Le remplacement d’une chaudière : Guetter les bons signes

Le remplacement d’une chaudière : Guetter les bons signes
Noter cet article ?

Le remplacement d'une chaudière : Guetter les bons signes

Le chauffage et l’eau chaude sanitaire sont des éléments prépondérants d’un logement confortable, moderne et aux normes. Il est donc très important d’entretenir l’appareillage qui est responsable de ce confort : la chaudière. Quel que soit le modèle de chaudière et peu importe son combustible, la chaudière dispose d’une durée de vie qui n’est pas éternelle. Un jour ou l’autre il faut inévitablement changer la chaudière pour un modèle neuf. Cependant il n’est pas toujours facile de déterminer quel est le moment idéal pour remplacer sa chaudière. Nous vous proposons donc quelques conseils pour réaliser le remplacement de votre chaudière au moment opportun.

Le remplacement d’une chaudière est-il la seule option ?

Avant toute chose, sachez garder votre libre arbitre. Ce n’est pas parce qu’un technicien vous incite à changer votre chaudière que les travaux sont impératifs. Sachez demander plusieurs opinions pour vérifier si le conseil était honnête ou bien intéressé.

Le remplacement de la chaudière n’est pas forcément la seule opportunité. Si les pièces sont toujours disponibles et que la consommation n’a pas progressé de manière incontrôlée, votre chaudière peut encore vous servir.

Le remplacement d’une chaudière est-il la seule option

Attendre un peu avant de changer sa chaudière permet de mettre un peu plus d’argent de côté pour la nouvelle installation et, au bout du compte, de pouvoir s’orienter vers un modèle plus haut de gamme et donc plus performant.

Cela dit, si plusieurs professionnels vous affirment que votre chaudière est à bout de souffle, il faut se ranger à leur avis et prendre le taureau par les cornes.

Quelle est la durée de vie d’une chaudière ?

Une chaudière dispose d’une durée de vie moyenne de 15 à 20 ans. On trouve néanmoins des chaudières qui peuvent servir sans problème jusqu’à 30 ans et d’autres qui jettent l’éponge après seulement 11 ou 12 ans.

La longévité officielle des chaudières est une moyenne constatée généralement en France et comme toutes les moyennes elle prend en compte les extrêmes. Sachez donc relativiser et vous orienter vers d’autres indicateurs que l’âge pour déterminer si le remplacement de la chaudière doit avoir lieu.

Quelle est la durée de vie d’une chaudière

Ce qui est certain, c’est qu’après 15 ans l’usure mécanique conduit automatiquement à une consommation en augmentation, mais surtout à un écart irrémédiable avec les technologies les plus récentes.

L’âge est donc également un facteur à garder en tête, mais il ne peut pas représenter le facteur principal de votre décision.

Remplacement d’une chaudière : Quels signes précurseurs ?

Il existe des signes précurseurs à la fin de vie d’une chaudière. On peut les repérer sans être un technicien, à condition de les connaître et de les appréhender.

Ce sont réellement ces signes qu’il faudra guetter et mettre en relation de manière à déterminer un faisceau de causes poussant au remplacement de la chaudière.

Sans prétendre vous proposer une liste exhaustive de tous les signes témoignant de la fin de vie d’une chaudière, nous pouvons dresser une brève liste des facteurs les plus propices au remplacement d’une chaudière.

Le confort de chauffe est très variable

Le tout premier indice, que vous pouvez percevoir sans même faire appel à un technicien est celui du confort de chauffe. Si l’installation de votre maison est bien réglée, le confort de chauffe doit être homogène, progressif et durable.

Si le chauffage de votre logement est sporadique, inégal et même bruyant, il faut commencer à vous poser les bonnes questions.

Une chaudière en fin de vie présente en effet le plus souvent un fonctionnement erratique qui ne lui permet plus d’assurer le bon confort de chauffe de la maison tout entière.

De la même manière, si votre chaudière assure également la production d’eau chaude sanitaire, vous pourrez repérer des différences entre les deux fonctionnements. Si des problèmes apparaissent au même moment sur les deux circuits ou si l’un fonctionne beaucoup moins bien que l’autre, alors il faudra réfléchir au remplacement.

Si le rendement total de votre chaudière tombe sous la barre des 75%, il faut la remplacer.

Si besoin, nous pouvons vous mettre en relation avec plusieurs professionnels proche de chez vous. Ils prendront contact avec vous pour établir des devis personnalisés :
Obtenir jusqu'à 5 devis
pour comparer sans engagement

Les pannes se multiplient

Une chaudière peut tomber en panne, même une chaudière de moins de 5 ans peut connaître des failles techniques graves. Aussi si votre chaudière présente une réparation tous les 3 ou 4 ans, il n’y a pas de quoi vous affoler. Si, au contraire, les pannes se succèdent annuellement ou même plus fréquemment, ce sera sans doute le signe que votre votre chaudière est en train de tirer sa révérence.

Une chaudière sans cesse en panne vous coûtera très rapidement plus cher que le remplacement de la chaudière. Avec les possibilités d’étalement des paiements, vous vous apercevrez que l’impact financier du remplacement de la chaudière n’est pas forcément plus dramatique qu’une succession de pannes.

Remplacement d’une chaudière : Quels signes précurseurs

Les pièces sont onéreuses ou difficiles à trouver

Lorsque vous faites réaliser l’entretien annuel de la chaudière ou lorsque le technicien intervient pour réparer une panne, il est souvent nécessaire de changer une ou plusieurs pièces.

Avec une chaudière récente aucun problème, les pièces se commandent et sont reçues rapidement. Cependant il est fréquent que les fabricants arrêtent de produire les pièces des chaudières anciennes.

Ce manque crée donc une pénurie de pièces qui se traduit inévitablement par l’augmentation du prix des pièces restantes. Il sera donc très rapidement possible de dépenser de lourdes sommes uniquement pour vous procurer les pièces nécessaires aux réparations, et ce, dans le cas où les techniciens ne refusent pas de prendre en charge votre chaudière.

Ce genre de problème est récurrent et pousse très rapidement les particuliers à envisager le remplacement de leur chaudière.

La consommation augmente

Enfin, si vous remarquez une augmentation régulière de vos factures énergie, ce n’est peut-être pas uniquement à imputer à la hausse des prix.

En effet une chaudière ancienne consomme de plus en plus de combustible ou d’énergie de fonctionnement. On ne s’en rend pas forcément compte rapidement, car cette augmentation pernicieuse est lente et très progressive, étalée sur des années.

Si votre chaudière à plus de 15 ans, comparez votre consommation avec celle d’un modèle neuf comparable. SI l’écart est très important, vous avez tout à gagner au remplacement de la chaudière, car vous réaliserez des économies d’énergie.

A modèle égal, mais plus récent, vous pouvez tabler sur des économies allant de 15% à 60%.

Comment décider du remplacement d’une chaudière ?

Pour décider définitivement du remplacement de votre chaudière, il est impératif d’obtenir plusieurs devis. En premier lieu vous glanerez l’avis de plusieurs experts sur le sujet et vous serez entièrement sur de la nécessité du projet. Ensuite, vous pourrez bien percevoir où se situe la moyenne des prix et ainsi disposer des travaux à un tarif raisonnable.

Si un réparateur vous pousse à changer de chaudière, demandez l’avis d’un concurrent, vous ne le regretterez pas.

Comment décider du remplacement d’une chaudière

Avant de vous engager pour un modèle en particulier, prenez le temps de consulter toutes les aides financières qui peuvent vous aider dans votre projet. Il en existe un grand nombre qui pourront faciliter sensiblement le financement de vos travaux.

Laisser un commentaire