Quelle charpente choisir pour ma maison ?

Publié le
Noter cet article ?

Quelle charpente choisir pour ma maison ?

Lors d’une construction ou même d’une rénovation, il faut envisager très tôt le poste charpente, car il conditionne tant certains paramètres esthétiques que des paramètres techniques. On n’imagine cependant pas suffisamment souvent que les charpentes peuvent être de différents modèles, peuvent nécessiter différents matériaux et doivent répondre à certaines considérations de confort. Pour vous aider à garder l’esprit ouvert de manière à choisir le bon type de charpente, nous vous proposons un dossier dédié aux différentes variantes.

Tableau récapitulatif des principaux types de charpente

Type de charpenteCoûtCaractéristiques
Charpente fermette (industrielle)BasPeu onéreuse
Rapide à monter
Charpente traditionelleÉlevéTrès polyvalente
Onéreuse
Charpente bétonMoyenEn priorité pour les toits plats
Charpente métalliqueMoyenIdéale pour les bâtiments préfabriqués
Inoxydable

Quelle forme pour sa charpente ?

Le plus facile pour un particulier est de déterminer la forme de sa nouvelle charpente. En effet, la forme implique de très lourdes conséquences au niveau de l’esthétique générale, ce à quoi les particuliers sont très sensibles.

On pourra donc choisir entre des dizaines de formes, tout en sachant qu’en France il existe 4 formes très populaires. D’ailleurs, il est même possible que le PLU vous oblige à installer un type de charpente bien précis pour coller à l’architecture locale.

Les charpentes à 2 pentes : Le plus courant

La forme la plus courante à travers toute la France est la toiture double pentes symétriques.

Il s’agit tout simplement de deux pentes offrant exactement la même longueur et la même inclinaison. Ces toitures offrent une excellente évacuation de l’eau, peuvent recevoir de nombreux types de couvertures et sont généralement les moins onéreuses.

Si votre budget est serré ou si vous désirez une toiture passe-partout, la solution double pente sera votre choix de prédilection.

Pour les plus fortunés, les charpentes à 4 pentes

La charpente 4 pentes présente les mêmes performances techniques que les charpentes 2 pentes, mais certaines régions la préfèrent. Il s’agit de considérations presque entièrement esthétiques, car les données techniques sont les mêmes.

Les économies réalisées par les 4 pentes (tuiles faîtières en moins) sont équilibrées par d’autres dépenses spécifiques à ce type de charpente.

Dans l’ensemble on note que la charpente 4 pentes est plus onéreuse que les modèles 2 pentes.

Quelle forme pour sa charpente ?

La charpente monopente : Idéale pour la neige

Dans les régions connaissant de fortes chutes de neige on réalise très souvent des toitures monopente. Ce type de charpente est techniquement le plus simple, car il ne propose qu’un seul pan incliné.

Il faut cependant construire une maçonnerie adaptée, de manière à pouvoir créer la pente nécessaire.

On peut également utiliser une toiture 2 pentes asymétriques qui offre un modèle très proche du type de charpente monopente tout en récupérant certains avantages de la double pente.

Le toit plat, pour les constructions modernes

Si le PLU vous le permet et que votre maison présente des plans très modernes, vous pouvez très bien vous orienter vers une toiture plate, ou un toit terrasse.

Les toits plats sont généralement endémiques des régions chaudes où la stagnation des eaux de pluie n’est pas un problème majeur.

On devra avoir recours à un type de charpente spécifique, car les contraintes techniques ne sont alors pas du tout les mêmes que celles d’une charpente classique.

Si besoin, nous pouvons vous mettre en relation avec plusieurs professionnels proche de chez vous. Ils prendront contact avec vous pour établir des devis personnalisés :
Obtenir jusqu'à 5 devis
pour comparer sans engagement

Quels matériaux pour sa charpente ?

Une fois votre forme de charpente déterminée, vous pouvez envisager le ou les matériaux disponibles pour assurer son intégrité.

Dans la très grande majorité des cas, la charpente est généralement réalisée en bois, car ce matériau présente un rapport qualité/prix imbattable. Une charpente bois doit cependant être traitée contre les insectes xylophages.

Certaines charpentes nécessitent cependant l’utilisation d’autres matériaux pour répondre à leur cahier des charges.

Les charpentes bois, les plus fréquentes

Les charpentes bois sont les plus fréquentes et généralement les moins onéreuses.

On peut trouver des charpentes bois traditionnelles réalisées à l’aide de bois d’essences diverses, du pin au chêne, qui sont les plus onéreuses. Mais on peut également avoir recours (et c’est le plus courant) à des charpentes industrielles réalisées selon des mesures standard à l’aide de bois résineux.

Les charpentes bois seront celles qui s’intégreront le plus facilement dans votre construction ou votre rénovation.

Quels matériaux pour sa charpente ?

Les charpentes métalliques : Des éléments spécialisés

Les charpentes métalliques peuvent être envisagées dans certains cas. Les bâtiments agricoles et industriels trouveront chaussure à leurs pieds avec le métal, en matière de solidité, de rigidité et de rectitude.

Les maisons préfabriquées proposent également très souvent des charpentes métalliques; car toutes leurs charpentes sont réalisées sur le même modèle.

Si ces charpentes sont très techniques et ne demandent aucun entretien, elles n’offrent pas toutes les possibilités d’arrangement et de personnalisation que le bois permet.

Les charpentes béton, pour les toits plats

Enfin, si vous désirez vous orienter vers une toiture plate ou terrasse, il faudra opter pour une charpente béton.

Il s’agit le plus souvent d’installer des poutres béton de très grosse section qui viendront supporter une dalle béton et toute une succession de couches d’agent d’étanchéité.

Le saviez-vous ?

Les charpentes en bois se déclinent en deux versions.

Les charpentes traditionnelles sont faites à la main par un professionnel selon vos souhaits et selon les dimensions exactes de votre maison. Elles sont idéales et parfois obligatoires en rénovation, même si elles sont les plus onéreuses.

Les charpentes fermettes sont les moins onéreuses, car elles sont réalisées en usine selon des dimensions et des plans standards. Elles s’intègrent aux bâtiments neufs, mais peuvent difficilement être adaptées aux maisons anciennes. De plus ces charpentes n’autorisent presque jamais un aménagement de combles.

Laisser un commentaire