Isolation des combles : les clés de la réussite

Publié le

Artisan isolation comblesL’isolation des combles est un excellent moyen de rendre votre maison plus éco énergétique. Cela vous permet d’améliorer le confort thermique dans la maison et d’économiser de l’énergie, ce qui permet de réduire les factures de chauffage. Le coût de l’isolation peut donc être récupéré par ces économies au bout de quelques années. Isoler les combles de sa maison vaut donc la peine d’être faite pour le bien-être des occupants. Mais avant de commencer votre projet, il est primordial de connaitre le coût des travaux. C’est pourquoi nous avons élaboré ce guide afin d’identifier tous les postes de dépenses auquel vous aurez à faire et que vous sachiez à quoi vous attendre.

Les types d’isolation des combles ?

Il existe plusieurs méthodes et matériaux pour effectuer l’isolation des combles de votre maison. Le coût dépendra donc de ces facteurs. Mais il faut également y inclure la main-d’œuvre du professionnelle qui interviendra.

Isolation des combles perdus

Il s’agit ici des combles non aménageables, c’est-à-dire qu’ils sont trop bas pour être aménagés ou tout simplement inaccessibles. Cela est dû à la structure de la charpente elle-même ou à une toiture à faible pente. Généralement, l’isolation des combles perdus se fait facilement et est moins chère. Principalement, trois méthodes sont utilisées pour ce type d’isolation : isolation par soufflage, par déroulage et par épandage.

La technique par soufflage requiert l’utilisation de machine. L’isolant en vrac est appliqué par insufflation. Le processus de réalisation est donc plus rapide, ce qui rend le prix moins élevé. Elle est adaptée pour les combles en très mauvais état et donne un résultat satisfaisant. Pour la pose d’isolant en rouleaux, elle nécessite la pose de plusieurs couches de rouleaux en fonction de l’état du grenier pour assurer une couverture optimale. Quant à l’isolation par épandage, sa réalisation est plus chère. Elle consiste à épandre de façon manuelle un isolant en vrac entre les solives du plancher des combles. Elle est particulièrement adaptée pour les petites surfaces et offre d’excellentes performances thermiques et acoustiques.

Au vu de ces explications, il convient de conclure que c’est de la configuration du chantier que dépendra la méthode utilisée. Toutefois, il ne suffit pas de se fier au prix du matériau pour estimer le coût. Il va falloir également prendre en compte la main-d’œuvre dont le prix varie en fonction du matériau retenu. Une isolation faite à base de liège coute plus cher que celle faite à base de laine minérale. Cependant, il faut noter que le recours à un professionnel qualifié vous permettra d’effectuer le bon choix et vous garantira une parfaite exécution.

Projection isolant combles

Isolation des combles aménageables

Encore appelée rampant, il s’agit de la partie sous le toit qui adopte la forme de la pente. Votre comble est aménageable s’il y a une hauteur d’au moins 1, 80 m entre le dernier plafond et la toiture et une pente supérieure à 30°. Isoler les combles aménageables sous-entend la pose d’isolant directement en contact avec le toit. Cela vous permet d’avoir un espace habitable, d’agrandir votre lieu de vie en faisant des travaux d’aménagement et avoir un meilleur confort thermique. Ainsi vous pouvez faire assez d’économies sur votre compteur d’électricité en tant que nouvel occupant ou ancien propriétaire.

Généralement, le budget nécessaire pour isoler les combles aménageables est bien plus important. Cela est dû aux travaux qui sont plus complexes et chronophage. En fonction de la configuration des combles et ce que vous souhaitez en faire, plusieurs options sont envisageables. Vous pouvez choisir l’isolation par l’intérieur qui consiste à une technique d’isolation entre les chevrons rapide et facile à mettre en œuvre. L’isolation en double couche (bi-couche) est également une option très intéressante. Elle offre les meilleures performances techniques.

Quant à l’isolation par l’extérieure, elle permet de ne pas empiéter sur le volume habitable. La technique de Sarking, bien qu’elle soit coûteuse, est la plus adaptée. En dehors de ces techniques, le type d’isolant et les matériaux choisis viendront directement influencer le prix d’isolation des combles. Que ce soit un isolant rigide ou en rouleau, le temps de pose et les propriétés thermiques désignent des facteurs qui modifieront la facture finale

Les aides financières

L’isolation des combles aménageables de votre maison est éligible à plusieurs subventions locales. Pour en profiter, vous pouvez vous rapprocher de la mairie de votre localité ou de l’ANIL (Agence Nationale pour l’Information sur le Logement). D’autres aides sont également possibles comme la TVA à 5,5 %, la prime d’énergie, l’éco-prêt à taux zéro et le crédit d’impôt à 30 %. En faisant appel à un professionnel du domaine, vous aurez sans doute de plus amples informations sur ces aides financières et les démarches à suivre pour en profiter.

Laisser un commentaire