10 commandements pour choisir son électroménager de cuisine

10 commandements pour choisir son électroménager de cuisine
Noter cet article ?

10 commandements pour choisir son électroménager de cuisine

Changer l’électroménager d’une cuisine c’est toujours un peu l’aventure, on y pense durant longtemps et lorsque la rénovation de la cuisine se termine on hésite toujours au niveau des marques et surtout du coût qui a un impact énorme sur le prix final de la cuisine. Il existe quelques bonnes résolutions à prendre lorsque l’on prépare l’achat de l’électroménager d’une cuisine. Nous vous livrons quelques points précis à considérer impérativement.

1. Ne pas tout acheter à la fois

En tout premier lieu, sachez que votre électroménager peut très bien faire l’objet d’une opération morcelée. Rien ne vous oblige en effet à tout acheter d’un coup.

La rénovation de votre cuisine présente sans doute déjà un budget non négligeable alors pourquoi ne pas réutiliser certains éléments de votre ancien électroménager.

Vous pouvez prévoir les emplacements et l’esthétique d’ensemble, puis patienter quelques mois avant de terminer le projet. L’ancien électroménager sera facilement déposable et les nouveaux éléments s’intégreront sans aucun problème si tout est prévu au départ.

2. Savoir faire jouer la concurrence

On ne le dira jamais assez, mais il existe tellement d’enseignes spécialisées dans le milieu que la guerre des prix fait sans cesse rage. Il est ainsi toujours possible d’obtenir une réduction, ou un petit bonus.

Savoir faire jouer la concurrence

Vous pouvez très facilement faire jouer la concurrence en dévoilant les devis déjà obtenus. Votre interlocuteur vous proposera sans doute un geste commercial, ou encore mieux, un modèle d’exposition qui pourra afficher un prix largement réduit.

3. Connaître les normes de l’électroménager

L’électroménager répond à des normes très précises en matière de sécurité. On pense souvent à la sécurité électrique, mais ce n’est pas tout, il existe d’autres points de grande importance.

La norme NF environnement certifie que le produit présente un impact négatif limité sur l’environnement.

L’écolabel Européen va plus loin, il garantit que l’électroménager de votre cuisine respecte l’environnement de sa fabrication à sa fin de vie.

Le logo porte froide GIFAM est toujours un plus, car il vous assure que la porte d’un four ne dépassera pas 70°C pour le verre, 65°C pour l’émail ou 60°C pour l’inox. Important tant pour les enfants que pour les adultes.

La norme CE ROHS certifie qu’aucune substance dangereuse, comme le plomb ou le mercure, n’entre dans la conception du produit.

4. Privilégier une basse consommation

L’électroménager d’une cuisine dispose d’une durée de vie de 10 à 20 ans. Si on imagine un fonctionnement quotidien, une petite économie d’énergie se transforme en somme rondelette au bout de 2 décennies.

Aussi, privilégiez toujours les appareils disposant d’une notation A+ ou A++ voire carrément A+++. Les appareils affichant ces performances sont les plus économiques et vous feront économiser de l’argent sur le long terme.

Privilégier une basse consommation

Les notes sont faciles à voir, car elles sont placées sur l’étiquette énergie que les produits doivent obligatoirement porter.

5. Réduire le bruit tant que possible

On ne le réalise souvent que trop tard : l’électroménager d’une cuisine fait du bruit. La hotte qui masque toute conversation, le lave-vaisselle qui ne semble jamais en terminer et bien d’autres.

Lors de votre recherche, privilégier les appareils présentant une source de décibels très faible est particulièrement judicieux. Certaines marques allemandes sont d’ailleurs passées maîtresses dans l’art de produire des appareils électroménagers très silencieux.

Si besoin, nous pouvons vous mettre en relation avec plusieurs professionnels proche de chez vous. Ils vous enverront gratuitement leurs devis :
Obtenir jusqu'à 5 devis
pour comparer sans engagement

6. Opter pour la hotte aspirante

Même si elle peut avoir tendance à faire du bruit, la hotte aspirante est un élément à ne jamais négliger. Passer d’une cuisine avec hotte à une cuisine sans hotte est comme le jour et la nuit, surtout depuis l’obligation des détecteurs de fumée.

Opter pour la hotte aspirante

La hotte aspirante permet d’aspirer les fumées de cuisson, les odeurs, mais également la graisse qui ne déposera ainsi plus sur toute la cuisine.

Pas besoin d’installer une hotte très perfectionnée, une simple hotte murale avec filtre sera un bon début pour votre cuisine.

7. Gaz ou électrique, prendre le temps de choisir

Dans de nombreuses régions, on peut choisir d’utiliser soit le gaz soit l’électricité pour la cuisson.

C’est un choix difficile à faire et chacun trouvera midi à sa porte. Sachez toutefois que l’électricité n’est pas forcément beaucoup plus onéreuse que le gaz et offre désormais un excellent confort de cuisson.

Dans ce cas-là, il est très judicieux de s’orienter vers l’induction qui est très similaire au gaz tout en étant beaucoup plus sécurisée.

8. Accorder son électroménager à la taille de sa cuisine

Beaucoup de particuliers commettent une erreur capitale dont il faut absolument se prémunir : ils achètent un électroménager bien trop volumineux pour leur cuisine.

Les réfrigérateurs américains, les machines à café professionnelles, les pianos de cuissons, tous ces appareils sont très performants, mais ils sont aussi énormes. Les installer dans une cuisine de petite taille ou même de taille normale n’est pas judicieux. Ils ne feront en effet que perturber le passage dans la cuisine et votre pièce perdra de sa fluidité naturelle.

Accorder son électroménager à la taille de sa cuisine

Sachez rester raisonnable et vous orienter vers un électroménager à taille humaine.

9. Adapter son électroménager à ses habitudes culinaires

Pourquoi acheter un piano de cuisine, une machine à café professionnelle ou un congélateur coffre si vous prenez votre café en route vers le travail et que vous rentrez le soir avec des plats tous faits ?

Votre électroménager doit être accordé avec votre mode de vie. En suivant ce conseil, vous réaliserez des économies et vous disposerez d’une cuisine bien plus fonctionnelle, car elle sera faite pour vous.

10. Design et fonctionnalité, trouver le bon compromis

On commet souvent l’erreur de choisir un électroménager de cuisine pour son design. Seulement voilà, les modes passent, mais les habitudes culinaires restent. Aussi, il faut impérativement savoir faire le bon compromis entre utilitaire et design.

Pour y parvenir, une seule recette : restez raisonnable. Projetez votre électroménager de cuisine dans le futur et déterminez son utilité. Vous pourrez ainsi départager les éléments importants du superflu.

Laisser un commentaire