Les ouvrants de fenêtre : Différents types de fonctionnement

Publié le
3.3/5 - 3 votes

Les ouvrants de fenêtre : Différents types de fonctionnement

Remplacer ses fenêtres est un projet qui demande de faire de nombreux choix. Quel matériau, quel vitrage, quelle isolation, quelle insonorisation, quelle huisserie et aussi quel type d’ouvrant. Les fenêtres peuvent en effet s’ouvrir de plusieurs manières afin de répondre à des besoins précis. Dans cet article, nous détaillons pour vous les différents types d’articulation des ouvrants de fenêtre pour vous aider à mettre un nom sur le type d’ouverture que vous avez en tête.

Tableau récapitulatif : Fonctionnement des ouvrants de fenêtre

Type d'ouvrantAvantagesInconvénients
Fenêtre à la françaisePeu onéreux
Simple à poser
Perte de place à l'intérieur
Fenêtre oscillo-battanteDeux modes d'ouvertures
Sécurité
Prix élevé
Fenêtre à souffletEntrebâillement sécuriséOuverture limitée
Fenêtre coulissanteGain de placePossibilité de courants d'air
Fenêtre à galandageDiscrétion
Gain de place
Installation complexe et onéreuse
Fenêtre basculanteExcellente ventilationPerte de place
Prix élevé
Fenêtre à l'anglaiseGain de placeSensibilité au vent
Fenêtre à l'italienneProtection contre les élémentsManipulation délicate
Fenêtre à guillotineExcellente esthétiqueRare en France
Fenêtre fixePrix basNettoyage difficile
Fenêtre multi ouverturesPossibilités multiplesSur mesure
Prix élevé

L’ouverture à la française : La fenêtre la plus populaire

L’ouverture de fenêtre la plus populaire en France, depuis des décennies, est l’ouverture à la française. Avec cette ouverture, le ou les ouvrants pivotent sur des charnières placées sur la partie verticale du cadre dormant.

La poignée se trouve sur la partie intérieure de l’ouvrant de fenêtre et l’ouverture se fait en tirant.

La fenêtre s’ouvre ainsi à l’intérieur du logement. Ce fonctionnement est le moins onéreux et le plus simple à installer. En revanche il pose le problème de l’accès de l’ouverture aux enfants et implique un dégagement de chaque côté de la fenêtre.

Les fenêtres oscillo-battantes, un succès grandissant

Les fenêtres oscillo-battantes sont de plus en plus populaires dans les constructions neuves. Les ouvrants de ses fenêtres peuvent en effet fonctionner selon deux principes :

  1. Comme une fenêtre à la française, à la verticale.
  2. Comme une fenêtre à soufflet, à l’horizontale.

Ces ouvertures permettent de maintenir la fenêtre entrebâillée de manière entièrement sécurisée, les enfants ne courent ainsi aucun risque et les éléments n’entrent pas dans la maison.

Les fenêtres oscillo-battantes, un succès grandissant

L’ouverture à soufflet : Le système sécurité

Un ouvrant de fenêtre à soufflet ne pivote qu’à l’horizontale, avec les charnières placées sur le bas du cadre dormant.

L’avantage principal de ces fenêtres est de pouvoir demeurer en position entrebâillée en toute sécurité, on peut ainsi maintenir un flux d’air de nuit ou lorsque des enfants sont à proximité.

En revanche, il n’est généralement pas possible d’ouvrir la fenêtre en grand. Il faudra donc opter pour cette ouverture pour les fenêtres qui ne nécessite qu’une ouverture moyenne.

La fenêtre coulissante, pour un gain de place

La montée en popularité des menuiseries alu a amené de nombreux particuliers à adopter des systèmes coulissants. Au départ utilisée principalement pour les baies vitrées, l’ouverture coulissante s’est étendue aux fenêtres.

Le fonctionnement est identique à celui des baies vitrées : un vantail coulisse sur des rails et recouvre l’autre vantail.

Ce système permet de limiter les pertes de place à l’intérieur du logement tout en facilitant l’ouverture en supprimant les mouvements de rotation du poignet.

Les ouvrants de fenêtres de ce type ne permettent cependant pas d’ouvrir la fenêtre complètement.

Attention à choisir des systèmes de qualité ne laissant passer aucun courant d’air et ne vibrant pas sous l’effet du vent.

La fenêtre coulissante, pour un gain de place

Les ouvrants à galandage : Maximiser l’ouverture

Pour répondre aux inconvénients des fenêtres coulissantes, les fabricants ont développé les fenêtres à galandages.

Tout comme les baies vitrées à galandage, les fenêtres de ce type disposent d’un ou deux ouvrants qui coulissent dans le mur. On peut ainsi ouvrir la fenêtre en grand, tout en faisant disparaître totalement les ouvrants.

Il faut tout de même prévoir des travaux d’installation lourds, car on doit aménager une place vide dans le mur pour recevoir les ouvrants en position ouverte. On recommande donc ce type d’ouverture aux constructions ou aux rénovations d’ampleur.

Si besoin, nous pouvons vous mettre en relation avec plusieurs professionnels proche de chez vous. Ils prendront contact avec vous pour établir des devis personnalisés :
Obtenir jusqu'à 5 devis
pour comparer sans engagement

Les fenêtres basculantes, le style scandinave

Les pays scandinaves ont des fenêtres qui répondent aux spécificités de leur climat. Dans ces régions on privilégie souvent les fenêtres basculantes. Les ouvrants de ces fenêtres font pivoter la fenêtre à l’horizontale, vers l’intérieur dans la partie haute et vers l’extérieur dans la partie basse.

Ce procédé permet de favoriser l’entrée d’air frais dans la pièce, tout en chassant l’air chaud vers l’intérieur. Ce système est donc idéal pour renouveler l’air d’une pièce rapidement et efficacement.

Fenêtres à l’anglaise : Une ouverture rare en France

Les Britanniques ont souvent des équipements fonctionnant de manière opposée à la nôtre. C’est le cas de fenêtres à l’anglaise. Ces dernières sont identiques aux fenêtres à la française, mais s’ouvrent vers l’extérieur du bâtiment.

On gagne ainsi de la place à l’intérieur, mais on expose ses fenêtres à des risques en cas de fort vent. On fera en outre attention lors de la manipulation de ces fenêtres, car elles impliquent de se pencher par dans l’ouverture pour attraper les ouvrants.

Fenêtres à l’anglaise : Une ouverture rare en France

L’ouverture à l’italienne, pour se protéger des éléments

Les ouvrants de fenêtre l’italienne se déploient de manière opposée à ceux de la fenêtre à soufflet. Contrairement à la fenêtre soufflet, on peut ouvrir ces fenêtres selon un angle relativement important, afin de maximiser l’entrée d’air.

L’avantage principal de ce type de fenêtre est de pouvoir protéger l’ouverture des éléments, même en position ouverte. L’ouvrant agit comme une sorte de toit, permettant de conserver l’entrée d’air frais, même lors des grosses pluies d’été.

L’ouvrant à coulissement vertical : La fenêtre à guillotine

Nous avons tous observé dans les films américains les fenêtres qui s’ouvrent à la verticale, selon un principe coulissant. Nous pouvons opter pour ces fenêtres chez nous aussi, même si elles ne sont pas parmi les plus populaires.

On peut disposer de deux vantaux mobiles, ou d’un seul et même régler finement la taille de l’ouverture.

L’ouvrant à coulissement vertical : La fenêtre à guillotine

Les fenêtre fixes, pour les ouvertures inaccessibles

Si vous disposez de fenêtres très hautes, voire inaccessibles, pourquoi alourdir la note en choisissant un système d’ouverture ?

Vous pouvez tout à fait opter pour une fenêtre fixe, dépourvue de tout système d’ouverture.

Il vous sera ainsi possible de faire baisser le prix d’appel, tout en disposant d’une fenêtre identique aux autres équipements de votre logement. Pensez cependant aux possibilités futures pour nettoyer la face extérieure de la fenêtre.

Les fenêtres muti-ouvertures : Combiner les possibilités

Enfin, si vous désirez bénéficier des avantages de différents systèmes dans une seule fenêtre, sachez que cela est possible.

Les options multi-ouvertures sont généralement réservées au haut de gamme ou aux fenêtres sur mesure.

D’un coût plus élevé ces ouvertures disposent d’un fonctionnement conçu sur vos besoins et sauront répondre aux attentes les plus exigeantes.

Laisser un commentaire