Carrelage pour terrasse : Esthétique, sécurité et technicité

Publié le
Carrelage pour terrasse : Esthétique, sécurité et technicité
3.8/5 - 5 votes

Carrelage pour terrasse : Esthétique, sécurité et technicité

Une terrasse n’est pas forcément recouverte de bois. Il est tout à fait possible d’envisager un carrelage pour terrasse, de manière à disposer d’une solution très durable, esthétique et ne nécessitant aucun entretien. Il faut en revanche faire un peu attention et éviter de vous orienter vers un type de carrelage peu adapté à votre situation. C’est pour cela que nous vous proposons un résumé des points essentiels déterminant les qualité d’un carrelage pour terrasse.

Choisir son carrelage en fonction de sa terrasse

Tout comme pour l’intérieur d’une maison, on ne choisira pas un carrelage pour terrasse sans prendre en compte l’utilisation globale de l’espace extérieur.

Les terrasses sont de vrais lieux de vie que l’on devrait traiter avec les mêmes attentions que les espaces intérieurs. On ne proposera donc pas le même carrelage pour un petit balcon que pour une terrasse avec piscine et barbecue. Les cahiers des charges étant différents on doit donc utiliser un revêtement adapté aux contraintes de la terrasse.

Le carrelage pour terrasse traditionnelle

On entend par terrasse traditionnelle, une terrasse de taille moyenne qui sert principalement à se relaxer. On y trouve le plus souvent des chaises longues, une table pour manger et fréquemment un petit barbecue.

Ces terrasses auront idéalement recours à un carrelage entrée à milieu de gamme offrant une adhérence raisonnable, mais ne nécessitant pas d’accroche particulière.

Autour de l’éventuelle zone barbecue, on privilégiera un carrelage facile à nettoyer, non poreux et pouvant supporter les détergents (dégraissants par exemple).

Le but sera ici d’agrémenter l’espace terrasse avec une solution esthétique et facile à nettoyer.

Choisir son carrelage en fonction de sa terrasse

Quel carrelage pour une terrasse avec piscine

Si en revanche vous disposez d’une piscine longeant ou même intégrée à la terrasse, le cahier des charges est beaucoup plus contraignant.

Si ce n’est pas une terrasse en bois il faudra en effet disposer d’un carrelage offrant une excellente adhérence, de façon à limiter les accidents en bordure de piscine.

Il faudra donc un carrelage offrant un indice de glissance situé entre R11 et R13 pieds chaussés et B ou C pieds nus. Les normes impliquent une glissance minimale de R11, mais vous pouvez très bien décider d’aller plus loin dans l’accroche.

De plus, en raison de la présence attendue d’eau autour de la piscine, près du local technique, sous les chaises longues, il faudra penser à installer un carrelage résistant à l’humidité, généralement siglé E.

Quel type de carrelage ou de pierre pour votre terrasse ?

Même si la pierre n’est pas du tout du carrelage, on trouve désormais des dalles de pierre ressemblant au carrelage dans son format et pouvant se poser exactement comme du grès cérame.

On peut donc envisager sereinement ces deux solutions pour n’importe quelle terrasse. Ce qui changera en bout de compte sera évidemment l’esthétique de l’ensemble et le prix total des matériaux.

Le carrelage classique : Le moins onéreux

La solution la plus abordable et offrant tout de même un choix très vaste est le carrelage classique (extérieur) en grès cérame.

Ce type de revêtement est particulièrement solide et présente toutes les réponses techniques dont votre terrasse peut avoir besoin.

Toutefois, le carrelage grès cérame classique vous permettra de rester dans un budget raisonnable, car ses prix sont très bas et son éventuel coût de pose reste très acceptable.

Quel type de carrelage ou de pierre pour votre terrasse ?

La pierre, une solution à envisager

La pierre permet de disposer d’un revêtement de terrasse luxe offrant des qualités techniques très élevées.

L’origine de la pierre dépendra de vos goûts et de vos moyens et offrira une qualité variable. Le granit, par exemple, sera virtuellement inaltérable, mais sera relativement onéreux.

On pourra choisir des finitions différentes en fonction de l’adhérence désirée, la pierre flammée est, par exemple, très rugueuse et peu intervenir en bordure de piscine.

Si besoin, nous pouvons vous mettre en relation avec plusieurs professionnels proche de chez vous. Ils prendront contact avec vous pour établir des devis personnalisés :
Obtenir jusqu'à 5 devis
pour comparer sans engagement

Le carrelage imitation parquet : La dernière mode

Enfin, si vous désirez une solution à la mode, vous pouvez vous orienter vers le carrelage extérieur imitation parquet. Ce type de carrelage est très onéreux, car il est finement imprimé, texturé et découpé au laser. Cette découpe lui permet d’avoir des bords particulièrement droits, ce qui en conséquence autorise des joints presque invisibles.

On choisira le carrelage imitation parquet sur des terrasses de taille moyenne à grande et on prendra soin de bien planifier l’orientation des carreaux, car ces derniers ont la forme de lames de parquet.

Existe-il des normes pour le carrelage pour terrasse ?

Si vous pouvez poser n’importe quel carrelage sur votre terrasse, on conseille largement de vous reporter aux normes techniques spécifiques au carrelage, de manière à ne pas avoir de mauvaises surprises sur le long terme.

Les normes qui vous intéresseront pour votre projet de carrelage pour terrasse sont principalement les normes d’adhérence et les normes de résistance à l’usure.

Les normes d’adhérence

En tout premier lieu, un carrelage pour terrasse se doit d’offrir une adhérence suffisante en cas de pluie, d’arrosage ou même de verglas.

Les fabricants de carrelage proposent une norme de glissance pieds chaussés notée R. Elle va de R9 (adhérence normale) à R13 (adhérence maximale). En bordure de piscine on conseille au minimum un carrelage R11.

L’adhérence pieds nus dispose de sa propre norme, simplement notée ABC. En terrasse on cherchera en priorité du B ou du C.

Existe-il des normes pour le carrelage pour terrasse ?

Les normes de résistance

La résistance aux agressions dispose également de barèmes notés de 1 à 4. On dispose donc de l’usure (U), du poinçonnement (P), de la résistance à l’eau (E) et de la résistance aux détergents (C).

De plus, il existe une norme concernant la fréquence de piétinement, elle est notée PEI et dispose d’un barème allant de 1 à 5.

Il s’agira donc pour une terrasse de disposer au minimum d’un indice moyen, voire pour certains critères, légèrement supérieur à la moyenne.

Laisser un commentaire