Rénover son carrelage
Noter cet article ?

Renover un carrelage

Lorsqu’on entre dans une maison ancienne, on désire toujours effectuer certaines tâches et dans certains cas, ces petites tâches se transforment en véritable rénovation de maison. Il faut soit se lancer à corps perdu dans les travaux, soit engager des professionnels compétents qui sauront faire le plus dur.

Si vous êtes dans ce cas, vous considérez très certainement d’effectuer la rénovation du carrelage. Le carrelage passe en effet de mode au fil des décennies et son remplacement est motivé tant pour des questions esthétiques que techniques. Nous proposons donc ici un gros plan sur les possibilités qui s’offrent à vous en matière de rénovation de carrelage.

Quel coût moyen pour la rénovation d’un carrelage ?

La rénovation d’un carrelage se tarifie le plus souvent au m². En effet, ce genre de travaux représente généralement des aplats de surface qui prennent tout leur sens ramenés au m².

On doit donc estimer en premier lieu le prix des fournitures. Par fourniture en entend généralement le carrelage, mais également la colle spéciale carrelage, le produit joint et les indispensables croisillons. Ces éléments représenteront un budget incompressible qui pourra être légèrement modulé en choisissant des carreaux d’un prix différent.

Il faut ensuite ajouter le coût de la main-d’œuvre. Un carreleur intervient généralement pour un prix raisonnable, mais la multiplication des m² fait rapidement grimper l’addition. L’intervention d’un spécialiste vous simplifiera grandement la tâche et vous permettra de disposer d’un carrelage bien posé et donc solide durant de longues années.

Quel coût moyen pour la rénovation d’un carrelage

Il faut bien souvent ajouter une autre étape, rendue indispensable par l’aspect rénovation des travaux : la dépose de l’ancien revêtement. Qu’il s’agisse de parquet, de moquette et bien souvent de carrelage, il faut le plus souvent enlever cet ancien revêtement afin de disposer d’un support sain et propre.

La dépose des anciens revêtements présente un coût inférieur à la pose, bien logiquement, mais au bout du compte, elle compte pour une partie non négligeable du tarif final. Il faudra donc en tenir compte et ne pas l’oublier, pour éviter les mauvaises surprises.

On estime en général que le prix d’une rénovation de carrelage varie de 40€/m² à plus de 150€m², selon le type de carrelage et la complexité de la dépose de l’ancien revêtement.

Installer un carrelage neuf : les différents cas

Les particuliers effectuant une rénovation de maison en profondeur se posent souvent des questions techniques à propos du carrelage. Que ce dernier soit neuf ou qu’il soit déjà posé et endommagé, les choix sont nombreux et demandent évidemment à offrir la meilleure rentabilité.

On pourra donc se diriger vers différentes solutions carrelage qui présenteront toutes leurs avantages et inconvénients par rapport à votre situation bien précise.

Avant d’effectuer vos travaux et même avant d’effectuer vos décisions carrelage, prenez connaissance de ces points très précis qui pourront changer votre projet du tout au tout.

Déposer un carrelage : est-ce difficile ?

De nombreux particuliers se lancent dans la rénovation de leur maison tête baissée et achètent leur carrelage sans y penser plus profondément. Lorsqu’il s’agit de poser le nouveau carrelage, ils réalisent qu’ils n’ont absolument aucune idée de ce qu’il faut faire de l’ancien carrelage.

Selon l’état du carrelage et surtout, selon les rapports de hauteur avec le reste de la maison, on peut être obligé de déposer l’ancien carrelage entièrement.

Il s’agit d’une étape délicate, car on doit casser sans pour autant ruiner le support.

Il faudra idéalement déposer chaque carreau un par un à l’aide d’un perforateur adapté. Une fois cette étape difficile et salissante réalisée, il arrive que beaucoup de colle à carrelage reste accrochée au sol.

Déposer un carrelage : est-ce difficile

Pour y remédier, on réalise soit un ragréage, c’est à dire une petite chape de béton pour tout mettre à niveau, soit on utilise une rectifieuse. Cette machine qu’il faut louer permet de remettre à niveau l’ensemble du sol en enlevant les volumes trop hauts.

On dispose dès lors d’un support propre et parfaitement adapté pour recevoir un nouveau carrelage.

Installer un carrelage sur un support propre

Toutes les maisons anciennes n’ont pas nécessairement de carrelage. Il arrive que les sols disposent d’un revêtement autre, comme du parquet, de la moquette ou du lino.

Dans ces cas-là, le support est généralement sain et ne nécessite qu’un nettoyage rapide afin d’ôter la poussière et les éventuelles saletés.

Si on a la chance de disposer d’un tel support, on pourra dans la très grande majorité des cas installer le carrelage directement sans aucune autre préparation.

Installer un carrelage sur un support propre

Il est cependant toujours conseillé de bien vérifier la solidité du support, son niveau et dans l’ensemble sa planéité. On sera ainsi certain que le nouveau carrelage sera impeccable. D’autre part, pour effectuer des travaux parfaits, on prend souvent la précaution de disposer un apprêt sur le support de manière à renforcer l’adhérence de la colle à carrelage.

Recouvrir du carrelage par du carrelage

Il est parfois possible d’éviter la dépose de l’ancien carrelage, en posant les nouveaux carreaux directement sur les anciens.

Il faut en revanche être certain que le processus sera faisable et que le carrelage présentera une solidité suffisante.

Le premier élément à considérer est la hauteur du nouveau carrelage. Il faudra ainsi retoucher la plupart des portes, car le sol sera plus haut de 1 à 2 cm.

Recouvrir du carrelage par du carrelage

Ensuite il faudra déterminer si l’ancien carrelage est suffisamment solide pour recevoir les nouveaux carreaux. Si certains carreaux bougent, sonnent creux ou sont cassés, il faudra prendre des mesures différentes et se fier à l’avis de son carreleur.

Enfin, il faut toujours savoir que les carreaux modernes sont d’un format généralement grand, tandis que les anciens carreaux étaient généralement petits. Le grand format implique donc moins de flexibilité et la nécessité d’une planéité parfaite, il faudra donc vérifier ce point très précisément.

Peut-on réparer un carrelage endommagé ?

Bien souvent le carrelage ancien, une fois bien lavé et rajeuni, offre une esthétique tout à fait acceptable. Cependant, pour parvenir à ce résultat il convient de suivre certaines règles et de procéder à de petites réparations qui ne seront pas toujours évidentes si on n’a pas d’expérience dans le domaine.

Très généralement ces petites retouches sont représentées par le changement de quelques carreaux qui peuvent sonner creux ou peuvent être cassés, mais également par la rénovation des joints. Cette dernière est particulièrement délicate et n’est pas à tenter sans test préalable.

Rénover les joints d’un carrelage

Changer uniquement les joints peut donner au carrelage un aspect très différent et assurer le côté carrelage de votre rénovation de maison.

Cependant, il faut savoir que les joints d’un carrelage sont difficiles à ôter et que la tâche demande généralement de la patience et une certaine dextérité.

Pour y parvenir, on se munira idéalement d’un grattoir à carrelage. Cet outil relativement fin, mais solide permet de gratter les joints du carrelage sans pour autant endommage les carreaux.

Rénover les joints d’un carrelage

Si vous n’êtes pas un carreleur professionnel oubliez les multitool vibrants et les disqueuses, sous peine de ruiner le carrelage irrémédiablement.

Une fois les joints parfaitement enlevés, il faudra passer l’aspirateur de manière à enlever toute poussière.

Il ne restera plus qu’à appliquer un nouveau joint, de la couleur désirée, comme on le ferait pour n’importe quel carrelage neuf.

Changer uniquement certains carreaux

Un carrelage ancien dispose d’un vécu qui implique parfois des traces d’impacts, des rayures ou carrément des parties cassées.

Dans ce cas, il est peut-être possible de changer uniquement les carreaux endommagés.

Il existe cependant un écueil majeur à cette possibilité, il s’agit tout simplement de la disponibilité de carreaux identiques. La cave ou le grenier de la maison abritent peut-être quelques exemplaires de carreaux ayant été conservés au cas où, ce sera votre chance.

Changer uniquement certains carreaux

Dans le cas contraire, il faudra visiter un certain nombre marchands de carrelage et espérer trouver soit la même ligne de carreaux, soit quelque chose de très similaire.

N’espérez pas utiliser des carreaux proches de l’esthétique des anciens, car la différence, si subtile soit-elle, sera très nettement visible, durant des décennies.

Recouvrir un carrelage sans dépose, est-ce possible ?

Si les possibilités précédentes ne sont pas réalisables, ou si elles ne vous conviennent pas pour des raisons qui restent à votre discrétion, il existe d’autres solutions, qui vous satisferont peut-être.

Il s’agira donc de contourner les étapes trop difficiles, de manière à assurer une esthétique efficace et un confort raisonnable.

Certaines de ces solutions sont d’ailleurs de plus en plus prisées auprès des particuliers pour leur facilité de mise en œuvre et leurs coûts peu élevés.

Poser un nouveau revêtement de sol

En premier lieu, sachez qu’il est possible de poser un revêtement de sol totalement différent sur un carrelage. Certains cas sont très faciles et ne demandent que peu de travaux, tandis que d’autres possibilités sont plus élaborées et impliquent un peu d’huile de coude.

Dans tous les cas, on fera appel à un revêtement de sol usuel qu’il sera facile de se procurer et qui n’impliquera pas de dépose.

Dans la très grande majorité des cas, les particuliers s’orientent vers du parquet (massif, flottant ou le plus souvent stratifié) ou vers un sol PVC de type vinyle.

Installer un parquet sur un carrelage

L’installation d’un parquet sur du carrelage est généralement aisée, sauf cas très particulier.

On procédera cependant à une pose collée, pour les parquets nécessitant une fixation au sol. Il ne sera en effet pas possible de poser des lambourdes, puis du parquet, pour des raisons évidentes de hauteur sous plafond.

Installer un parquet sur un carrelage

Le parquet stratifié étant très fin, on prendra idéalement soin d’installer une ou plusieurs couches de mousse isolante sur le carrelage. La perte de hauteur ne sera jamais supérieure à 5mm et l’effet sera parfait, ne laissant pas voir les joints du carrelage transparaître sous le parquet.

On disposera donc d’une solution neuve, esthétique, efficace et très confortable au piétinement

Envisager le sol PVC

Les sols vinyles sont de plus en plus populaires auprès des particuliers. Surtout en rénovation, ils permettent de limiter les travaux tout en offrant un rendu particulièrement efficace.

Le revêtement PVC est généralement distribué sous forme de dalles, de lames ou de rouleaux. On le colle au sol à l’aide d’un adhésif spécial, en prenant soin d’éviter la formation de bulles d’air.

Envisager le sol PVC

Sur du carrelage, il faudra avant toute chose remplir totalement les joints à l’aide d’un béton très liquide adapté à cet usage. De cette manière, les joints ne seront pas visibles en creux après pose du revêtement PVC.

Cette étape peu se montrer délicate, aussi, il est important soit de la confier à un professionnel soit de bien suivre les conseils de son partenaire travaux.

Rénover un ancien carrelage

D’autres solutions existent, mais elles sont généralement destinées à des pièces spécialisées et à des usages plus localisés.

Dans tous les cas, il s’agira de recouvrir l’ancien carrelage à l’aide d’un produit relativement liquide.

De cette manière on changera l’esthétique du carrelage, mais également ses performances techniques. Il faudra en revanche déterminer si ces solutions sont compatibles avec la pièce dans laquelle vous souhaitez qu’elles interviennent.

Repeindre un carrelage

Depuis quelques années, on assiste à l’émergence de peintures très solides qui accrochent durablement au carrelage.

Dans la très majorité des cas, il s’agit de peintures renforcées à l’aide d’une résine époxy qui permet une imperméabilisation et une résistance à l’usure importante.

Repeindre un carrelage

On pourra passer ce genre de peinture sur un carrelage mural ou au sol, sans contrainte majeure. On pourra remplir les joints ou non, selon l’esthétique finale souhaitée.

En revanche, prenez toujours le temps et la peine d’applique une couche d’apprêt avant de réaliser ce type de peinture. Le résultat accrochera ainsi durablement au carrelage.

Recouvrir un carrelage avec du béton ciré

Enfin, tant pour les murs que pour les sols, vous pouvez appliquer du béton ciré sur votre carrelage. Idéalement, ce revêtement interviendra dans les salles de bain et offrira une touche moderne et relativement sobre à votre pièce.

Recouvrir un carrelage avec du béton ciré

Le béton ciré ne nécessite pas de traiter le carrelage spécialement, excepté le traditionnel primaire d’accroche.

En revanche, sachez que le béton ciré s’entretient régulièrement et qu’il faut le ciré au bout de quelques années d’utilisation.

Trouver un professionnel

Pour vos travaux de carrelage, vous devrez vous rapprocher d’un carreleur et d’un peintre pour les cas comportant béton ciré et/ou peinture époxy.

Ces professionnels sont très bien représentés partout en France et vous devrez séparer le bon grain de l’ivraie. Pour ce faites établir de nombreux devis. Il vous sera ainsi possible d’estimer le rapport qualité/prix moyen et de vous orienter vers le professionnel idéal.