5 astuces pour rénover votre escalier

Publié le
Noter cet article ?

5 astuces pour rénover votre escalier

Comme tout autre élément de la maison, l’escalier vieillit et nécessite un entretien régulier. Au bout de quelques années, les rénovations s’imposent, de manière à éviter un remplacement total et coûteux. Nous pouvons tous réaliser une simple rénovation d’escalier, à condition de bien comprendre ce que cela implique et de connaître les erreurs à éviter. Nous vous aidons dans votre projet en vous soumettant 5 petites astuces qui faciliteront la rénovation de votre escalier.

1. Réaliser un nettoyage approfondi

Beaucoup de particuliers se lancent bille en tête dans la rénovation matérielle de leur escalier. Pourtant, il existe une étape particulièrement importante qui devrait toujours être le point de départ de tout rafraîchissement d’escalier.

Il s’agit bien entendu du nettoyage profond de l’escalier, un geste simple qui pourra changer totalement la direction de votre rénovation.

On peut différencier le nettoyage d’un escalier béton et d’un escalier bois, car les matériaux répondent à des contraintes propres.

Les escaliers béton ou carrelage pourront très facilement être remis à neuf à l’aide d’un nettoyage méticuleux. Selon la santé du support, vous pourrez utiliser des détergents spécialisés très puissants dont certains peuvent même supprimer des taches incrustées profondément dans le béton.

Réaliser un nettoyage approfondi

Le nettoyage du bois est plus délicat, car le matériau est plus fragile. Vous pourrez toutefois avoir recours à des détergents spécifiques et même à des produits chimiques qui peuvent éclaircir un bois ayant foncé avec le temps.

Dans tous les cas l’idéal est de vous rapprocher d’une enseigne spécialisée dans les produits de nettoyage afin d’utiliser le produit correspondant au support.

2. Rénover une peinture : la solution multisupports

Si votre escalier ne présente toujours pas une face satisfaisante même après un bon nettoyage, il faudra prendre des mesures plus techniques. Il s’agira là bien entendu de rénover le revêtement ou d’appliquer un produit de finition.

Dans bien des cas la peinture peut-être un allié de poids, surtout si votre budget est limité.

Vous pouvez en effet appliquer une peinture sur un escalier béton, sur du carrelage, sur un escalier bois ou même sur des marches métal. Le tout étant bien entendu de choisir la bonne peinture et de l’appliquer de la bonne manière.

Rénover une peinture : la solution multisupports

Vous devriez toujours débuter votre mise en peinture par l’application d’une sous-couche de manière à maximiser l’adhérence de la peinture sur le support.

Escalier bois, béton ou métal, il faudra choisir la peinture correspondante, ainsi elle durera plus longtemps. On recommande généralement des peintures très techniques du genre époxy ou polyuréthane, car elles résistent le mieux au piétinement.

Si besoin, nous pouvons vous mettre en relation avec plusieurs professionnels proche de chez vous. Ils prendront contact avec vous pour établir des devis personnalisés :

3. Verni, vitrification, peinture ou huile pour un escalier bois

Très souvent on désire conserver l’éclat naturel d’un escalier bois. Il faudra donc pour atteindre ce but utiliser un autre type de finition.

Très simplement vous pouvez avoir recours à une finition de parquet pour votre escalier bois.

Le type le plus résistant à l’usure, mais demandant le plus d’efforts est le vernis ou la vitrification. Il s’agit d’appliquer le produit sur les marches de l’escalier comme un verni classique. Le résultat dépendra du type de vitrification choisie : mat, satiné, brillant, ou autre. Si traditionnellement la, vitrification offrait un brillant miroir, de nos jours il existe plus de variété.

Verni, vitrification, peinture ou huile pour un escalier bois

Si vous préférez un style plus naturel, mais tout aussi protecteur, il faudra vous tourner vers l’huile spéciale parquet. Cette huile s’applique au pinceau ou au rouleau et une fois sèche laisse au bois un toucher parfaitement naturel. Cependant l’huile de mande de l’entretien, car on recommande d’en appliquer une couche au moins une fois par an, pour garantir une protection optimale.

Enfin, comme dit au-dessus, la peinture est envisageable, surtout pour escalier très ancien, qui aura proposera ainsi un look bohème particulièrement à la mode actuellement.

4. Changer de revêtement : Oui mais lequel choisir ?

Dans certains cas plus avancés, une simple couche de finition ne sera pas suffisante. Il faudra donc s’orienter vers la réfection de la couche de revêtement. Le plus simple et le plus conseillé étant généralement de remplacer entièrement cette dernière.

Pour les escaliers bois on conseille généralement deux types de revêtement pour réaliser les marches : le vinyle et le parquet stratifié. Ces deux matériaux présentent une excellente esthétique tout en proposant des prix d’appel très intéressants.

Changer de revêtement : Oui mais lequel choisir

Pour les escaliers béton, on pourra utiliser les revêtements précédents, mais également le béton ciré et bien entendu le carrelage. Votre choix sera ici guidé par le style que vous préférez et par le prix final, qui peut grimper très rapidement.

5. Ne pas négliger le garde-corps et les accessoires

Enfin, sachez que votre rénovation d’escalier ne pourrait être complète sans considérer le garde-corps et les autres accessoires qui peuvent éventuellement garnir votre escalier.

Le rafraîchissement du garde-corps sa modernisation et surtout sa simplification donneront sans aucun doute un cachet beaucoup plus moderne à votre escalier.

Ne pas négliger le garde-corps et les accessoires

N’hésitez donc pas à accorder le budget nécessaire à cet élément qui peut véritablement changer la nature d’un escalier. Les plus modernes s’orienteront vers les câbles et le verre tandis que les plus classiques préféreront opter pour le fer forgé ou tout simplement le bois.

Laisser un commentaire