Rénover ses combles
5/5 - 2 votes

Renover les combles

Les combles d’une maison peuvent représenter une surface très importante, qui plus est si la maison est de plain pied. Que l’on utilise cet espace sous toiture comme débarras, ou comme partie intégrante de la maison, on doit le maintenir en parfait état. Une rénovation de combles régulière permet de maintenir cet espace en bon état, de vérifier la charpente, de détecter des fuites au niveau du toit, ou tout simplement de rafraîchir l’espace s’il est habitable.

La réhabilitation de combles est donc une étape très importante de votre projet de rénovation de maison. Elle doit intervenir à des intervalles raisonnables, plus rapprochés les uns des autres si les combles sont habitables. Nous vous proposons donc ici d’estimer le coût financier d’une rénovation de combles, que ce soit pour des combles perdus ou des combles habitables.

Quel coût moyen pour sa rénovation de combles ?

Afin d’estimer le coût d’une rénovation de combles, il faut bien déterminer ce que cette rénovation doit impliquer. En effet, rénover des combles perdus ne présente par exemple pas de nombreuses étapes. Tandis que la rénovation de combles aménagés, ou l’aménagement de combles est une opération de plus grande envergure et bien plus coûteuse.

Une rénovation de combles perdus passe généralement par une inspection des éléments structurels apparents (charpente, plancher) et par une rénovation, ou un remplacement des éléments défectueux ou endommagés.

Ce type de travaux est généralement très abordable si aucune réparation n’est nécessaire. Dans le cas contraire, les prix peuvent s’envoler. Généralement, ces travaux simples varient de 10€/m² à 100€/m².

Quel coût moyen pour sa rénovation de combles

Le cas d’une rénovation de combles habitables est plus complexe et plus onéreux. Il faut en effet prendre en compte plus de matériaux, plus de finitions et plus de main d’œuvre.

Les coûts liés à ce type de rénovation impliquent généralement une inspection des éléments de charpente, puis ensuite une isolation et un habillage de ces derniers. Il faut bien souvent faire appel à de nombreux professionnels d’horizons variés ou confier la globalité des travaux aux soins d’un architecte qui ajoutera un surcoût, mais proposera une expérience bien plus agréable et facile.

Les rénovations de combles aménagés varient de 200€/m² à 600€/m².

Assurer l’intégrité de sa rénovation de combles

Dans tous les cas de figure, il est particulièrement recommandé de faire inspecter la charpente. On le comprend aisément, car cet élément est vital pour le reste de votre maison, et prendre les problèmes avant qu’ils ne soient trop importants permet de réduire énormément les dépenses.

Il existe donc quelques gestes utiles qu’il convient de réaliser avant d’effectuer les travaux.

Vérifier la charpente

La charpente d’une maison, même très moderne, est généralement en bois et le plus souvent industrielle. Les charpentes industrielles, dites fermettes, sont traitées en usines à l’aide d’une batterie de produits chimiques destinés à repousser les parasites et à prolonger la vie du bois.

Pourtant, il peut arriver que ces charpentes perdent leur protection. Il faut donc faire intervenir un charpentier afin qu’il inspecte visuellement la charpente et en détermine l’état.

Faire réaliser un diagnostic termites

Dans certaines régions, les termites sont désormais très actifs. Peu à peu tout le pays connaîtra des dégâts liés à ces insectes, dans des mesures plus ou moins importantes.

Faire réaliser un diagnostic termites

Vous devriez donc faire effecteur un diagnostic termites. Il s’agit d’un examen de votre charpente, généralement très rapide.

Le professionnel spécialisé dans la détection de ces insectes vous dira très rapidement si votre charpente est hors de danger, ou si au contraire, il faut prendre des mesures de désinfection.

Effectuer un traitement de charpente

Le traitement d’une charpente peut intervenir de plusieurs manières, et selon différentes procédures.

Toutefois, le but est toujours plus ou moins le même. Il s’agira d’appliquer un produit chimique sur le bois de la charpente et de le faire pénétrer dans les fibres plus ou moins profondément.

Effectuer un traitement de charpente

Ce traitement de charpente peut être tout simplement destiné à prévenir l’arrivée des termites, ou le cas échéant de repousser un éventuel début d’installation des insectes.

Si la charpente est trop abimée, il faudra bien entendu passer à la vitesse supérieure.

Installer la bonne isolation

Que les combles soient aménagés ou non, ils doivent être isolés. En effet, la chaleur quitte très facilement la maison par le toit, car elle monte naturellement.

Changer l’isolation lors d’une rénovation de combles permet donc de renforcer les capacités techniques de son habitation, tout en réduisant la facture énergétique.

On aura toutefois recours à différents types d’isolant, selon que les combles sont perdus ou habitables.

L’isolation en vrac

L’isolation en vrac, ou encore en flocage est une laine de roche en flocons. On dispose généralement cette isolation sur les planchers de combles perdus. L’épaisseur doit être relativement importante, environ 30cm, de manière à ce que la couche d’isolant comprennent beaucoup d’air entre les flocons.

L’isolation en vrac

Le plus souvent cet isolant est soufflé à l’intérieur des combles, par une machinerie spéciale manipulée par des professionnels expérimentés.

Les panneaux et rouleaux d’isolation

L’isolation de type laine minérale en rouleaux ou en panneaux permet d’isoler des combles habitables avantageusement.

Cet isolant est très compact et relativement rigide. Il peut donc s’installer en pente sous toiture et en cloison avec beaucoup de facilité.

Les panneaux et rouleaux d’isolation

La pose est plus aisée que l’isolant en vrac, mais il est toutefois prudent de la confier à des spécialistes sous peine de réduire dramatiquement les performances techniques.

Le pare-vapeur : élément capital d’une bonne isolation

Pour renforcer l’isolation de ses combles on prend très souvent la précaution d’installer un film pare-vapeur entre le parement de la cloison et l’isolant.

Le pare-vapeur : élément capital d’une bonne isolation

Il s’agit d’un film plastique très solide empêchant toute infiltration de condensation dans l’isolant.

Là encore, ce type de travaux demande beaucoup de minutie et connaissances techniques pour ne pas réduire à néant les effets des matériaux.

Quels revêtements pour une rénovation de combles aménagés ?

Le cas d’une rénovation de combles aménagés est plus compliqué. Il demande en effet de réaliser un véritable aménagement, et d’installer toutes les commodités des pièces normales.

En premier il faudra déterminer comment revêtir les cloisons et la sous-pente, qui en toute logique devraient présenter, avant finitions, une couche d’isolant et un pare-vapeur.

Les revêtements pour les sols

Le sol d’une rénovation de combles est très souvent le point faible qu’il faut tenir à l’œil. En effet, le sol des combles n’est souvent pas aussi solide ou rigide que les autres sols de la maison.

Le revêtement qu’on applique sur les sols doit alors être adapté à la présence d’une éventuelle flexion. Cet élément dicte généralement le type de revêtement à choisir.

Le carrelage, est-ce possible ?

L’aménagement de combles peut tout à fait impliquer la présence d’un carrelage au sol. Cependant, il faut impérativement que le sol soit très rigide, sinon le carrelage risque de se déchausser voire de casser au bout de quelques mois.

Le carrelage, est-ce possible

Les sols béton pourront recevoir du carrelage sans sourciller, tandis que les sols bois devront être adaptés et rigidifiés.

Les matériaux naturels

On conseille cependant dans la très grande majorité des cas de privilégier les matériaux naturels pour sa rénovation de combles.

Les matériaux naturels

Les parquets, bois ou stratifiés seront idéaux. Ils demeurent légèrement flexibles, se posent facilement et renforcent l’isolation phonique grâce à une fine couche de mousse.

Revêtir les murs : élégance et isolation

Les murs de vos combles et la sous-pente devront également être habillés. Dans le cas d’une pièce unique il s’agit de revêtir les murs tout simplement, tandis que dans le cas d’un espace multi pièces, il faudra également installer des cloisons.

L’habillage des murs permet de donner une finition normale à la pièce, mais apporte également une couche supplémentaire d’isolation.

Les possibilités sont très nombreuses, aussi le choix devra être fait en fonction de votre budget et de l’esthétique désirée pour la pièce.

Le bois pour rester traditionnel

Très souvent on prend le parti de réaliser une esthétique plutôt traditionnelle pour les combles aménagés. Les lambris verticaux et horizontaux sont parfaitement adaptés pour les espaces sous combles et se montrent très faciles à manipuler lors d’une rénovation de combles.

Le bois pour rester traditionnel

Prenez le temps de bien chercher vos lambris, car les prix sont très épars et des économies peuvent être réalisées avec un peu de patience.

Le placo, travaux facilités

De plus en plus de particuliers s’orientent vers le placo pour habiller leurs combles aménagés. La raison est évidente : le placo est peu onéreux, il propose un rendu très efficace et peut être très facilement repeint par la suite.

Le placo, travaux facilités

Le placo permet également de placer très facilement toutes les gaines techniques et de les dissimuler sans tracas.

Il faut en revanche faire appel à un plaquiste pour disposer d’un placo au rendu parfaitement lisse.

L’aménagement des combles : un processus délicat

Si la rénovation de vos combles passe par la case aménagement, c’est à dire si vous opérez une transformation de combles perdus à des combles habitables, il faudra prévoir tout ce qui caractérise un “aménagement” : l’esthétique, la praticité et le confort.

Les gaines techniques : indispensables

Le nouveau type de pièce ainsi créé devra en effet offrir tous les avantages du confort moderne et par conséquent, vous serez tenu d’installer de nombreuses gaines techniques.

Ces gaines devront être dissimulées dans les cloisons et devront impérativement être connectées à leurs homologues du reste de la maison. Il faudra donc faire les travaux en suivant les normes et selon un plan bien précis.

Le réseau électrique

Les gaines électriques seront indispensables à tout aménagement de combles. En effet pour qu’une pièce soit habitable, l’accès à l’électricité est indispensable.

Le réseau électrique

On prendra donc soin d’installer des prises de courant et des sorties lumières. La complexité et la qualité de l’installation seront à déterminer en fonction de l’utilisation de la pièce et bien sûr, de votre budget.

Les conduites sanitaires

Si les combles sont suffisamment spacieux, il sera également possible d’y installer une pièce d’eau. On pourra ainsi créer, par exemple, une chambre entièrement indépendante.

Les conduites sanitaires

Il faudra cependant installer toute la plomberie, tant en alimentation qu’en évacuation et bien souvent jouer avec des niveaux très délicats.

Dans ce cas, un plombier saura vous conseiller pour disposer de la pièce d’eau la plus confortable.

Quel accès pour sa rénovation de combles ?

Lorsqu’on dispose de combles perdus, l’accès se fait généralement par une trappe et dans le meilleur des cas à l’aide d’une échelle télescopique ou repliable. En revanche, des combles aménagés doivent offrir un accès bien plus confortable et sécurisé, surtout s’ils sont fréquentés par des enfants.

L’escalier traditionnel

Si vous disposez de suffisamment de place, l’idéal est d’installer un véritable escalier. L’escalier menant aux combles peut être de plusieurs types et faire appel à différents matériaux.

L’escalier traditionnel

Votre choix sera donc entièrement orienté par l’espace disponible et par votre budget. Là encore, un spécialiste saura vous conseiller au mieux.

L’échelle, pour réduire les coûts

Si l’espace est trop réduit pour installer un véritable escalier, il faudra se rabattre sur l’échelle de meunier, une sorte de juste milieu entre l’échelle et l’escalier.

L’échelle, pour réduire les coûts

Cependant, ce type d’accès est à réserver à un public adapté, les plus jeunes et les plus vieux ne pourront pas l’emprunter en toute sécurité.

Ne pas négliger le chauffage

Enfin, si les combles aménagés sont destinés à être occupés toute l’année, ils doivent impérativement disposer d’un système de chauffage.

Idéalement, on installera une extension du système de chauffage qui équipe le reste de la maison.

Ne pas négliger le chauffage

Cependant si cela n’est pas possible ,les radiateurs électriques (économiques de préférence) pourront être installés sans difficulté.

Trouver un professionnel

Pour votre projet de rénovation de combles, il faudra en premier lieu faire intervenir un spécialiste de la charpente et/ou de la toiture. Quelques devis vous indiqueront le montant exact de ce type d’inspection et/ou de traitement.

Pour un aménagement de comble, il faudra faire réaliser de nombreux devis, afin de varier les travaux pour trouver la combinaison exacte qui tiendra dans votre budget.