront très certainement pas à l’opération.

Quels matériaux pour sa rénovation de façade ?

Les méthodes disponibles pour une rénovation de façade sont directement liées aux matériaux envisagés. On n’installera en effet pas un bardage de la même manière qu’un enduit.

Il faut donc déterminer le revêtement que vous pouvez utiliser sur votre façade. Pour ce faire, il est impératif de croiser vos goûts, l’avis de votre interlocuteur travaux et les préconisations du PLU ou de votre copropriété.

Sans prétendre couvrir et expliquer tous les matériaux disponibles pour les façades, nous pouvons dégager quelques matériaux très populaires auprès des particuliers : l’enduit, le crépi et le bardage.

L’enduit monocouche : le revêtement le plus populaire

Un enduit est généralement une couche de mortier destinée à préparer un support pour recevoir un crépi ou une peinture.

Durant longtemps on installait un enduit de manière à uniformiser un mur pour qu’il puisse recevoir un crépi dans les meilleures conditions.

De nos jours, on peut avoir accès à des enduits monocouches qui associent les performances de l’enduit et du crépi en une seule et unique application.

L’enduit monocouche : le revêtement le plus populaire

Ces enduits sont de différentes natures, parfois minéraux, parfois élastiques, ils répondent à des usages et à des esthétiques bien spécialisés.

On peut projeter l’enduit monocouche à la machine et ensuite le travailler à la taloche. C’est ce que font la très grande majorité des professionnels intervenant en rénovation de façade pour les particuliers.

Le crépi, à ne pas confondre avec l’enduit

Il y a longtemps, le crépi intervenait en parement esthétique par-dessus un enduit. Généralement très proche d’un mortier, le crépi offre un aspect granuleux que l’on peut moduler avec plus ou moins de talochage et de lissage.

Le crépi façade moderne se confond de plus en plus avec l’enduit, pour former une sorte de méta famille de matériaux : celle des revêtements de façade minéraux liquides.

Le crépi, à ne pas confondre avec l’enduit

On peut réaliser un crépi original si on dispose d’un enduit lisse ayant eu pour but de préparer le mur de la maison. Dans ce cas, la projection se fait habituellement à la tyrolienne manuelle ou mécanique. On vient ensuite terminer le crépi à l’aide d’une truelle, d’une taloche ou d’une simple éponge de façadier.

Le bardage : technique et élégant

Enfin, le dernier grand matériau destiné à un ravalement de façade est le bardage. Cette possibilité est de plus en plus populaire auprès des particuliers en raison de son esthétique, de ses performances, du peu de salissures occasionnées et bien entendu de son respect pour l’environnement.

Le bardage propose tout simplement de fixer un revêtement dur sur la façade en laissant un vide de ventilation. Le plus souvent on installe un bardage bois, faisant appel à des lattes de résineux.

Le bardage : technique et élégant

Ce montage permet, si besoin, de renforcer l’isolation de la maison par l’extérieur très facilement.

Le seul inconvénient est l’obligation d’entretenir le bois très régulièrement afin que les intempéries ne l’endommagent pas.

Comment améliorer les performances de sa façade ?

La rénovation d’une façade peut également être réalisée de manière à améliorer les performances techniques des murs et à terme de la maison tout entière.

Il pourra généralement s’agir de renforcer l’imperméabilité des murs, en renforçant le caractère étanche du revêtement, mais également d’améliorer l’isolation thermique avec, par exemple, un bardage.

Si tous les revêtements de façade ne proposent pas d’en améliorer les performances, certains autres sont entièrement destinés à travailler ces dernières. Ces matériaux présenteront bien entendu bien souvent des coûts plus élevés que ceux des matériaux plus classiques.

L’isolation par l’extérieur

Si votre maison nécessite un renforcement de son isolation, il est souvent conseillé de réaliser une isolation par l’extérieur. En effet, cette dernière permet de ne pas détériorer l’intérieur de la maison, tout en proposant une isolation thermique et phonique de premier plan.

L’isolation par l’extérieur

Pour renforcer l’isolation, on utilise très souvent un bardage. Ce revêtement de façade permet en effet d’installer une couche d’isolant d’une épaisseur conséquent entre le mur et la façade.

Les gains en énergie peuvent ainsi être très conséquents et permettent de réaliser d’une pierre deux coups.

Le traitement liquide d’une façade

Il arrive parfois qu’une façade soit particulièrement abîmée et percluse de moisissures. D’autre part, on peut également constater, très souvent, la présence de toutes petites fissures qui courent partout sur le béton.

Ces problèmes peuvent être résolus avec des traitements liquides.

Le traitement liquide d’une façade

Les moisissures seront facilement éliminées à l’aide de produits chimiques parfois très agressifs, mais toujours très efficaces. Il faudra sans doute brosser et rincer le produit à l’eau claire, et donc faire attention à la contamination des sols alentours.

Les microfissures peuvent être remplies et solidifiées à l’aide de scellement chimique ou minéral très liquide que l’on injecte dans le mur. Si les fissures sont très nombreuses et très profondes, on pourra avoir recours à une injection du produit sous pression.

L’étanchéité, propriété principale d’une façade

Le revêtement de façade a pour mission première d’assurer l’étanchéité du bâtiment sur le plan vertical. Tout dommage à la façade peut laisser de l’eau ou de l’humidité s’infiltrer dans les murs, causant de plus en plus de dégâts.

L’étanchéité, propriété principale d’une façade

Il faut donc remédier à ce genre de problème le plus rapidement possible. Pour ce faire, il convient d’appliquer un produit étanchéifiant, généralement d’aspect très élastique. Ces produits peuvent être des crépis synthétiques ou tout simplement des peintures techniques spécialisées dans l’étanchéité.

Trouver un professionnel

Pour la rénovation de votre façade, il faudra vous orienter vers un maçon, un peintre, ou carrément vers un façadier. Ces professionnels sont spécialisés dans ce genre de travaux et certains d’entre eux disposent de savoir-faire très spécialisés.

En demandant de nombreux devis, vous parviendrez à découvrir quel est le prix le plus juste pour vos travaux, dans votre région. De plus, les informations permettent toujours de faire jouer la concurrence à votre avantage.