Diagnostic termites : Depuis quand et pourquoi est-il obligatoire ?

Publié le
4.5/5 - 4 votes

Diagnostic termites : Depuis quand et pourquoi est-il obligatoire ?

Vous vendez ou achetez un bien et le dossier réalisé par l’agent immobilier contient la mention d’un diagnostic termites ? Mais pourquoi ? Ces petites bestioles ne sont-elles pas réservées au continent américain ? Sachez que nous ne sommes pas à l’abri et qu’un tel diagnostic est obligatoire dans certaines situations. Si vous vous demandez ce qu’est un diagnostic termites et comment il se déroule, les éléments qui suivent satisferont votre curiosité.

Les termites qu’est-ce que c’est ?

Les termites sont des insectes xylophages, c’est-à-dire qu’ils se nourrissent de bois, parfois appelés fourmis blanches. Il existe différentes classes de termites, mais malheureusement toutes se nourrissent de bois et sont une menace pour les habitations.

Les termites adultes ont généralement une taille de 5 à 8mm et sont généralement blancs, voire translucides. Ils vivent en communautés organisées et hiérarchisées, comme les abeilles ou les fourmis.

Les termites qu’est-ce que c’est ?

Ces petits insectes sont donc relativement difficiles à repérer et sont très souvent confondus avec des fourmis, jusqu’à ce que des dégâts structurels sont constatés. Il est alors souvent trop tard. C’est pour cette raison que la prévention des termites est de plus en plus populaire.

Les termites, la France n’est pas épargnée

Dans l’imaginaire populaire, le termite est un insecte qui vit dans les pays exotiques ou en Amérique, formant de grandes termitières semblables à des sculptures.

C’est faux ! Si effectivement les termites sont (supposément) originaires de Chine, ils ont rapidement conquis le territoire américain après la guerre. Depuis, les arbres importés, le bois exotique et tout simplement les voyages humains l’ont transporté en France.

Ici, il s’agit du termite de Saintonge, arrivé d’Afrique par la Bretagne et le Sud-Ouest en raison du commerce de bois exotique. On distingue également une espèce spéciale sur le pourtour méditerranéen : le termite à cou jaune.

Le termite est donc bien implanté en France et se développe rapidement. Il faut dire que le climat lui convient bien et qu’il parvient désormais à se nourrir d’arbres vivants (les citronniers, lauriers et peupliers par exemple), mais également de cuivre, de plomb, de goudron et même de plastique.

Le diagnostic termites est-il obligatoire ?

La France n’est pas entièrement touchée par les termites. En raison de différentes climatiques, certaines régions sont infestées de termites et d’autres n’en ont pas.

Le gouvernement tient une carte relativement à jour du problème, mais cela ne signifie pas que cette délimitation est fixe. En effet la carte montre les départements ayant un arrêté préfectoral concernant les termites. Les départements en cours d’infestation n’ont pas encore d’arrêté préfectoral, ce qui rend la réglementation du problème difficile.

En tout état de cause, dans les régions à problème, le diagnostic termite est obligatoire en cas de vente d’un bien, depuis 1999. Le diagnostic est généralement à la charge du propriétaire et doit être annexé soit à la promesse de vente, soit à l’acte de vente lui-même. Ce diagnostic dispose d’une validité légale de 6 mois, si le bien est vendu 6 mois après la réalisation du diagnostic termites, il faudra refaire ce dernier.

Le diagnostic termites est-il obligatoire ?

Qu’est ce qu’un diagnostic termites peut vous apporter ? La sérénité !

En effet, si le diagnostic termites n’est pas présent, périmé ou invalide et que des problèmes surgissent après la vente, la situation peut-être très grave. En effet, si les dégâts constatés sont dus à la présence de termites, l’acheteur pourra engager le vendeur devant le tribunal d’instance pour vices cachés et pourra éventuellement demander, en plus des réparations éventuelles, des dommages et intérêts, voire même une prise en charge d’hôtel. Il est donc largement conseillé de ne pas lésiner sur le diagnostic termites.

Si besoin, nous pouvons vous mettre en relation avec plusieurs professionnels proche de chez vous. Ils prendront contact avec vous pour établir des devis personnalisés :
Obtenir jusqu'à 5 devis
pour comparer sans engagement

Comment détecter la présence de termites ?

Si vous n’êtes pas dans le cadre d’une vente, vous n’êtes certainement pas à l’abri des termites. Il existe cependant des symptômes tout à fait classiques qui vous permettront de déceler la présence de termites et de faire réaliser un traitement.

Les termites mangent l’intérieur du bois, laissant comme une coquille vide. Si certains de vos meubles, poutres, portes ou autres éléments structurels sonnent creux et ressemblent à du papier au toucher, c’est un signe clair de la présence de termites.

Les termites créent des sortes d’environnements protecteurs constitués de boues. Ces boues sont créées par les termites eux-mêmes et sont en réalité une sorte de construction recelant de nombreux tunnels. Ces environnements sont généralement situés dans les cloisons ou les vides sanitaires. Ayez donc l’œil lors d’éventuels travaux.

Tout élément en bois présentant des signes de fragilité (on passe le doigt au travers, l’aspirateur le défonce, etc.) peut témoigner de la présence de termites, il faut donc se renseigner auprès d’un professionnel dans ces cas-là.

Que faire en cas de termites ?

Qu’est ce qu’un diagnostic termites propose ? La détection, mais en aucun cas le traitement. Cette dernière partie devra venir entièrement de vous.

Il est en effet possible de faire traiter une maison contre les termites, si les dégâts ne sont pas trop nombreux.

Que faire en cas de termites ?

On traite les termites à l’aide de produits chimiques soit en injection profonde, soit en aspersion.

On peut également faire réaliser des traitements préventifs censés vous assurer une certaine sérénité si vous êtes dans une zone à risque.

Laisser un commentaire