Comment bien choisir sa pompe de piscine ?

Publié le
4/5 - 2 votes

Comment bien choisir sa pompe de piscine

La présence d’une pompe est indispensable pour disposer d’une piscine propre, saine et confortable à utiliser. Lorsque l’on installe une piscine ou que l’on rénove un bassin ancien, on doit s’attarder sur le cas de la pompe et choisir le bon modèle. Cet article vous aidera à déterminer comment choisir votre pompe de piscine, en fonction des éléments techniques que ce choix aborde.

Une pompe de piscine : A quoi ça sert ?

On pense souvent que le filtre est le cœur de la piscine, mais on oublie que sans aide mécanique, l’eau ne parviendrait pas à circuler dans le système de filtration.

La pompe est le vrai cœur de la piscine, car elle permet de faire circuler l’eau dans tout le reste du système.

La pompe aspire l’eau du bassin par les skimmers et l’éventuelle bonde de fond et l’achemine vers le filtre. Grâce au débit, l’eau traverse le filtre et regagne le bassin par les buses de refoulement.

Le rôle premier de la pompe de piscine est le nettoyage, mais elle peut également servir à alimenter un balai aspirateur et d’autres accessoires, ou tout simplement de vider le bassin.

Une pompe de piscine : A quoi ça sert

Comment choisir sa pompe de piscine ?

Savoir comment choisir sa pompe de piscine est très important, car si l’on s’oriente vers un équipement inadapté au bassin, les performances ne seront pas adéquates.

Il faut ainsi prendre en compte plusieurs paramètres pour adopter la pompe de piscine disposant du meilleur ratio consommation électrique et efficacité.

Déterminer votre type de filtre

Le filtre d’une piscine accueille l’eau du bassin et la fait passer par une série d’éléments permettant de la nettoyer. Peu importe le système de filtre, il s’agit toujours de faire circuler l’eau dans un milieu nettoyant.

Puisque l’eau est destinée à demeurer dans le filtre un temps limité, mais certain, la capacité du filtre doit permettre d’accueillir un volume d’eau sans déborder.

Le volume d’eau que le filtre peu accepter détermine directement le volume d’eau que la pompe y injectera. Si la pompe n’offre pas suffisamment de débit, le filtre ne se remplira pas et la vitesse de filtration sera trop lente. Inversement, si le débit est trop élevé, le filtre ne pourra pas accueillir toute l’eau et la filtration ne sera pas optimale.

Pour savoir comment choisir sa pompe de piscine, on doit en premier lieu considérer la capacité du filtre. La pompe idéale aura un débit légèrement inférieur à la capacité de nettoyage du filtre.

Si besoin, nous pouvons vous mettre en relation avec plusieurs professionnels proche de chez vous. Ils prendront contact avec vous pour établir des devis personnalisés :
Obtenir jusqu'à 5 devis
pour comparer sans engagement

Adopter le bon débit de filtration

Le débit de la pompe de piscine est au cœur d’une autre préoccupation, qui complique un peu la donne. Le débit d’une pompe est tout simplement le volume d’eau (en m3) qu’une pompe peut déplacer en une heure, en quelque sorte la vitesse à laquelle la pompe fonctionne.

Si le débit de la pompe n’est pas suffisant, la filtration du bassin complet prendra plus longtemps et l’eau ne sera pas nettoyée correctement, elle se salira plus vite qu’elle ne sera nettoyée.

Si le débit de la pompe est trop élevé, on consommera de l’électricité pour rien et le nettoyage ne sera pas plus efficace.

Il faut donc choisir une pompe de piscine au débit idéal, ou légèrement plus élevé, pour une meilleure marge de manœuvre.

Nous reviendrons sur la manière de calculer le débit idéal un peu plus loin.

Sachez également qu’il existe des pompes très qualitatives qui disposent d’un variateur. Si ces pompes sont plus onéreuses, elles permettent de faire varier le débit très simplement et possèdent souvent une fonction skimming pour écrémer la surface de la piscine et débarrasser l’eau des déchets de surface en un clin d’œil. Ces pompes permettent également de diminuer la consommation électrique en modulant le débit.

Comment choisir sa pompe de piscine

Considérer la consommation électrique

On oublie souvent la pompe de sa piscine après l’installation. Pourtant, cet élément fonctionne régulièrement, de nombreuses heures par jour. Ce travail incessant représente un impact non négligeable sur la facture d’électricité. Aussi, pour savoir comment choisir sa pompe de piscine il faut inspecter la consommation électrique de cette dernière.

Pour savoir combien vous coûte votre pompe de piscine, c’est très simple. Il faut en premier lieu savoir combien de temps votre pompe fonctionne par jour. Si votre pompe fonctionne 8h par jour, cela donnera un total de 240h sur 30 jours (un mois environ).

Ensuite il faut multiplier ce nombre d’heures par la puissance de la pompe. Votre pompe possède une étiquette précisant sa puissance exprimée en kW, par exemple 0,75kW (750W). Pour 30 jours, on obtiendra donc 240h x 0,75kW = 180kW.

Votre pompe consomme donc 180kW que l’on va multiplier par le prix du kWh (à vérifier sur votre facture d’électricité, nous prenons 0,14€ en exemple). On obtient donc 180kW x 0,14kWh = 25€. Votre pompe de 750W fonctionnant 8h par jour vous coûte donc environ 25€ par mois.

Pour bien maîtriser ce coût, il faut bien choisir sa pompe de piscine : bon débit, bonne pression et bon dimensionnement du filtre.

On peut également réduire la consommation en utilisant une pompe à vitesse variable comme nous l’avons dit plus haut.

Ne pas oublier le niveau sonore

Lorsqu’une pompe de piscine se met en marche, elle fait du bruit, c’est inévitable. Si votre pompe est située dans un endroit mal isolé, la nuisance en sera d’autant plus importante.

Savoir comment choisir sa pompe de piscine passe aussi par la case acoustique. On recommande toujours de s’orienter vers un modèle dont le niveau de décibels, marqué dB sur l’étiquette est le plus bas.

On considère qu’une pompe relativement silencieuse a un niveau de décibel dans le voisinage de 70dB. Sous cette estimation une pompe est considérée comme silencieuse. Certaines pompes peuvent afficher jusqu’à 45dB, un niveau sonore très bas et quasiment inaudible en extérieur.

Sachez que plus le débit de la pompe est lent, plus la pompe sera silencieuse, c’est pourquoi, une fois de plus, la pompe à vitesse variable est un atout considérable.

Calculer le débit de filtration d’une pompe de piscine

Comment choisir sa pompe de piscine sans calculer le débit nécessaire ? C’est impossible. Calculer le débit est impératif et vous permettra d’opter pour le bon modèle de pompe.

Il faut en premier lieu connaître le volume de votre bassin. Pour l’exemple nous prendrons un volume de 55m², soit 55 000 litres).

Ensuite, il faut décider du temps que vous allouerez à votre pompe pour déplacer et filtrer toute l’eau du bassin. On recommande 4h par cycle, bien que certains privilégient des cycles de 3h ou de 6h.

Le calcul est ensuite très simple. Sur la base d’un cycle de 4h, il faudra déplacer 14m² par heure (55/4), le débit de la pompe devra donc être de 14m3/h.

Calculer le débit de filtration d’une pompe de piscine

On conseille cependant d’opter pour une pompe de capacité légèrement supérieure en raison des pertes de charge.

En effet, le débit indicatif de la pompe l’est en situation idéale avec une pression constante. Les paramètres qui peuvent réduire la pression de l’eau sont :

  • Le niveau d’encrassement du filtre.
  • La distance entre la pompe et la piscine.
  • Le nombre de coudes dans les canalisations.
  • L’altitude par rapport au niveau de l’eau.

Cette perte de charge réduit ainsi naturellement le débit indicatif. Une pompe affichant 15m3/h ne pourra fonctionner, selon la perte de charge qu’à 10m3/h ou 12m3/h. Il faut donc prévoir un débit légèrement plus important pour pallier ces pertes.

Laisser un commentaire