Comment fonctionne une fosse septique ?

Comment fonctionne une fosse septique ?
Noter cet article ?

Comment fonctionne une fosse septique ?

La fosse septique est un élément très fréquent dans les zones rurales, là où l’assainissement public n’est pas disponible. Il s’agit tout simplement, comme chacun le sait de disposer d’une solution d’évacuation des eaux usées propre, autonome et non polluante. Pourtant on sait moins comme se passe le traitement de ces eaux usées, car beaucoup de particuliers nous demandent comment fonctionne une fosse septique. Il existe en effet des subtilités à éclaircir et des précisions à apporter pour que votre projet dévoile une face simple et entièrement transparente.

Une fosse toutes eaux : La définition

Une fosse toutes eaux, ou plus communément nommée fosse septique, est le dispositif d’assainissement individuel le plus commun en France.

Ce système est en effet la moins onéreuse des possibilités d’assainissement public et ne demande pas l’installation d’un matériel très compliqué.

Par fosse septique on désigne généralement la filière d’assainissement entière. Cependant, techniquement la fosse septique n’est que l’un des éléments de la filière d’assainissement qui peut équiper votre maison.

Une fosse toutes eaux : La définition

Une fosse septique seule ne pourrait fonctionner convenablement. On devrait donc parler de filière d’assainissement individuel.

Cette confusion, ou abus de langage n’est également pas l seul, comme nous le verrons plus loin.

Comment fonctionne une fosse septique moderne ?

Une filière d’assainissement individuel, qu’elle soit agréée ou traditionnelle, présente une succession d’éléments qui ont chacun un rôle bien particulier et participant tous au bon traitement des eaux usées.

Les collecteurs des eaux usées

La filière débute par les différents collecteurs des eaux usées. Il s’agit de canalisations d’un diamètre convenable reliant les différents points d’eaux usées de votre maison.

Ils se réunissent en une canalisation unique qui permet de transférer toutes les eaux usées vers la fosse d’une seule traite.

Si vous réalisez vous-même votre installation, sachez que le bon dimensionnement de ces canalisations et leurs bonnes orientations sont des éléments déterminants pour la bonne évacuation des eaux usées et pour éviter la formation de bouchons.

On placera des regards à certains points stratégies de manière à intervenir aisément en cas de problème.

La fosse toutes eaux

La première étape des eaux usées est la fosse septique en elle-même. Il s’agit ni plus ni moins que d’une grande cuve en plastique ou en béton qui est enterrée dans le sol.

L’eau passe dans un bac à graisse qui permet de retenir les particules les plus volumineuses. Les boues, plus lourdes que l’eau, se déposent au fond de la cuve et ne passent pas à l’étape suivante.

Cette dernière est une partie de la fosse contenant des bactéries anaérobies (n’ayant pas besoin d’oxygène) qui se nourrissent des impuretés de l’eau.

Juste avant la sortie de la fosse l’eau est filtrée par des préfiltres qui retiennent les éléments les plus gros.

Si besoin, nous pouvons vous mettre en relation avec plusieurs professionnels proche de chez vous. Ils prendront contact avec vous pour établir des devis personnalisés :
Obtenir jusqu'à 5 devis
pour comparer sans engagement

L’évacuation des eaux usées

Les eaux restantes sont orientées vers un lit filtrant (le plus fréquemment) qui se charge de filtrer les eaux usées tout en les dispersant dans le sol.

Certaines filières sont légèrement différentes, mais les possibilités les plus fréquentes en France à l’heure actuelle sont de ce type-là, avec des matériaux d’efficacité et de confort d’utilisation variée.

Les filières traditionnelles sont moins efficaces que les filières agréées, qui permettent de traiter plus profondément l’eau en dernière étape, grâce à des filtres coco ou zéolite.

Comment fonctionne une fosse septique moderne ?

Selon les cas on peut également réutiliser les eaux filtrées pour l’irrigation des végétaux, ou les évacuer dans un puits d’infiltration. Le SPANC sera en charge de vous communiquer les solutions adaptées à votre sol.

La vidange d’une fosse septique, quand et comment ?

La vidange d’une fosse est une étape indispensable et obligatoire. Beaucoup de particuliers pensent lire ici et là que la vidange est à la discrétion du propriétaire, alors que dans les faits elle est obligée par la loi, seule sa périodicité est laissée à la discrétion du propriétaire.

La vidange d’une fosse septique est nécessaire, car la fosse se remplit inexorablement de boue, c’est après tout son rôle premier. S’il y a trop de boues, la filière ne fonctionnera plus, engendrant une pollution locale et des refoulements dans la maison.

La vidange d’une fosse septique, quand et comment ?

Selon les filières on doit faire effectuer la vidange dès que la fosse est remplie à 30% ou 50% de boues. Il faut faire venir un spécialiste qui pompera les boues à l’aide d’un camion spécialisé. Il vous laissera en échange un bordereau avec numéro de référence et tout ce qu’il faut pour prouver, le cas échéant, votre bonne foi aux autorités.

Le saviez-vous ?

Dernière confusion à éclaircir, la terminologie même de fosse septique. On ne parle désormais plus officiellement de fosse septique, mais plutôt de fosse toutes eaux.

Cependant, par ce que les particuliers sont habitués au terme de fosse septique nous continuons à l’utiliser, même c’est de facto une erreur technique.

Laisser un commentaire