Votre habitation est-elle prête pour l’hiver ?

Publié le
Noter cet article ?

Votre habitation est-elle prête pour l’hiver

Lorsque le début de l’hiver arrive, on réalise bien souvent qu’on aurait pu faire plus pour préparer sa maison face au froid. Si vous êtes régulièrement dans ce cas, aucune raison pour que cela continue, il est temps de prendre les devants. La préparation d’une maison, que ce soit face au froid ou à l’humidité, s’effectue à l’automne ou même mieux : durant l’été. Voici nos conseils pour vous aider à affronter l’hiver sans forcément casser la tirelire.

Préparer le chauffage : entretien à l’automne

Une maison bien chauffée est un confort obtenu à partir de deux ingrédients : les performances du chauffage et son coût de fonctionnement. Aussi, pour réaliser des économies, de nombreux particuliers réduisent ma température de leur habitation. Si cela a pour effet de faire baisser la facture, cela peut également faire remonter l’humidité.

Préparer le chauffage : entretien à l’automne

On évitera cette erreur et on fera donc entretenir, régler et réviser son système de chauffage à l’automne ou durant l’été. De cette manière le chauffage sera bien plus performant et proposera une meilleure qualité de chauffe sans pour autant consommer plus de combustible.

N’hésitez pas et faites réparer ce qui doit l’être, on n’économise jamais d’argent en rognant sur la maintenance.

Mettre la hotte aspirante au travail

Pour lutter face à l’humidité hivernale, on peut avoir recours à plusieurs astuces ou techniques, principalement centrées sur la réduction de l’humidité déjà existante.

On peut aussi penser à créer moins d’humidité. C’est possible, car après tout, les activités humaines dégagent le principal de l’humidité d’une maison.

Mettre la hotte aspirante au travail

La cuisson est par exemple un facteur d’humidité très important. On peut adopter les bons gestes en faisant fonctionner sa hotte aspirante à chaque fois que l’on fait bouillir de l’eau. On dirigera ainsi une part énorme de l’humidité vers l’extérieur du logement et on obtiendra un air plus sain, non seulement dans la cuisine, mais aussi dans toute la maison.

Calfeutrer les bas de portes et installer des rideaux

Si du froid s’infiltre autour de vos menuiseries, il existe des solutions relativement simples.

Le plus simple et le plus économique est d’essayer de barrer la route à cet afflux d’air froid.

Calfeutrer les bas de portes et installer des rideaux

Pour ce faire vous pouvez installer des boudins au bas des portes. Idéalement on en équipera la porte d’entrée, mais selon les configurations on pourra en installer au bas des portes intérieures.

Pour les fenêtres on pourra installer des rideaux épais et réfléchissant l’air froid vers la fenêtre et donc l’extérieur. Ce sera idéal pour masque un petit défaut d’isolation et pour profiter d’une chauffe plus homogène dans une même pièce.

Préparer les fenêtres : En cas de mauvaise isolation

Si les astuces précédentes ne fonctionnent pas ou ne sont pas suffisantes, il faudra passer à la vitesse supérieure.

Pour les fenêtres on pourra très facilement remplacer ou tout simplement ajouter des joints de frappe entre le cadre ouvrant et le cadre dormant. Ces joints qui pourront être en caoutchouc, en silicone ou en mousse sont destinés à sceller hermétiquement une fenêtre, l’air froid ne pourra donc plus rentrer.

Préparer les fenêtres : En cas de mauvaise isolation

Faites cependant attention, car si toutes les fenêtres sont étanches, l’humidité ne pourra plus s’évacuer, il faudra alors disposer d’une VMC en bon état de marche.

Faire inspecter et réparer la toiture

Une toiture en mauvais état peut laisser pénétrer de l’air froid et de l’humidité, de manière discrète et pernicieuse. Savez-vous dans quel état se trouve votre toiture ? Probablement pas, car on ne grimpe presque jamais sur son toit, à moins de devoir régler un problème aigu.

Prenez le temps de faire inspecter votre toiture par un professionnel. Ce dernier pourra vous pointer les problèmes qui doivent être réglés au plus vite et pourra effectuer un entretien de routine. Il s’agira par exemple de vider les gouttières, qui si elles sont bouchées, peuvent refouler de l’eau sous la toiture.

Faire inspecter et réparer la toiture

Cette étape est vivement recommandée et évite généralement de devoir gérer des problèmes graves de toiture durant l’hiver, ce qui n’est jamais confortable.

Si besoin, nous pouvons vous mettre en relation avec plusieurs professionnels proche de chez vous. Ils prendront contact avec vous pour établir des devis personnalisés :

Entretenir la VMC pour faire circuler l’air

La VMC est le poumon de votre maison. C’est grace à cet appareillage généralement dissimulé dans les combles que l’air du logement est renouvelé et que le surplus d’humidité est rejeté à l’extérieur.

On prendra donc soin de nettoyer les bouches de sa VMC avant chaque hiver et d’en tester le bon fonctionnement.

Entretenir la VMC pour faire circuler l’air

Le cas échéant, un électricien pourra réparer ou remplacer votre VMC. Si votre maison dispose de problèmes d’humidité récurrents en hiver, le coupable est très probablement à trouver au niveau de la VMC. Un élément d’une importance capitale.

Installer un absorbeur d’humidité

Si les petites astuces ne peuvent plus améliorer la situation et que votre maison souffre toujours de problème d’humidité durant l’hiver, il faudra vous orienter vers des démarches plus complexes et plus onéreuses.

Si votre problème majeur est de l’humidité provenant de l’air ambiant (et non pas de remontées capillaires), un simple déshumidificateur pourra certainement vous satisfaire.

Installer un absorbeur d’humidité

Il existe des appareils de ce type à tous les prix et pour toutes sortes de situations. Prenez le temps de réfléchir et assurez-vous les conseils d’un partenaire travaux expert dans le domaine.

Changer les fenêtres : un cas extrême

Le cas le plus extrême est celui où vos fenêtres ne sont complètement plus à même de remplir leur rôle technique. Vous devrez donc, dans ce cas, vous rendre à l’inévitable : il faudra changer les fenêtres.

Changer les fenêtres : un cas extrême

Ces travaux se réalisent idéalement durant l’été, par pure question de confort. Pour ce projet, n’hésitez surtout pas à obtenir de nombreux devis, car les prix peuvent se discuter et les coûts finaux peuvent souvent varier du simple au double.

Le saviez-vous ?

Saviez-vous que l’on peut repérer de l’air se faufilant par les fenêtres très facilement, sans aucun outillage?

Il suffit d’allumer une bougie et d’en promener la flamme à proximité (sans pour autant risquer l’accident) des menuiseries de vos fenêtres. Si de l’air rentre par les interstices entre les cadres, la flamme vacillera fortement ou carrément s’éteindra.

Laisser un commentaire