Quel radiateur électrique privilégier pour sa nouvelle installation ?

Quel radiateur électrique privilégier pour sa nouvelle installation ?
Noter cet article ?

Quel radiateur électrique privilégier pour sa nouvelle installation ?

Les radiateurs à eau ne peuvent pas forcément être intégrés à votre projet de construction ou de rénovation. Tout simplement, vous n’avez peut-être pas de chaudière, ou votre rénovation ne permet pas d’ajouter les radiateurs à eau aux endroits souhaités. Il faut donc vous orienter vers une autre solution. Bien entendu le plus logique est de partir sur une solution électrique. Si vous êtes terrifiés à l’idée du convecteur et de sa facture d’électricité, nous vous proposons un tour d’horizon des solutions imaginables. Vous saurez ainsi quel radiateur électrique intégrer à votre projet.

Le radiateur électrique : Le fonctionnement

Comme leur nom l’indique, tous les radiateurs électriques fonctionnent à partir d’une seule et unique énergie : l’électricité. Ils proposent donc un système de chauffage particulièrement propre, car ils ne proposent pas de brûler un quelconque combustible.

En revanche, ils nécessitent de l’électricité, beaucoup, pour certains. Il impliquent donc des frais supplémentaires en électricité. C’est pour cette raison que l’on s’efforce généralement d’installer des éléments les moins énergivores possible.

Le radiateur électrique : Le fonctionnement

Les radiateurs électriques produisent de la chaleur grâce à une banale résistance, comme un grille-pain, ou en alimentant une source infrarouge. Les deux systèmes proposent leurs avantages et inconvénients qu’il faudra approfondir pour faire votre choix en toute connaissance de cause.

Les radiateurs électriques, quels qu’ils soient nécessitent un raccordement au tableau électrique via un ou plusieurs circuits dédiés. Il est donc parfois nécessaire de faire appel à un électricien pour disposer de travaux sécurisés et homologués.

Quels types de radiateurs électriques ?

En plus de ces deux types de fonctionnements, il existe d’autres subtilités techniques qui leur sont propres.

Ce sont réellement ces subtilités qui vous aideront à faire votre choix, car elles impactent énormément la consommation du radiateur et sa qualité de chauffe globale.

Gardez à l’esprit qu’il est toujours possible d’utiliser différents radiateurs électriques en fonction des pièces et de l’utilisation que vous en faites.

Les convecteurs : anciens et peu recommandés

Les convecteurs électriques sont les éléments les plus anciens. Lorsque vous glanez des renseignements pour choisir quel radiateur électrique installer, vous verrez de suite que ces radiateurs sont les moins onéreux.

Ils sont en effet les plus anciens et les plus simples techniquement. Ils fonctionnent à l’aide d’une résistance qui chauffe l’air ambiant. Cette simplicité les rend donc peu coûteux, mais également très peu performants.

Ils descendent très vite en température et offrent une chaleur très sèche.

Ils sont uniquement à considérer en appoint et/ou si votre budget est excessivement serré.

Les convecteurs présentent évidemment une facture électrique très élevée que presque rien ne pourra réduire.

Les radiateurs rayonnants, légèrement plus modernes

Les radiateurs rayonnants sont un peu plus techniques et économiques à l’usage.

Ils fonctionnent principalement à l’aide de l’infrarouge et possèdent une petite partie convection pour améliorer le confort de chauffe.

L’infrarouge est une partie du spectre lumineux invisible à l’œil nu, mais qui offre une chaleur élevée. Ce rayonnement infrarouge communique sa chaleur aux éléments présents à proximité du radiateur : humains, meubles, murs et autres.

Ces radiateurs seront votre choix de prédilection si votre budget est bas, mais présente une certaine latitude.

Quels types de radiateurs électriques ?

Les radiateurs à inertie et à accumulation : Les plus économes

Le problème principal des radiateurs à rayonnement est qu’ils ne parviennent pas à diffuser de la chaleur une fois l’électricité coupée. Lorsque leur thermostat les arrête, ils cessent de chauffer instantanément.

Pour résoudre ce problème, on les a équipés de matériaux capables d’attraper la chaleur, de l’accumuler et de la restituer sur le long terme. Ainsi, lorsque ces radiateurs fonctionnent ils emmagasinent une chaleur qu’ils distribueront lentement durant plusieurs heures.

On peut disposer de radiateurs à inertie ou à accumulation utilisant des matériaux comme des minéraux réfractaires, ou de l’huile.

Si vous vous demandez quels radiateurs sont les plus économes, la réponse est là, avec les radiateurs à inertie ou à accumulation.

Si besoin, nous pouvons vous mettre en relation avec plusieurs professionnels proche de chez vous. Ils prendront contact avec vous pour établir des devis personnalisés :
Obtenir jusqu'à 5 devis
pour comparer sans engagement

Les sèche-serviettes peuvent-ils faire office de radiateur ?

Les sèche-serviettes sont des éléments de plus en plus présents dans les salles de bain modernes. Ils offrent un confort fort appréciable au sortir de la douche, pour un investissement très raisonnable.

Ils peuvent également se transformer en solution chauffage pour votre salle de bain. Si votre salle d’eau présente une surface moyenne ou petite, un sèche-serviettes peut très bien jouer le rôle d’un radiateur, avec thermostat et programmation possible.

S’ils restent énergivores, un écart uniquement dans cette petite pièce ne sera pas forcément visible sur votre facture d’électricité, surtout si le sèche-serviettes est équipé d’un thermostat intelligent.

Comment choisir ses radiateurs électriques ?

Une fois ces informations durablement gravées dans votre esprit, vous pouvez beaucoup plus facilement déterminer quel radiateur électrique est fait pour vous.

Il s’agira de cerner vos attentes et de préciser votre budget pour les travaux et pour la consommation.

La tâche n’est pas forcément aisée, mais elle n’est pas dantesque, surtout avec les deux conseils qui suivent.

Les radiateurs pour économiser de l’argent

Mis à part la puissance, relative au dimensionnement des pièces concernées, la consommation électrique devrait être votre critère de choix numéro 1. En effet, il est beaucoup plus logique d’étendre légèrement votre budget de manière à adopter la technologie la plus économique possible sur le long terme.

Nous conseillons toujours les radiateurs à inertie ou à accumulation, qui s’ils sont 5 à 10 fois plus onéreux à l’achat que les convecteurs, offriront des économies substantielles sur le long terme et sauront vous accompagner pour de longues années.

Comment choisir ses radiateurs électriques ?

Choisir ses radiateurs en fonction des pièces

Pour faciliter votre choix, il vous est également possible de réfléchir en fonction des pièces.

Une chambre d’ami ne nécessitera par exemple pas un chauffage très économe, car il ne sera au final en fonction que très peu de temps durant l’année. D’autre part, on ne chauffe pas de la même manière une chambre et un salon. Une chambre pourra recevoir un radiateur rayonnant, car elle n’est idéalement chauffée que durant la nuit, tandis qu’un salon gagnera à être équipé de radiateurs à inertie.

Faites confiance à votre partenaire travaux, car il saura vous conseiller idéalement en fonction de la configuration de votre maison et de vos habitudes.

Laisser un commentaire