Rénovation électrique
Noter cet article ?

Rénovation électrique

Pour conserver le prix d’une rénovation de maison dans un barème bas, on préfère souvent cantonner ses travaux à des projets de finition, principalement de déco. Pourtant, au fil du temps, les installations plus complexes de la maison vieillissent et demandent rénovation. On doit ainsi après un laps de temps plus ou moins long réaliser des travaux plus profonds, plus lourds et parfois plus coûteux.

C’est le cas de l’installation électrique. Si votre installation d’origine est très ancienne, elle peut sans doute toujours fonctionner sans problème. Cependant, elle pourra être insuffisante pour vos besoins modernes et très probablement hors des normes de sécurité. Il convient donc de faire rénover son installation électrique pour disposer à la fois du confort moderne et de la sécurité de rigueur. Nous avons dressé pour vous un dossier spécial qui vous aidera à préparer votre rénovation électrique.

Quel coût moyen pour une rénovation électrique ?

Il est très difficile de tarifer une rénovation électrique de manière générique, car toutes les maisons sont différentes, au même titre que les exigences et l’état des équipements déjà installés. Il faut donc déterminer une tarification étape par étape qui puisse être rapprochée de plus de cas possibles.

On peut en premier lieu déterminer le prix d’une rénovation électrique élément par élément. De cette manière, on parvient à une vision qui peut être modulée à volonté.

Ces éléments peuvent être changés indépendamment les uns des autres, mais demandent tout de même une certaine cohérence technique. Il faudra donc bien vérifier la parfaite symbiose de tout l’écosystème électrique.

Quel coût moyen pour une rénovation électrique

On pourra donc se référer aux tarifs suivants :

  • Tableau électrique prémonté : entre 200€ et 700€.
  • Prises de courant modernes : de 4€ à 50€ l’unité.
  • Interrupteur : de 6€ à 150€ selon le niveau de qualité.
  • Nouveau circuit électrique : de 0,5€/m à 40€/m.

Ces estimations ne concernent que les produits, il faudra y ajouter la main-d’œuvre en cas d’intervention d’un professionnel, entre 40€/h et 55€/h.

Pour une rénovation électrique complète d’une maison, on estime qu’il faut compter en général entre 100€/m² et 150€/m² TTC,intervention professionnelle comprise.

Que doit comporter une installation électrique ?

Une installation électrique doit comporter un nombre d’éléments minimal pour fonctionner parfaitement et surtout, pour assurer la pleine sécurité du logement. Généralement, le cœur d’une installation électrique est situé hors du regard et ce qui reste visible n’est que la partie émergée de l’iceberg.

Lors d’une rénovation électrique, il faut donc prendre en compte les éléments indispensables qui assurent le parfait état de l’installation, mais également les éléments accessoires qui sont souvent liés au confort.

Les éléments indispensables

Les indispensables sont les pièces que l’on ne peut pas éviter, soit pour des raisons purement techniques, soit pour des motifs de sécurité.

Pour déterminer quels sont ces éléments, il faut souvent se rapprocher des normes et régulations. Ces cadres légaux et techniques précisent comment doit se dérouler la réalisation d’une installation électrique.

On aura par exemple recours au DTU 70.1, à la norme NF P 80-201-2 et à la réglementation NF DTU 65-7.

Le tableau électrique : élément premier

Le tableau électrique est le centre névralgique de toute installation électrique. Lors d’une rénovation électrique, il faut donc bien souvent remplacer ce dernier pour partie ou dans son intégralité.

On peut aisément remplacer les éléments du tableau électrique, les disjoncteurs et autres interrupteurs différentiels, de manière à suivre l’évolution de l’installation électrique de la maison tout en restant aux normes.

Le tableau électrique : élément premier

On peut également se procurer un tableau électrique prémonté en usine, délivrant des éléments génériques. Ce système est plus rapide, mais se montre au final moins flexible.

Le tableau électrique doit être aux dernières normes, car c’est lui qui assurera la sécurité de votre maison, face aux surtensions, aux électrocutions et aux incendies d’origine électrique.

Les prises et sorties lumières : obligatoires

On ne le sait pas vraiment, car cela semble couler de source, mais les prises électriques et sorties lumières sont obligatoires dans toutes les pièces de la maison. D’ailleurs, les normes actuelles en matière d’électricité préconisent un nombre d’éléments indispensables par type de pièce.

Les prises et sorties lumières : obligatoires

Lors d’une rénovation électrique, on change souvent les prises et sorties lumières de manière à donner une nouvelle esthétique aux pièces, et surtout pour atteindre une plus grande modernité.

Le choix dans ce domaine est très grand et il faudra choisir des éléments ne grevant pas trop votre budget.

Les interrupteurs : à installer stratégiquement

Les interrupteurs sont également obligatoires, car ils permettent de commander les sorties lumières et parfois même certaines prises.

On pourra avoir recours à des interrupteurs de styles très variés qui offriront dans l’ensemble des écarts de prix très conséquents.

Les interrupteurs : à installer stratégiquement

Les interrupteurs pourront amener des travaux conséquents, s’ils doivent être déplacés ou s’ils ne suivent pas un ancien plan électrique général. On devra donc dans ces cas-là faire installer non seulement un nouvel interrupteur, mais également tout le circuit qu’il est destiné à desservir.

Les réseaux électriques pour relier les éléments

Enfin, il faudra en toute logique relier chacun des éléments obligatoires entre eux, à l’aide de circuits dédiés. Ces circuits sont tout simplement matérialisés par des fils électriques partant du tableau électrique et se dirigeant vers les pièces concernées.

On utilise obligatoirement des circuits séparés pour les différents éléments, dont certains peuvent être regroupés selon certaines conditions.

Les réseaux électriques pour relier les éléments

Les circuits électriques doivent suivre scrupuleusement les normes en vigueur sous peine de causer d’importantes brèches dans la sécurité électrique de votre maison.

Equipements supplémentaires : pour votre confort

Rassurez-vous, tout dans une installation électrique ne vous est pas dicté par des lois rigides, il est possible de doter votre maison d’équipements électriques accessoires et optionnels qui amélioreront votre confort.

Ces équipements sont souvent onéreux, mais peuvent améliorer considérablement la facilité de vie de dans votre maison et le cas échéant le prix à la revente. Il ne faut donc pas les sous-estimer.

Le chauffage au sol électrique à décider en début de rénovation

Lors d’une rénovation de maison très profonde, il est possible d’avoir accès aux sols à nu. Dans ce cas, les particuliers considèrent souvent la possibilité d’installer un chauffage au sol électrique.

Moderne et plus économique que dans le passé ce mode de chauffage peut s’avérer être un plus pour toute la famille.

Le chauffage au sol électrique à décider en début de rénovation

Il faudra dans ce cas installer le chauffage et modifier le tableau électrique pour que le système puisse fonctionner en toute sécurité.

Installer des thermostats modernes

De nos jours, la domotique entre plus profondément dans nos maisons et les écrans techniques ne sont plus rares. On voit désormais très fréquemment des écrans digitaux donnant une panoplie d’informations sur la maison et sa santé.

Installer des thermostats modernes

Pour faire un premier pas dans la domotique il est possible de faire installer des thermostats digitaux dans plusieurs pièces. Ces derniers vous permettront de chauffer votre maison idéalement et bien souvent de réaliser des économies d’énergie.

Opter pour un variateur de lumière

Pour terminer, l’élément accessoire le plus populaire est le variateur d’intensité. Cet équipement fait partie de la catégorie des interrupteurs, mais il offre des performances bien plus importantes.

Opter pour un variateur de lumière

 

Ce type d’équipement permet en effet de faire varier l’intensité des points lumières, si ces derniers sont équipés d’ampoules adéquates.

Les variateurs de lumières sont disponibles à des prix très différents, mais on recommande toujours de choisir le milieu de gamme, car ces éléments de meilleure qualité ne produisent aucun grésillement sonore.

Etablir un plan électrique pour sa rénovation

Une installation électrique de qualité n’intervient pas sans planification précise en amont. Il convient en effet de réaliser des ébauches de plan, afin d’affiner les fonctionnalités de l’installation et plus pragmatiquement de déterminer le nombre d’éléments nécessaire à la rénovation.

Un plan électrique général permet en outre de visualiser le parcours des différents circuits électriques dans les cloisons et donc de déterminer la faisabilité du projet.

Préparer son installation électrique

Planifier son installation électrique revient très souvent à réunir les occupants de la maison autour d’une table et de déterminer les besoins et souhaits de chacun. On pourra ainsi dégager le niveau de confort requis et s’atteler ensuite au traçage des plans techniques.

Cette préparation très préliminaire peut être réalisée sans l’aide d’un professionnel, car elle n’est pas définitive. Cependant, la soumettre à l’avis d’un spécialiste permet de bénéficier des conseils d’un expert ayant réalisé des centaines de plans au cours de sa carrière.

Déterminer les besoins de ses pièces

Chaque type de pièce dispose de ses propres besoins en matière d’électricité, il faudra donc suivre les recommandations des DTU et des normes pour s’assurer un confort basique.

Déterminer les besoins de ses pièces

Pour plus de finesse, on pourra estimer au cas par cas les besoins des pièces et ajouter des éléments si nécessaire. À cette étape, on devra également prendre en compte les besoins spéciaux, comme les prises en hauteurs, les sorties RJ45, ou autres équipements hi-tech.

Confier sa planification à un professionnel

Si vous désirez vraiment faciliter vos travaux, vous pouvez confier la planification de votre nouvelle installation électrique à un électricien ou encore plus qualitatif, à un architecte.

Confier sa planification à un professionnel

Evidemment le prix final sera plus élevé, mais vous disposerez d’une solution clés en main du début à la fin sans aucun tracas.

Les normes électriques, une affaire de sécurité

La planification d’une installation électrique dispose également d’un côté technique qui doit impérativement suivre les normes en vigueur.

Les normes et DTU peuvent s’acheter sur internet et même se trouver en bibliothèque. Si elles sont à portée de tout le monde, elles ne sont cependant pas facilement manipulables par les néophytes.

On pourra donc avantageusement avoir recours à un professionnel lors de sa rénovation électrique, ne serait-ce que pour s’assurer du bon respect des normes et règlements.

Quelle réglementation pour une installation électrique ?

Il existe des dizaines de normes relevant du domaine électrique. On peut faciliter les choses en suivant les recommandations de la norme NF C 15-100 qui fait office de texte de référence absolu.

Quelle réglementation pour une installation électrique

Cette norme guidera votre installation électrique du début à la fin et, le cas échéant, vous orientera vers des textes plus précis pour les cas très spéciaux.

La visite du Consuel, obligatoire dans certains cas

Dans certains cas, une visite de contrôle peut vous être imposée. Cette visite est réalisée par un organisme nommé le Consuel. Si la rénovation a été réalisée par un professionnel, le Consuel tire au sort 1 installation électrique (fraîchement réalisée) sur 5 et effectue un contrôle.

La visite du Consuel, obligatoire dans certains cas

En revanche, si l’installation électrique est réalisée par un particulier le Consuel effectue systématiquement un contrôle.

L’installation électrique : un travail en plusieurs temps

Une fois le plan réalisé et la maison prête à être rénovée, les travaux peuvent concrètement commencer. Il s’agir donc de réaliser l’installation électrique en réalité ou de confier les travaux à un spécialiste.

Si la rénovation électrique est superficielle, elle peut être réalisée par un particulier, mais si le projet est très complexe, on conseillera de faire appel aux services d’un électricien qualifié.

Désinstaller l’existant avant toute chose

Les rénovations électriques en profondeur impliquent le plus souvent d’effectuer la désinstallation de l’existant pour tout ou partie.

On essaye dans la mesure du possible de désinstaller sans trop casser d’éléments pour limiter les finitions à venir ou tout simplement pour réutiliser du matériel.

Conserver ce qui peut l’être

Dans certains cas, les éléments de l’ancienne installation peuvent encore être utilisés, au même endroit ou ailleurs.

Conserver ce qui peut l’être

C’est par exemple le cas des gaines isolantes qui peuvent souvent être réutilisées en l’état, et qui facilitent l’installation de nouveaux câbles. Si vous réalisez vous-même l’installation, sachez donc vous montrer stratégique.

Ne pas hésiter à supprimer en cas de doute

Il est toutefois évident que les équipements qui sont manifestement anciens et qui présentent un profil douteux doivent être démontés sans hésitation.

Il est bien souvent préférable de remplacer un composant sur le point de tomber en panne que d’attendre la panne elle-même. On évite ainsi des coûts additionnels.

Procéder au marquage et aux saignées

Pour installer les nouveaux équipements, on reporte le tracé des plans sur les murs. Cette étape est dénommée marquage et peut-être réalisée à l’aide d’équipements très basiques ou de matériel laser pour plus de facilité.

Une fois le marquage réalisé on peut effectuer les saignées et trous destinés aux gaines et aux boîtiers électriques.

Marquer en suivant le plan

Le marquage sur les murs permet de déterminer l’emplacement des futures saignées tout en visualisant directement si aucun autre élément ne se trouve sur le tracé.

Marquer en suivant le plan

D’autre part, un marquage réalisé méticuleusement vous assurera le placement optimal et de niveau des prises et interrupteurs, pour une esthétique parfaite.

Réaliser les saignées avec parcimonie

Suivant le marquage on réalisera les saignées avec une rainureuse de préférence. Cette machine permet de réaliser les saignées rapidement et très proprement, pour un rebouchage de qualité.

Réaliser les saignées avec parcimonie

On s’efforcera dans la mesure du possible de réaliser les saignées les plus courtes possible, quitte à introduire patiemment les gaines dans les cloisons.

Installer les nouveaux équipements

Une fois les boîtiers et gaines installés, on peut intégrer les fils et autres équipements nécessaires à l’installation électrique.

On prendra soin de tester le bon fonctionnement de chaque circuit à l’aide d’un multimètre.

Enfin on s’assurera du bon alignement des équipements de manière à ce qu’ils soient esthétiquement arrimés au mur.

Reboucher les saignées

Après intégration et test de la nouvelle installation électrique, on pourra procéder au rebouchage des saignées.

Cette étape implique une bonne maîtrise des enduits de rebouchage et de lissage. Il faut en effet que les saignées disparaissent complètement sous l’enduit sans pour autant créer de reliefs disgracieux.

Reboucher les saignées

Une fois l’enduit sec, on pourra le poncer pour affiner la finition. Après cette étape, il vous appartiendra de réaliser la couche de finition requise : peinture, papier peint ou autre. Gardez à l’esprit que pour un résultat parfait il faudra repeindre le pan de mur en entier et non simplement la zone autour de la saignée.

Trouver un professionnel

Pour réaliser votre rénovation électrique, l’idéal est de faire appel à un professionnel spécialisé. En effet, un électricien sera à même de vous offrir de judicieux conseils, une sécurité optimale, et une installation de qualité qui saura évoluer avec vos besoins.

Il existe très probablement des dizaines d’électriciens près de chez vous. Aussi, pour vous assurer le bon choix, faites toujours réaliser plusieurs devis auprès de différentes entreprises. Vous aurez ainsi une excellente vision du marché qui vous placera dans une position de confort pour vos travaux.