Pourquoi le traitement de votre charpente est-il indispensable ?

Pourquoi le traitement de votre charpente est-il indispensable ?
Noter cet article ?

Pourquoi le traitement de votre charpente est-il indispensable ?

Voilà un projet auquel on ne pense pas souvent, mais qui est pourtant capital pour l’intégrité d’une maison. Le traitement d’une charpente permet de se prémunir de problèmes graves ou le cas échéant de trouver des solutions, à ces problèmes graves. Si vous n’êtes pas familier de ce type de projet, nous vous proposons quelques éléments d’informations. Vous saurez ainsi l’essentiel sur ce type d’intervention et vous pourrez juger si votre charpente en a besoin ou non.

Traitement de charpente : Pourquoi ?

Les charpentes en bois sont les plus fréquentes en France, loin devant les charpentes béton et métalliques. L’usage du bois en charpente (feuillus ou résineux) implique cependant l’utilisation d’un matériau organique ayant ses propres prédateurs.

Le bois, même s’il est vieux, sec et étuvé, peut être une source de nourriture pour certains organismes.

Traitement de charpente : Pourquoi ?

Pour lutter contre la présence de ces organismes, et ainsi sauver sa charpente de l’effondrement, on fait réaliser un traitement de charpente. Une intervention impliquant des produits chimiques qui permettront de se débarrasser des organismes attaquant le bois.

Quels sont les ennemis du bois ?

Les ennemis du bois sont généralement de deux sortes. Les premiers sont les petits insectes et les seconds sont les champignons et autres moisissures.

Les deux menaces se nourrissent du bois, même sec et mort. Leur présence est donc très mauvais signe et demande un traitement de charpente immédiat.

Les insectes xylophages : La catastrophe

Les insectes xylophages sont de plus en plus présents en France. Ils n’étaient qu’une présence localisée et ponctuelle il ya quelques décennies, mais de nos jours, ils se transforment en véritable fléau.

Les trois principales menaces de ce type en France sont :

  • La famille des capricornes. Les cerambyx et capricornes classiques sont naturellement présents en France. Ils se nourrissent de certains types de bois et peuvent causer de très lourds dégâts.
  • Les vrillettes, qui sont des coléoptères comme les capricornes, vivent également dans le bois. Les larmes y sont contenues jusqu’à ce qu’une fois adultes, les insectes sortent du bois.
  • Les termites. Les termites sont désormais présents dans de très nombreuses régions françaises. Ils créent des dégâts considérables et sont sans aucun doute les insectes les plus dangereux pour votre charpente.

Quels sont les ennemis du bois ?

Les champignons lignivores : A traiter de toute urgence

Certains champignons vivent également dans le bois. Ils s’en nourrissent et le vident progressivement de ses propriétés techniques. Le bois devient ainsi très friable et ne supporte plus aucune charge.

Le plus dangereux de ces champignons est la mérule. Ce champignon apparaît après une forte humidité chronique et peut prendre racine non seulement sur le bois, mais également sur le béton, le plâtre et d’autres matériaux, qu’il endommage cependant moins que le bois.

Si besoin, nous pouvons vous mettre en relation avec plusieurs professionnels proche de chez vous. Ils prendront contact avec vous pour établir des devis personnalisés :
Obtenir jusqu'à 5 devis
pour comparer sans engagement

Quand faire réaliser un traitement de charpente ?

N’ayez aucune crainte, car c’est pour répondre à ces menaces que les traitements de charpentes ont été inventés.

Voici quels sont les indices qui devraient vous pousser à faire intervenir un spécialiste, à minima pour réaliser une inspection, le cas échéant pour réaliser un traitement complet.

Lorsqu’on détecte de la sciure

Si vous remarquez la présence de petits tas de sciure au sol, ou si les toiles d’araignées qui couvrent votre charpente sont remplies de sciure, vous avez certainement des insectes xylophages.

Certains insectes (mais pas tous) produisent en effet de la sciure en réalisant leurs tunnels dans le bois. De la même manière, si vous avez bonne oreille vous pourrez les entendre creuser.

Si vous êtes dans ce cas là, faites intervenir un professionnel, pour estimer les dégâts.

Quand faire réaliser un traitement de charpente ?

Lorsque le voisinage est infecté

Si votre voisinage immédiat a été sous le coup d’une infestation de xylophages, vous devriez faire intervenir un spécialiste.

Ces insectes, en particulier les termites, infestent des zones entières et si vos voisins en ont été victimes, il y a de grandes chances pour que ce soit votre cas également.

Lorsque la charpente porte des marques ou sent mauvais

Enfin, si votre grenier sent mauvais et/ou si votre charpente présente des taches blanchâtres ou noires, il peut s’agir de la mérule.

Dans ce cas-là, encore une fois ne prenez aucun risque et faites intervenir un professionnel pour inspecter plus profondément la charpente.

Comment se déroule un traitement de charpente ?

Que le professionnel engagé vous confirme ou non la présence d’organismes nuisibles dans votre charpente, il peut réaliser différentes opérations.

Il est en effet possible de vous prémunir d’éventuels problèmes, ou le cas échéant d’essayer d’en terminer avec la menace en présence.

Le traitement de charpente préventif : La prudence avant tout

Vous pouvez tout à fait demander à un professionnel de traiter votre charpente préventivement. Il s’agit d’appliquer des produits repoussant ou tuant tout organisme xylophage visitant votre charpente.

Ces traitements préventifs permettent d’éviter l’installation des nuisibles, mais doivent être renouvelés régulièrement, car leur efficacité s’estompe avec le temps.

Comment se déroule un traitement de charpente ?

Le traitement curatif, si des dégâts sont constatés

Si les nuisibles sont effectivement dans votre charpente, mais que les dégâts ne sont pas encore irréparables, il est possible de faire un traitement de choc.

Pour ce faire on injecte des produits très puissants profondément dans le bois via de petits forages, ou on imprègne le bois à l’aide d’un pulvérisateur.

Sachez, pour terminer, que si ce traitement ne fonctionne pas, il faudra passer à la dernière possibilité : la réfection complète de la charpente à l’aide d’éléments neufs.

Laisser un commentaire